L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

TV- Hawaii 5-0 et Magnum , embarquement immédiat pour le Paradis du Pacifique

Poster un commentaire

Marre de la pluie ? Des querelles intestines chez les Sussex ? Et de toutes les idioties de ce monde devenu fou tant il surchauffe ?

Je propose d’aller s’aérer un peu au soleil, loin d’ici, à Hawaï, ou Hawaii. On va se détendre un peu avec des gens cools, sympas, bosseurs, intelligents et efficaces, le tout dans des paysages de rêve à couper le souffle et dans une ambiance enjouée.

Embarquement immédiat pour le paradis , le soleil, les vagues du Pacifique

Justement , cet hiver, nous avons deux séries hawaïennes par semaine ! Hawaii 5-0 saison 10 sur M6 et le nouveau Magnum saison 1 depuis cette semaine sur TF1.

Historiquement, tout commença par la série culte Hawaii Police d Etat ou Hawaii 5-0, une série inspirée d’une unité de police spéciale diligentée par le gouverneur de Hawaii pendant la loi martiale mise en place en 1940 sur l’archipel qui est le 50e Etat des USA.

Jack Lord et ses hommes gèrent les cas les plus corsés de criminalité sur l’archipel; en costumes cravates. On remarque un casting diversifié qui n’a pas qu’un « Noir de service », le fameux quota en vigueur dans nombre de fictions. La « femme de service » arrivait parfois, comme dans Mission Impossible.

La musique est totalement culte et connue de tous. Voici une version intégrale de la musique originale du générique. ( generique de la nouvelle version 2010)

Quand la série s’arrête, il s’avère nécessaire de trouver un nouveau débouché pour les studios construits à Hawaii, débarque alors une série de remplacement pour le public friand de Hawaii : Magnum pi une série qui va marquer son époque et son public grâce à une galerie de personnages totalement inédite. Les années 80 qui sont les années yuppies veulent du rêve et du luxe.

Magnum, vétéran du Vietnam, ne sera pas superflic mais un détective ( un p-i ou private investigator) embauché par un richissime écrivain, qui n’apparait jamais, Robin Masters. Il roule dans sa Ferrari rouge, auto assez ridicule pour un détective discret. On avat tous envie de vivre dans ce sublime paradis même s’il s’y passait toutes sortes de crimes. Comme disait Magnum, on pouvait vivre un enfer dans ce paradis.

Magnum cohabite cahin caha avec le Major Higgins, un Britannique vétéran de la Seconde Guerre, collet monté, maniaque, rigide, qui radote, mais gentil, flanqué de deux dobermans, Zeus et Appolon. Il a aussi ses copains rigolos mais râleurs, Rick et TC.

La demeure de Robin Masters est désormais en déperdition et menace d’être détruite

Cette équipe de choc se distingue par ses joutes verbales, son ambiance comédique, allégeant les séquences dramatiques de suspense, de meurtre ou de flashback de guerre. Certains épisodes sont vraiment originaux et novateurs comme un épisode poignant, où Magnum tombé de son paddle doit nager non stop en espérant qu’on le sauve, tout en revoyant en flashback des moments clés de sa vie.

Les personnages de Magnum et de Higgins sont vraiment centraux, leur duo crée une dynamique gravitationnelle formidable. Elle doit beaucoup aux deux comédiens chevronnés pour qui ce sera le rôle de leur vie. Tom Selleck reste légendaire avec sa moustache.Après la série, il se rase et connait un passage à vide mais remonte quelques années après, et revient via Blue Bloods par exemple. Il n’empêche qu’il reste à tout jamais Magnum pour tout le monde . L’image de Magnum lui colle à la peau. On se souvient de ses grandes jambes en short et mocassins, de ses chemises hawaiiennes rigolotes, de son canard en caoutchouc, de ses mimiques , haussements de sourcils, de son sens de la blague pour taquiner Higgins, sorte d’oncle vieux garçon revêche au grand coeur qu’on aime provoquer pour rire.

John Hillerman, avec son anglais british parfait, incarne un butler ( estate manager en américain) plus vrai que nature au point que les Anglais eux mêmes croient qu’il est Anglais. En fait, il est Texan d’origine allemande, autrichienne et française par ses parents.

Il avait démarré dans l’armée de l’air comme mécanicien mais s’ennuyait à mourir en caserne, et découvrit le théâtre par un groupe amateur près de sa base. Il part à NYC et prend des cours, joue du classique, mais le théâtre ne lui permet pas de vivre, et il part en 1969 à Hollywood où il ne cessera de jouer. Il reconnait qu’Higgins reste son personnage préféré. Décédé en 2017, il a attristé ses fans du monde entier. C’est un acteur de télévision unique, méconnu, qui a bénéficié d’un personnage incroyable. Higgins est un personnage presque plus abouti en caractère que Magnum. Il est particulièrement touchant car très seul, vivant entre chiens, livres et golf.

Doué d’une mémoire remarquable, John était habitué à mémoriser des pièces théâtrales de deux heures ( il en a une centaine à son actif) et avait mis des années à perdre son accent texan, à New York. Cela lui prit des années, à s’écouter, se corriger.

Les auteurs de la série creusent sur le destin de vétérans de ces deux célibataires coloc d’une demeure de luxe. La série connait une vraie profondeur historique, une innovation à l’époque.

Quand Magnum s’arrête, on est déçu, on est triste. Tom Selleck a envie d’autre chose. Deux flics à Miami cartonne, la mode est au flic ultra chic ou aux séries de police scientifique.

Il faut quelques années pour que revienne une autre série hawaiienne, Hawaii 5-0, nouvelle version avec un casting cool et divers.ifié . M6 garde le titre . Pour l’anecdote, Magnum passa sur la 2 et la 6 . M6 a donc repris le filon hawaiien avec le reboot de Hawaii Police d’Etat.

En effet, impossible de faire un reboot de Magnum, on a vu la catastrophe avec Supercopter qui se crasha au changement de casting ( moins cher et inconnu du public, mécontent). Tom Selleck restera Magnum à tout jamais pour le public, point barre.

Le reboot de Hawaii 5-0 se fait sans problème, car la série n’a gardé que le nom et la musique du générique. Le reste semble aux antipodes de l’original. Il est pêchu, cool, et adapté à son époque. Fini les gars en costume cravate permanent. On note un casting diversifié, avec des Afros, des Asiatiques ( Coréens, Japonais, Chinois) , des Hawaiiens, et même des obèses…chose rarissime en télévision. La série entend prendre en compte la diversité de la population.

Nouveauté, il y a des femmes, avec une snipeuse de choc.

Le casting se renouvelle car certains acteurs sont mécontents de ne pas avoir une rémunération au niveau des stars principales.

Les joutes verbales des deux héros, Mc Garrett et Danny font bien rire le public. De vraies saynètes de vieux couple …à la Higgins Magnum dont on raffole.

Cette série me paraissait avoir des scénarios vraiment caricaturaux, et seuls les paysages me paraissaient cool; mais avec le temps j’ai trouvé que la série s’avérait divertissante et bien sympathique. Je préférais Person of Interest ou les Experts, mais Hawaii 5-0 n’est pas un spectacle à bouder. Son exotisme vaut le détour, avec son urbanisme, ses paysages inoubliables.

Cela fait du bien de voir des personnsages qui ne sont pas tous Taille 36, de type européen, cela fait du bien de voir des gens qui ont l’air normal.Au début, cela surprend même.

Il y a une diversité ethnique, de genre et de générations.

En plus, il y a de sacrés beaux gosses dans la série; notamment Ian Anthony Dale, né…au Missouri. Il a des origines françaises et allemandes par son père et japonaise par sa mère ( venue de Kobe quand elle était ado).

Il n(‘y a pas que les paysages qui sont cool à Hawaii. Tout le monde trouve un personnage à apprécier sur Hawaii 5-0 .

Le seul bémol de la série, c’est les facilités de scénario sur les épisodes à connotation paramilitaire, avec vendettas d’anciens marines, etc. On n’y croit pas une seconde et la mise en scène des scènes de combat est parfois moyenne voire risible. Les Américains ont besoin d’épisodes de ce style de propagande pro vétérans, pro Armée, pro interventionnisme, pro sauveur du monde. Il y en a dans presque toutes les séries américaines policières, je trouve. Il faut regarder cela au second degré, je suppose.

Alex O’Loughlin et Scott Cann ( fils de la star James Caan) .

Mais voilou qu’une autre série revient 20 ans après. Magnum le reboot débarque sur nos écrans. Je tombe dessus hier soir. Une gageure sur petit écran. La série date de 2018 mais on ne l’a que maintenant et sur TF1.

Le premier épisode, le pilote, est décevant avec des acteurs pas calés, pas dans le rôle, et un scénario caricatural too much. Deux Ferraris bousillées en 1 épisode.

Mais aux 2 épisodes suivants, oh surprise, le tir a été rectifié ( je suppose à la suite du pilote) . On retrouve la magie des dialogues, des blagues, des joutes entre Higgins, devenue une jeune femme yogi, super woman ex agente secrète, et Magnum, incarné par un « petit » Jay Hernandez. Ce dernier était éteint dans le pilote, mais soudain se met à émuler davantage Selleck, regards appuyés, voix off humoristiques.

On retrouve la nonchalance superficielle du héros et la magie avec ses coéquipiers, TC et Rick. L’hélico de TC n’a pas changé ni sa camionnette, on dirait. On retrouve les dobermans.

Au final, le challenge est relevé. En prime, on bénéficie de somptueuses images de la H3 de Oahu, une autoroute à couper le souffle.

Bonne diversité ethnique, même si Hawaii 5-0 me parait plus diverse.

On retrouve les personnages de Tanaka, de la conservatrice (incarnée par une Hawaiienne) .

On a pas mal de flashbacks de guerre, Magnum étant vétéran des Marines … de l’Irak. Higgins a elle, fait l’Afghanistan.

Perdita Weeks est Galloise.

Tout comme l’ancien Jonathan Quayle Higgins, la nouvelle Juliette Higgins, butler intransigeante, est une golfeuse de talent, une super analyste de données de renseignements, une maquettiste hors pair, et elle n’a pas peur de se battre.

Hillerman apportait tout son art venu du théatre classique de ses débuts.Avec plus de 100 pièces à son actif, il mémorise une page de script en 1 minute.

Je regrette qu’on n’ait plus la relation parent enfant, le choc de génération entre le vieux major et le détective, mais bon, cela permet d’autres développement de séduction… ( archi vu et revu en séries télé cependant de Clair de Lune à Bones, en passant par Elementary. )

J’aurais bien apprécié que TC soit une femme pour changer et que Higgins reste un papy. Mais dur de remplacer John Hillerman, c’est vrai.

Bref, ne nous bridons pas, profitons sans complexe de nos séries hawaiiennes rebootées.

Encore plus cool, ils ont fait un crossover , parfait pour augmenter les audiences. Déjà dans un épisode de Magnum, on le voit rendre visite à un restaurateur, qui est le pote du food truck de Mc Garrett et Danny.

Bref, Hawaii, c’est que du bonheur ! Les deux musiques de génériques sont d’ailleurs des musiques cultes de la télévision. Pas de série hawaiienne sans une bonne musique culte qui vous arrache du fauteuil et vous projete dans les paysages vertigineux d’Hawaii, ses falaises vertes à pic, ses vagues d’écume, ses lagons turquoises. L’évasion, l’aventure, l’exotisme….

Embarquement pour Oahu

Je nous la remets, pour la minute détente. A regarder sans modération.

La nouvelle version de Magnum sans toucher à l’original mix, déjà parfait.

Version du générique de Hawaii 5-0.

Magnum , c’est sur TF1 désormais chaque mardi et Hawaii 5-0 sur la 6 le samedi, ou en replay.

.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s