L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE- Flavie Flament, le mystère élucidé ?

3 Commentaires

Flavie Flament a jeté un grand pavé dans la mare de la prescription des crimes sexuels depuis qu’elle a révélé avoir été violée à 13 ans par un photographe mondialement connu. Elle était en une du Parisien ce matin.

flavie-consolation

Evidemment, les médias sont à la recherche de ce mystérieux violeur dont elle ne révèle pas le nom, car il y a prescription et elle ne peut prendre aucun risque juridique.  Pourtant, Flavie a donné suffisamment d’éléments troublants pour permettre une identification assez précise.

Un nom est naturellement remonté à la surface: celui de David Hamilton, le fameux photographe de  » jeunes filles en fleur » des années 70 et 80. Une interview de lui  dans Gala , datée de 2015,  s’avère en effet  troublante. ...

Voyons voir cela de plus près.

Dans mon post précédent, je parlais de la jeunesse  violée de Flavie Flament, ex-star de TF1 devenue écrivain , comédienne et animatrice radio. La pauvre avait été abusée par un célèbre photographe qu’elle déclarait à « l’aura mondiale ».

Il ne fallut pas bien longtemps à la presse  pour identifier cet artiste mondialement célèbre spécialisé dans les photos éthérées de jeunes ados blondes  , présentées telles des nymphettes irréelles dans une atmosphère intemporelle , bucolique, presque féérique.  Le terme de flou artistique semble avoir été  inventé pour et par lui. Il a créé un style à lui tout seul.

hamilton-fleurs

Le style Hamilton: bucolique et très ingénu

On le considère comme un des plus grands photographes de son époque avec des confrères comme Helmut Newton. 

Ses posters et autres publications ( on dirait produits dérivés de nos jours)  font fureur dans les années 70 et 80 auprès d’un public amateur de romantisme. On le dit érotique et pudique à la fois. 

Lui se déclare le Balthus de la photo. Balthus peignait des jeunes filles nues et pensives  aussi.

L’homme en question se nomme David Hamilton. Il fêtait ses 82 ans  quand Gala est allé l’interviewer…Observons de plus près ce qu’il dit à Gala en 2015 versus ce que raconte Flavie cette année.

Flavie Flament nous disait que son agresseur l’avait abordée sur la terrasse d’un café de la zone naturiste du Cap d’Agde. C’est exactement là où Hamilton recrutait ses modèles. A la fin de ce post, vous avez un lien qui vous amène sur un article complet sur l’histoire de Hamilton au Cap d’Agde. C’était énorme une star pareille dans ce lieu de villégiature populaire. Il aurait pu être à Miami ou aux Bahamas, mais il choisit le Cap d’Agde ,  ses plages naturistes…et ses jeunes « filles en fleurs » issues de familles modestes …sur lesquelles il pouvait prendre un ascendant ? 

Flavie dit que son agresseur parlait de  » faire son marché ». Curieusement, Hamilton utilise cette expression dans cette interview de Gala, affirmant faire son marché en Scandinavie et en Allemagne également.Pour pas cher en plus. Ce sont aussi des pays où le naturisme et le nudisme sont répandus.

hamilton

Flavie dans son témoignage dit que Hamilton donnait un Polaroîd à sa mère en guise de compensation. C’est exactement la méthode de Hamilton, connu pour procéder ainsi.  En échange, les « parents » laissent leur fille avec le photographe.  Certains le laissèrent   embarquer leur fille en voyage photo au bout du monde. On est ahuri. Des parents prêts à tout pour voir leur fille devenir une « star »? 

Extrait de Gala

Les autres modèles sont rentrées chez elles, en Suède, en Hollande, en Alle­magne ou tous les pays nordiques  »où je faisais mon marché », soutient le photo­graphe sans rougir. À l’époque, David trouve aussi ses jeunes filles sur les plages nudistes du Cap d’Agde. Avec l’ac­cord de leurs parents, elles partent au bout du monde avec la star des objec­tifs: « Elles reve­naient avec un Pola­roid »… et tout le monde était content.

hamilton

Quand Gala lui demande s’il couchait avec les centaines de jeunes modèles qu’il a croisées sur son chemin, il élude ainsi:

Extrait de Gala

« Ce n’est pas le sujet », balaie-t-il d’un revers de la main en perdant son sourire, « le scan­dale ne m’in­té­resse pas »

La star de la photo bucolique de filles en puberté préfère se remémorer les stars qu’il a croisées sur sa route de fêtes, les Noureev et autres Mick Jagger. Combien de modèles ont dû souffrir de ses assauts ?

hamilton-amanda-1969

Amanda par David Hamilton – 1969

Il a également réalisé des films, dont le premier est Bilitis. Hamilton affirme avoir publié 40 livres et vendu 2 millions de copies au total. Le Parisien dit qu’on retrouve bien Flavie dans un de ses livres de photos.

Chacun en tirera ses conclusions.

hamilton-portrait

On ne lit pas le visage nerveux de la jeune fille de la même manière maintenant.

De nos jours, la pédophilie est bien mieux connue et les photographes ne peuvent plus photographier des ados en poses ambigues.  Heureusement qu’une époque est révolue. 

Flavie Flament fait bien de briser le silence sur ce photographe star dont on aurait dû soupçonner la lubricité en voyant ses photos tendancieuses sous des allures d’érotisme soft et bucolique. ( j’ai volontairement ici évité de publier les clichés tendancieux et déshabillés, qui même jolis, envoient une énergie quelque peu écœurante quand on sait ce qui arrivait aux jeunes modèles, à en croire Flavie Flament) .

Nb. David Hamilton a refusé tout commentaire sur les dires de Flament. Ce Britannique de 83 ans vit toujours dans le Sud de la France. 

flavie-tf1

Combien de vies brisées ?

 

 

Publicités

3 réflexions sur “PEOPLE- Flavie Flament, le mystère élucidé ?

  1. J’en tire la conclusion que de peu d’éléments, voire d’aucun en réalité, on veut créer la suspicion. Et tout ceci à partir des déclarations de Flament qui ne donne aucun nom, mais des indices, dont rien ne dit qu’ils ne sont pas simplement issus des interviews facilement accessibles.
    A ceci s’ajoute la prise de distance du frère de Flament, qui nous apprend qu’elle inventait déjà beaucoup dans son enfance, en particulier pour noircir l’image de ses parents.
    Et enfin le nom de Hamilton qui est donné en pâture à la vindicte populaire, par Ardisson, suite à un livre qui donne plein d’indices, sauf le nom du présumé auteur, et à quatre ans de la fin de la prescription.
    Avec tout ça, on interprète les propos de Hamilton, pour lui faire dit ce qu’il n’a pas dit.
    Dans tout ceci, c’est la démarche qui me gêne profondément : on fait le procès public d’un homme, qu’on condamne en même temps, et il n’y aura jamais de procès dans les règles.
    La pire des situations.

  2. Pingback: PEOPLE- Parents- enfants dans le showbiz, la gloire à quel prix | Bienvenue, Welcome to my Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s