L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE- Parents- enfants dans le showbiz, la gloire à quel prix

Poster un commentaire

L’affaire Flavie Flament rebondit ce weekend avec l’interview de la mère de l’animatrice dans Closer. Cette affaire met en lumière le rôle des parents dans la protection de ces enfants qu’on envoie sous les feux de la rampe aux mains d’inconnus parfois cupides et pervers.

lindsay-mere

  • Naïveté, cupidité ou ambition inavouable ?
  • L’impossibilité d’assumer
  • L’aliénation

Ces parents veulent le meilleur pour leurs enfants, paraît-il.

La notion d’enfance et de showbiz sont antinomiques.

Le showbiz suppose beaucoup de travail, dans une certaine instabilité et une absence de routine. C’est aussi un monde où l’apparence et l’image sont essentiels. Il faut répondre au désir de l’autre sur commande avec un résultat garanti  : du producteur, du réalisateur, du spectateur.

Une pression que la plupart des adultes a du mal à gérer. Imaginons ce qui se passe pour un enfant qui doit faire cela sans cesse, comme un travail. Je me souviens d’un docu sur Arte montrant ces enfants qui tentent l’aventure des castings de Hollywood chaque année. On les voyait mimer de façon artificielle la coolitude, minaudant et répondant comme on attendrait que des « enfants acteurs professionnels « répondent dans Paris Match.

liz-taylor-mere

Liz Taylor et sa mère, actrice ratée

Imaginons quand celui qui vous donne vos repères, celui qui vous protège, vous encourage à le faire et à faire  » tout ce qui sera demandé. »

Quand on est jeune, on manque de repères, on apprend à forger son identité . Quelle identité se forger quand les adultes, à commencer par vos propres parents vous serinent d’aller faire ce que les autres désirent voir, entendre…voire toucher…

flavie-consolation

Flavie Flament fait la une de la presse depuis quelques jours avec son autobiographie et ses interviews qui remettent en lumière les abus sur mineurs dans le monde du spectacle. Abusée à 13 ans par un violeur chez qui sa mère l’envoyait faire des photos, trop fière que sa fille soit repérée par une star mondiale de la photo.

NB – Cette star serait le photographe britannique installé dans le  Sud de la France, David Hamilton. (lire ici les présomptions en question) 

Flavie voit sa mère , qu’elle a rejetée, lui répliquer dans Closer ce weekend. Ladite maman, 64 ans, actuellement famille d’accueil, souhaite un bon rétablissement à sa fille.  Flavie a bien sûr de la rancune pour cette mère qui n’a pas su voir.

flavie-closer

La mère se contente de peu. Ses seuls mots sont:

« J’espère que ma fille trou­vera un bon méde­cin qui lui donnera le bon trai­te­ment. Ma famille, mes amis pensent tous la même chose »

En psychogénéalogie, on observe régulièrement ce phénomène chez les familles où des abus ont lieu. Quand on remonte en amont, on découvre que ce n’est pas la 1ere fois, qu’une mentalité de déni s’est installée, car trop de souffrances.

La mère ne semble pas avoir vu du tout les souffrances de cette fille surnommée alors Popette: auto mutilation et anorexie.

flavie-miss

Flavie gagne Miss OK en 1988

 Durant toute une période, je retournais la colère contre moi et m’arrachais des touffes de cheveux. Je suis devenue anorexique après la naissance de mon fils aîné. J’ai remonté la pente quand j’ai atteint les quarante-six kilos que m’imposait ma mère à 13 ans, puis j’ai recommencé à m’alimenter. »

 

A en croire Flavie, sa mère aurait récidivé par la suite, poussant sa fille à « faire sa vie  » d’une façon digne de la marâtre de Cendrillon. C’était un quadra de banlieue « sur lequel la maman fantasmait » et chez qui elle l’obligeait à passer seule ses week-ends.  Ceci ressemble à une forme malsaine de vie sexuelle par procuration. Déjà cassée par ses viols précédents, Flavie ne devait plus avoir grande estime d’elle-même.

« L’odeur de l’homme perdu, veuf, seul, ému, la quarantaine, qui se tape une jeune fille mineure avec l’assentiment de sa maman », écrit-Flavie dans son livre.

Le stress post traumatique fait que la victime pense n’avoir aucune valeur, en particulier son corps. Dès lors, on observe des comportements paradoxaux qui font que la victime repart dans des mésaventures sordides où elle n’est pas respectée.

Flavie semble avoir fait un travail en psychogénéalogie et psychologie systémique.

« Ma seule famille aujourd’hui, c’est l’homme que j’aime, mes enfants, mon oncle et ma tante. Pour cheminer vers une forme d’apaisement, on est obligé de rompre avec ce qui nous tourmente. L’entourage qui ne veut pas voir, pas s’engager exerce une pression toxique vous empêchant de guéri »

« Je n’ai pas eu d’autre choix que de couper ces liens pour m’en sortir moi, mais aussi mes enfants et mes futurs petits-enfants. J’ai l’impression d’avoir cassé une malédiction. Les drames non formulés sont un poison pour les générations futures ».

flavie-tf1

Laisser ses enfants avec des adultes inconnus du sexe opposé  » pour le fun » n’est pas très normal, hors d’un cadre scolaire ou pédagogique. On hallucine.

Vanity Fair USA, lors de son reportage sur Michael Jackson, avait découvert que nombre de parents laissaient leurs enfants de tout âge seuls avec Michael. Michael offrait une fourrure ou un bijou et hop, embarquait l’enfant dans sa limo, le rendant le lendemain. Les parents étaient aux anges et trop fiers que le dieu de la pop, Michael, daigne emmener leur enfant. Je précise qu’on parle d’enfants qui avaient parfois 3-4 ans.  Quoi que fît Michael aux enfants ou non, il n’est pas très normal de la part de parents sains , responsables,  de  laisser un jeune enfant ainsi partir avec un inconnu pour la nuit dans sa limo.

Aux USA, c’est visiblement assez normal de ne pas trop protéger son enfant. Au pays des mini-miss, c’est courant de faire de son enfant un objet sexualisé à consommer.  On le voit avec la star de toutes les courtisanes médiatiques, Kim K., la fille de sa « momager », Kris Jenner.

Kris n’en a aucune honte, au contraire, elle institutionnalise et en fait un business qui fait saliver nombre de gens qui rêvent d’une gloire pareille  » sans rien faire » en apparence. Elle a assouvi ses désirs d’argent et de gloire comme jamais grâce à son show de real tv familial creux et bling bling.

Son produit vache à lait, c’est sa fille « principale », Kim, consacrée par une …sex tape organisée. Elle s’affiche de partout , déborde de partout, et se prépare à un grand revirement de carrière. Une fille qui a bien enregistré tout ce que sa maman a programmé en elle depuis longtemps. Et c’est un très bon robot qui exécute le programme à la perfection.

kim-vulgaire

Sauf que cela s’est retourné récemment avec le braquage dont elle fut victime à Paris. La jeune femme au physique déformé par des prothèses grotesques et à la pudeur infime, s’affichait si bien avec ses bijoux énormes, qu’elle attira la cupidité de gangsters qui la dépouillèrent après l’avoir ligotée.

Le Daily Mail cite une source de son entourage qui affirme qu’elle n’est pas aussi traumatisée qu’on le dit, mais qu’elle reste chez elle pour attiser la compassion des fans, dans le cadre d’une campagne marketing de rénovation de son image.

En effet, après son braquage, nombreux furent ceux qui lui reprochèrent son côté riche écervelée, qui provoque sur les médias sociaux, étalant sa richesse. Le tout sans prévoir de protection suffisante. Liz Taylor dormait avec un bodyguard dans la chambre, tant il fallait protéger ses diamants.

kim

extrait de son dernier selfie avant le drame

Il semblerait que la starlette des bimbos trash  se prépare à une reconversion d’image à 180 degrés. Le plan marketing se fourbit chez elle pendant qu’on croit qu’elle souffre le martyre. Kim n’aurait jamais autant travaillé parait il.  Fini les sorties vaines, méga bijoux arrivistes et photos débiles nues. Selon cette source , Kim savait que les gangsters ne lui feraient rien si elle ne criait pas. Les bandits lui auraient promis de ne rien lui faire si elle se taisait. 

 Sa mère, Kris, lui aurait conseillé d’en rajouter pour dramatiser et rendre son retour encore plus excitant pour le public.

Désormais, ce sera assoces caritatives et petite croix portée en permanence. Kim ne veut pas finir comme Madonna, parait il. Elle a nombre de franchises à défendre notamment dans le maquillage. Mais Kim prévoit de diminuer la couche de peinture et de se rhabiller. Elle va se la jouer Sainte Kim maintenant. On aura le droit au storytelling de « Marie-Madeleine, pécheresse rédemptée » ?  Les Américains aiment ce genre d’histoires à la Loup de Wall Street.

Et qui a toutes ces idées ? Kris Jenner, sa momager,  bien sûr.  Quant à son autre cornac, son mari de rappeur mégalo, Kanye West, il veut un service de sécurité digne des services secrets.

Kim ne s’en sort pas mal, en se soumettant totalement à ses maîtres. C’est mieux que de penser et en plus, on vit bien, on porte de jolies tenues, on passe à la télé. Et elle a développé une expertise unique : faire des selfies, c’est un métier quand même.

lindsay-maman dina

D’autres comme Lindsay Lohan ou Britney Spears ( qui démarra comme mini-miss) ont payé le prix de la reconquête de leur liberté d’adulte, qu’elles ont faites comme elles pouvaient avec le peu de recul qu’elles pouvaient avoir, vampirisées par des parents avides, qui ne les orientent pas forcément sur les meilleures modalités d’évolution psychologique.

mary-pierce-pere

Dans le monde du sport, on observe aussi des problèmes avec des parents préoccupés de réussir par procuration  » pour le bien de leur enfant ». Agassi, Capriati, Bartoli, Pierce,  ils sont nombreux les joueurs qui en ont souffert au point de se fâcher avec leurs parents.

agassi

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s