L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE- Grimaldi, quoi de neuf à Monaco

4 Commentaires

Il est temps d’aller voir un peu ce qui se passe chez les Grimaldi, entre deux bugs de site des impôts.

Elle l’a voulu , elle l’a eu

Charlotte aux anges a convolé en justes noces avec son Dimitri, sous les yeux attendris de leurs mamans respectives.

Un mariage bétonné, blindé...mais quelques photos ont filtré grâce à Google Images….

Bonus- aparté sur Charlène.

Charlotte aux anges

Enfin, le jour J est arrivé pour Charlotte Casiraghi ( et sa mère, Son Altesse Royale Caroline de Hanovre) . Mère de deux enfants en bas âge, la jeune productrice de cinéma a enfin régularisé avec son chéri, Dimitri Rassam, fils d’une reine des écrans, Carole Bouquet….et producteur de films lui-même. Son père l’était, et son oncle par alliance aussi ( Claude Berri). Son cousin germain Thomas Lanzmann fut même oscarisé pour The Artist .

Le 1er juin,  Charlotte et Dimitri ont donc convolé au Palais de Monaco. Une minirobe aux reflets gris qui aurait surpris sa propre mère, parait il. Jambes nues, mini robe bien courte, la non princesse a bien signifié qu’elle n’était pas royale et n’en ferait qu’à sa tête.

la pose de Charlotte n’est pas avantageuse.

A Cannes,  Charlotte avait aussi fait sensation, surprenant dans une tenue peu royale, en ultra court., ras des fesses . Charlotte est devenue productrice de film et elle travaille sur un projet d’adaptation de roman traitant du génocide du Rwanda, avec un réalisateur afghan.

Notons la sandale stiletto à bout pointu, on n’arrête pas le progrès. Et la posture assez pécore

Charlotte a beau avoir un superbe minois, qui rappelle sa mère, sa posture en talons aiguilles n’est pas des plus mannequinesques. On dirait que dans son collant , elle glisse en avant et doit lutter pour se maintenir sans glisser.

Disons que la limite est ténue entre le genre showbiz et le genre   » Avenue Foch- Bois de Boulogne ».

Revenons au mariage civil, la fiesta eut lieu dans un hôtel situé à Roquebrune ( moins cher hors de Monaco)  et des amis en profitèrent pour jeter le mari à la piscine. Une video Instagram a immortalisé ce moment et on a même vu un morceau du « buffet de cantine  » prévu.

Un mariage à la bonne franquette ponctué en soirée d’un gala très chic avec 450 invités. Cette fois, le duo sort le grand jeu et gratifie le public d’une photo officielle. Très Brad-Jenifer. On peut dire qu’ils ont tenu leurs promesses de rester discrets.

Enfin un marié qui sourit . Ouf.

Une photo glamour qui met en valeur Charlotte, meneuse du jeu, et son chéri en suiveur. Il l’est toujours sur les photos, plus timoré et réservé, voire un brin morose. On pourrait y percevoir de la timidité, mais je ne peux m’empêcher de le trouver un brin dépressif, mélancolique, triste. Son père étant mort de dépression et de toxicomanie aggravée, on peut se permettre quelques doutes.  En général, elle rayonne , s’affichant fièrement, et lui reste figé comme une biche devant des phares de voiture, solidement planqué derrière des masses capillaires et une barbe, en arrière. Même Charlène est plus gaie.

 

Il a souvent l’air absent, dans un autre monde, en retrait émotionnel, fuyant le contact de la caméra, un comble pour un producteur de cinéma. Il faut une femme pour l’ancrer et le réveiller, on dirait.

Cette pilosité protectrice est  moins pire que le mec de Monica Bellucci, mais quand même.  Pour son mariage, je pense qu’ il aurait fait un effort.

Je préfere Dimitri

Pas de white tie cependant, une fête en smoking simplement.  Pour le Gotha, c’est relativement peu et correspond au style plus simple de Charlotte.

En écumant Google Images, on peut récupérer quelques photos, distillées par des invités.  Charlotte et son mari ne sont pas radins et n’ont pas fait signer des accords aux convives.

On voit Charlotte , verre de rouge en main , tout sourire avec un petit bouquet de roses blanches.

La ressemblance avec sa mère est frappante. Le modèle de guipure et noeuds de satin moiré rendent bien en noir et blanc.

Le soir venu, Charlotte sort le grand jeu en robe de soirée  à bustier blanc. Non protocolaire Gotha ( pas d’épaules nues)  , mais élégant pour une soirée chic Hollywood. Meghan adorerait.

Notons les bottines ouvertes à l’arrière.

Evidemment, l’ombre de Grace Kelly plane toujours. Charlotte rend hommage à sa grand-mère, avec ce carré ondulé et ce collier de diamants.

On aperçoit ici les deux frangins de Charlotte, Pierre en smoking noir et Andrea en smoking blanc.

Visiblement ci-dessous, il y eu une animation avec toute la famille.

On dirait le petit Raaphael qui zyeute sa maman à la dérobée. Il a bien grandi et ressemble beaucoup à son père, oreilles incluses.

En plus, il s’amuse follement avec son beau-père.

Bref une grande passion qui s’officialise enfin, après avoir lambiné une bonne année en raison de retard de divorce chez Dimitri. En attendant, Charlotte était tombée enceinte.

SAR Caroline de Hanovre doit accepter de présenter un espèce de mec marié avec sa fille en public. Elle avait elle -même ‘ piqué le mari de sa meilleure copine ( qui était un ex, il est vrai) . Rainier lui en fit le reproche amer…. » on ne prend pas le mari de sa meilleure amie », la tança-t-il, impuissant. Pas de quoi rehausser l’image de pot-de-fleurs des Monaco dans le Gotha.

 

 

Les deux mamans avaient beau être amies, ce n’était pas gagné non plus. Les rumeurs disaient Carole Bouquet déçue de perdre sa première bru russe et se méfiait des ors de Monaco.

Finalement, tout semble aller bien, puisque les mamans ont posé fièrement avec leurs enfants. Carole ouvre le bal sur son Instagram.

Dimitri, à nouveau semi stone

Caroline et Carole sont au diapason en Chanel, semble t il.

Prochain rendez-vous, le mariage religieux à l’automne. On parle d’un mariage à St Rémy de Provence , fief de Caroline et de diverses stars, ou à Pantelleria en Sicile, où Carole Bouquet possède son domaine viticole.

 

Charlène, poupée de cire, poupée de bois

Petit aparté sur Charlène de plus en plus emmurée dans les fillers et le Botox. Son visage semble de bois.

Ses joues semblent faites de bois. Et si le maqulleur en rajoute dans le contouring et la terracotta , c’est la cata. Elle fait peur, et son mari semble la regarder avec incrédulité. Il faut savoir maquiller ce genre de visage plein comme une bonbonne, peau distendue. Letizia pourrait l’aider.

Très souvent les visages ainsi altérés ont besoin de beaucoup de maquillage pour cacher les affaissements, distensions ou cicatrices. Elles en mettent des tonnes et deviennent des poupées bizarres.

Le temps glisse sur Albert, alors que Charlène devient une poupée de plastique. Jadis, elle pouvait sourire, mais maintenant, on dirait que ses joues vont exploser.

Au GP de Monaco, la princesse est sortie des bois, pour accueillir Carl Philip et Carl-Gustav de Suède, invités de marque de la fête.

 

Charlène portait une robe vietnamienne revisitée.

Elle fit la bise aux pilotes, étirant son visage de cire et dévoilant l’étendue des dégâts. La bouche a changé, boursouflée de fillers.

Charlène s’avère souvent plus souriante sans Albert, ici au GP de Bahrein en février 2019 avec son compatriote , le bogosse Charles Leclerc. Evidemment, il y a de quoi sourire…

Ce serait dommage de ne pas en profiter, ça change de la brioche d’Albert. La tunique du champion montre que Charlène appuie bien sur les abdos du bogosse.

Et Charlène d’en profiter pour  tâter le torse du bogosse dans un geste vraiment peu protocolaire. Albert ferait cela à une femme, et on parlerait de harcèlement sexuel. Ce serait dommage de se priver, ça change de la barrique  d’Albert.

Sur cette photo en lumière rasante, on voit les altérations aux tempes, avec cet étrange croissant en relief quand elle sourit ( derrière les pattes d’oie). Donc, si vous faîtes cela, vous ne pouvez sourire, sinon vous devenez une « sorte de face d orang outang » .On a ces croissants pneumatiques qui ressortent, même sans qu’elle sourisse maintenant.

Comme on le voit ci dessous en deux photos, Charlène s’est payé des melons. On se demande pourquoi, car sa beauté était déjà très bien telle quelle. Elle l’affichait volontiers en décolleté plongeant. Il faut oser le faire entre le Kaiser Karl et le prince de Hanovre. Tout le monde n’oserait pas.

Trêve de tralala,  Charlène rayonne dans son rôle de maman et les jumeaux furent de la fiesta, incluant leur cousine germaine, Kaia Rose, la fille du frère de CHarlène, Michael Wittstock.

Albert débarque avec les petits

Charlène ne badine pas avec la protection des yeux de ses enfants. Toujours parfaitement protégés.

Mieux que les voiles que portaient les gosses de Michael Jackson…

 

 

 

4 réflexions sur “PEOPLE- Grimaldi, quoi de neuf à Monaco

  1. Vous avez déjà remarqué que la Princesse Charlène porte rarement son alliance et j ai déjà constaté pareil chez la Reine Letizia d’Espagne …

    • En effet. Charlène a arrêté de porter son alliance il y a quelque années. 1 an apres son mariage peut etre. Je me souviens en avoir parlé dans un article.
      Letizia a arrêté quand elle apprit que l alliance fut payée par son beau frère avec l argent détourné de la fondation Noos. Quelque chose comme cela.

  2. C’est pas son visage qui me choque sur la photo avec Charles Leclerc, c’est sa main… on dirait la main d’un homme quinquagénaire !

    • En effet Leila. J avais remarqué aussi….elle jardine comme le prince Charles qui sait.
      Les mains sont souvent les oubliées des rituels anti âge. Et on ne peut pas operer.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s