L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

BIEN-ETRE- Bravons la canicule

4 Commentaires

Il parait qu’il fera jusquà 55 degrés en 2050 en France, alors préparons- nous.

Quelques trucs qu’on croyait surannés qui soulagent , déjà en vogue dans d’autres pays plus chauds….et auxquels il va falloir s’habituer.

Les bus et métros sont des saunas sur roues; vous en êtes à la deuxième voire troisième douche de la journée.

Eh oui, c’est la canicule. Plus précoce que jamais.

Comme en hiver on a pris l’habitude de penser au bonnet, à l’écharpe et aux gants, désormais en canicule, il faut prévoir ses affaires en conséquence avant de sortir. Et les lunettes de soleil , la crème solaire et le déo ne suffisent plus.

L’éventail

Non, ce n’est pas que pour les andalouses à la feria ou les dandys gays snobs comme feu Karl Lagerfeld; les éventails sont un accessoire désormais indispensables pour lutter contre la chaleur assommante et suffocante des transports en commun et autres salles d attente.

Pliable, léger, aérodynamique, il est ultra pratique et pas seulement que pour les filles. Les hommes l’utilisent couramment dans nombre de cultures orientales. C’est classe, cela donne de la contenance, comme une protection contre le ridicule.

L’eventail c’est viril aussi

Vous verrez dans les transports, tout le monde vous regardera avec envie, tout en dégoulinant de tout son corps dans une moiteur équatoriale. Expérience vécue.

Les stars ne s'(y sont pas trompées, elles utilisent souvent l’éventail sur les plateaux télé ou lors de cérémonies diverses.

En plus, il est vraiment commode pour chasser les moustiques, éventer les fumées de cigarettes ( une des motivations du vieux Kaiser Karl ) ou encore s’abriter du soleil qui darde dans les yeux. Et pourquoi pas pour éviter les postillons et autres désagréments, en créant subtilement un écran de protection.

Tout de suite, cela confère un port de tête

A défaut d’ éventail , un carton ou un prospectus fera l’affaire. C’est moins royal, mais peu importe l’éventail, pourvu qu’on ait la brise…

Accessoire courant en Asie tropicale

Le parapluie devient ombrelle

Si utiliser une ombrelle vous parait digne des vieilles dames comme Camilla Parker Bowles, détrompez-vous. Dans les pays tropicaux, le parapluie reste la parade numéro un contre le soleil qui cogne. Un chapeau ou une casquette vous serre la tête et empêche l’air de passer, alors que le parapluie fait la même chose en plus large.

Je crois même que c’est la 2e arme après l’éventail à avoir dans son sac en cas de pic de chaleur avec soleil écrasant.

En Asie, on les fait même avec une face argentée censée bloquer les rayons UV.

Même les mecs japonais s’y mettent, c’est dire si c’est viril

De même, si vous avez peur du ridicule, dîtes vous que sous les Tropiques , ils ont tout compris depuis bien avant. Essayez, vous verrez que personne ne trouvera rien à y redire , tant chacun sera occupé à fuir par 40 degrés à l’ombre et 50 au soleil….tandis que vous cheminerez sous le cagnard. Il n’y a pas de mal à se faire du bien.

Le brumisateur

Truc bien connu des élégantes hôtesses de l’air de Singapore Airlines ( leur truc pour rester fraîches et hydratées pendant les vols longs courriers) , le brumisateur est bien pratique contre les climats secs. Par temps de canicule, c’est fort utile en complément de la bouteille d’eau, bien sûr. Dans la même veine, le linge mouillé sur le ventilateur permet de se brumiser indirectement.

La douche

On aura beau dire, rien de tel que de prendre des douches dès qu’on rentre chez soi. Inutile de passer 10mn sous l’eau, inutile de se mettre sous l’eau froide au max, il suffit de quelques instants avec une eau tiède pour se rafraîchir et cela vaut bien tous les sodas glacés du monde.

Par climat tropical, quand le mercure monte à 40 degrés à l’ombre pour 100% d’humidité, que votre corps perspire en permanence ( vous sentez alors la sueur dégouliner le long de votre corps ) , rien ne fonctionne plus à part de se doucher dès qu’on rentre chez soi.

Un de mes amis qui vit à Madrid depuis 25 ans me dit qu’il se sèche à moitié, ce qui lui permet de prolonger l’effet fraîcheur…

A défaut de douche, vous pouvez aussi vous passer les poignets sous l’eau fraiche. Là se trouvent les points dits « pouls chinois » ainsi que les veines qui affleurent. Idem si vous avez froid, les passer sous l’eau chaude vous revigore.

Un régime léger

Le corps est crevé de suer, alors mieux vaut soulager son foie et ses reins.

L’alcool déshydrate et fatigue les reins. Eviter les graisses , la viande rouge, les plats en sauce et les sucres en excès. Ces aliments sont yang et si le climat est déjà ultra yang, votre corps va saturer et crever son yin.

Mieux vaut aller pour des choses yin : des crudités ( une fois n’est pas coutume) , manger froid et léger, mais sans aller pour l’ultra glacé permanent.

C’est le moment de s’autoriser les salades vertes, soupes froides ( vive le gaspacho) , choses trop froides pour le corps d ‘habitude.

Se barricader

Clairement, baisser ses volets roulants, tirer les rideaux, ne pas ouvrir les fenêtres quand il fait chaud, cela reste une méthode utile pour limiter le phénomène de cocotte minute dans la maison.

Pensez à végétaliser les toits, et à planter des plantes près de vos murs exposés au soleil, ils feront écran avantageusement. Attention cependant aux grimpantes qui ventousent sur les murs ( genre lierre, vigne vierge) , et attirent les araignées dans les maisons, dixit des voisins. On peut juste planter un arbuste à côté du mur sans apposer une grimpante.

Je vous donnerai des idées d’arbustes tous terrains qui coutent zéro en eau ou presque et poussent bien, dans un prochain post.

Sans vouloir verser dans les lapalissades à la Pippa Middleton… pensez à boire et à emporter une gourde ou bouteille d’eau.

Bon courage….

Publicités

4 réflexions sur “BIEN-ETRE- Bravons la canicule

  1. Si c’est autorisé, comme je ne peux pas manger de tomates, je me fais une soupe glacée au concombre qui est délicieuse. Si ca vous dit.
    Peler un ou 2 concombres et cuire la peau environ 5 mn a l’eau. Couper la chair en cubes et la faire fondre dans de l’huile d’olive environ 5, 6 mn aussi
    Tout passer au blender, peau+ chair avec une boite de lait de coco. Sel, poivre si vous voulez.
    Savourer glacé.

    • Merci Grizelda, une recette de soupe froide originale qui fait voyager en prime.

      • J ajoute qu une amie singapourienne a appris de son medecin traditionnel chinois que le concombre etait tres bon pour detoxifier les poumons de la pollution . Il lui a preconise meme de se faire une soupe ou infusion chaude de concombre mais cela me fait bizarre d aller cuire un.concombre.
        La substance active serait dans la peau du legume.

      • Bien sur, on peut le manger cru.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s