L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE- Un weekend, quatre styles de royauté

6 Commentaires

Ce weekend, nous avons pu observer quatre manières d’incarner la royauté à travers le monde.

Une immense peine au Luxembourg pour les adieux au grand-duc Jean

Humilité discrète et deuil au Luxembourg, humilité et espoir insondable au Japon, bling bling et fastes en Thailande et enfin teasing hollywoodien et jeux médiatiques en Angleterre.

Commençons par l »étrange et curieux roi de Thailande, Rama X, héritier du quasi légendaire Bhumibol. Typiquement la monarchie pharaonique avec ses fastes dignes d’un peplum. Des kilos d’or ruissellent de partout. Les gens rampent au pied de celui qui vivait en fait à Munich, pas franchement en bons termes avec ses parents ou son pays.

L’ancien pilote de chasse a hésité durant des mois à prendre la couronne avant d’accepter de se soumettre à la mascarade dorée, décidé en échange à  profiter à fond de la soumission quasi absurde dont il serait le sujet. Un pacte probable avec la junte militaire qui a repris le pouvoir.

Ce qui était acceptable dans l’Antiquité ne l’est plus, mais qu’importe.

A l’époque du deuil du précédent roi

Tout le monde faisait une tête d’enterrement tant l’ancien roi manque à ses sujets. Des mines de constipés apeurés partout, y compris dans la famille. On sait des bribes des turpitudes du roi qui avait nommé son défunt caniche colonel de l’armée de l’air.

Il est assez évident que le roi carbure à autre chose qu’au Coca Light. Ironique dans ce coin dudit Triangle d’Or …

Ses cernes , sa maigreur, me rappellent tout à fait Philippe Vecchi voire Jean- Luc Delarue, tous deux morts des conséquences de leurs addictions.

Le roi, toujours à côté de ses pompes, avait aussi nommé sa maîtresse, générale. Drôle de reconversion pour une ancienne hôtesse de l’air. Il avait fait la même chose avec sa 3e femme , divorcée depuis, qu’il avait fait nommer dans la Marine. Justement, sa dernière maîtresse, il l’a épousée en 4emes noces deux jours avant le début de la semaine de couronnement. La jeune femme semble ne pas en mener bien large.

On sent une violence à peine contenue chez ce roi à la mine patibulaire , teint noirâtre, émacié. Il a l’air stone en permanence.

Rama X et sa reine Suthida lors du 2e jour de couronnement au Grand Palais de Bangkok, le 5 mai

Le roi semble écrasé par les cérémoniaux qui se se sont succédés. Il desserre à peine les dents pour respirer et avaler sa salive.

Parfois, on se demande s’il n’est pas juste en train de rêver à sa prochaine shoot. Son regard est noir et vide. On dirait qu’il va nous casser la figure. Rien à voir avec son regard d’avant.

Bhumibol , sa reine Sirikhit, et ses enfants.

Le roi Rama X a déjà 67 ans, donc je suppose aussi que c’est dur de tenir le coup par une chaleur pareille, sous des coiffes de 7kg d’or.

Le futur de la monarchie thaïlandaise et de sa dynastie Chakri reste incertaine, car le roi est en froid avec ses enfants aînés , qui sont en exil , notamment ses quatre grands fils. Lui reste le plus jeune fils; issu de sa 3e femme , vu à la cérémonie, très concentré sur la bannière qu’il tenait. Il a aussi deux filles dont l’une est styliste de mode et qu’il a fait ramener en Thailande pour l’élever.

Déjà, c’est sa soeur aînée qui aurait dû régner. Notons que ceux qui sont en disgrace n’ont plus de titres.

Il a une fille de sa première femme ( encore tolérée à la Cour) , quatre fils en disgrâce et une fille de la seconde ( ancienne actrice junior pistonnée dans la Marine , déchue, en exil depuis 1996) , un fils de la troisième ( également déchue pour corruption et divorcée depuis 2014) , et rien encore de la 4e. Procédurier et peu commode, il destitue, déchoit et promeut n’importe qui selon sa fantaisie. C’est plus riant en apparence que la Corée du Nord, Brunei ou l’Arabie Saoudite, mais quand même.

Avec un roi pareil, on ne sait pas où tout cela va mener. La Thailande, officiellement monarchie parlementaire, mais gangrenée par la corruption et le fait du prince, est en proie à une instabilité politique et à une corruption morale que dissimule à peine sa festive industrie de tourisme de masse. Le roi a mis le véto à la candidature d’une de ses soeurs qui se présentait sur une liste aux législatives… ambiance. Le crime de lèse majesté est passible d’années de prison et les Thailandais ignorent la majorité de ce qui se passe dans le Palais. Même s’ils n’apprécient pas trop ce type foutraque, qui se balade à poil et en faux tatouages, ils ne peuvent pas le dire sans risquer la taule immédiate. Ce qu’on voit en docu sur Arte quant à de lointaines dynasties égyptiennes ( tout aussi terribles, esclavage en prime) , on le voit en vrai et en live en Thailande. Avouons que ce n’est pas très sexy.

Tout le monde s’agenouille et la princesse( fille cadette du roi) reste assise.

Côté Japon, on a aussi un pharaon, mais version tronquée par les Américains. Ceci dit, même si l’Agence Impériale a été mise sous tutelle du gouvernement, son personnel reste le même, masculin et issu de familles aristocratiques vieilles comme la dynastie régnante. Bref, pétri de croyances pas innovantes et pas pro-femmes pour un sou.

Le 4 mai, tandis qu’on pleurait au Luxembourg, Naruhito est apparu sur le fameux balcon vitré avec sa femme Masako et son cadet, Fumihito, et ses nièces. Il y avait aussi quelques cousines et son oncle Hitachi, 83 ans. Le seul garçon, 12 ans, Hisahito, n’était pas convié. Le couple émérite était excusé. La relation entre les deux frangins royaux n’est pas très chaleureuse, mais nous en reparlerons dans un spécial « frangins royaux en bisbille ».

Naruhito a promis d’aller vers la modernité dans l’harmonie et la paix. On attend de voir car au Japon la royauté est muselée, ligotée , quasiment sous camisole de force. Akihito avait commencé à desserrer les liens, mais il y a encore du boulot, surtout pour les femmes.

Auront-ils droit à un téléphone mobile perso en 2050 ?

( en bas de page , vous avez un bel article du NY Times sur comment ça s’est fait entre Naruhito et Masako, sur qui il avait jeté son dévolu.)

Jean et Stéphanie de Luxembourg

A l’Ouest, il y a des monarchies plus proches des gens et plus libres .

C’était samedi de deuil au Luxembourg , en contraste avec les fastes du couronnement de Rama X ou de Naruhito. Tout le Gotha était présent, surtout celui du Benelux,. Tessy, ex femme du prince Louis , récemment divorcée, était la seule absente notable du cortège royal ( mais elle aurait été vue dans la cathédrale avec les invités ordinaires). On peut imaginer qu’elle a regardé à la télé ou en famille. Côté France, c’est Sarkozy qui a assuré ainsi que les d’Orléans. Lilibeth avait dépêché sa fille Anne pour l’occasion. En long manteau noir et bottes, elle a l’air d’une veuve de 14-18. Bern était aussi présent, lui qui est franco luxembourgeois.

Grande émotion dans la cathédrale du grand_duché.

Le grand duc régnant Henri a laissé un message superbe et très touchant sur son défunt père.

Henri ressemble beaucoup à sa mère Joséphine Charlotte, née princesse de Belgique

Tourné vers les autres, il avait cette faculté d’écoute exceptionnelle qui touchait chaque personne qu’il rencontrait. C’était une personne au caractère éminemment positif. Curieux de tout, il participait quelques jours encore avant son hospitalisation au Forum organisé par mon épouse ou visitait une exposition. Il suivait tout ce qui se passait dans le pays. Même l’épineux dossier du Brexit n’avait que peu de secret pour lui. Je suis persuadé que cette disposition d’esprit et sa vivacité ont été les garants de longévité. Dans son cercle plus intime, sa joie de vivre rayonnait sur nous tous et son sens de l’humour nous faisait parfois rire aux larmes. Il était d’un soutien constant, en nous encourageant et en nous félicitant dans nos actions, tout en respectant entièrement nos choix et nos décisions. »

« Il y a quelques jours, lorsque le grand-duc Jean a été hospitalisé, nous l’avons tous accompagné et entouré. Il avait été le centre de trois générations. Deux jours avant son départ, il a remercié ceux qui se sont occupés de lui avec dévouement, puis il nous a dit au revoir. Ce furent ces dernières paroles. Une fois de plus, il démontra sa grandeur d’âme et sa considération pour les autres. Il s’est éteint avec le sentiment d’une vie accomplie. Nous, ses enfants et sa famille, sommes particulièrement fiers et heureux de l’avoir eu comme père. »

Des détails émouvants qui rendent hommage avec classe et pudeur au monarque et à l’homme, adepte d’une royauté élégante et discrète, comme Lilibeth, qui a adressé ses plus vives condoléances à celui qui avait combattu avec les Irish Guards . Ces valeurs sont restées dans la famille royale. Cela nous repose des Grimaldi ou Sussex.

Elisabeth et Amalia, deux princesses héritières ados en émergence au Benelux

Notons aussi l’apparition de la jeune princesse Elisabeth de Belgique, très élégante avec toute la famille. Normal , ces deux familles royales du Benelux sont cousines par le mariage du grand-duc Jean et de la princesse Charlotte ( soeur du roi Albert II). Même Laurent de Belgique se tient à carreau en ce jour solennel. C’est la princesse Beatrix ( ex reine) qui a représenté les Pays Bas.

Outre-Manche, c’était au contraire l’expectative et l’excitation maximale chez certains aficionados. La tension devenait palpable avec le jeu de cache-cache du prince Harry et de sa femme. Finalement, face aux spéculations débiles , aux bookmakers agacés perturbés dans leur business, et aux gens qui campaient depuis le mercredi à Windsor ( euh…) dans un froid glacial, le Palais a finalement avoué que non, le royal baby n’était pas encore né dimanche, et que l’accouchement serait déclenché si le terme était dépassé.

Finalement ,ce lundi matin à 5h26, la princesse a accouché d’un petit…garçon de 3kg.

Serena , une copine impulsive, qui en fait des tonnes sur les réseaux sociaux et parle beaucoup aux medias people américains ( ici E news, le france info people). On préfère Michelle Obama.

Ils ont dû bien rire dans la clique de Meghan, vu qu’il y avait eu des rumeurs laissant à penser que ce serait une fille ( pseudo gaffe de Serena Williams, cadeaux pseudo féminins à la babyshower, son maquilleur qui fait de fausses fuites). Un vrai canular.

Harry et Meghan incarnent la royauté bling bling Hollywood gauche caviar qui joue avec les médias ( Instagram perso, fuites via des copines dans la presse US) . Un jeu dangereux de stop and go qui pourrait lui couter cher. Les Grimaldi ont essayé et cela a vite pris des proportions …

J’avoue que cela nous reposait vraiment bien de ne plus voir la narcissique Meghan ( surnommée Me Again au UK ) , en minirobe, enceinte de 8 mois accroupie sur ses stiletti , tout en nous brandissant son féminisme ( le droit de se démolir la santé pour avoir l’air bien en photos ?) en bandoulière. Il parait qu’elle a été navrée de voir Kate sortir de la clinique en talons hauts, maquillée, pomponnée pour paraitre super à la télé. L’hôpital se moque de la charité.

L’idée de cacher la naissance du bébé , une idée qui semblait sympa pour avoir l’air moins narcissique et nous reposer, a finalement fait pschitt, tant elle frisait le ridicule, l’excitation montant , avec finalement Harry sortant lui-même cet après-midi pour faire une annonce sensationnelle, « comme quoi c’était le moment le plus extraordinaire de sa vie » , qu’il n’avait dormi que deux heures, et bla bla sur son petit  » absolument mignon à en mourir ». Exactement tout pour exciter la foule et les médias. Le même va venir se plaindre qu’on le harcèle dans les médias dans quelques semaines.

Si on veut la jouer à la japonaise ou luxembourgeoise, il faut se comporter à la japonaise ou à la luxembourgeoise, et non pas faire le teasing du bébé en live à la TV . Harry et Meghan sont sur le fil du rasoir. A force de faire des hugs à tout le monde, tous ces gens à qui ils ont fait des hugs ne comprenaient pas leur silence soudain.

Quand on veut chasser le naturel, il revient au galop. Le show off commence par ce genre d’épanchement.

Harry et Meghan ne semblent pas avoir encore compris qu’être proche du peuple de cette façon familère les expose davantage et incite les médias. Et qu’ils seront dévorés à ce petit jeu. Kate et Wills ont mieux compris les erreurs de Diana et ont su préserver une distance royale, pas de fuites dans la presse, pas d’interviews télécommandées.

C’est je pense la cause centrale de la bisbille entre Wills et Harry: comment utiliser leur image royale, comment vivre l’héritage de Diana. L’un veut faire l’inverse en restant cool comme sa mère, l’autre veut faire pareil qu’elle dans l’émotionnel, se rendant accessible, en essayant de se protéger…deux tactiques en plein test in vivo. Meghan a aussi son idée sur la chose, et pour l’instant, on a surtout vu ses parades souriantes sous les sunlights. Son bébé l’incitera peut-être à plus de mesure, passé l’excitation initiale d’être enfin une star mondiale.

Last but not least, juste avant la naissance, on a eu une nouvelle anecdote sur la diva Meghan. Lors de la validation de son menu de mariage avec le personnel de Windsor, l’actrice s’était irritée car elle avait demandé des menus macrobiotiques pour ses invités people surtout américains ( sportifs et acteurs adorent le macrobiotique). Elle se serait énervée en testant un plat  » je sens qu’il y a des oeufs dedans, je peux le sentir …! »

La Reine aurait dû venir dans la pièce, la prendre à part et lui dire «  dans la famille, on ne parle pas aux gens ainsi ». A croire que Meghan n’a aucun savoir- vivre.

Un témoignage fuité par une biographe royale britannique.

Meghan devrait peut etre apprendre comment faire des remontrances aux Britanniques sans les braquer…

Charmant et hélas crédible, car vu l’affaire de la tiare, de la remontrance similaire de Kate lors de Noel 2017, de la démission de ses assistantes, de sa garde du corps en chef…. et du refus de la reine de lui prêter des bijoux de sa collection déjà portés par Diana.

Pas étonnant qu’on ait envie de les envoyer au loin pour la paix de la Firme. Pas étonnant qu »ils ait recruté une secretaire américaine pour reprendre le boulot. Cela évite le choc culturel. Dernière rumeur , le couple chercherait d’ailleurs une villa en Californie, patrie de Meghan. J’ai quelques doutes, mais sait-on jamais. On parle aussi d’une visite officielle en Afrique cet automne avec bébé… peut- être celle qui se prolongerait de quelques semaines, puis mois ?

A suivre

6 réflexions sur “PEOPLE- Un weekend, quatre styles de royauté

  1. J ai découvert votre blog par hasard … intéressant mais la mère du Grand Duc Henri est Joséphine-Charlotte … la soeur du roi Albert II de Belgique

  2. J’ai vu dans un article que Tessy était présente aux obsèques du Grand-duc Jean, pas avec la famille mais dans la foule. A vérifier peut être mais je trouve ça plus logique.

  3. Pingback: PEOPLE- Royal Baby Sussex , rien de vraiment nouveau | L'effet colibri, the hummingbird effect

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s