L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE- Grace et Charlène, l’envers du glamour

12 Commentaires

Charlène a célébré ses 42 printemps hier. Eh oui. En guise de célébration, une vidéo de ses chers bambins poussant la chansonnette en son honneur. Charlène, c’est surtout la mère des princes.

Le cas de Charlène de Monaco nous ramène tôt ou tard au souvenir de l’inégalée Grace de Monaco, l’ange officiel du Rocher... une légende cousue de fil blanc soigneusement entretenue par le marketing local.

En s’engageant dans la vie de princesse, auprès d’ Albert de Monaco, l’ex nageuse sudafricaine, ni renseignée ni curieuse, ne se rendait probablement pas compte de ce qui l’attendait vraiment.

Charlène, prisonnière d’un modèle fantôme inaccessible et superficiel

En effet,(tenter de) marcher sur les pas d’une icône hollywoodienne, en plus de rentrer dans la dynastie Grimaldi, dont la malédiction n’a rien de rassurant, c’est un sacré challenge , et pas vraiment le gage d’un bonheur serein.

C’est bien connu, les icônes du glamour n’ont que de glamour les photos et les robes, parce que derrière…

Trouver une princesse consort idéale pour le prince héritier Albert s’avérait un miracle de plus en plus improbable, quand soudain Charlène Wittstock apparut sur les radars. Non seulement les prétendantes se faisaient rares depuis des décennies, mais en plus les potentielles dulcinées ne plaisaient pas.

Le prince s’affichait avec des top models dont Brooke Shields ( qui affirmera avoir été rémunérée comme d’autres filles ) ou Claudia Schiffer ( finalement recrutée par David Copperfield) .Karl Lagerfeld fait du mieux qu’il peut visiblement mais cela ne marche pas trop entre la belle blonde et le beau blond.

Sur papier glacé, cela semblait vraiment super

Restent des photos et des rumeurs de magazines attirés par le concept d’une blonde romance.

Les rumeurs d’un Albert gay fleurissent et je rencontre encore régulièrement des gens qui me disent convaincus que Albert est gay. Certains pensent qu »il s’entoure de top models pour donner le change….

Mais en fait, de ce que j’ai appris via un insider local, il s’avère très hétéro.

A l’époque, il entretient une liaison passionnée avec Nicole Coste ex hotesse de l’air franco-togolaise rencontrée sur un vol UTA. Elle officie en Première Classe insiste-t-elle, et lui l’aurait repérée illico. Coup de foudre pour lui. Elle tombe enceinte d’Alexandre vers la fin de leur liaison, qui finit par battre de l’aile, d’autant que Nicole est rejetée par Rainier et nombre de Monégasques  » choqués » par les goûts exotiques de son prince héritier…. pourtant réputé fêtard et séducteur à tout va. Monaco est un village, tout se sait.

Albert tenta Naomi Campbell, mais cela ne marcha pas non plus. Pas folles les guêpes. Les dollars et les diamants ne suffisent pas. En plus, la panthère anglo nigériane millionnaire a un sacré tempérament et ses amours à l’époque sont torrides, internationales et nombreuses ( De Niro, The Edge (de U2) , Clapton, Flavio Briatore, etc). La star des podiums n’a pas besoin de Monaco pour exister.

Personne ne sait encore qu’il est déjà père d’une Jazmin Grace, via une Américaine latina Tamara Rotolo , une rieuse touriste draguée sur le Rocher.

On remballe Nicole dans les coulisses inavouables du Rocher. Les candidates ne courent pas les rues, et pourtant, la dolce vita dans un joli village très chic, parait fort agréable de prime abord.

Le vrai problème, c’est que le Rocher est exigeant, il attend sa nouvelle Grace. Et il la veut à l’identique, d’ivoire, éblouissante, iconique comme sa dernière pioche, la fameuse, l’inespérée Grace Kelly. Ce mariage fut arrangé par l’irlandais aumonier de Rainier avec un pote évêque à Philadelphie, fief de Jack Kelly, ex champion olympique d’aviron et millionnaire dans la brique, père de Grace.

Je précise qu’on a mis des années après la mort de Grace pour que toute l’histoire sorte enfin, tant c’était tabou. Cela le reste toujours sur-place, tant le conte de fées marketé est puissant. Monaco a créé une sorte de légende intouchable d’amour glamour qui lui cause aujourd’hui nombre de maux, tel un secret de famille.

Nous savons tous désormais que les secrets de famille vous pètent à la figure, cela ressort par quelconque descendant.

Grace s’était mise en scène elle-même sur ce célèbre photoshooting

Officiellement, c’est le conte de fées , elle, un cygne virginal flottant dans les airs. Lui, un superbe prince charmant européen, venu de la romantique Riviera qui a tant fait rêver la noblesse anglaise et russe , palmiers, jasmins, roses et lauriers roses en fleurs. Ambiance Portofino, Menton, Grasse, etc.

Grace avait déjà bien connu le Shah d’Iran à NYC, avant qu’il n’épouse la belle Soraya, qu’il répudia à contre coeur pour stérilité, puis de se remarier avec Farah Dibah.

En fait, Grace Kelly, sublime et talentueuse actrice, physiquement si parfaite et idéale qu’on lui donnerait le Bon dieu sans confession, n’a pas froid aux yeux. Séductrice, belle à damner tous les saints, elle a enchaîné les amants, acteurs stars, types glamour, et même des monarques. Elle fut engagée pour escorter le Shah d’Iran, en visite à New York alors qu’elle est alors mannequin et étudiante actrice. Elle accepte ses moults cadeaux ( fourrures, rivière de diamants) , mais refuse le mariage. Rebelote avec le Prince Aga Khan, réputé un des plus grands amants de son époque. Il reste dans l’Histoire people comme l’ex époux de Rita Hayworth au destin tragique de sex symbol hollywoodien ( inceste de son père, alcool, elle finira Alzheimer soignée par sa fille Jasmin, la fille qu’elle a eue avec l’Aga Khan).

Finalement, Grace s’entiche sérieusement d’un designer de mode, élégant et cultivé comte italo russe, Oleg Cassini, qui avait été marié à la belle Gene Tierney ( également héritière Scorpionne d’origine irlandaise de la Cote Est) , mais la famille Kelly s’y oppose formellement. Pas de type divorcé, non mais ! Oleg se fera un nom plus tard comme styliste préféré de Jackie Kennedy dont il signera toutes les tenues les plus iconiques. Oleg avait d’ailleurs un faux air de Rainier avec sa petite moustache fine, très à la mode à l’époque ( cf David Niven, Clark Gable, Robert Taylor, etc)

Les parents Kelly rient jaune lors des fiançailles de leur benjamine avec ce prince venu de je ne sais où

Jack Kelly et Grace Kelly acceptent le deal de Monaco. Elle le rencontre à peine lors d’un reportage Paris Match, organisé par le mari reporter de la star (centenaire) Olivia de Havilland, Pierre Galante, en marge du Festival de Cannes. L’affaire se conclut vite, un an à peine. Grace en a marre de Hollywood où elle a tout gagné. On la critique de plus en plus pour ses moeurs cachées du public de croqueuse d’hommes. Mais tout le monde le sait en coulisses. Même des actrices tout aussi vamps comme Hedy Lamarr la boycottent et la trouvent  » écoeurante », surtout après ses liaisons avec Ray Milland ou William Holden, mariés.

Grace sent surtout qu’elle tourne en rond, et n’évolue plus. Elle n’a pas envie de faire cela toute sa vie, elle voit ce qui arrive aux actrices moins jeunes et moins sexy. Elle dit ne pas vouloir passer des heures au maquillage et arriver de plus en plus à l’aube en tournage. Elle se lasse.

Elle voudrait aussi fonder une famille. Meghan bis ( toutes proportions gardées). Grace n’a de cesse d’obtenir l’approbation de son père qui ne la trouve jamais assez bien. Lui aime les gens sportifs, les athlètes comme ses frères et soeurs, or Grace est un rat de bibliothèque, myope et gracile. Elle n’aime pas le sport comme les autres, ayant toujours été le vilain petit canard timide et intello. Chez les Kelly , on est comme chez les Kennedy, on valorise l extraversion athlétique, le sport.

Jack Kelly, furieux, versera de mauvaise grâce 2 millions de dollars de dot à Rainier, une somme énorme. Grace insiste pour que son père ne bloque pas la transaction et accède à la demande de son fiancé. Grace doit aussi subir un examen de fertilité, chose jugée assez éculée déjà à l’époque, mais nécessaire pour Rainier qui doit avoir des héritiers absolument.

Dire que les Kelly ne savaient pas où était Monaco, jadis aussi inconnu qu’ Andorre ou San Marin. Je ne vous parle même pas de ce prince, le Rainier, un moins que rien pour Jack Kelly. Comme un de ces obscurs princes au nom à rallonge qui pullulent en Allemagne ou en Italie.

Je trouve comique et indigne que Monaco soit la seule monarchie europeenne encore sous une loi salique (l’Espagne l’abolira surement avec Leonor, mais aucune urgence puisqu’il y a deux héritières, le projet a été repoussé à la naissance de Sofia), alors qu’elle doit sa pérénnité à des femmes, notamment une femme.

Non seulement les épouses qui donnèrent des héritiers, mais surtout la princesse Charlotte de Monaco , mère de Rainier, elle-meme fille naturelle de Louis II et d’une lavandière française de l’armée, ex épouse d’un photographe érotique du Moulin Rouge, a sauvé Monaco. Louis II était officier dans l’armée française et avait une petite femme. Visiblement, ils faisaient bon ménage en Algérie et eurent une fille, Charlotte. Elle est le dernier recours dynastique et le Prince régnant la reconnaît, bien qu’elle soit illégitime, née hors mariage…comme Jazmin Grace.

Nb – Une amie me disait qu’en Indochine, les soldats français étaient encouragés à prendre une petite femme vietnamienne, afin d’économiser en frais de ménage, et d’éviter qu’ils ne trainent dans les bordels… Elle le sait d’un spécialiste passionné de cette époque, qui suit de près les généalogies de ces soldats, certains ayant des descendants au Vietnam. Un de ses cousins fut soldat en Indochine. Les soldats abandonnaient souvent leur petite femme annamite en rentrant au pays.

Après avoir assuré une descendance de deux enfants ( Rainier et Antoinette) avec un prince de Polignac , dégoté par arrangement ( forcément) et vite oublié , la mère de Rainier, Charlotte de Monaco, ira aux noces de son fils avec un gangster René la Canne, en liberté conditionnelle. Elle dira avec humour à son fils « qu’un peu de soleil fera du bien à son ami », qui croupit à l’ombre d’ordinaire. Elle fera sa vie en Picardie, dans son château , aidant des repris de justice à se réinsérer.

Pas étonnant que les dames de Monaco soient hors cadre et suivent leur coeur. Charlotte Casiraghi a hérité du coté rebelle de ses ancêtres, préférant les saltimbanques aux repris de justice, cependant. Idem pour Stéphanie de Monaco qui développe un goût pour les saltimbanques ( cinéma, sport, cirque, football) et les gardes du corps. Caroline de Monaco a aussi eu son époque acteurs, chanteurs, tennismen, elle épousa de façon éphémère un playboy banquier volage contre l’avis de ses parents, Philippe Junot. Elle tente de rehausser son rang en épousant un prince royal de Hanovre qui s’avère violent et alcoolique. Elle le garde cependant pour le titre SAR supérieur à celui d’altesse sérenissime.

Sans Charlotte de Monaco, la France aurait repris le Rocher… et moins d’encre aurait coulé.

Rainier dégote donc Grace Kelly par un arrangement chanceux . Leur mariage est un film en technicolor qui enchante le monde entier, déjà fan de Grace.

La poule aux oeufs d’or débarque mais ne se sent pas à l’aise en coulisses, dans un Palais assez froid voire méprisant envers cette roturière américaine « nouveau riche ». Le public est enchanté, mais backstage, c’est dur. On lui reproche d’avoir acheté son trône quelque part. Grace débarque dans un pays inconnu, un palais vétuste dirigé par un prince bien trop occupé à faire de son Rocher une puissance économique. Justement faute d’argent, le Palais était à vau l’eau. Il y a du boulot en rénovation et modernisation. Grace a du mal à communiquer, son peu de français est rouillé. Grace en bave mais donne le change en public, comme Diana 30 ans plus tard. Elle s’attelle à la rénovation du Palais tant bien que mal. Elle tombe enceinte très vite pendant sa lune de miel.

Elle n’est plus prise en charge par les studios de cinéma, comme avant. Elle n’est plus la reine des écrans et on le lui fait sentir. Elle doit se battre pour trouver sa place vs le microcosme de la Cour.

La belle doit généralement se taire et se dévouer à son rôle d’ornement élégant et dame patronesse qui soutient son mari, le tout- puissant du Rocher. Ce dernier n’accepte pas qu’on montre ses films à la télé monégasque, même s’ils passent à la télé française, c’est trop inconvenant.

Elle tombe enceinte pendant son voyage de noces, mais il parait, selon sa dernière biographe Wendy Leigh, que Rainier déjà l’avait trompée avec 3 maîtresses différentes, ce qui lui en ficha un coup terrible. Les biographes s’accordent généralement à considérer que chaque époux n’a pas été fidèle à 100%.

Rainier avait rompu en 49 à contre- coeur avec sa compagne précédente qu’il adorait, l’actrice vedette Gisèle Pascal car elle n’avait pas de dot et rien à proposer au Rocher, roturière en prime. Gisèle épousera avec bonheur l’acteur Raymond Pellegrin, par la suite.

Louis XIV avait renoncé à Marie Mancini , nièce de Mazarin, pour épouser Marie Thérese d’Espagne, ce genre de choix de raison n’est pas nouveau. Cela fait partie du romantisme royal…

Grace et Rainier cahin caha inventent la légende de Monaco, celle de l’ère moderne, avec strass, stars, paillettes, photos glamour.

Ils ont le sens de l’image, du show business, ils sont très catholiques. Grace est d’origine bourgeoise catholique irlandaise, les apparences morales doivent être sauvegardées. C’est une maman affectueuse mais stricte. Rainier est carrément autoritaire et dur, héritage d’une enfance où il est livré à lui même par des parents absents , aristo mondains, qui le mettent en pension au UK, où il est harcelé par les Anglais de l’aristocratie, lui le petit Continental rondelet. Un enfer qui laisse une carapace coriace que déplorera son épouse.

Bijoux Cartier, chignons uniques signés Alexandre de Paris, robes Dior, rien n’est trop beau pour Grace.

Soudain, Monaco devient mondialement célèbre. Les stars, amies et ex partenaires de Grace, s’y précipitent pour profiter de la Riviera, poussant au delà de Nice et de Cannes ou Menton pour ceux qui viennent de l’Italie, les villes les plus connues de la région. C’est là qu’un jeune futur chanteur star, Claude François apercevra Sinatra chantant au Monte Carlo Sporting Club… un ex supposé de Grace.

En coulisses, Monaco se rénove, se développe. Un tourbillon d’événements amène sa cohorte de stars du cinéma, de la télé, du sport. Tennis, GP de F1 , Bals de la Croix Rouge, de la Rose, tout y passe. La principauté s’équipe, n’est plus focalisée sur son casino. On bâtit, on construit, on gagne sur la mer L’oeuvre est poursuivie assidument encore de nos jours par la Firme Grimaldi, en dépit des scandales people qui ne font qu’exciter la curiosité du public. On suit l’actu des Monaco en Italie, en Espagne et bien sûr en France. Nice Matin et Paris Match sont des organes de presse préférés par la famille, outre Monaco Matin.

Le succès marketing de Monaco est indéniable. Mais en coulisses, il y a des pots cassés. Grace n’est pas heureuse comme la légende le prétend. Sa disparition dans un accident de voiture surprend tout le monde. Sa Range Rover quitte la route, car elle a perdu connaissance. Stéphanie, ado, à l’arrière, n’y peut rien. Grace a 52 ans et est encore dans la fleur de l’âge. Comment cela a t il pu arriver ?

L’autopsie révèle une hémorragie cérébrale, signe d’hypertension cérébrale chez la princesse. Je me souviens que ma prof de biologie nous en reparla un jour en cours en garantissant que ce type d’hémorragie arrivait souvent avec l’ alcoolisme.

La légende tait les sous-titres. En fait, Grace est alcoolique depuis des décennies, se sentant déprimée par trop de frustrations, prisionnière d’une cage dorée certes dorée, mais cage quand même. Son controlant mari ne lui donne guère de latitude, elle peut cependant faire des bouquets de fleurs séchées, sa nouvelle spécialité.

En fait , elle se console des absences de son époux en fréquentant ses amis, surtout son confident préféré, David Niven. David reste à jamais starisé pour Le Pont de la Rivière Kwai, ou encore la Panthère Rose, mais il est surtout un des plus grands acteurs de son époque . Connu comme Britannique, il est aussi français et marquis par sa mère. Il a perdu sa première épouse en 1946 d’un accident de voiture et se remarie avec une actrice suédoise, ex Miss Suède, qui sombre dans l’alcool.

Lassé par son épouse malade de dépression, il passe pas mal de temps dans sa villa de St Jean Cap Ferrat , non loin de sa chère amie de coeur à Monaco. Il est cultivé, élégant, classe, doux, gentil et dandy à souhait, parfait pour amuser Grace dont il est assurément le meilleur ami. Rainier est ami du couple Niven. Il n’y voit rien à redire. Il a ses propres amies.

David et Grace sont de toutes les fêtes et lui fidèlement près d’elle. Grace rayonne de joie avec lui.

L’histoire reste discrète. Il ne faut pas casser la légende.

A droite, Hjordis, l’épouse de David Niven, très moderne en costard mocassins sans chaussettes.

Grace boit pour oublier et se fait une cure sans alcool avant la saison, elle l’écrit à une amie américaine dans une lettre privée. Elle doit se « sevrer » quelques temps avant les célébrations de son anniversaire ( 12 novembre) et la Fête Nationale du 19  » pour dégonfler », précise t elle.

On ne saura tout cela qu a posteriori quand des biographies non autorisées sortiront, étayées par des lettres de la princesse. La famille essaie de les racheter, mais elle ne peut pas tout arrêter. Les langues se délient. On découvre une Grace isolée, qui tourne en rond. Je pense que cette vie aura fini par la ramener à sa problématique première déjà rencontrée à Hollywood.

L’autobiographie de Gene Tierney,  » Mademoiselle, vous devriez faire du cinéma », issue d’un milieu social proche et ayant eu un statut similaire, explique bien ce phénomène de la femme hollywoodienne des années 40-50, instrumentalisée par les studios, devenue la marionnette de sa beauté. Gene passera par l’internement, la déchéance professionnelle ( elle sera même vendeuse dans un grand magasin). Elle explique bien le cheminement de renaissance psychique qu’elle a vécu grâce à une bonne thérapie en asile, jusqu’à renaitre de ses cendres et enfin devenir elle-même et pas celle que les autres voulaient qu’elle soit. Elle a ensuite eu une vie heureuse, paisible et anonyme .

Hjordis Niven et Rainier aux obsèques de David Niven en 1983

Grace meurt soudainement en septembre 1982. David Niven, atteint de la maladie de Charcot depuis quelques années, rend l’âme en juillet 1983 en Suisse où il avait le château d’Oex. Tout le monde est surpris, tant il cultivait la discrétion. Sa veuve, Hjordis, très alcoolisée , réussit à assister aux funérailles. On ( notamment Rainier) demandera à la presse de taire son ivresse dans les articles, par courtoisie. Rainier, ami de la famille, vient aux funérailles. Yehudi Menuhin jouera même à la messe . Hjordis meurt en 1997 mais demandera à ne pas être enterrée avec David Niven; ses cendres seront dispersées dans la Méditerranée.

Bref, la vie rêvée de Grace, c’est surtout dans la légende officielle cousue de fil or et blanc, le film idéalisé de propagande. Grace, c’est le coeur marketing de Monaco depuis des décennies. Toute la famille vibre à l’unisson dans son souvenir idéalisé. Le public en redemande aussi, friand de photos de la belle. Impossible de faire le deuil d’une telle beauté élégante. Grace incarnait ce charme féminin, esthétique, gentil, rassurant.

Le film d’OIivier Dahan est opportunément un flop pour Monaco, mais il évoque certains aspects réels de sa vie, même romancés ou symboliques. La famille est furieuse, mais bon personne n’ aime voir son parent idéalisé décrit dans son malheur et ses défis. Les fils de Cloclo ont eu plus de courage avec le biopic de leur père, Cloclo ( manquait juste la fille naturelle conçue avec une ado belge de 14 ans) .

La femme Grimaldi, c’est un mélange de Charlotte de Monaco et de Grace Kelly. Rock n roll et glam sainte-nitouche.

Quand on regarde plus en arrière, on s’aperçoit que les Grimaldi n’avaient pas froid aux yeux non plus.

Une malédiction courrait sur la famille, selon les versions, venue d’une femme accusée de sorcellerie à tort qui jete un sort pour 9 générations à un des premiers princes gênois Grimaldi, ou d’ une femme enlevée et violée qui par vengeance énonce qu’aucun Grimaldi ne sera heureux en amour. Les crimes peuvent se répercuter dans les arbres généalogiques car ce sont souvent des secrets ou mensonges de famille, et ils occasionnent des chocs psychologiques ( eux mêmes des secrets de famille) .

Sans revenir sur l’histoire récente, on peut en effet s’interroger.

Espérons que Louis et Marie Ducruet feront mentir la légende. Pour l’instant, tout va bien aussi pour Pierre et Andrea Casiraghi. On attend de voir pour Charlotte, Pauline, Camille, Alexandra, Jazmin Grace et Alexandre, sans parler de Jacques et Gabriella.

Revenons à Albert. Il renonce à Nicole Coste, et se dégote Charlène. La précédente, une perchiste américaine au prénom d’Alice fait la une de Paris Match mais disparait deux ans après des gazettes. Arrive donc cette jeune championne de natation proche de la retraite, Charlène.

Fille d(‘un directeur commercial et d’une maitre nageuse, elle a suivi maman dans la natation, sa passion. A 8 ans, elle nage déjà 10km par jour et rêve d autre chose pour ses enfants, glisse t elle à une revue sudafricaine.

De prime abord, on se dit que Charlène va bien avec le poste, tant on s’est habitué à imaginer une dame blonde élancée au poste.

Le mariage est chaotique dès le début, car Charlène n’est pas Grace Kelly. Comment se sentir bien dans sa peau si on est complexé, que tout le monde vous compare et qu’en plus vous n’arrivez pas à suivre, ne serait ce qu’apprendre la langue. J’ai entendu parler de 4 ans de cours particuliers de français avant le mariage et toujours l’impossibilité de converser.

Je me demande si Albert ne l’a pas adoubée justement parce qu’elle paraissait relativement malléable au départ, avec un CV très léger et peu de passions au compteur à part la natation. Un calcul « à la Diana » très risqué. Mieux vaut une manager formée et professionnelle, comme une Mary ou Maxima.

Elle se dérobe et fuit les événements du Gotha, pourtant des moments indispensables diplomatiquement. Le Gotha est une famille. Elle fuit tout ce qui ne lui plait pas, même des événements familiaux. On ne la voit pas au mariage de Louis Ducruet. On parle de soucis avec Caroline et Stéphanie. Pas étonnant.

Je pense que c’est difficile quand on n’a pas le bon CV et qu’en plus on n’arrive pas à l’acquerir. En prime, que ressent-on quand on a été choisie par pis-aller pour être la nouvelle pseudo Grace Kelly , par un prince qui de toutes façons vit sa vie. J’ai l’impression de voir une Diana bis, mais version ratée. Diana va trouver sa voie par la relation avec le public, comme certaines stars. Charlène est bloquée car elle ne parle pas la langue. Charlène aime son prince mais il en préfère d’autres.

Que ressent-on quand tout le monde vous voit comme un ersatz de Grace Kelly et en plus qu’on vous le reproche.

Car les ersatz, Dieu sait qu’il y en a. Les medias en cherchent, mais les petites filles de Grace n’arrêtent pas d’en proposer, posant comme des égéries.

Charlène s’est embarquée dans un beau traquenard par ignorance et naïveté. Elle reste peut-être par opportunisme et matérialisme, mais je pense qu’elle aime son confort princier et la présence d’Albert. Lui aura attendu longtemps avant de tomber sur une volontaire et n’a pas envie de la lacher, ne serait-ce que pour une question d’image. Marché conclu.

Petit à petit, le corps parle pour l’esprit. La princesse perd le sourire, se démolit à coup de botox, comme si c etait une question d’apparence, à défaut de personnalité.

Que se passe t il derrière le côté poupée gonflable, si ce n’est un mal-être.

Les modèles glamour n’existent qu’en surface, on le sait bien. Marilyn Monroe avait été victime de viol à neuf ans, maman en asile, et bringuebalée dans diverses névroses qu’aucun homme n’arrivait à juguler. Audrey Hepburn avait connu la famine pendant la guerre d’invasion nazie en Hollande, et plus tard vécut l’anorexie et le chagrin d’amours impossibles, avant de retrouver la paix vers la retraite des écrans mais un cancer mortel du colon.

Diana n’était pas la jeune épousée d’un conte de fées, mais la victime névrosée d’un traquenard arrangé par deux grands-mères dont l’une était la Reine Mère. Elle ne voulut pas jouer « le jeu » comme de coutume dans les cercles aristo chic du genre Niven-Grimaldi. Elle essaya de jouer à sa façon, selon ses névroses. Certains lui reprochèrent d’envoyer tout péter et de se plaindre.

Charlène s’est embarquée dans un sacré tunnel et à mon avis, le mieux pour elle et Monaco serait de négocier une séparation amiable et de se chercher un autre homme plus conforme à son profil. Un sportif ordinaire serait parfait pour elle. Charlène semble tiraillée entre la tentation du glamour, et vivre sa vie, or le glamour, c’est exigeant surtout en version Gotha. Il n’est pas possible de jouer longtemps sur deux tableaux.

Sortant d’une vie de natation, elle partit sur une étrange reconversion: vivre la vie idéalisée d’une autre. Exactement ce qu’il fallait pour enfin devenir elle-même et sortir du rêve de sa propre mère, nageuse ! De la tutelle infantilisante du sport de compétition, elle passe à celle de son mari et d’un village. Pas étonnant, qu’elle perde le sourire, se sente paumée, et fasse « n’importe quoi ».

Peu après l’enregistrement, elle partit en Corse et lui à Londres ?

La famille de Monaco devrait arrêter de faire semblant et accepter que Grace n’a pas été heureuse, tout comme nombre de ses membres.

Les Windsor ne pratiquent pas la censure comme sur le Rocher, et les choses sortent finalement. Cela atteint il la Reine ? Pas vraiment. Cela reste au final plus salutaire et plus humain pour eux que de mettre un couvercle d’hypocrisie implacable sur trop de secrets.

A Monaco, parler est synonyme de blackout total. C’est l’omerta du bonheur qui prévaut.

Elles ont l’air très différentes mais Charlène et Grace sont unies par ce destin de princesses de Monaco, et finalement un certain malheur en coulisses. L’une savait le cacher au prix d’un exutoire alcoolisé, pas l’autre ( qui s’adonne au Botox à la place) . Charlène bénéficie d’Internet, de son frère près d’elle, d’un mari plus sensible que Rainier, mais elle part de plus bas que Grace en formation et éducation.

J’espère que Charlène s’est dégoté un David Niven. Pour l’instant, c’est son frère, Gareth qui assure le soutien de chevalier servant. Je parie qu’il parle bien français maintenant, depuis le temps.

Charlène a trouvé son domaine de prédilection, les événements sportifs surtout avec des bogosses, surtout les pilotes. On la comprend. Son frangin l’accompagne et en profite aussi.

Charlène et son frère à un GP de F1

Charlène en profite pour étrenner des tenues chic et chères. Peu de sorties, mais un budget luxe. Le premier du Gotha en 2019. Albert suit son père : on ne garde pas sa femme avec des tee shirts Zara. Trump aussi a compris que pour maintenir sa femme-poupée de Melania, il valait mieux casquer un peu en fanfreluches. Melania porte sans souci des manteaux D&G de 35KE sur le dos.

Charlène consent aussi à quelques événements artistiques comme l’expo de peinture de Boy George , si, si. Il semble peindre plus sa tête qu’autre chose.

Dernière interview en date, Charlène affirmait que le soir venu,  » les gosses se battaient pour savoir qui allait dormir avec eux dans le lit...que le gagnant montait dans le lit en plein milieu, ce qui rendait le lit bien étroit pour les parents « . Une phrase assez instructive, vu l’âge des petits. Vrai ou pas, on voit que les petits sont au centre du couple. Pour Albert, je crois que c’était un objectif fondamental. Pour Charlène, c’est un plaisir et un exutoire d’être maman.

Charlène dévoilait également que les gosses sont bilingues grâce à leur père qui leur parle en anglais et en français. ( On sait que Grace parlait en anglais aux enfants et Rainier en français). Les petits étudient en français pour l’instant.

Par contre , Charlène ne disait pas passer le Nouvel An en Corse alors que son prince était au UK.

Il y a toujours une fête, un gala, un concours,à Monaco. Ici les Prix de l’élégance automobile.

Monaco est une sorte de parc à thèmes pour riches du 3e âge et des pays émergents, où on fait son shopping de luxe, entre deux chirurgies esthétiques et séances de bronzette. On comprend que Charlène ne soit pas preneuse. Monaco, c’est parfait pour dépenser son fric à l’abri des regards gênants. Un vrai petit paradis au soleil. Le village est encaissé et facilement controlable car peu de voies d’accès; et les gangsters n’y trouvent pas prise, contrairement aux villes françaises voisines.

Quelques vidéos d’immersion pour conclure

Version du Bal de la Croix Rouge officielle , clean, chic, glamour, sérieuse. On insiste plus sur des people français comme Maitena Biraben ou Michel Cymes.

Version plus bling bling locale- qui montre plus la faune monégasque, mannequins et vieux messieurs, voitures de sport, etc.

Ci dessous le Bal de la Croix Rouge 2019 . Démarche bedonnante du prince, digne d’Obélix. La princesse a un peu de mal sur le dance floor au démarrage. On sent qu’elle manque de formation. Elle dévrait répéter avant. Quel manque de préparation de la part de l’organisation. Même les jeunes mariés répètent avant.

Charlène chez DALS, ce serait vraiment pas mal. On verrait si elle parle mieux frenchy que Pamela Anderson.

Ici, version plus longue du même événement. Avec son original de la soirée. on note que Charlène est placée entre Tony Parker et John Legend, deux anglophones bogosses chic et polis, parfaits pour elle.

ci-dessous, le Bal de la Rose, fief de Caroline, qui montre comment Monaco est une sorte de parc de vacances bling bling pour nostalgiques de soirées glam, riches touristes des pays émergents , désireux de vivre un weekend de dolce vita, de se voir avec un prince moyennant un ticket de quelques milliers d’euros pour une association caritative. Remarquons les nuées de jeunes femmes à l’affut également.

Vraiment, Meghan aurait dû venir à Monaco plus souvent, elle aurait adoré beaucoup plus que Londres.

Je ne cite pas non plus le Bal Mont Blanc et tous ces événements caritativo-lucratifs qui font le beurre de la principauté.

Fr- Qui était la fiancée précédente de Rainier avant Grace ?

.

https://royalfavourites.blogspot.com/2016/01/monaco-royaltys-mistresses-lovers.html

A well kept secret, 1964

https://www.pointdevue.fr/histoire/charlotte-de-monaco-lheritiere-surprise_6491.html

https://admin.eternallifestyle.com/living/secret-truth-behind-princess-grace-kellys-royal-marriage/

12 réflexions sur “PEOPLE- Grace et Charlène, l’envers du glamour

  1. Grande spécialité que les femmes de Monaco de piquer des hommes déjà pris : Caroline a piqué Ernst-August à sa meilleure amie, Stéphanie a piqué Ducruet aussi à une femme. Mauvais karma sur cette famille sans valeurs qui pour moi est bling bling avant d’être noble.
    Albert est un lâche de n’avoir pas imposé Nicole Coste : il aurait pu faire avancer la cause Noire.
    Quelle belle femme !
    Tout fout le camp.

    • la cause noire…mais quelle drôle d’idée ?? Respecter ses ancêtres est plus louable que n’importe quelle cause donnant suites à des fictions hollywoodiennes (qui ont omit comme par hasard de nous faire des films sur les centaines de condamnations de blancs, riches et parfois nobles pour maltraitance envers leurs esclaves, attestées par des jurisprudences disponible et à la portée de tous !)… Cette fille sans esprit qui n’arrive pas à la cheville de Cindy Bruna aurait été affligeante en princesse pour tout le monde. Elle en première. Car naitre princesse et jouer à la princesse ce n’est pas la même chose.

  2. Féroce et très intéressant… une fois de plus 🙂

  3. Bonjour Laurence comment savez vous que grâce était alcoolique ? Je n’arrive pas à trouver des infos là dessus sur internet.

    Y a-t-il eu des articles à ce sujet ?

    • Oui , j en avais vu deja il y a 20 ans dans des revues Royalty plutot anglophones . On y parlait de lettres à une amie americaine qui les avait vendues. Rainier a essaye de les acheter mais trop tard, la maison aux encheres les avait forcement exposees. Je vais regarder si je retrouve des trucs sur internet. Je l avais lu sur media papier a l epoque.

    • Je vous conseille l’excellent documentaire de Gérard Miller sur la famille Grimaldi. Tapez sur Google. Ça s’appelle « Monaco, le Rocher était presque parfait »
      On y évoque très clairement l’alcoolisme de Grâce Kelly

  4. Ah, sur la photo d’Albert et Tamara, j’ai cru voir Sabine Azema!
    J’ai une biographie de Grâce écrite par James Spada. Savez-vous si elle était autorisée ou pas?
    Je pensais que le premier rendez-vous entre Rainier et Grâce avait été arrangé mais qu’un coup de foudre avait suivi. Ben, non.
    Dans la famille, les garçons semblent s’en sortir mieux que les filles, à part donc Rainier et Albert.
    Je pense que Charlène est une sotte sans cervelle, sans culture ni éducation. Elle souffre c’est évident mais elle s’eSt mise dans ce pétrin toute seule.

  5. « l’ex nageuse sudafricaine, ni renseignée ni curieuse, ne se rendait probablement pas compte de ce qui l’attendait vraiment…. » tout est dit car cela semble curieux qu’à l’époque d’Internet certaines croient encore aux contes de fées. C’est un monde de luxe mais d’infinies contraintes…et quand ce n’est pas le grand amour -et pour la fonction et pour le partenaire-, cela tourne vite au vinaigre (dans le cas de Meg cela sautait aux yeux dès le début qu’elle était et sera toujours FOLLE d’elle même. Et sa comparaison à la Simpson devrait faire référence à des chorégraphies enrichies au yoga qui ont eu l’effet exempté sur la proie et je pousserait l’analyse plus loin en avançant que le choix de la reine pour le couple de représenter le SusSex n’était pas du tout innocent….cette reine a plus d’un tour dans son sac. La sortie de ce milieu est tout sauf un conte de fée….

    • Merci carot cake pour ce commentaire bien senti. J aime bien le Folle en capitales.
      La royaute ce n est pas un conte de fees. En fait, encore un ideal qui tombe. Le vrai glamour sans douleur mais pur bonheur n existe que rarement.

    • Merci carrot cake pour ce commentaire bien senti. J aime bien le Folle en capitales.
      La royaute ce n est pas un conte de fees. En fait, encore un ideal qui tombe. Le vrai glamour sans douleur mais pur bonheur n existe que rarement.

  6. Grace alcoolique, ça avait été dit dans des articles il y a quelques années, il me semble.
    Quant à Charlene, vous avez tout résumé parfaitement.
    Savez-vous ce qu’il en est de cette rumeur de fuite de Charlene la veille de son mariage : vrai ou faux ?

    • Merci Rose pour l info. J avais oublié ce documentaire.
      Nice Matin ou Var Matin avait parlé de cette fuite. Cela ne m.etonne pas du tout.
      Albert avait demandé à la police de l aeroport de Nice de la bloquer ,qq chose comme cela.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s