L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

VIE PRATIQUE- SANTE- Le blocus arrive, il faut s’y préparer

18 Commentaires

Point Break, c’est bientôt et pas à Hawaii. La vague arrive.  On peut la surfer. Des pays l’ont fait , alors on peut aussi.

Ce matin , j’entendais sur RTL un Français vivant en Italie qui essayait d’expliquer ce qui se passait dans le Botte Italienne concernant le « confinement total ». Il n’y arrivait guère, car il perd son français, et avait du mal à faire ses phrases, ce qui peut se comprendre après 32 ans ans en Italie.

Vu que beaucoup de gens ne savent pas trop ce qui se passe ailleurs, je partage juste un instant comment c’est en Italie et en Espagne, vu que j’ai des amis un peu partout dans ces pays qui me l’ont raconté. J’ai aussi quelques insights de ce qui se passe en Asie.

Couvre-feu

J’ai une amie à Policoro, ville de 17 000 habitants au sud extrême de l’Italie, dans la province de Basilicata, entre les Pouilles et la Calabre. Dans cette zone, il y a aucun cas de virus et seulement 11 dans toute la province ( un désert de 500.000 habitants seulement) .  Pourtant, cela ne rigole pas.

Mon amie me dit que seule une personne par foyer est autorisée à sortir acheter à manger. Les autres restent à la maison. Son père peut aller travailler ( il est mécanicien auto)  , mais il doit porter un justificatif employeur en permanence. En effet, la police controle les accès et patrouille. Toute personne qui erre dans la rue sans raison  doit rentrer illico et peut se choper une amende. Evidemment, pas de déplacement entre villes. Il y a des barrages.

En fait, dans le sud de Canton, il y a eu la même chose même s(il n y avait aucun cas dans la ville en question, les accès étaient bloqués et la police avait mis des barrages. Elle recensait et vérifiait en particulier les gens partis à Wuhan et sur le retour. Les événements familiaux étaient interdits et tout le monde restait chez soi. Ce fut un moment pénible de tout fermer pour le Nouvel An alors que zéro cas dans la ville concernée, mais…cela a porté ses fruits.

En Espagne, la même chose est en cours. J’ai un ami près d’Atocha qui fait ses courses avec gants de vaisselle et masque. On ne peut sortir que pour acheter à manger, tout est fermé. Un autre en Aragon me dit que le blocus a démarré chez eux hier matin.

Il faut donc s’attendre à un blocus prochainement et des fuites que j’ai entendues hier parlent d’un blocus de ce genre avec couvre-feu pour mardi. En effet, il est anormal d’entendre comme ce fut le cas dans ma rue hier soir  des jeunes gens jacasser à minuit et demi dans la rue, visiblement se croyant en vacances d’été. Ce sont eux qui diffuseraient le virus, porteurs sains inconséquents, se déplaçant par groupes. Info reçue d’une médecin en première ligne à Genève où ce phénomène a été remarqué aussi comme favorisant la diffusion du phénomène.

Conséquences, nous devons nous attendre à passer quelques semaines en huis clos, et ne pouvant ne serait ce qu’aller voir nos parents en bas de la rue.

C’est hélas un choix nécessaire, car c’est visiblement le seul moyen de bloquer l’invisible. Rappelons que les enfants et ados ( moins de 25 ans) sont considérés  les vecteurs sains et inconscients des virus car ne respectant pas les normes d’hygiène , étant inconscients du risque de mort, n’ayant pas de symptomes et privilégiant les activités sociales  ) .

A Taiwan, ils l’ont fait tout de suite, port du masque, gants, traçage des malades et proches, et ils ont réussi à rester à 50 cas pour 23 millions d’habitants au bout de 3 mois, un exploit surtout que le pays ( la première république de Chine fondée en 1911)  fut chassé de l’OMS sur demande de la Chine communiste ( régime de 1949) . Ils ont mis en place leurs propres mesures tout seuls, sans tabasser personne, contrairement à la Chine continentale, grâce à une population éduquée et unie. Etre un village d’Astérix chinois a du bon, car les Davids taiwanais sont soudés autour de la survie face à l’adversité écrasante du voisin Goliath. Les Taiwanais ont repris une vie à peu près normale, mais restent prudents. Ils ont eu nouveaux 8 cas hier.

A Singapour, ils sont à environ 90 cas et zéro mort, et s’en vantent avec arrogance. Mais ce fut un choix spontané de stopper les sorties restos par la population. Ceci a grandement contribué à bloquer le phenomene.  On voit que cela marche. Si vous avez été là bas, vous savez combien la culture locale est de manger au resto ou au food center , de sortir le soir…mais aussi que l’hygiène est drastique.

Ce qui a joué, c’est la culture parano de la population, dressée pour obéir au maître étatique. Là-bas, où j’ai vécu quelques années, la peur du virus est maladive, la peur de perdre le controle , de fauter aussi ( ils appellent cela le kiasu ( se prononce kiyahssou)   et en sont fiers) , et l’obsession de la compétitivité économique est engrammée dans la tête des gosses tout petits, via une propagande quotidienne servie à toutes les sauces .

On est moins libre ( râler de trop et on a des soucis ) mais on vit plus longtemps. … Forcément, il faut de la main d oeuvre en bonne santé pour faire tourner les rouages de cet Etat qui se conçoit comme une entreprise multinationale.  Ils ne sont que 5 millions et peuvent se gargariser d’un système de santé à la vérité à l’américaine, ultra onéreux, capable de décrocher pour proposer un test de virus gratuit à tous. . Là bas,  les hopitaux privés sont des hotels de luxe et coutent 3000 euros par jour.

En Europe, on a choisi de profiter un peu plus, mais cela ne suffit plus. Et il faut se résoudre à l’inévitable. Les lits de réanimation vont manquer. On n’a pas que les malades de virus ( davantage évitables) , on a aussi les AVC, les accidents, les cancéreux, etc.

Laver ses mains prévient 2000 maladies

Plus vite on le fera, plus vite on sortira de la spirale.

Ce qui reste incompréhensible, c’est le manque d’organisation administratif. On a des plans inondations mais pas épidémies, semble t il. Le gouvernement en est à annoncer qu’on ferme les restos et fleuristes à quelques heures, alors qu’une annonce quelques jours avant aurait permis aux stocks d’être liquidés , surtout pour des commerces non alimentaires mais périssables comme les fleuristes ( alors qu’ironie du sort, les supermarchés pourront continuer à vendre des fleurs) . Les fleurs, ce ne sont pas des poussins, mais quand même. Quel gâchis d’argent, de ressources.

J’entends parler d’un blocus pour mardi depuis hier, via deux sources qui ont des taupes en haut lieu ( Sénat, Ministère des armées) . On n’a toujours aucune annonce.Tout ça pour une histoire d’élections qu’il faudra annuler au final.

Le barbu lycaon nous a parlé de nouvelles mesures alors qu’il y aurait une vidéo tournée sur le sujet depuis hier soir ( une amie connait quelqu’un qui aurait assisté au tournage d’une vidéo hier à Matignon). La vidéo est visiblement partie à la poubelle. ( super, on n’a que ça à payer)  …Finalement, c’est le Président qui va nous faire une allocution ce soir.

L’objectif, c’est l’immunité « troupeau » ( avoir assez de gens immunisés et guéris ) , mais étalé dans le temps, pour éviter que les cas sensibles aillent tous aux urgences en même temps. Il y a beaucoup de cas légers et de porteurs sains parmi les jeunes et enfants, donc cela va finir par arriver.

Si vous avez un jardin, profitez en, car tout le monde ne pourra pas s »aérer autant.

Et pour que les plus nerveux puissent tenir, les bureaux de tabac restent ouverts. J ‘imagine hélas un fumeur , exactement la personne à risque par excellence) aller chercher sa dose et se prendre le virus en y allant.

(Peut etre le moment de passer aux nicorettes. ) Le changement, c’est maintenant.

Last but not least, j’attends de voir si les chaines de télé vont respecter les distances de sécurité … Hier soir, ce fut un festival en soirées électorales-virus.

J’entends que le gouvernement se lamente que tout le monde se baladait hier dans Paris…mais qui a dit jeudi soir que seuls les 70 ans devaient éviter de sortir… »tout en pouvant tout de même aller au parc s’aérer « . Il faut savoir.

Bref, il est temps de resserrer les vis, d’être clair et cohérent. Si les Italiens et Espagnols peuvent le faire , j’espère qu’on sera capable d’être assez discipliné pous s’y tenir.

On a pu en profiter un peu pour continuer à bosser et se balader, mais là , Capri, c’est fini.

Bonne santé à tous... sortez couverts . Respirez des huiles essentielles régulièrement et lavez vous les mains. Restez à distance.

Soignez votre microbiote intestinal, arrêtez la junk food qui ne nourrit pas vos systèmes d’immunité interne.

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18 réflexions sur “VIE PRATIQUE- SANTE- Le blocus arrive, il faut s’y préparer

  1. Bon courage à vous toutes.

  2. Je rentre après avoir voulu faire quelques emplettes chez Picard mes 3 tiroirs de congélo étant presque vides… Très surprise ambiance veille de mobilisation générale, déclaration de guerre dans ma ville de 23.000 habitants à 10 kilomètres de Paris. Pas trop de places pour me garer sur le petit parking du Picard et bacs dévastés, presque tous vides ! J’ai croisé, pour la première fois, plusieurs personnes (des hommes plutôt jeunes) portant masque ou masque et gants ; files d’attente devant la boucherie au bout de ma rue, devant le magasin Casino du centre ville et devant les DAB bancaires ; flippant.

    • Wow, c’est effectivement une ambiance de guerre. Picard vide, c’est rare. Mais il suffit d attendre quelques jours, et il y aura du réassort. Le Monceau Fleurs de mon quartier a donné toutes ses fleurs, un geste désespéré d’un patron qui aime les fleurs et ne veut pas encore gérer les déchets.
      Dans mon coin, c’est moins fou mais il y a beaucoup de superettes et supermarches.

  3. Il faut rester chez soi mais on peut sortir pour s’aerer. Faudrait savoir.

    • Exactement, Le président vient de dire pas de sortie « sauf activité physique ». Castaner vient de dire qu’en fait c’est surtout  » sortir son chien ». En Espagne, il y a des blagues sur le sujet : peut on sortir sa tortue, son chien en peluche, etc. La police guette en fait , donc l ‘activité physique en question va être vite limitée, surtout à 135 euros l’amende.

  4. Excellent, le barbu lycaon. Merci pour cette note de gaité en ces moments étranges.

    • Je voulais depuis des semaines faire un post pour defouler mon energie peu aimable sur cette barbe matignonienne qui symbolise tant de choses……mais j aurai le temps en 15 jours….😁

  5. J’habite au milieu de nulle part, donc pas grand chose ne va changer pour moi, mais le « discours » présidentiel était flou..incohérent…peu clair…le mot à prononcer « confinés » vous serez n’a pas été prononcé.
    On est en guerre…ben on est mal, parce que question chef de guerre, on n’a pas.
    Tout le monde se tire dans sa résidence secondaire, comme ca le virus arrive avec les valises. 🙄🙄 super!

  6. Les Outre-mer sont confinés par mesure « d’unité nationale » d’après la ministre des Outre-Mers. Je ne trouve pas que ce soit une bonne raison, contrairement à éviter une contamination qui pourrait commencer (mais qui n’existe pas encore). Y’aurait plein de bonne raison mais, encore une fois, la communication n’est pas bonne.
    Je suis à La Réunion et les mesures demandées sont peu appliquées. Pour les élections, c’était comme d’habitude. Dans les supermarchés ce matin, ils ne faisaient pas entrer plus de 100 personnes. Mais il n’y avait pas de problème à ce que les gens soient agglutinés devant les portes pendant 1h avant d’entrer. Un peu plus de sérieux et d’organisation serait pas mal.

  7. C’est chouette le confinement total pour celles et ceux qui sont super cablés psychologiquement et qui sont dans de bonnes conditions environnementales et personnelles. Vous imaginez la vie des femmes dont les compagnons sont violents qui ont leurs mômes à la maison en permanence et un logement exigu ? Il faut rester réaliste. Tout le monde peut se promener en respectant les gestes barrière. Cela ne changera pas la propagation du virus. En revanche, je suis surprise du maintien des marchés où les gens restent quand même très proches. Personnellement, je n’y mets plus les pieds mais je continue mes promenades avec mon mari dans des ruelles isolées. Je ne croise personne, c’est presque oppressant. Car il y a la contamination mais il faut préserver son mental aussi. Tout le monde n’est pas fait pour être sous-marinier ! Il faut juste être responsable. Bonne soirée

    • Il est sur que cela va mettre les gens face à leurs problemes relationnels et psy. Que ce soit revoir son conjoint et ses enfants toute une journee , violent ou pas.
      Un.adulte a en theorie plus de choix de se barrer, mais quid d un enfant maltraite….

    • Il est sur que cela va mettre les gens face à leurs problemes relationnels et psy. Que ce soit revoir son conjoint et ses enfants toute une journee , violent ou pas.
      Un.adulte a en theorie plus de choix de se barrer, mais quid d un enfant maltraite….
      Je me suis dit aussi que pour les personnes victimes de harcelement scolaire,moral ou sexuel,de tournantes, de burnout, c est pptentiellement aussi un repit à l.inverse.

  8. Waouh… Ce n’est plus Laurencekt mais Irma-kt 😁😁
    Bonne analyse, prévisions qui se sont révélées exactes… You were the best une fois encore. Bravo Laurence et merci 🙏
    Nous voici donc confinés depuis le 17 mars. Beaucoup de gens suivent les instructions données, c’est parfait.
    Un grand BRAVO 👏 à tous les soignants pour leur dévouement et leur abnégation face à ce tsunami. Ils mettent chaque jour leurs vies entre parenthèses pour en sauver des milliers d’autres. MERCI à eux👍🙏

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s