L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE- Windsor, la fêlure

2 Commentaires

La saison se termine et la Reine va bientôt partir souffler quelque mois à Balmoral. Kate doit elle encore honorer le tournoi de Wimbledon dont elle est devenue la marraine, reprenant de la Reine et du Duc de Kent. En coulisses cependant , la crise couve.

En 2019, les éphémères Fab Four ont entrepris de divorcer. Impossible de ne pas noter la concurrence larvée entre les deux maisons, Cambridge vs Sussex. La guerre des flashes se fait sur tous les terrains entre Sussex et Cambridge, y compris via les plus virtuels moyens. Tandis que les Sussex s’adaptent à leur nouvelle vie de parents cahin caha, les Cambridge passent à la vitesse supérieure et occupent le terrain.

Le glamour royal ne sera pas l’apanage des Sussex

Les deux maisons ne se parlent plus et les effets se sont vus tout au long du dernier semestre, malgré les sourires de circonstances.

Les Cambridge entendent bien mener la danse

La nouvelle a buzzé de partout en mai. Une nounou d’Archie aurait fichu le camp au bout de deux semaines seulement. >Selon une taupe, Meghan, hypercontrôlante, ne laisserait personne toucher son petit bébé. Selon les taupes, même Doria ne peut prendre le bébé qu’une minute , le temps que sa fille fonce sous la douche.

On pensait que Doria serait au coeur du dispositif, le couple hésitant à prendre une nounou, mais après avoir passé un mois au UK , elle est repartie deux semaines après la naissance d’Archie.

Il parait qu’une équipe de 3 nounous aurait été recrutée mais qu’elle n’aurait eu pas grand -chose à faire, vu que Meghan fait tout elle-même. Après une période à deux, une nouvelle nounou aurait été recrutée, avec clause draconienne de confidentialité à le clé.

A peine la nouvelle recrutée que c’en est une autre qui aurait fichu le camp. Cela fait deux départs de nounous en six semaines. On ne sait s’il s agit de démissions ou de licenciements. On sait que la première nounou était censée être une nounou de nuit.On sait aussi que le couple princier a recours à une agence spécialisée basée à Kensington, qui fournit notamment des nounous bilingues et pas que des gens de Norland. Meghan aurait spécifié préférer une Américaine à une Britannique et qu’elle voulait une personne qui serait comme un membre de la famille, et non pas un personnel en uniforme. Rompant avec la tradition, le couple a choisi de recruter hors du sacro saint de l’école Norland, école de nannies mondialement connue. Le couple accepterait aussi de recruter un homme.

Wills et Kate ont eux choisi une nounou dans la tradition, une Espagnole diplômée de Norland, Maria Borello. Eux ont tendance à ne pas beaucoup recruter, ce qui peut surcharger le personnel. Je me souviens du départ retentissant d’une femme de chambre scandinave qui avait pourtant déjà travaillé pour Haakon et Mette Marrit. Lassée par les charges croissantes qui lui incombaient et l’exigence d’être mobile ( Kate et Wills voulant qu’elle gère Anmer Hall mais aussi Kensington), elle présenta sa démission et retrouva très facilement dans une autre famille de l’aristocratie.

Visiblement , Meghan et Harry voient plus large avec trois nounous.

On a aussi appris que côté forme, la duchesse yogi ne fait étonnament rien pour le moment, profitant de son moment privilégié de jeune maman, sans pression. On l’a vue arrondie lors du Trooping The Colour, des rondeurs de visage qui accentuaient sa ressemblance avec sa mère Doria. Voilà au moins une attitude qui témoigne d’un moindre narcissisme. Par ailleurs, le port du bleu marine de Meghan montre une certaine discrétion, là où les dames du Gotha arborent des teintes plus visibles. On a l’impression que Meghan laisse la vedette à Kate.

Meghan quitta rapidement ses gants d’agneau marine. Effet un peut étrange avec le paletot marine.

Alors qu’Archie avait quelques semaines, Harry est allé faire du polo en Italie , passant une nuit sur place. Il aurait révélé à un coéquipier argentin que ce serait enfin « sa première nuit tranquille », car Archie ne ferait pas bien ses nuits ces temps-ci. On peut supposer que Meghan est à pied d’oeuvre. Comme elle se levait vers 4h30-5h pour faire son yoga, ce n’est pas un problème, je suppose. Meghan est peut être comme Jupi, une personne qui dort naturellement peu. Il parait que le bébé est un petit garçon doté d’un solide appétit.

La Reine, elle, assure comme toujours, resplendissante en tenue printanière. Figure aussi neutre et majestueuse que possible, elle ne laisse pas prise à toutes ces luttes intestines au sein de la Firme, que ce soit entre Charles et Andrew ou Harry et William.

La Reine et les stars du cricket

Chelsea Flower Show ( le Festival de Cannes du jardin), Garden Party du Mondial de cricket, sport clé dans le Commonwealth, elle est partout. Une chroniqueuse royale célèbre, Ingrid Seward ( qui fut longtemps au magazine Royalty) affirme que la Reine n’a cure des bisbilles entre Harry et William. Elles les adore mais ne les voit pas souvent. Elle a vraiment connu Wills quand il alla à Eton étudier, donc tardivement. Comme nous l’oublions souvent, les enfants royaux anglais ne déjeunent avec les adultes qu’à partir de l âge de seize ans…

Lors des garden parties annuelles de printemps, Harry n’a pas croisé son frère

C’est pourquoi Wills et Kate préfèrent fêter Noël de façon bourgeoise avec les Middleton, rassemblés au salon tous ensemble comme une famille de la classe moyenne. Selon Ingrid Seward, la Reine ne se sent pas très proche de William ou de Kate. Elle rit davantage avec Meghan, qui à mon avis a de l’entregent, en bonne actrice américaine.Il parait que les deux femmes partagent un grand amour des chiens. La Reine a notoirement deux péchés mignons, les chiens corgis et les chevaux. C’est le seul moment où la reine devient Lilibeth, une femme qui a des émotions. La reine préparait la gamelle de ses chiens elle-même avec son valet ( info de Burrell qui fut valet de la Reine durant 7 ans avant de passer chez les Galles). Elle aurait récemment décidé de ne plus en adopter de nouveaux, se faisant vieille.

De toutes façons, c’est Charles qui a la charge de financer le budget de ses fils ( qui ne reçoivent pas de liste civile directe) et de superviser leurs activités . Les maisons ducales Cambridge et Sussex dépendent de celle princière de Galles, en fait. Harry pensait faire une maison indépendante, mais cette velléité fut rapidement étouffée via véto institutionnel de la Reine. Si la Reine était gardienne de but de football ou de handball, on se l’arracherait.

La scission entre les deux sous- maisons ducales qu’on pressentait depuis un an a finalement eu lieu officiellement la semaine dernière. Cela faisait des mois que les deux couples ne se parlaient plus, allant aux réunions séparément. A la Fête de Noël, seul les Cambridge étaient venus, idem au conseil d administration annuel. On eut beau nous dire qu’ils s étaient arrangés pour venir alternativement aux réunions , personne ne croyait à la mascarade depuis belle lurette.

Harry parle à Kate et Mike Tindall , William écoute.

Lors des cérémonies, on voyait bien que quelque chose était cassé, les deux frères ne papotant plus comme avant . Les aimables sourires des dames , qui ont supporté l’essentiel de la rumeur , cachait la réalité toute nue. Les deux frères jadis complices ne se parlent quasiment plus. semblant rester à distance.

Les chocs culturels sont communs dans les familles. Chacun porte en soi sa culture pays, familiale et métiers. Sans parler des chocs de personnalités;

William et Meghan en ont eu un visiblement . L ex- actrice n a pas convaincu certains membres seniors de la Firme pour le moment; William craint qu’elle ne vienne ternir l’image de la maison qu’il dirigera un jour. Meghan gravite dans un monde de stars américaines dépensières qui affichent leur argent sans tabou.L attitude très red carpet jet -set de Meghan inquiète en haut lieu. Or la royauté , ce n’est pas un jeu de staritude individuelle qui s’éclate entre deux prestas théâtrales caritatives. Malgré ses efforts de sobriété cheveux, maquillage, tenue, la pose déhanchée de la championne Serena Williams parle pour elle. Choisir cette pose pour s’afficher mondialement dans un palais royal, cela fait influenceuse de moins de 15 ans sortie de son trou .

Hélas Jessica Mulroney, l’autre super pote n’est pas moins narcissique et non royale.

Si Grace Kelly fréquentait des icônes de légende, comme Cary Grant, David Niven ou encore James Stewart, Meghan Markle fait plutôt dans le demi-monde hollywoodien, celui des acteurs, influenceurs, et stylistes B et C qui essaient de survivre entre deux jobs. A son actif cependant, Amal et George Clooney , hélas très gauche caviar. Quant à sa famille…

Lors du dernier anniversaire de William, en cette fin juin, le duo Sussex s’est fendu d’un laconique commentaire « Bon anniversaire, le duc de Cambridge », jugé bien court et très formel. Kate avait elle prévu un cadeau tout doux pour son homme: un bel album de collages , photos et dessins de leurs enfants.

Impossible de ne pas remarquer que les Cambridge ont relevé le niveau .Plus élégants, cools mais formels, ils s’affichent vraiment comme héritiers à la Couronne. Kate, en particulier, fait des efforts en posture et en attitude. Plus mature, plus adulte, plus élégant, moins post ado. Moins d’approximation.

William se fait plus amical et informel encore. Il n’hésite pas à aller chercher des causes  » transgressives » dignes de sa mère. Harry n’a pas le monopole de l’héritage de Diana, qu’il se le dise. Son frangin entend aussi montrer de qui il descend. On l’a vu cette semaine en visite à la Fondation Albert Kennedy, une association que lui avait suggéré Lady Gaga. Proche du Refuge en France, cette association vient en aide aux personnes LGBT en difficulté.

Quand on lui demande ce qu’il ferait si ses enfants étaient gay , il répond qu’il serait surtout inquiet de la réaction des autres eu égard à leur statut particulier, mais accepterait très bien la situation. A voir en effet si George sera trans, gay ou bi. Ce n’est pas nouveau dans les familles royales, il était courant jadis d’avoir des rois et princes gays qui se mariaient, postérité dynastique oblige.

Dans la categorie  » cause transgressive chez les Windsor », Harry et Meghan étaient allés voir une assoce qui aide les prostituées des rues. Le Roi Baudouin des Belges s était investi aussi contre la prostitution, Idem pour la Reine Sirikit de Thailande qui a créé des fabriques et écoles d artisanat pour la reconversion et la prévention. Meghan avait spontanément écrit des mots d’encouragement sur des bananes, une action jugée mièvre et rapidement surnommée Bananagate par la presse anglaise. C’est vrai que laisser un petit message cool ( un truc très américain kitsch superficiel pour certains) à des femmes en tragédie totale, sous emprise, esclaves ( dupées ou kidnappées) , junkies, victimes de viols ou de violence depuis l’enfance, SDF….c est light. Meghan a t elle ete bridee dans son action ? Je pense qu elle aurait voulu les rencontrer.

La fin de la Fondation est l’aveu d’une forme d »échec, car le but initial du Trio Royal était de mutualiser les efforts et d’éviter les guerres fratricides entre associations. Visiblement, l’arrivée de Meghan a fait évoluer le point de vue de Harry, au point d’être désireux de sortir de la tutelle du grand frangin. Blessé par la méfiance de son frère qui n’apprécie pas le bling bling de la Rastignac californienne, Harry en garde un ressentiment sérieux.

Kate et William multiplient les sorties proches du peuple. Eux aussi veulent rénover la monarchie mais sans le côté américain Hollywood. Au Chelsea Flower Show, on les a vus très impliqués autour d’un jardin dessiné par Kate et qu’elle a présenté à la Reine. Le marché des cabanes de jardin a explosé depuis. L’effet Kate. Archie, on l’ attend de pied ferme.

Le jour de l’anniversaire de mariage de Harry, ils posent avec leurs trois bambins au Chelsea Flower Show, leur arme fatale de séduction massive. On ne résiste pas au petit Louis et à sa bouille débonnaire. Les photos sont élégantes, dignes de celles des Kennedy ou des Obama. Classe, mais pas bling bling. C’est bobo à l’anglaise. L’émotion est pudique, suggérée. On voit la chemise de William qui plisse, on sent qu’il transpire, ce n’est pas lisse à 100%. C’est réaliste tout en étant joli. Les petits sont pieds nus dans l’eau, pris sur le vif. On voit des gens de dos, passer. Une impression de naturel, de simplicité .

Les Sussex font dans le noir et blanc, avec une émotion plus directement exprimée. C’est tactile, c’est charnel.

Pour la fête des Pères, Harry poste ce cliché , un angle inédit pour les Windsor. C’est élégant, mais ne change pas de ce qu’on voit déjà sur les Instagram de tout un tas de people et d’anonymes; Le niveau est plus recherché chez les Cambridge.

Les médias remarquent que les deux couples communiquent sans se coordonner , que ce soit leurs sorties ou leurs messages, ce qui n’est pas normal dans la Firme. On n’avait plus vu cela depuis Charles vs Diana. D’habitude, les événements sont échelonnés pour éviter les surcharges de bande passante.

Meghan fut une blogueuse passionnée, en partie parce qu’elle aime assurément écrire ( et elle a tenu un blog anonyme où elle raconta sa vie sombre d’actrice en galère) , mais aussi parce qu’elle savait que c’était l’avenir pour une aspirante actrice ou mannequin. De nos jours, on me confirme que les décideurs choisissent une égérie voire un acteur surtout parce qu’il a beaucoup de followers. Cela rassure le producteur de savoir qu’il y aura un public garanti derrière. Faire Dals, poster sur Instagram, acheter des followers, ce n’est pas anodin, c’est un investissement.

Meghan n’a pas fini d’écrire, car elle a préfacé un livre de cuisine ( des femmes de Glenfell Tower) mais préparerait son come back en fanfare dans un Vogue dont elle serait la rédactrice en chef invitée et dont elle signerait l’éditorial.

Meghan n’est pas la première princesse à faire la couv de Vogue.

Mary de Danemark a aussi paru dans Vogue.

Malheureusement depuis que la courtisane du selfie Kim K multiplie les couv de Vogue ( la dernière ose le slogan  » True Grace »…) , le magazine a beaucoup perdu de son lustre. Plusieurs stars se sont même désabonnées avec fracas quand la créature real tv fut mise en couverture par Anna Wintour, désespérée de rajeunir sa cible avec quelques millenials) . Dans ces milieux , c’est régulièrement à la mode de s’encanailler en promouvant une personne vulgaire et peu cultivée. Karl Lagerfeld a fait la même chose avec Zahia. D’autres ont essayé avec Nabilla ( qui essaie actuellement d’animer un peu son réseau avec sa grossesse en cours). Pour montrer au bas peuple  » qu’ils ne sont pas snobs, qu’ils aiment des gens issus de rien ». M’ouais.

Un fuseau un peu moins moulant sied mieux à Kate

Harry et Meghan étant en « congé parentalité », William et Kate prennent de l’avance. Dans le comté de Cumbria, ils ont offert une approche casual comme Harry , mais avec leur style.

Tenue de gentleman farmer, descente dans l’arène avec les moutons. Et les mains dans le cambouis.

Chacun s’essaie à la tonte d’un mouton ! Fidèle à elle même, Kate cache sa nervosité sous des rires à gorge déployée qui paraissent hystériques en photos. Cette expressivité agace certains Britanniques, lassés de voir ses dents à tout bout de champ

Toujours très  » hands on », on les voit réparer un mur de pierres.

Tout ceci n’a pas été improvisé , c’était clairement prévu et préparé. William se préoccuperait d’être éclipsé par son cadet , il fait tout pour montrer que lui aussi peut incarner une royauté moderne, sans tomber dans le style US, Hollywood et les hugs américains.

Kate l’accompagne dans cet idéal.

Sa tenue de lady farmer est hors de prix, mais au moins sort du cliché de la femme en tailleur talons 12cm qu’elle promeut trop souvent, comme même les plus « féministes » dames du Gotha.

Jadis, Diana se serait tournée pour manger cet échantillon. La Reine ne l’aurait pas fait. Chapeau à ceux qui y vont franco, pour montrer leurs dents après urbi et orbi. Je parie qu’il y a des cours pour bien manger sans en avoir plein les dents

Kate est un atout indéniable pour William quand elle prend confiance et ose prendre sa place. Ici avec un petit , elle montre sa capacité à improviser et son aisance. Kate ne fait pas de hug , reste en compatibilité avec la culture de son pays ( où le flegme est roi) tout en apportant de la positivité et de la bonne humeur.

Il me semble que Kate et Wills ne devraient pas craindre d’être évincés par Harry et Meghan. Ces derniers cantonnés sur un segment plus populaire, ils apportent la touche diversité et popu qui manque à une royauté anglaise très élitiste. Il en faut pour tous les styles, et certaines subcultures britanniques ont aussi le droit à plus de reconnaissance, une reconnaissance que peut leur apporter une métisse , a fortiori de naissance étrangère. Jadis les familles royales se mélangeaient davantage, sauf chez les Winfdsor, où on est resté très anglo- allemand.

La princesse Michael de Kent accuse le poids des ans

La dernière étrangère à être entrée dans la famille fut la princesse Michael de Kent, divorcée , catho et germano-autrichienne. Quelle nouveauté…

Kate aussi s’intéresse à la diversité et à l’inclusion sociale, comme ici, recevant des enfants dans son jardin d’exposition du Chelsea Flower Show, un jardin qu’elle veut inspirateur, jouant sur les souvenirs d’enfance.

Meghan a secoué le cocotier et poussé le duo Cambridge à passer la seconde. C’est au moins une bonne chose pour la Firme au final. Kate, ex capitaine de hockey de son équipe scolaire a assurément le sens de la compétition qui va bien. Surnommée « Nerfs d’acier » par le personnel de la Cour ( Queen Mum avait le même) , elle n’a rien à envier à sa belle-soeur qui a navigué dans les galères des castings télé et cinéma Hollywood. La duchesse de Cambridge s’incarne davantage dans son rôle princier et a enfin le niveau d’expérience professionnelle pour assurer, elle qui n »avait jamais travaillé vraiment avant de se marier.

Le bémol reste le froid et le ressentiment qui s’est créé entre les deux princes. Andrew et Charles, Joachim et Frédérick au Danemark, Naruhito et Fumihito au Japon ont aussi une relation distante. Tôt ou tard le cadet a besoin d’exister par rapport à son aîné. C’est plus délicat quand cet aîné sera roi.

J’ai l’impression que William s etait habitué à être le leader de son frangin et il lui en coute d admettre que son cadet puisse penser par lui même et avoir ses envies de faire autrement, comme tout adulte. Comme si Harry était très bien tant qu’il restait le cadet, le deuxième, le Poupou de service. Harry a choisi d’épouser la femme de son choix, et veut mener ses oeuvres à sa façon, ceci dérange son aîné, d’autant qu il sort parfois du protocole établi comme Diana jadis. On ne le remarque pas, mais le protocole évolue même au Japon ou au UK .

La Reine avait éxigé que son couronnement passe à la télé, chose qui avait surpris la Cour l’époque. Plus tard, Diana serre la main de sidéens. Plus tard William et Kate décident de passer Noël avec les Middleton et de sortir du protocole elisabethain ( lui -même très edwardien) . Avec Harry et Meghan , on en arrive aux hugs et aux robes de plages, c’est effectivement nouveau.

Prochaine étape, Wimbledon où l’on verra Kate aux commandes. Et à l’automne, le voyage africain de la petite famille Sussex: Afrique du Sud pour tous et des visites au Botswana, Lesotho, Angola pour Harry. Ce sera le premier voyage de Baby Archie. Entre temps, je pense qu’on aura le baptême du petit et la liste des parrains est attendue avec curiosité. Ceci d’autan que Harry aurait pris ses distances avec nombre de potes qui estiment que Meghan porte trop la culotte. Meghan n’aimant pas boire et fumer, et ayant mis Harry à la diète, il est sûr que certaines fréquentations du prince ont moins le vent en poupe.

Toutes les photos du Chelsea Flower Show

Publicités

2 réflexions sur “PEOPLE- Windsor, la fêlure

  1. Harry paraissait renfrogné, voire triste sur les photos du balcon lors du Trooping the colour …

    • Il n a plus la rayonnance d avant. Parfois semble anxieux. Son charisme est de toutes façons éclipsé par sa femme qui prend toute la lumiere. Son visage accroche bien la lumiere meme si elle n est pas une A lister. Elle n est pas actrice pa hasard.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s