L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE- Pêle-mêle royal

Poster un commentaire

Quelques actualités marquantes pêle-mêle de la semaine. Un grand bazar entre l’affaire Tatler et l’affaire Joachim.

l affaire Tatler ne les a point rapprochées

Heureusement que Maxima est là pour égayer l’atmosphère.

L’affaire Tatler ne cesse de faire couler de l’encre Outre-Manche, Kate étant absolument hors d’elle après le fameux article commis par Anne Pasternak. Maintenant, on nous parle d’ une théorie comme quoi ce serait Meghan qui aurait téléguidé l’article via sa copine canadienne Jessica Mulroney dont la belle -soeur Vanessa Mulroney serait la meilleure amie de l’autrice de l’article. Si vous n’arrivez pas à suivre la chaîne des relations, c’est normal. On y perdrait son latin mondain. Personnellement, j’ai eu des doutes quand j’ai lu cela hier matin.

Vu que l’article met à mal Meghan dans « l’affaire des collants », je ne pense pas qu’elle ait quelque chose à voir avec l’autrice. « Garce » Eurotrash, il y a mieux tout de même comme apparition médiatique.

William est remonté également car Anne Pasternak dit dans son article « qu il a trouvé en Carole Middleton la maman qu il aurait aimé avoir »…crime de lèse Diana assuré. Il est courroucé par le manque de respect envers son intouchable maman.

Si on considère que Pasternak vient de pondre un livre ( the American Duchess) où elle fait un parallèle assurément peu flatteur entre Meghan et Wallis Simpson ( l’injure ultime selon l establishment anglais) , je crois qu elle peut largement bénéficier du doute quant á une collusion avec ladite Meghan. Rien ne dit que Vanessa Mulroney adore sa belle-soeur Jessica par ailleurs…

NB- Wallis Simpson est reconnue par les biographes et historiens comme intrigante, pro nazie ( comme son  mari)  et sans scrupules ( sans parler du pedigree obscur sur son CV d’aventurière) . Impossible de faire un parallèle flatteur avec quelconque dame royale. Personne n’aurait envie d’être comparée à elle, royale ou pas.

Furieux, les Cambridge ont adressé une lettre de sommation au magazine mondain via leur avocat « exigeant le retrait de l article cruel et diffamatoire du site web ». Assez vain mais cela marque le coup. On n imagine pas un procès en justice mais une plainte au « CSA » de la presse anglaise est fort plausible.

De son côté, Tatler reste droit dans ses bottes et estime la lettre sans fondement. Tatler affirme être certain de ses sources et du travail de l autrice.

Trop tard , de toutes façons tout l establishment l a lu.

Je pensais que cet incident pourrait rapprocher les Sussex des Cambridge , unis face aux méchants journalistes. Erreur, il semblerait selon une taupe côté Sussex que c’est l’inverse. Meghan serait amère que Kate n’ait eu qu’à claquer des doigts pour obtenir le soutien du Palais, alors qu’elle a subi des tombereaux de presse négative sans le même soutien public. Meghan est également toujours amère vis-à-vis de Kate dont elle espérait un soutien , une amitié solide, et qu’elle l’aide à se sentir dans la famille.

Etonnamment, on n’entend jamais ce que Meghan regrette ne pas avoir fait pour faciliter les choses , comme si c etait toujours la faute des autres. Je pense qu’il y a un énorme malentendu car Kate estime avoir essayé de conseiller Meghan en vue de l’intégrer aux Windsor, mais aurait essuyé des rebuffades.

Meghan ose un parallèle entre son cas et celui de Kate mais les Middleton sont tout de même d’un autre niveau médiatique et comportemental que les Markle. On ne peut pas comparer Carole Middleton l’ambitieuse maman bourgeoise trop parfaite et Papa Markle, le retraité cupide qui donne des interviews trash rémunérées, accepte des paparazzades ou encore vend des lettres, cartes de voeux de sa fille. Pippa n’a jamais insulté Kate dans la presse en appelant William à annuler ses fiançailles ou menacé de participer au Loft anglais. Les Middleton sont restés dignes, unis et élégants, même si en coulisses, ils peuvent être nouveaux riches.

Kate avait par ailleurs invité toute sa famille à son mariage.

NB- Néanmoins Pippa avait évincé certains de ses oncles de son somptueux banquet de mariage, ne les invitant que pour la cérémonie religieuse en journée et le vin d’honneur. Les oncles avaient dîné au pub entre eux et posté une photo sur Internet… Pippa avait préféré inviter des stars comme Roger Federer.

Disons que tout ceci fera partie de la légende de Kate, le cygne qui émergea d’une famille « honteuse ». C’est le cas de nombre de personnalités en fait, que ce soit Catherine la Grande, la reine Victoria ou Joséphine de Beauharnais par exemple. L Histoire ne retient pas tant la famille que la personne de toutes façons. Idem pour nombre de stars hollywoodiennes ( Streisand, Taylor, Wood, Theron, etc)

Joachim est le benjamin d’Astrid de Belgique, ici avec Victoria Ortiz, la prochaine noble espagnole à entrer dans la famille royale belge après Fabiola de Mora y Aragon ?

En Belgique, c’est le prince Joachim qui s’est mis dans de beaux draps. Fils de la princesse Astrid de Belgique et de l’archiduc Lorenz de Habsbourg, la dynastie autrichienne, il s’était rendu à Madrid  » pour affaires »… sauf qu’aucune attestation n’a été dégotée par la presse espagnole à ce jour.

Obscur jeune prince subalterne de 28 ans devenu vedette des faits divers, il roucoule en fait depuis 4 ans avec sa quasi fiancée, Victoria Ortiz Martinez-Sagrera, héritière d’une vieille famille noble andalouse richissime. Tous les deux ont étudié en Amérique puis se sont rencontrés à Milan où lui étudiait le business à Bocconi et elle la mode à l’Institut Marangoni.

NB- Je connais une Canadienne qui y a étudié le business dans le cadre d’un échange. Elle m’a dit que sa promo à Bocconi était pleine de fils à papas issus de grandes familles qui n’avaient jamais travaillé de leur vie et feront leur MBA sans jamais avoir fait de stage. Pire, ils dégotent des jobs ( obtenus par relations , chose courante en Italie) qu’ils laissent tomber comme des enfants gâtés au bout de quelques jours, dégoutés de devoir faire des tâches de base. Une autre amie italienne me confirme que Bocconi a accepté des échanges avec toutes les écoles du monde, ce qui fait sa notoriété mondiale, mais l Universite de Rome est désormais plus dynamique avec un recrutement d’étudiants italiens plus ouvert socialement. Bocconi reste encore fameuse pour son recrutement « fils à papa ». Ce qui ne veut pas dire que l’enseignement y est mauvais.

Après avoir travaillé quelques temps dans les relations publiques chez Vogue, la jeune Victoria issue de la jeunesse dorée espagnole, tente actuellement de percer en tant que créatrice de mode , comme sa consoeur monégasque Pauline Ducruet. Très tendance en ce moment de faire la designeuse de mode outre le job de galeriste d’art. Les garçons s orientent vers la banque finance, plus « virile » que la mode.

Les versions divergent mais en gros la première version était que Joachim serait arrivé à Madrid et aurait pris un AVE ( TGV local) direction Cordoue où il aurait fait la fiesta dans une maison de 350 m2 avec 26 autres personnes triées sur le volet . Coupable de plusieurs violations aux lois de confinement espagnoles , Joachim fut finalement pris le virus dans le sang, déclarant les symptômes du Covid 19 dès le lendemain de la fête.

Gros souci, chasse aux participants afin de les mettre en quarantaine immédiate, la fiesta est devenue « un cluster » du Covid 19 , alors que la polémique faisait rage entre le gouvernement andalou et Madrid. En effet Madrid voulait laisser certaines villes andalouse majeures en phase 0 de déconfinement encore récemment, ce qui avait énervé les autorités andalouses. Ces dernières avaient accusé Madrid d’ accorder un traitement de faveur aux Basques et aux Navarrais ( suspicions d’un soutien caché de Pedro Sanchez à ses alliés basques) .

Le maire de Cordoue et le Président de l’Andalousie ont laissé éclater leur colère face à cet avatar bien fâcheux. Dans la ligne de mire, le prince de Belgique en prend pour son grade et toute la famille royale belge se retrouve éclaboussée. Je ne sais si Felipe va intervenir en coulisses, mais pour l’instant, c’est la Police Nationale qui gère . A mon avis, il y aura sanction exemplaire.

Joachim risque une sanction pénale et une sacrée amende. Jugez des infractions.

– Il devait exécuter une quatorzaine en confinement à son arrivée, puisque arrivant de l’étranger . Mais si sa destination était Cordoue, il aura voulu terminer le voyage et non pas rester confiné à Madrid.

– Or, il ne pouvait se rendre de Madrid à Cordoue. Les déplacements sont interdits hors de son département même en phase de déconfinement 2 ( Madrid est à 1). Des invités « de la fête » venaient eux mêmes de Séville, ce qui était proscrit également.

L’avocat du garçon a précisé ce matin qu’il n’y eut aucune fiesta ( peut-être une rencontre avec quelques amis sans dépasser les 15) , les 26 noms correspondant à toutes les personnes qu’il aurait rencontrées depuis son arrivée. Il aurait eu les symptomes deux jours après. Le jeune homme devait faire un stage dans une des entreprises de sa future richissime belle-famille ( of course). Je suppose qu’il a voyagé avec une lettre d invitation et pas besoin de contrat , on est dans la famille quand même. Pas de çaaâh entre nous , mon cheeer !

Astrid calmant son frère Laurent lors d’un défilé de Fete National

Bref, à la réouverture de l’Atomium , la.princesse Astrid de Belgique a fait profil bas ainsi que la Première Ministre belge. J’imagine que la famille royale a contacté Felipe et Letizia pour présenter ses excuses les plus plates. Astrid a juste précisé à la presse que son fils n’était pas trop malade. Le jeune homme , filleul du roi Philippe , avait publié des excuses immédiatement via un communiqué, mais sans préciser la nature exacte de son voyage ou de ses infractions présumées. Néanmoins, ce communiqué immédiat avant la version de l’avocat, semblait donner l’impression de confirmer la version initiale de la fiesta.

Joachim est à présent malade mais auprès de sa belle dans une belle demeure située dans le quartier chic de Cordoue, Brillante. On ne sait pas s’il a été contaminé en Espagne ou non, mais côté Belgique on insiste que tout le monde teste négatif et que cela s’est passé logiquement en Espagne. Perso, je pense qu’on n’en sait rien avec une incubation de 3 à 12 jours et des tests PCR avec des faux négatifs à 30%. Qui sait s’il n’a pas violé les gestes barrières en Belgique.

Trop tard pour sa jolie carrière de businessman , il passe déjà pour un écervelé irresponsable pour la majorité du public espagnol qui a juste retenu fiesta et 26 personnes. Et de se dire que les aristos ont encore frappé ; mine de rien, ils n’ont pas une image très reluisante en Espagne, où on est entre  » fin de race snobs hors sol » et  » pistonnés blindés de thunes ». Mais bon, grâce à ses connexions, il trouvera un poste de qualité dans une belle entreprise, à n’en point douter.

Cette affaire Joachim n’est pas du tout ce dont Leti et Felipe ont besoin ces temps-ci .

L Espagne est en deuil national de dix jours en l’honneur des victimes du Covid. Felipe et toute la famille a maintenu une minute de silence dans les jardins de la Zarzuela face au drapeau national.

A 11H59, mercredi dernier, toute la famille s’était positionnée dans le jardin. Notons le look réglé par Leti pour l’occasion. Robes noires, chaussures plates noires et jambes nues bien roses. Leti arbore un look bien typique du paradoxe All American, robe de laine noire plutôt hivernale et jambes nues. Melania adorerait. Leonor portait elle une nouvelle robette trapèze Zara. Sofia est limite hors protocole avec une robette au-dessus des genoux. Les matinées sont parfois fraiches à Madrid, située sur un plateau.

Leti fait le protocole qu’elle a envie de faire. Elle le réinvente à sa guise, sans prêter attention aux normes du dress code féminin du Gotha. Disons qu’elle va aussi loin qu’elle peut aller, restant prudente hors de son royaume.

Notons au passage que son visage aminci a fait jaser; on s’est demandé si elle avait fait encore une  » retouche » ; un médecin esthétique estime qu’elle a fait un peeling. Selon lui, elle reste modérée et se garde d’imiter Rania de Jordanie, son « ex soeur ».

Je parie qu’elle doit ricaner de mépris sur l’affaire Joachim, elle qui déteste les artifices snobs de l establishment espagnol , un entre-soi parfois affairiste qui la degoûte. Les vieilles familles espagnoles et leur catho-snobisme hors-sol, ça la saoûle. Elle va pousser Felipe à laisser le prince payer la facture comme un grand. Sa probité est intransigeante surtout avec les élites privilégiées.

Jadfis en discothèque

La fille de l’infante Elena , Victoria Frederica, se retrouve aussi mise en cause ce matin dans la presse; elle a été vue à Madrid alors qu’elle a passé deux mois et demi à Jaén ( Andalousie) avec son chéri, le DJ. A mon avis, elle n’a pas respecté le confinement espagnol qui interdit les déplacements hors départements. Les ex époux Marichalar n’aiment guère ce gendre DJ, mais ils ne peuvent rien y faire pour le moment. Il faut que jeunesse se passe.

Bon, oublions un peu tout cela avec Maxima, le rayon de soleil du Gotha. Eclatante, elle a savouré le soleil de La Haye lors d’une bonne balade à vélo, dont l’objectif était de se rendre au Musée des Beaux Arts de la Haye, en pleine réouverture. Impossible de la rater dans cet éclatant ensemble jaune soleil Max Mara, tenue déjà portée en 2011 et 2013.

Maxima honore le vélo, moyen de locomotion écolo national. En Hollande, les vélos ont la priorité sur les piétons, c’est dire.

De plus près , on voit que la tenue est en fait une liquette allant avec un pantalon assorti.

C’est plus facile pour les gardes du corps de la suivre.

Maxima cultive l’art bienvenu de la surprise humoristique bon enfant, de l’esprit clin d’oeil, sans pour autant faire dans le shocking ou la rebellion hors protocole très à la mode chez certaines. On aimerait voir Letizia oser davantage, elle se dériderait un peu en passant, tout en se rapprochant de son peuple. A quand Lilibeth en patinette ou Charlène en hoverboard?

Maxima donne même dans le loufoque avec une robe H&M havane fort remarquée la semaine dernière. Inratable pour ses manches ballons énormes.

C’est censé être comme cela, mais cela finit ainsi sur la reine batave.

Maxima avait envie de divertir l’hopital qu’elle visitait

C’est l’apanage des femmes hors normes de porter des choses hors normes.

Comme elle est grande et élancée, elle arrive à garder le dessus sur la robe qui aurait pu en engloutir une autre.

Maxima a hérité de Beatrix ce gout des choses surdimensionnées, un style hollandais presque.

Maxi robe, maxi sourire, un combo plus cool que mini robe étriquée et mine rabougrie, lèvres pincées.

Maxima aime en outre tenter les tenues en camaieu de miel par rapport à sa chevelure et à sa peau.

Elle alterne régulièrement ces couleurs brunes, beiges, nude ton sur ton assorties à son teint miel, avec des teintes éclatantes, orange, jaune, rose vif.

.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s