L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

BOULOT-HUMEUR- Harcèlement et viols dans le sport, la honte a changé de camp.

6 Commentaires

Ca y est , enfin, après 5 jours de campagne de défense bien ridicule, le père Gailhaguet ( ou devrais-je dire le Cardinal) a décidé de nous faire la grâce ULTIME de sa démission. Grâce à Dieu, l’omerta est en train d’exploser dans le monde du sport, du cinéma, des lettres.

Le monde du sport face à ses démons

Tous les secteurs de la société sont concernés, et cela fera toujours 3 secteurs de plus gagnés.

Il était le Cardinal Mazarin du patinage et chapeautait de main de fer la FFSG, qui gère tous les sports de glace en France , du curling au patinage. Déjà écarté 3 années à la suite du scandale de Salt Lake City 2002 où la juge Marie Reine Le Gougne l’accusait de lui avoir ordonné de truquer ses notations en couple , en échange d’une victoire en danse sur glace de Marie Anissina et Gwendal Peizerat, Gailhaguet était revenu, increvable, terminator protégé par sa clique de copains .

Il avait aussi perdu sa femme Annick Dumont dans la foulée, la chorégraphe et consultante télé ayant décidé de reprendre illico son nom de jeune fille face au scandale.

Gailhaguet, c’est aussi le coach qui a découvert la pépite Surya Bonaly et entrainé Brian Joubert.

Mais c’est aussi le patron de fédé qui ferme les yeux sur les scandales sexuels , les problèmes de harcèlement moral.

Nathalie Péchalat a précisé que cela faisait 3 ans qu’elle demandait que la FFSG organise des sessions d’information avec l’association Les Colosses aux pieds d’argile ( créée par un ancien rugbyman victime de viols enfant par son coach ) . A chaque fois, il lui fut répondu que ce n’etait pas nécessaire,  » il ne se passe pas ces choses là chez nous « . M’ouais.

Pourtant un certain coach du nom de Delorme a été condamné en 2003 à 10 ans de prison pour avoir violé 7 patineuses mineures . Anne-Line Rolland est moins seule désormais, et a pu parler sur C à Vous justement le jour où Sarah Abitbol lançait son livre coup de poing contre Monsieur O, alias l’ordure, alias Gilles Beyer, son ancien coach, un sacré pervers qui hante les internats. Sarah a littéralement écumé toutes les radios et télé pendant 3 jours , et j’ai voulu l’entendre sur RTL avec Flavie Flament, celle qui l’a encouragée à écrire.

Sarah a surmonté des années d’amnésie et des tonnes de honte pour arriver à dire le mot  » viol » en parlant d’elle. Oui, la honte change de camp désormais.

Une semaine de tourmente médiatique a mené la Ministre des Sports à convoquer Gailhaguet pour lui demander de partir, chose qu’il ne voulait certainement pas faire, lui qui est collé à son rond de cuir depuis des décennies . Totalement Barbarinesque.

Tel le Cardinal Barbarin, il ne sait rien, ce n’est pas sa faute. Lui, il voudrait juste qu’on lui laisse son titre sans les devoirs. Il qualifie de minables ceux qui l’accusent, le salissent.

Comme par hasard la même semaine, Barbarin a été acquitté en appel. Chose passée quasiment inaperçue.

Le raffut est énorme et éclipse le coronavirus. Le PAF se jette sur ce nouvel os à ronger avec appétit. Enfants, fait divers, violence, sexe, patinage (sport très populaire à l’audimat), de quoi intéresser pas mal de gens, de parents.

Gailhaguet se pointe jeudi à C à vous, désormais tribune officielle de toutes les polémiques plus ou moins sensationnelles, pour défendre sa cutille. Il ne marche pas sans son avocat, payé par la Fédération, ( non, mais vous ne croyez pas qu’il va le payer tout de même) , un type 3e âge, impassible, qui prend le relais si son client ne sait pas quoi dire. Le brave avocat s’acquitte de sa tâche en répétant ses éléments de langage comme tout un chacun, car le président de la Fédé ne sait visiblement pas apprendre ses éléments de langage tout seul.

L’avocat incarne bien cette génération d’avant, celle d’une autre époque finie, révolue.

Trop tard. La boite de Pandore est ouverte.

Un autre cas sur Katia Gentelet, coach franco russe abusive, alcoolique, casseuse de jeunes talents à Nice, est sorti du chapeau. Cette coach alcoolo est la fille d’un gradé de la Fédé. Elle abuse de son statut de coach pour insulter, encourager à l’anorexie, et même debriefer dans les bars en soirée. Une de ses recrues parle d’être devenue son aidante, comme si elle se sentait obligée d’être son parent protecteur, de peur d’être virée de la patinoire. On voit cela avec des enfants de parents drogués, inaptes, ils deviennent adultes trop tôt, sortent de leur rôle. C’est traumatisant et violent.

Plusieurs élèves de Katia ont stoppé le patinage, écoeurés à vie, traumatisés, cassés psychiquement. Garçons et filles.

Voilà, maintenant, on sait pourquoi la France ne marche pas si bien en patinage, combien de talents ainsi démolis ?

On se souvient d’elle comme d’un espoir aux nerfs fragiles, Laetitia Hubert aurait aussi subi des tentatives de Beyer. Pas étonnant qu’elle ait eu du mal à ne pas tomber en compétition avec un barge pareil. Elle est depuis devenue coach et juge.

Les enfants vont au sport pour s’amuser, découvrir une nouvelle maturité, de nouvelles compétences, pas être violé, traumatisé, détruits à vie . Ils arrivent avec un rêve de joie, ils repartent détruits, dégoutés de la vie.

Comme il est ironique de lire cette interview de 2016 de la coach Gentelet , toute pimpante.

Même la photo de cette jeune patineuse frêle sous le bras de sa coach donne le frisson. Comme les photos de David Hamilton et ses modèles ados.

Katia sera protégée par son père Michel, patron du club et super pote de Gailhaguet. Le père menace les parents de faire venir la mafia russe. Cela durera de 2010 à 2018.

Les Gentelet seront enfin écartés en 2018 après plainte d’une quinzaine de familles au Procureur de la République, grâce au Ministère des Sports.

Le club a depuis ressuscité avec les parents des enfants en 2018.

Notons qu’à la Fédération, la pyramide est épaisse et opaque. C’est le Vatican du sport, on dirait. Il faut passer par la justice des hommes car celle des sportifs ….euh..

Comme quoi, il ne faut pas avoir peur d’écrire au procureur de la République et de porter plainte.

Tant pis, les entraineurs, il y ‘en a d’autres. Et je dirais même, les pays aussi …

On se demande ce qu’il fait de ses journées pour protéger le futur du patinage français

Le patinage fut un sport que j’avais adoré jadis, à l’époque de Bonaly, je lisais même Patinage Magazine chaque mois. J’ai eu un abonnement pendant 2-3 ans. J’aimais le côté artistique, expressif et la prouesse sportive. Je ne pourrais jamais être dans ce sport, mais cela me faisait rêver d’avoir des infos backstage. Jamais je n’aurais imaginé que c »était un nid de prédateurs. Comme personne n’y songe ou ne fait de controle, les tyrans et les prédateurs peuvent s’installer tranquillement et faire leur nid en toute impunité.

J’espérais tant que Surya Bonaly gagnerait, mais peine perdue

Si Mediapart a fait une enquête faisant état de 28 sports concernés, 77 cas de prédation pour plus de 270 sportifs victimes, certains sports ont commencé à bouger.LObs, l’Equipe ont aussi embrassé le mouvement, ainsi que tous les medias qui ont reçu Sarah Abitbol.

La FFF, première fédération de France, a entrepris depuis 2019 un vaste contrôle de ses bénévoles, car ils n’étaient jamais controlés avant, alors qu’ils véhiculent les enfants par exemple. Au UK, un énorme Metoo avait explosé en 2018 avec des dizaines de clubs parfois leaders impliqués dans des abus pédos de coachs sur de jeunes joueurs…devenus adultes depuis .

La FFF a récemment fait état des résultats des croisements de fichiers de casiers judiciaires. Ils ont au moins trouvé 1 condamné pour pédophilie dans les milliers de dossiers . Peu mais au moins cela en fait un de moins.

Le monde du sport se divise. La majorité des athlètes veut une karchérisation du monde du sport, la mise en place d’une hotline ministérielle supra fédérale. D’où la pétition de 50 ahtlètes, dont Teddy Riner et Nathalie Péchalat.

Marina Anissina fut aussi soupçonnée de collusion avec un mafieux russe lors des JO de Salt Lake, mais elle est ressortie blanchie

Gwendal Peizerat prend sa revanche, lui qui n’avait pu conquérir la présidence de la FFSG. Il n’en rate pas une pour critiquer, blâmer Gailhaguet.

Curieusement, Brian Joubert a soutenu son ex coach Gailhaguet, affirmant que ce dernier n’avait violé personne directement et qu’il était sincère dans son ignorance. Tandis qu’Abitbol se dit surprise, Peizerat a répliqué que Joubert avait la mémoire courte, quand Gailhaguet le décrète fini et has been en des termes des plus durs alors qu’il vient de foirer ses JO de Turin.

Je pense qu’il se devait de mettre en place des systèmes de controle et de prévention avant, sachant le cas Delorme en 2003. Au lieu de cela, encore plus d’omerta sur le sujet, trop dégradant. La preuve, aucun atelier d’information n’a été dispensé depuis. On se croirait au Vatican.

A mon avis, il va y avoir deux camps dans le monde du patinage, et l’un devient très minoritaire…il va même se dissoudre avec la démission de Gailhaguet.

Le sport est propice à attirer des prédateurs, car il y a beaucoup d’enfants, comme toutes les activités d »éducation. Activité corporelle par excellence, il encourage à une proximité qui peut devenir malsaine si mal canalisée, normée.

Comme disait Candeloro, un prof a besoin de corriger une posture, de toucher une jambe, une épaule parfois.

En plus, comme toutes les activités artistiques, l’esthétique a aussi une part subjective, qui conduit facilement au jugement esthétique, surtout sur les filles.

Je cite Katia Gentelet dans son interview.

On la sent en difficulté sur les sauts, mais toujours très impliquée dans ce qu’elle veut faire. Elle est devenue une très belle jeune fille.

Où est le problème ? On est là pour préparer Miss Monde Patinage ou parler technique sportive ?

Candeloro aussi a péché par ses remarques à la télé sur le physique des patineuses, évoquant quasiment jamais le physique des patineurs, signe d’une mentalité sexiste naturelle chez certains à la FFSG. Il trouvait cela drole, mais au final, ce n’est plus si amusant. C’est censé être la grivoiserie à la française, mais cela ne passe plus.

Péchalat et Bourzat aux JO

On lui demande de commenter les performances sportives , pas le physique des femmes. surtout quand cela devient récurrent. Il peut évoquer la morphologie de la personne si cela a un impact sur la prouesse technique, mais c’est tout à mon avis. On sait qu’un centre de gravité bas par exemple aide pour les sauts, une personne petite a des facilités a priori. Maintenant, qu’elle soit sexy ou jolie, ce n’est pas le sujet. On n’est pas dans la mode ou au cinéma même s’il y a une dimension artistique.

Ou alors, pis-aller borderline, il le fait pour les deux sexes pour ne pas être discriminant. Mais Cande ne voudrait pas passer pour gay, je suppose …hé oui, voilà où on en est encore chez certains messieurs.

Annick, Dumont ex Gailhaguet , parle aussi volontiers de grâcieuseté, de beauté. Certes toujours en bien, mais cela aussi a un impact subliminal. Comme on est proche de la danse, il n’y a qu’un pas vers la beauté des corps versus la beauté de la prestation.

RQ- L’idée n’est pas pinailler ici. On voit juste ici, qu’on peut tous avoir des attitudes sexistes à un moment ou à un autre et qu’on devrait essayer d’en être plus conscient. Je sais aussi que je devrais commenter plus les tenues des messieurs, car je le fais beaucoup plus souvent sur celles des femmes. J’ai commencé à commenter davantage même s’il y a moins de choses à dire, ces messieurs mettant toujours la même chose. J’essaie aussi de mentionner un minimum ce que la dame fait, au lieu de ce qu’elle porte.

On commence par sexualiser le débat en commentant le physique, puis les dérapages commencent chez certains. Les mots forgent les pensées, puis la mentalité de façon insidieuse. Une culture insidieuse où les jeunes filles sont là pour être jolies, plaire et être gentilles s’installe. Or, il convient que les adultes soient responsables et aient une posture irréprochable, comme un médecin et son patient, un avocat et son client. Surtout quand il y a une telle proximité, tactile même.

Last but not least, monseigneur Gailhaguet a décidé de démissionner par « pur souci d’apaisement ». Ouf ! Il attendait de faire un baroud d’honneur avant de lacher l’affaire. C’est vrai, démissionner à la demande d’une femme ministre, c’est encore plus humiliant….

Et puis, il en a marre de prendre des coups pour les ‘autres ». Surtout que tous les copinages sont en train de se révéler comme le cas Gentelet. Il ferait mieux de détaler, ça lui coutera moins cher en avocat-bodygard-double porte parole. Il n’a pas fini de démentir qu’il ne savait pas, au vu de tout ce qui sort.

Le Metoo du patinage, c’est vraiment salutaire pour le monde du sport, un cas d’école comme dans le cinéma (américain, veux-je dire) .

Il est temps de travailler sur les problématiques d’emprise et de domination dans le sport, notamment dans la relation coach -enfant, sport-corps, homme-femme, argent-sport.

Ci-dessous l’affaire Delorme, racontée par Anne Line Roland, une de ses victimes attaquée à 12 ans. Intéressant, implacable.

.

6 réflexions sur “BOULOT-HUMEUR- Harcèlement et viols dans le sport, la honte a changé de camp.

  1. Toujours aussi pertinent et intéressant. Merci pour cet éclairage.
    Effectivement, la relaxe de Barbarin est passée quasi inaperçue. Je parie même que le pape refusera la démission qu’il lui a présentée.. !!! On marche sur la tête.

    • Merci Laurence de vos encouragements.
      Laurence Rossignol disait que le code pénal a été créé par des hommes à une époque où la notion de viol n’existait pas vraiment ( ni la notion de minorité sexuelle non plus) . D’ailleurs la femme a mis beaucoup de temps à sortir du statut de « chose » et de mineure sous tutelle du mari…

  2. Comme vous, et je pense, comme tout le monde, on hésite entre le dégoût devant toutes ces turpitudes, et le soulagement que tout cela soit enfin démasqué et qu’on punisse les coupables pour que toutes les victimes puissent envisager une reconstruction..Je pense aussi au sentiment de culpabilité que peuvent ressentir les parents de ces jeunes..Comment ne pas se reprocher d’avoir fait confiance ?..Et encore une fois, ce sont les victimes qui portent le poids de la culpabilité…
    En revanche, je me permets une remarque sur le procès Barbarin (qui a été relaxé, et non pas acquitté) : la décision de la cour d’appel ne pouvait pas être autre chose, sur le plan strict du droit pénal, n’importe quel juriste vous le dira..
    J’espère que vous nous ferez rêver bientôt avec un billet plus léger (garde robe printanière du Gotha…?) Et que devient Meghan ?..;

    • Merci Nina. C est très compliqué dans les familles. Grâce à Dieu a eu cette vertu de sortir en film pour le mettre en lumiere.
      C est vrai que je ne savais plus si Barbarin était relaxé ou acquitté.
      J ai un oeil sur les W et j ai prevu d en parler tres prochainement…

  3. Excellent article.
    Personnellement, je suis fonctionnaire d’Etat dans une administration ou de vieux barbons restent à leur poste depuis des décennies.
    Pendant un temps, j’ai été la cible d’une forme de violence verbale et d’injonctions sexistes de la part de collègues qui ont l’âge d’être mon père.
    Avant de couper définitivement les ponts avec les personnes concernées faute de soutien de ma hiérarchie, elle même compliquée de mâles hétérosexuels blancs de 50 ans.
    Ce n’est pas demain qu’on changera les mentalités et ceci est un début.
    Quelque soit le domaine d’activité, l’absence de turnover sur les postes ne donne rien de bon. La frustration domestique avec Bobonne aidant au développement d’acces de misogynie au travail ….

    • Merci Rosa de votre commentaire édifiant et hélas courant dans le privé comme le public. Le tout avec un fort taux d impunité proportionnel au pouvoir du delinquant.
      On n a rien à ajouter à votre analyse de la situation.
      La diversité et la formation et sanction du management aideraient à ameliorer les choses assurement. …
      Et liberer la parole.

Répondre à Nina Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s