L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE – Anne, princesse hors modes

8 Commentaires

Tandis que les reines et princesses rivalisent d’élégance et de style, à la pointe de la tendance, il y en a une qui en a pris son parti depuis belle lurette.

Anne, la Princesse Royale, n’a que faire des stylistes et des couturiers. Retraitée de la mode, elle représente cependant la Reine à la Fashion Week.

Simple, brute de décoffrage parfois, voire revêche, championne des grands écarts, la princesse sans chis-chis est devenue un modèle intémporel, après néanmoins nous en avoir fait voir de toutes les couleurs.

L’élégance, le chic glamour ont toujours fait partie de la panoplie d’une personnalité royale, censée représenter un minimum son pays dans ce qu’il a de plus beau et de plus riche. Une personnalité royale est une allégorie de son pays.

Anne, elle, a eu un parcours un peu particulier. Fille unique de la Reine, elle grandit auprès de 3 frères, opte pour les sports équestres et devient championne d’Europe en 1971. Zara renouvellera l’exploit plus tard aux JO à Londres.

Forte tête, digne de son père, Anne a la réputation de ne pas être commode. Pas question pour elle de rentrer dans le moule Caroline de Monaco- Grace Kelly. Ce qui est intéressant avec Anne, c’est qu’elle se retrouve tiraillée entre diverses tendances, car elle tombe pile à une époque charnière des années 70 où tous les carcans éclatent entre tradition et Swinging London, tendance disco, etc.

Anne a testé tous les styles avec la plus grande audace.

Anne en tiare Halo de Cartier ( portée par Kate à ses noces)

Au départ, Anne adopte le look royal de l’époque avec beaucoup de cheveux, de brushing, de boudins en crins. C’est la grande époque Alexandre de Paris, le coiffeur des têtes couronnées, qui crée des chignons sur mesure qui valent des milliers de francs.

Anne porte ici une panoplie bien royale, proche de Maman Lilibeth, turquoise foncé ( of course) , strass , motif bien anglais et la tiare Halo de Cartier bien en évidence style serre-tête sur un poulpe capillaire Marie Antoinette. La tiare ressort mieux que sur Kate qui était voilée de blanc. On voit mieux ici la technicité des plumes de diamants et les diamants barrettes en bas.

Ci-dessous elle refait la même chose en blanc avec la tiare de sa grand-mère Alice de Grèce ( portée par Zara à son mariage) .

Anne fait post-ado mal dégrossie dans sa robe premier empire white tie ( tiare, gants blancs, robe blanche) qui engonce sa poitrine généreuse dans un col haut.

A l’époque, on porte souvent la tiare sur cheveux longs. On est en pleine période queue de cheval.

Margaret porte sa tiare fétiche, la Poltimore ( vendue à sa mort par ses héritiers)

Anne adopte le kitsch royal, colour block turquoise, chapeaux spectaculaires, sacs et chaussures comme Maman, Tata et Mamie.

Anne, c’est la 4e femme du fameux Trio Royal de l’époque, Margaret, Elisabeth et Queen Mum.

On est en pleine époque bibi turban, avec fleurs, etc.

Anne teste tous les acidulés comme les femmes Windsor.

Vêtue comme une femme Windsor, elle arbore les gants, le sac Launer blancs Dash 3 en 1.

Mais à la campagne, Anne suit davantage son adoré père, Philip, un dur à cuire comme elle.

Très chic, on la voit ici cuire des brochettes à Balmoral et ci-dessous en visite au Texas en 1975 .

La princesse se sent mieux en chemise et pantalon. Sa manne capillaire est impressionnante et semble crêpée pour bouffer encore plus. Anne est mieux en masculin féminin. Elle s’agace de tous ces photographes qui la traquent, tout comme son frère Charles. A cette époque, Anne sort avec divers copains dont un certain Andrew Parker-Bowles . Cliquez ici pour en savoir plus sur l’étrange ballet amoureux entre Charles, Camilla, Diana , Andrew et Anne. Digne d’un soap opera.

Ils sont restés amis

Anne, c’est un garçon manqué, une cavalière émérite qui aime le grand air, le bon sens campagnard en bandoulière. Sa force de caractère et son intégrité ont fait regretter à certains qu’elle ne soit pas Princesse de Galles.

Anne au Trooping the Colour

Très chic, une cavalière anglaise raffinée, superbe dans son habit de compétition de dressage, mystérieuse.

Formée notamment à l’école espagnole de Vienne, Anne gagna le Championnat d’Europe de Hippisme individuel en 1971 et fut élue personnalité sportive de l’année par la BBC. Elle a continué à participer comme membre de l’équipe du UK ( une médaille d’argent aux Championnats d’Europe par équipes de 1975) et fit les JO de 1976. Anne fut Présidente de la Fédération des Sports Equestres de 1986 à 1994.

Pas étonnant que son beau coéquipier olympique Mark Phillips craque. Ils se marient fin 1973.

C’est le haut-coiffeur Alexandre de Paris qui aurait créé la coiffure unique de la mariée royale ( il coiffait aussi Liz Taylor et Grace Kelly) . Anne porte la Tiare Russe à Franges, une merveille de diamants que sa mère avait portée à son mariage.

La robe n’est pas sans rappeler celle de Maxima en 2002.

Mais l’emmanchure de celle d’Anne est en fait assez folle.Anne a choisi une robe d’inspiration médiévale, avec manches bouffantes sous des manches… médiévales. C’était en novembre 73 . Le couple aura deux enfants, Peter et Zara, puis divorcera en 1992. Le couple vivait déjà séparé depuis 1989 ; quand Anne tombe amoureuse d’un écuyer de la Reine, Tim Laurence.

Le soir venu, la princesse revêt une robe en tulle, une merveille vaporeuse qui nous change des robettes ultra ajustées sur corps ultra musculeux de Kate.

Mark a l’air d’un valet et Anne ressemble à sa mère , ici avec la tiare à Festons

Anne se remariera en 1992 avec le commandant Tim Laurence ( devenu vice-amiral) , dans une paroisse de l’Eglise d’ Ecosse, car elle est divorcée. C’est un peu la honte pour la Reine qui vit une annus horribilis. Ses enfants sont en crise conjugale, Windsor brule.

En 1974, Anne échappe à une tentative d’enlèvement par un détraqué, Ian Ball. Il blesse le chauffeur de la princesse , un jounaliste présent sur les lieux et un garde du corps, alors qu’elle rentre d’un événement caritatif et regagne Buckingham. Le malade voulait que la Reine lui verse 2-3 millions de livres ( 20-30 millions de francs) . Le type fut arrêté grâce à un policier qui réussit à sonner l’alerte. Le détraqué pourrit à vie dans un asyle.

Comme quoi, Harry et Meghan ont intérêt à faire attention, les psychopathes harceleurs ( stalkers) ne manquent pas aux USA et ils passent à l’acte.

Anne traverse les années 70 dans un style très années …70.

. Elle essaie de sortir du colour block pour aller vers le fleuri et le psychédélique. Le chapeau colonial est plus anachronique que jamais.

c’est la mode foulard, motifs hippie et du choc des couleurs. C’est indigeste.

Les années 80 sont yuppie et oversize. Diana porte une robe de mariage bouffante énorme, et Anne des robes tout aussi ahurissantes, les couleurs en prime.

Tout est énorme, y compris le chignon pouf.

Avec Anne, c’est toujours too much. Trop énorme, trop brillant . Gros chignon et collier de chien.

Anne se permet un jour le quasi crime de lèse-majesté en trench canari oversize, en portant la même couleur que sa mère.

Telle mère telle fille.

L’incident est arrivé aussi entre Mme Thatcher et la Reine. La Dame de Fer écrivit alors à la Reine en proposant qu’à l’avenir  » leurs cabinets se concertent afin d’éviter un match des couleurs ». La réponse de la Reine fut lapidaire via son secrétaire :  » Sa Majesté fait savoir qu’elle ne fait jamais attention aux couleurs que portent les gens ». Normalement, la Reine avise et les autres disposent.

Il ne faut pas croire, mais malgré tout, Anne a déjà posé dans Vogue UK. On la voit ici en maxi glam royal en 1973. De nos jours, une telle tenue en renard polaire serait impensable.

Anne pose avec la Tiare à Festons dans Vogue en 1973, cadeau d’une compagnie maritime hong kongaise ( lors du bapteme d’un navire)

Dans les années 90, Anne amorce un tournant de style. Elle devient austère comme son mari, rationnalise. Fini les looks de pouffe. Bienvenue à la tatie -mamie.

Elle change de silhouette, opte pour des choses plus droites, plus strictes même si la fantaisie surgit de temps à autre.

Anne reste confortable. Pas de stiletti ou de trucs à la noix.

Elle revient à un style plus sport, plus fuselé, qui rappelle une partie de chasse et sa personnalité véritable. C’est une femme incisive, un chapeau de type fedora lui donne cette allure affutée. C’est souvent vieillot, mais elle reste classique et semble parfois la dame de compagnie de sa mère, choisissant du marine, du noir. Sa mère se désolerait de son manque de style et de sens de la coquetterie.

Anne en fait souvent des tonnes et pas dans le plus jeune. On frôle le costume avec ce chapeau légume.

Ici, on dirait le chapelier de Mars d’Alice au Pays des Merveilles. Notons le sac à main à bandoulière coincé sous le bras. C’est tellement mémé de la noblesse de province.

En 2011, Anne risque le chignon queue de cochon. Elle avait dû oublier de mettre son chapeau.

A la campagne, Anne est au top, en bob et vareuse géante de campagne. La chemise et le pantalon-bottes, voilà ce qu’elle aime.

Pleine de bon sens, Anne reporte des tenues également, comme ce manteau blanc. On voit qu’elle a changé les accessoires, allant vers une capeline oblique et une pochette.

Sportive, Anne porte des choses droites désormais . Elle est restée mince par rapport à sa mère ou sa tante et peut se le permettre.

Elle affectionne des couleurs strictes de nos jours, marine, violet, noir, brun, blanc. Fini les fantaisies sauf un peu d’orange et encore.

Chapeau, manteau., gants, sacs, collants.

Parfois, Anne fait hôtesse de l’air avec ses blazers marine et ses foulards géométriques.

Tout ceci a pris un coup de vieux

Quand on voit Anne, on se dit qu’elle serait mieux en habit de soirée comme son époux. La pauvre n’a pas la chance de pouvoir se cacher derrière un bel uniforme de prince. En tous les cas, côté révérence, Anne n’a rien perdu de sa souplesse.

Il y a cependant quelque chose de pathétique et douloureux de la voir ainsi dans cette robe brodée – fripes du placard. Cela fait vieille folle sortie de son château hanté. A mon avis, Anne aurait dû couper ses cheveux qu’elle teint désormais en brun et arborer une coiffure plus sport comme un carré dégradé , plus facile à coiffer et avec son volume capillaire, cela rendrait bien. Et opter pour une robe droite plus structurée. On voit la différence avec Letizia, assurément plus moderne.

Moderne ou pas, Leti et Anne font partie des grandes bosseuses du Gotha, quasiment tous les jours en sortie officielle.

Anne a 69 ans et s’habille 3e âge. Un style moins vif que sa mère qui elle s’est créé un style iconique étrange , hors du temps.

Anne ose les lunettes de coureur cycliste. Son fidèle mari-toutou, Tim, la suite fidèlement et s’avère plus moderne qu’elle.

Anne enchaine les engagements , battant des records d’année en année.

Elle ne rechigne devant rien. Elle est Amirale et Commandante des Femmes de la Navy.

En uniforme, elle assure à fond. Anne est tout de suite à son top dans ce look.

Anne, c’est le brave soldat de la Couronne. Dévouée à la Nation, elle assure par tous les temps.

Moderne, Anne l’est à sa façon. Certes le style est rétro, classique, vieille Angleterre, mais Anne par son ouverture avec les ex, que ce soit Parker Bowles ou Mark Phillips, montre une ouverture rare.

Elle n’a pas souhaité de titre pour ses enfants, et ses maris n’en ont pas non plus. Matriarche, elle accueille toujours sur son domaine Gatcombe Park, non seulement ses enfants, mais aussi son ex -mari, Mark Phillips. Dans ce domaine, le cheval est roi.

Anne fait preuve d’une modernité certaine en faisant fi des clichés de la femme féminine actuelle : stiletti vertigineux tenue dernier cri, maigreur extrême.

Le vert est une couleur qu’aime Anne et c’est peut être sa dernière fantaisie. Vert olive, émeraude, sapin, jardin, pastel, elle les porte tous.

C’est une couleur qui la suit depuis toujours.

On voit que côté style, Anne a évolué…fini les chemises ajustées, vivent les pulls baggy.

Tim Laurence a l’air vraiment élégant à côté

Anne a naturellement remis un tailleur vert jardin fétiche pour remettre le Prix de la Fashion Week de Londres la semaine passée. Pour ce faire, elle a pris le métro à Green Park ( forcément) , la station proche de St James Palace où elle est basée à Londres ( elle a visiblement repris le lieu de son frère Charles qui est parti à Clarence House à la mort de Queen Mum).

On reconnait le sempiternel sac à l’épaule noir, le sempiternel chignon qu’elle teint en brun.

Je profite de ce post pour évoquer un méconnu de la Firme, un personnage considéré assez falot, éclipsé par son épouse : Tim Laurence.

Il a 4 ans de moins qu’Anne et fait son travail sans discuter, un bon soldat comme elle. Des deux, c’est lui le plus stylé, même à 65 ans. Il a quelque chose du petit garçon sur lequel veille sa maman.

Tim est bien conseillé côté look , il a un bon tailleur et sait apporter une touche d’élégance originale, surtout par la cravate.

Il est un des plus élégants vs les autres princes ou rois du UK ou du Continent. Un Felipe avec ses cravates unies ou les Wills et Harry sont très monolithiques. Charles soigne ses ensembles, par contre.

On voit ici Tim, parlant avec Anne lors d’une croisière en famille de 6 jours organisée aux Iles Hébrides por les 60 ans d’Anne.

On le voit rarement seul en photo, tant il est associé à sa femme. Il reste classique, mais il y a une once de fantaisie qui est restée là où Anne l’a éliminée.

Tim c’est l’homme de l’ombre, parfois, je lui trouve un côté belle plante.

Mais il est grand et assure par son allure. Des deux, on a compris qui est le leader….

Mais il peut se dérider et trouver son espace, comme on voit ici avec Kate et Sophie, sorte de club des pièces rapportées de la Firme.

Bref, Anne, c’est une sacrée princesse, une intrépide de la mode, une guerrière de la royauté.

Elle aurait dit à sa fille que le plus important était de s’habiller de façon nette et propre. Exactement, à son image.

Une princesse qui peu à peu a assumé son style , aussi étrange et mémérisant soit-il.

.

8 réflexions sur “PEOPLE – Anne, princesse hors modes

  1. J’ai toujours trouvé que cette femme, malgré les traits ingrats des Windsor, avait beaucoup de charme.
    Les photos sont très bien choisies, une fois de plus !

  2. Beau portrait de la princesse Anne. C’est fou de voir que dans sa jeunesse c’était une plutôt belle femme mais toujours enlaidie par des coiffures horribles. Sur ses photos pour Vogue maquillée coiffée elle est vraiment belle. Un oubli cependant : le rideau de grand mère au mariage de son neveu. Pourquoi pas un article sur les pires tenues lors de mariages princiers ?

  3. Encore merci Laurence, j’adore vos articles et vos analyses

  4. Anne n’est peut-être pas d’une beauté époustouflante (quoique je la trouve plutôt jolie sur ses photos de jeunesse, surtout celle avec son père au barbecue à Balmoral) mais elle a de la classe, elle n’a jamais chouiné, elle assume et elle bosse, et ça, ça mérite le respect ! Elle a eu son lot de hauts et de bas, mais elle reste digne, même si notre Cristina peut s’arracher les cheveux devant son style, pas toujours très seyant (mais qui peut se vanter d’être toujours au top?) Et puis, je trouve qu’il est plutôt reposant de constater que même lorsqu’on est princesse royale, on commet des « fashion faux pas », c’est effrayant (et névrosant) d’être « parfaite » !
    (j’en profite pour vous dire que j’aimais beaucoup la petite mésange ébouriffée de votre bandeau de blog !…)

    • Merci Nina ! Anne gagne à être davantage reconnue. Cela nous change des petites jeunes !
      La petite mésange ,je la remets.en general chaque hiver. Je vais la remettre de temps en temps en cours d année. 😊

  5. c’est vrai qu’elle était belle quand elle était jeune !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s