L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE – Kate et Wills, au front

3 Commentaires

Tandis que Harry annonçait le report des Invictus Games reportés à 2021 , Kate et Wills soutenaient l’effort contre le coronavirus. Si le Moumouteur en chef a mis du temps à se rendre à l’évidence, la Firme n’avait pas attendu pour se confiner, vu son nombre de seniors.

Encore il y a quelques semaines, les Cambridge étaient en Irlande.

  • L’interim de la Reine en question
  • Wills et Kate en première ligne
  • Retour en Irlande ( flashback)

Tandis que le UK se prépare au pic de la vague exponentielle du virus ( des cas qui doublent tous les 3 jours) , comme le reste de l’Europe, la Firme se mobilise. Si la Reine et Philip  (93 et 98 ans) se sont confinés à Windsor, les Cambridge sont sortis de bois pour passer en première ligne. En effet, en début de semaine, le Ministre de la Santé avait demandé aux plus de 70 ans de se confiner ( ceci ne vous rappelle rien ? ) . Charles ayant 70 ans , lui aussi s’est confiné.

Résultat, William monte au créneau , étant le plus jeune parmi les proches du Trône.

Etant donné le retrait de la Reine et de Charles, c’est William qui va assurer l’intérim. Evidemment, William n’aura aucune sortie publique prévue en remplacement de la Reine, puisque tout  le calendrier a sauté, mais il peut être invité à la remplacer lors de certaines réunions « informelles » d’Etat  ou réunions de management concernant la Cour mais aussi des associations ou pays du Commonwealth.

Ce sont des choses qu’on ne soupçonne pas, mais qui semblent réellement exister en coulisses.  La Reine et Charles ont le téléphone et la visio , mais comme tout ceci doit être crypté, il peut être préférable qu’un Windsor soit physiquement dans la pièce, ce qui évite des soucis logistiques.

William peut aussi être sollicité sur des visites  diplomatiques qui requièrent un représentant de la Reine. Il sait parfaitement le faire, que ce soit avec Obama ou le président de Tanzanie.

La Reine, tout comme sa cousine,  la reine danoise , dispose de  » remplaçants », à savoir des Counsellors of State ( ce qui est appelé Régent au Danemark) .

Mary est régente depuis l’an dernier, une exception pour une princesse consort

Si Margrethe a sa soeur, ses deux fils et sa bru Mary( elle a été appointée en fin d’année 2019) , Elisabeth dispose de Philip, Charles, William, Harry et Andrew. La règle minimum pour tenir ce rôle, c’est d(avoir au moins 21 ans. Notons que des 5, il n’y en a que 2 opérationnels et seulement 1 vraiment disponible et acceptable.

Nota bene, on peut être Counsellor of State même en n’étant pas « actif » pour la Couronne. Harry en théorie, peut donc assurer le job, si besoin.  Mais comme il a renoncé à ses prérogatives et se trouve confiné à Vancouver…  Andrew , lui, il voudrait bien, mais il a été évacué pour cause de scandale pédo, cela semblerait vraiment anormal  de le solliciter. Philip à 98 ans, malade, il s’est retiré de la vie publique, lui aussi est HS. Reste William, épaulé officieusement de sa consort Kate.

Deux Counsellors of State doivent être en permanence dans les parages. Leurs prérogatives sont sérieuses, on peut leur demander donner des approbations royales en général, approver des nominations de juges, appointer des conseillers juridiques royaux, et de faire  des communiqués royaux. Constitutionnellement, c’est essentiel.

NB- Souvenez vous du souci une année 1992  à la Cour d’Espagne , quand Juan Carlos s’est barré en Suisse au chevet de sa maitresse, inconsolable de la mort d’un couple d’amis dans un accident de voiture. On cherche en vain le roi pour signer un décret nommant un nouveau ministre. La presse s’alarme car l’agenda royal ne mentionne aucune absence prévue du roi… On se demande où est le roi. Il finit par rappliquer in extremis. 

Selon le Regency Act , s’il manque du monde, alors il faut le modifier pour appointer la prochaine personne majeure dans la liste d’accession au trône, c’est à dire ….Beatrice d’York. La suivante serait Eugenie.

Décidément, Beatrice passe une drôle d’année. Elle va probablement se marier en petit comité sans gala et avec distance sociale , car les festivités de noces sont annulées, surtout au vu du nombre d’invités italiens attendus.A priori le mariage n’est pas reporté.

Lors de la Seconde Guerre, le fils de la fille unique de George V, Lord Lascelles fut fait prisonnier. Il fut retiré de son rôle de Counsellor of State et la princesse Arthur de Connaught ( une cousine de George VI, petite-fille d Edouard VII comme lui)  fut nommée à sa place par le roi George VI,  même si ce n’était pas conforme car  le Regency Act ne prévoyait pas ce genre de remplacement. Neanmoins, quelques mois après, la princesse Elisabeth d’York  eut 18 ans et elle devint Counsellor of State.

Le trio royal dans les années 50

Toutefois, les experts pensent que pour ce confinement qui ne va pas durer une guerre de 39-45, on n’aura pas besoin de faire monter Beatrice au front. Charles et la Reine restent dans les parages et sont accessibles tout de même pour signer ce qu’il faut.

William a donc lancé un appel solennel et s’est rendu au service  NHS 111 de la Sécu anglaise, pris d’assaut par les questions concernant le coronavirus.

Distance de sécurité, absence de poignées de main et mains crispées .

Notons que la tendance du moment est au tailleur blazer pantalon vieux rose. Ici, Kate arbore une version de Marks and Spencer.

Letizia avait elle porté une version rose gris de Hugo Boss lors de la fameuse sortie début mars avec la Ministre de l’Egalité atteinte du virus.

En- dessous, même petit haut col rond blanc. Kate a aussi rationalisé sa fameuse manne capillaire, une bonne idée qui l’allège considérablement. Moins de brushing Dallas en perspective. Plus de modernité. William en reste au même blazer de tweed bleu foncé avec pull coll rond marine et chemise bleue. Sobre, sérieux, mais pas original.

L’heure est grave, pas à la mode, la courbe des malades du virus est verticale, comme dans les autres pays d’Europe .  On peut vraiment parler d’exponentielle.

Hier soir, les pubs et restaurants ont finalement fermé, les autorités décidant d’arrêter de jouer à la roulette russe.

La Firme n’avait pas attendu le Moumouteur pour se mettre à l’abri dès le weekend dernier. 20% des professeurs du royaume s’étaient déjà auto-mis en confinement. Les enfants princiers étaient aussi en école à distance.

En 2012, Kate et son bouquet de trèfle, symbole des Irish Guards.

Les cérémonies de la St Patrick du 17 mars avec les Irish Guards ont été annulées, la Firme se contentant de poster des photos d’archives sur leurs Instagrams.

Kate en 2017

Kate avait pris le relais de la Reine Mère, puis d’Anne lors de cette cérémonie rituelle si chère au decorum royal. Elle fut critiquée quand elle ne vint pas une année, laissant William la remplacer une année.

Les fameux « shamrock traditionnels » de cette cérémonie sont en fait des oxalis triangularis .

L Irlande aura été le dernier voyage officiel des Cambridge. C’était tout juste la première semaine de mars. Un festival en vert et blanc pour le duo princier.

Kate avait déjà coupé ses cheveux, pour un effet sobre et élégant. On les voit ici rendant hommage aux morts pendant la guerre entre Irlandais et Anglais. N’oublions pas que l’Irlande fut une colonie anglaise pendant longtemps. Le territoire reste partagé entre l’Ulster et l’Eire.

Kate choisit un colour block en camaieu vert, jouant sur diverses nuances plus ou moins vives.

Le couple sonne la Cloche de la Paix ( Peace Bell)

Le voyage était important pour resserrer les liens entre les deux pays post Brexit. Le dernier voyage de la Firme avait été critiqué en raison de l’ingérence indésirable  de Meghan sur le référendum national sur la législation de l’avortement, qui a été assouplie.

Quand une dame visite l’Irlance, elle se sent obligée de porter du vert. Pourtant le drapeau irlandais comporte aussi du orange et du blanc.

Ay Palais Présidentiel, Kate tombe sa redingote vert sapin pour dévoiler une robe vert vif à imprimés.

Les Cambridge retrouvent le couple présidentiel irlandais.

Corsage plissé et manches bouffantes, un modèle qui la galbe et lui donne de l’épaisseur . Kate a de la prestance.

La calvitie de William est vraiment évidente. C’est vraiment une tonsure. Il va peut être finir en Kojak comme Zidane. Harry, lui, a choisi de se faire faire des implants, poussé par Meghan parait il. Il est allé voir une clinique capillaire pour stars de Londres l’hiver dernier.

Lors d’une autre apparition, Kate ressort un manteau blanc du placard, tandis que Wills opte pour sa panoplie  pull col rond, chemise et jeans + Pataugas.

Une pose très japonaise pour Kate, mains tendues

Kate a l’air en forme, mais sa tension est visible aux mains.

Le couple est mobilisé pour la santé mentale et la jeunesse.

En sportive aguerrie, la princesse se met au ping pong, très chic.

Fidèle à son hobby préféré, le couple entre en cuisine.

Tout ceci semble bien loin.

William, paternant, se démène.

Un autre jour, c’est balade à la campagne en amoureux.

Le couple se laisse photographier cheminant sur un sentier de bon matin. Toujours la petite pose Kate nr 2 bis.

Kate évolue , avant c était le bout des doigts, maintenant , elle tient ses doigts.

Position Kate nr 2 en 2019

 

Discret, le couple se laisse aller à plus de tactilité en privé, au creux du chemin.

On est loin de Meghan et Harry qui se tiennent la main en permanence. Eux ont besoin d’un contact permanent, fusionnel. Ils sont comme le doudou l’un de l’autre. C’est aussi typique de la culture américaine et de Hollywood où les people arrivent ainsi main dans la main sur tapis rouge.

Le soir venu , gala et cocktail. Kate apparait en pose Kate nr 1 avec sa pochette bien arrimé devant l’entrejambe.  Une robe lamé vert émeraude spectaculaire. On dirait un papier pour les bonbons de Noël.

Cela se passe en présence du président irlandais dans la brasserie Guinesse la plus célèbre du pays.

Kate a littéralement un port de poitrine digne de Madonna en JP Gaultier du temps d’Immaculate Conception. De vrais obus.

L' »effet optique dû à la brillance est cocasse. Cela me rappelle la jupe-slip Givenchy de Meghan en Australasie. Woups.

.

 

 

 

3 réflexions sur “PEOPLE – Kate et Wills, au front

  1. William aurait certainement voulu être aidé par son frère.
    Au lieu de ça, le crétin est planqué au Canada . Peut-être le regrette-t-il, mais au vu de ce qu’il a dit à la fausse Greta, on a des doutes .
    Kate est très jolie en tenue relax . Meghan avec ses jambes squelettiques ne peut pas se permettre les bottes, ça flotte. ( ça fait penser irrésistiblement aux pieds d’un cabriolet Louis XVI ).

    • Harry pr le moment a demissionne pr explorer d autres chemins de vie.
      Il.peut trouver une place utile ds le charity business s il fait preuve de discernement et de prudence .

  2. Pingback: PEOPLE- Gotha confiné, ils télétravaillent aussi…ou presque | L'effet colibri, the hummingbird effect

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s