L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE- Gotha: de l’art de recadrer en toute subtilité… ou pas

Poster un commentaire

Dans la bonne société, on se « recadre » en toute discrétion, évitant de laver son linge sale en public. Le Gotha, censé être le comble de la bonne éducation, cause institutionnelle oblige, n’échappe pas aux petits recadrages, plus ou moins explosifs ou subtils.

Passons en revue quelques exemples tout frais, et d’autres qui resteront dans les annales…Vous verrez que les techniques peuvent être sioux.

  • Meghan , la recadrée la plus en vue du moment
  • Elena et Victoria Frederica
  • Letizia vs Juan Carlos
  • Henri de Luxembourg recadre sa mère
  • et à Monaco…

Un petit recadrage se fait en général en coulisses, hors de question que cela se voie et attire inutilement l’attention des médias.

Meghan Markle s’est fait discrètement épingler lors du Trooping the Colour, qui signait son retour à la vie publique, après la naissance d’Archie Harrison.

Étonnamment renfrogné et sérieux, son prince Harry lui aurait intimé de se tourner alors que l’hymne allait commencer et que sa chérie se tournait vers lui à plusieurs reprises pour glisser on ne sait quelle remarque.

Meghan est folle de joie

En effet, la cérémonie est très solennelle et la Firme se doit d’assurer le show en ne tournant pas le dos au public, surtout pendant l’hymne.

Et Meghan de parfaire sa connaissance du protocole royal. Comme au théâtre mais en plus sérieux.

Meghan n’en est pas à son premier recadrage royal puisque cela commença dès son premier Noel avec Kate et William. Dès l’ arrivée à Anmer Hall des fiancés, choquée, Kate l’aurait prise à part pour lui signifier qu’elle ne devait pas parler à son personnel de façon aussi péremptoire, remarque que la demoiselle refroidie rapporta illico à son fiancé, ce qui aurait déclenché une vive discussion entre William et Harry.

Plus tard, Meghan fut recadrée par deux fois par la Reine, dans l’affaire du choix de la tiare de mariage, et lors de « l’affaire des plats vegans macrobiotiques », où Sa Majesté lui aurait déclaré que « dans la famille, on ne parlait pas ainsi au personnel ». Ce type de fuites via des chroniqueurs royaux font presque partie du recadrage en lui-même.

Meghan aurait aussi demandé à porter des bijoux de prestige de la Collection Royale, sans pour autant faire d’effort pour respecter le code vestimentaire royal ( jambes nues, robe de plage, etc) . La Reine décida alors de la recadrer, en annonçant que Meghan ne porterait aucun bijou de Diana et que de toutes façons c’est Kate qui aurait la préséance, étant future reine. Messe dite. Pire, William et Harry auraient été avisés par Sa Majesté , afin que les choses soient claires….

Et on attend maintenant le recadrage suprême : l’exil en Afrique quelques mois ou années…

Autre rumeur: la Reine ne sera pas présente au baptême d’Archie Harrison, « étant prévue de longue date ailleurs ». Consolation, elle n’assista pas non plus au baptême de Louis.

Faut pas la titiller de trop, Lilibeth.

Lors d’un autre Trooping the Colour, la Reine tapota l’épaule de William et lui dit  » Debout ! » alors qu’il passait trop de temps accroupi auprès de George. Heureusement que la Reine veille au grain. Cette vidéo de US Weekly vous montre comment la Reine s’y prend. Simple, sans chichis.

Allons maintenant au sud des Pyrénées, voire au soleil brulant du sud de l’Espagne. Olé !

Ce printemps, Victoria a fait sa grande entrée dans le monde, comme une princesse. Ses parents étaient venus la soutenir.

Une autre fille royale qui fait parler d’elle ces temps-ci, c’est Victoria Federica de Marichalar et Bourbon, la fille de l’infante Elena et de Jaime de Marichalar. A tout juste 18 ans, elle défraie la chronique et prend sa place dans le Gotha. Elle est Grande d’Espagne( Dame Excellentissime ) mais n’est pas infante ( sorte de Lady version espagnole) . Notons qu’elle fut baptisée avec de l’eau du fleuve Jourdain, un privilège de legende que tout le monde n’a pas.

La jeune femme à peine majeure a fait son entrée dans la vie publique avec éclat, apparaissant seule dans les arènes de Séville pour la feria , où elle fut accueillie triomphalement. Normal, c’est une fan de tauromachie, comme sa mère et son grand-père adoré, Juan Carlos. Dans cette partie de la famille, on est très Cheval, Taureaux et Traditions. Évidemment, elle adore l’Andalousie.

La jeune femme s’est d’ailleurs pêché un fringant torero du même âge, Gonzalo Caballero.

Le doute n’est plus permis sur leur romance. Dans les arènes, on ne voit qu’eux. Victoria est devenue la princesse des arènes d’Espagne. Un petit couple glam rustique.

Elle reprendra le flambeau de la tauromachie de sa mère et de son grand-père, car Letizia n’est pas fan , et je suppose que Leonor et Sofia vont rester à l’écart. Plus de 60% des Espagnols ne s(intéressent pas à la tauromachie, un sport-art traditionnel en perte de vitesse continue, malgré quelques rituels médiatisés comme le lâcher de taureaux de Pampelune. J’ai visité l’arène de Pampelune ce printemps, où la guide elle-même du lieu nous a expliqué que les corridas étaient devenues des événements mondains où l’on va pour manger et papoter. Les vrais puristes sont en voie de disparition. On peut se passionner pour regarder le lâcher de taureaux de Pampelune à la TV , et n’avoir aucune envie d’aller voir une corrida.

NB- Inutile d’aller se placer à 6h du matin sur le parcours, vous ne verrez rien, car il y a des hordes de gens et des barrières. Vous verrez surtout le dos des gars qui vont courir. Certains sont pros, d’autres sont des amateurs inconscients. C’est mieux à la télé, et cela ne dure que quelques minutes. C’est une amie de Pampelune, passionnée de sa ville, qui m’a fait visiter le parcours de bout en bout, qui me l’a dit.

Depuis qu’il est roi, Felipe s’est astreint à se montrer à quelques corridas, mais il n’est pas assidu des arènes.

Victoria n’est pas Charlotte Casiraghi côté mode. Encore plus que Zara Tindall ( pas la marque espagnole) , elle aime rester nature. Elle et son frère Froilan ne sont pas des mannequins de mode, loin de là, et ils sont assez farouches face aux médias.

Victoria n’aime guère le maquillage, elle semble préférer le no make up. Une forme d’écologie peut-être.

Son côté bobo, elle le garde même en soirée, avec des tenues amples et fluides aux imprimés fantaisie.

Maquillée comme une poupée, elle se rendit récemment au théâtre de Séville avec sa mère Elena pour assister à un spectacle de danse. Les deux dames montaient les escaliers et Victoria papotait avec quelques personnes quand sa mère nota …que la bretelle de son soutien gorge ressortait.

Aussitôt, l’infante s’approcha pour remettre en place sa robe, acte qui déplut à sa fille, qui eut un geste récalcitrant. Devant tout le monde, Elena se mit alors à la gronder.

C’est qu’il ne faut pas l’agacer Elena, qui comme Anne d’Angleterre, a hérité d’un caractère bien trempé et la passion de l’équitation.

Dans un ascenseur d’un hôtel de Séville, rebelote, mécontente du retard de sa fille, elle réprimanda vertement sa fille devant tout le monde, s’exclamant quelque chose comme  » tu es arrivée à 7 heures ce matin, tu me fatigues ! Faut que ça s’arrête !  »

Le genre d' »éclat qu’on ne voit pas d’ordinaire, mais qui n’aurait pas affecté outre mesure la jeune femme, habituée visiblement. Mère et fille sont sans complexe, et s’adorent.

Les personnalités royales sont en show institutionnel permanent, un éclat fait la une de la presse immédiatement. C’est autre chose que ce que l’on voit à Hollywood ou même à Orly (entre deux rappeurs)

Les rififis entre Elena et Victoria n’ont rien à voir avec le Letiziagate, un feuilleton qui a tenu en haleine tout le pays pendant quelques semaines. L’affaire explose quand Leti empêche Sophie de poser avec les infantes Leonor et Sofia en pleine fin de messe de Pâques 2018. La reine impulsive retire le bras de Sophie de l’épaule de Leonor et la jeune infante repousse sa grand-mère également. Choc en live devant les caméras. Felipe essaie d’atténuer le délit, mais trop tard, le mal est fait et tout le monde voit les images à la télé…puis en boucle.

Leti passe pour une mère carnassière obsessionnelle, type Angelina Jolie du Gotha. L’épouse de Paul de Grèce twitte et met de l’huile sur le feu en disant  » qu’on a enfin vu le vrai visage de Letizia », message effacé par la suite. A la vérité, si on reconnait à Leti un style vestimentaire, elle n’est pas très populaire, et on la trouve coincée, narcissique et froide. Sorte de Sissi susceptible et un rien antipathique. Elle peut être cassante et ne pardonne guère.

Tout ce qu’on avait entendu dire sur la non relation entre Sophie et Letizia se confirmait. La reine Sophie s’en était plaint à sa famille de Grèce. Qu’elle ne voit jamais les petits, au profit de la mère de Leti, Paloma Rocasolano.

Parfois, on a aussi vu comment Letizia pouvait être agressive. On l’a déjà vue passer sans un regard pour Sophie lors d’une soirée de gala aux Baléares, visiblement énervée contre Sophie et Felipe. Sophie a une vision traditionnelle très Gotha de la royauté, et Leti veut des compromis plus  » modernes » ( comme des vacances secrètes annuelles) , mais parfois cela relève de la maniaquerie ( pas de pain blanc, pas de chocolat, pas de tablette en semaine, pas de soda pour ses filles). Sophie sait manoeuvrer ses pions aussi, mais elle le fait en toute discrétion, difficile de savoir si Letizia a des griefs fondés.

Sophie a donné du Coca aux petites ou quoi ?

Arrivant en boitillant avec sa canne, le vieux Juan Carlos qui a tout vu, prend la défense de sa reine, bien qu’ils ne soient plus vraiment un couple et tance en live sa bru, femme qu’il n’a jamais approuvée.

Si tu ne voulais pas de photos des petites avec les grands-parents, il ne fallait pas avoir deux filles avec Don Felipe« .

Plus tard à table, ambiance délétère. Devant tout le monde, Juan Carlos fait son Louis XiV. Il multiplie les remarques négatives au point que Letizia sort de table.

Felipe en prend pour son grade. Son père passe à l’offensive.

Tu as eu le courage de l’épouser, alors aies -le de la remettre à sa place.

Leti , abasourdie, est huée et insultée dans la rue par les passants , dès le lendemain. Rétropédalage urgent. Crise de conscience.

Grande mise en scène à l’hosto où Juan Carlos est opéré la semaine suivante. Leti ouvre la porte à sa chère belle-mère.

Juan Carlos lui interdit l’entrée de sa chambre, mais le public n’en verra rien.

Les observateurs, un an après, restent sceptiques sur « cette comédie » qui aura duré tout le reste de l’année . La relation entre Leti et Sophie serait toujours inexistante, mais bon, les apparences sont sauves …

Autre recadrage qui a fait du bruit , c’est Henri de Luxembourg qui intervint pour recadrer…sa propre mère, Joséphine-Charlotte de Luxembourg.

Née princesse royale de Belgique, soeur de Baudouin et d’Albert, tante de Philippe, elle n’a eu de cesse de rêver à une princesse royale pour son fils héritier, Henri. Mais le bogosse choisit une roturière, certes héritière d’origine cubaine, Maria Teresa Mestre. Parti étudier en Suisse, il en revient avec une fiancée.

Pendant des années, la belle-mère enquiquine sa bru, médisant sur  » le sang noir qu’elle a dans les veines ». Des verbatims qui blessent la pauvre princesse. Le pire se passe quand la belle-mère lance une rumeur odieuse sur une liaison de son propre fils avec une autre. Ulcéré, le couple convoque quelques journalistes luxembourgeois au Palais pour une réunion à huis-clos de 10 minutes, … et leur fuite l’information en detail.

L’article fait l’effet d’une bombe dans la presse. Le corbeau royal est démasqué…

Joséphine mourut d’un cancer en 2005, délivrant Maria Teresa d’une certaine façon.

Un des recadrages les plus étonnants et fulgurants que j’aie vus. Digne de Versailles au temps de Louis XV.

La plupart du temps , les recadrages sont faits en toute discrétion, et fuitent savamment via des insiders plus ou moins téléguidés, comme c’est le cas pour Meghan et « ses affaires » ( tiare, bijoux, menus vegans, etc). Il est rarissime que cela soit fait devant du personnel ou ouvertement à la presse.

A Monaco, ca recadre mais en toute discrétion.

A une époque, Stéphanie multiplia les liaisons amoureuses éphémères, y compris avec le personnel du Palais. Cela commença avec Ducruet, garde au Palais, avec qui elle resta quelques années et fit Pauline et Louis, puis reprit avec Gottlieb, autre garde au Palais. Voici raconta qu’elle jeta aussi son dévolu sur un jardinier, achevant d’énerver le vieux Rainier qui la chassa du Palais. Elle dut aller à l’hotel quelques temps.

Stéphanie depuis s’est assagie, se dévoue aux animaux, au cirque et on ne parle plus d’elle dans Voici. On peut dire qu’elle aura eu un destin très varié, allant de la chanson au design de maillots de bain, sans parler d’être cocufiée urbi et orbi par son mari et une strip teaseuse dans une villa louée par un paparazzo. Puis, elle épousa aussi un trapéziste portugais après avoir auparavant eu un enfant hors mariage (Camille) avec un gendarme garde au Palais ( Gottlieb) et vecu avec le patron d un grand cirque suisse.

Son destin bascula d’ailleurs quand elle fut à bord de l’auto qui chuta dans le ravin, tuant la princesse Grace, sa mère ( quoique l autopsie dira que Grace était morte d’une congestion cérébrale, attaque qui lui aurait fait perdre le contrôle du véhicule).

Il faut reconnaitre que ce sont ces petits recadrages qui font le sel des news people.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s