L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

TV- HUM- Voyage en Martinique

2 Commentaires

J’ai regardé aujourd’hui trois documentaires très différents sur la Martinique que j’ai trouvés passionnants et très instructifs. Une île superbe à l’histoire douloureuse et aux facettes multiples, certaines plus souriantes et d’autres plus sombres.

Sous le soleil, il y a du lourd

Nulle envie de ma part de m’improviser spécialiste de cette île , mais il me semble important d’aller un peu plus loin que les clichés de plages paradisiaques. Comprendre ce qui se cache sous les cartes postales…

Mon ancêtre l’esclave

Ce documentaire de France 5 nous parle de cette recherche des origines qui taraude nombre d’ Antillais français , à commencer par comprendre d’où vient leur nom de famille. Inventés au pif au bon vouloir de l’officier d’état civil qui passe dans leur plantation, des noms de familles sont attribués à dizaines de milliers d’esclaves affranchis en 1848. Jusqu’à maintenant, ils n’avaient que le prénom reçu à leur baptême. Exit le nom africain.

L’officier d’état civil n’a aucune consigne, sauf celle d’éviter de créer des « noms de Blancs »…tout un programme qui nous ramène au fameux clivage Noir-Blanc créé par les esclavagistes négriers qui déracinent et robotisent de force des millions d’Africains, les mélangeant allègrement, brisant les familles et les communautés.

De nos jours, les curieux se lancent sur les traces généalogiques de leurs ancêtres, ce qui ne date pas d’il y a longtemps; à peine quelques générations.

Le docu aborde aussi le thème du déni des origines , voire du tabou des origines, chez certains Martiniquais qui préféreront ne pas savoir ou nièrent leur métissage africain.

Je me souviens aussi d’un autre documentaire de la 5 , l’an dernier, qui avait ramené un Antillais au Bénin, dans le village d’origine de son ancêtre esclave, mais je ne me souviens plus du titre.

Pour voir le documentaire sur le replay de France 5 ( ensuite, je pense qu’il sera sur Youtube)

Les derniers maîtres de la Martinique

On parle souvent du clivage social sensible en Martinique. Ce documentaire de Planète et Canal Plus évoque la puissance du cartel oligarchique des békés riches . Ces 100 familles martiniquaises aristocrates conservatrices, parfois réactionnaires et rétrogrades ( anti métissage, pratiquant l’endogamie) pour certains de leurs membres, se sont toutes liées entre elles au fil de leurs 10 générations de présence sur l’ancienne colonie. Contrairement à la Guadeloupe, la Martinique a échappé à la Terreur ( qui vit nombre d’aristocrates décapités) grâce aux Anglais qui les protégèrent pendant quelques années.

Résultat, ils sont 1% de la population mais au travers de quelques groupes et groupements contrôlent 20% des richesses et le tissu économique local qu’ils ont soigneusement maillé par un réseau très solide. Ils ont une position dominante sur la production de la banane ( plus de 50%) et de nombres de produits de la vie quotidienne, les supermarchés, le fret de marchandises. Une position qui autorise des pratiques en dérapage non contrôlé de cartel et des marges anormalement élevées, à en croire certains spécialistes. De Paris à Bruxelles, nous les suivons dans leurs opérations de lobbying auprès de nos gouvernants pour protéger leurs ventes de banane.

Le docu peut sembler à charge tant il décrit des pratiques caricaturales de république bananière et le reporter me parait regulierement racoleur et sensationnaliste, mais il traduit un aspect de la réalité ( surement pas toute la réalité, j’ose supposer) qui révolte. Certaines paroles et attitudes sont assurément anachroniques et décadentes.

Evidemment, il y a aussi nombre de bekes ordinaires et ouverts, mais ce n est pas le sujet de ce 52mn qui n en presentera pas beaucoup , car le sujet ici est surtout economique et centré sur ce cartel.

Ci-dessous, nous voyons un des leaders de ces grandes familles devant l’arbre généalogique des familles békés .

Martinique, 1000 pays en un

Plus souriante, plus touristique, une balade dans une Martinique plus culturelle , forte de sa nature tropicale, de son climat, de son métissage de talents et de spécialités.

Chacun continuera d explorer les paradoxes et la complexité du sujet à sa guise.

Publicités

2 réflexions sur “TV- HUM- Voyage en Martinique

  1. Salut, lectrice assidue de ce blog et martiniquaise résidente sur place et ayant vécu 18 ans en métropole. Je ne peux que réagir. Il n’y a pas que de riches békés en Martinique. Il n’y a pas que des békés racistes en Martinique. Le reportage « les derniers maîtres de La Martinique » est un reportage à charge et M. HUYGHES DESPOINTES assurément un vieux monsieur. Dans les campagnes françaises les gens ont la même mentalité. Ne réduisez pas la Martinique à ces quelques phrases et allez vivre sur place afin de saisir une complexité qu’on ne saurait résumer en un article de blog. Bonne continuation car je reste fan de vos écrits.

    • Bonjour Pouche Play. Merci de votre commentaire. Je me doute bien qu il y a des pratiques oligarchiques et racistes dans bien d autres endroits.

      D ailleurs j ai bien dit que ce n etait surement pas toute la realite. Un docu de 52mn est forcement reducteur voire caricatural.
      Vous avez raison de rappeler que tous les bekes ne sont pas racistes, d ailleurs, il y a bien eu un metissage avec les bekes qui est evoque dans Mon ancetre l esclave.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s