L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE – Alexandre de Monaco, le prince sans couronne

Poster un commentaire

Tout comme sa soeur Jazmin Grace, il est exclu de la succession dynastique monégasque, mais il n’empêche que tout comme ses cousins germains sans titre, il a droit de cité à Monaco. Il ne sera jamais prince souverain de Monaco, en raison d’un revirement constitutionnel de son grand-père paternel pour lui bloquer l’accès au trône.

A 15 ans, il arrive petit à petit dans la sphère médiatique monégasque. Et il pourrait bien devenir le plus charismatique des Grimaldi.

L’autoritaire Rainier avait axé son projet de noces avec Grace autour de l’idée du coup médiatique, une nécessité marketing pour son mini Rocher inconnu à l’époque. Il avait espéré des noces tout aussi brillantes pour son fils , Albert.

Grace emmène sa famille visiter sa maison d’enfance à Philadelphie

Un héritage écrasant pour le jeune homme, fils unique, entre une maman superstar et parfaite en apparence, et un papa super manager autocratique. Il en bégayait même….et uniquement dans la langue de son père.

Le prince Pierre de Monaco et ses enfants, Rainier et Antoinette. La princesse Charlotte, fofolle, a pris la poudre d’escampette pour une énième aventure

Rainier lui-même avait grandi sans parents, en pension anglaise, la même pension duraille dont le harcèlement permanent avait traumatisé le Prince Charles mais qu’avait adorée le Prince Philip. Rainier, petit, rond, venu de  » France » , tout comme Charles et son grand nez et ses oreilles décollées, ont vécu l’enfer, loin des leurs. Je suppose que le Prince Philip, grand, blond, à l’accent britannique impeccable ( prince de Grèce , il a grandi au UK), sportif accompli, a eu moins de soucis.

Avec un papa pareil, blindé comme le sont souvent les gens qui ont vécu l’abandon et la violence, Albert a eu du mal. Pas étonnant qu’il ait choisi l’insouciance de la séduction pour s’évader un peu et prendre un peu de confiance, surtout avec des femmes exotiques, différentes de sa blonde maman.

Il est de notoriété publique sur le Rocher qu’il aime les femmes d’ailleurs . C’est une personne vivant au coeur du Rocher, très proche de la Cour qui me l’avait dit il y a quelques années. ( je l’avais rencontrée chez une amie commune un an avant le mariage de Charlène, et j’ avait même vu sa photo plus tard ( en tout petit, dans le fond, ce n’est pas une star) dans Match sur une photo de la messe de mariage) .

Selon elle, Albert a un appétit insatiable au quotidien pour les desserts exotiques. Tout Monaco le sait mais ne dit rien. Le fait que Charlène reste malgré tout, était même vu comme une forme de cupidité.

Il y a les célébrités comme Naomi Campbell, mais aussi toutes ces inconnues, mannequins et autres jolies pépées qui gravitent dans la jet set. Il y a aussi celles qu’il a rémunérées seulement pour l’accompagner à des soirées, pour les photos. Brooke Shields l’avait mentionné naguère. Je me souviens de couvertures de Match avec Claudie Schiffer, avec quelque spéculation sur un éventuel mariage, ce que je pensais être une sorte de balivernes marketing faites avec l’aval du Palais.

Evidemment, tout cela laisse parfois des traces durables. Il y eut tout d’abord Jazmin Grace Rotolo , issue d’une aventure de vacances avec une touriste américaine latina. Puis Alexandre Coste, né il y a 15 ans, de la liaison passionnée, décrite en long et en large dans Match, par la maman, l’hôtesse de l’air reconvertie styliste londonienne, Nicole Coste, originaire du Togo. Les deux mamans ont pour point commun un sourire éclatant et une beauté exotique brune qui contraste nettement avec celle de Grace, blonde éthérée aux yeux clairs.

Albert fut aussi confronté à des demandes de reconnaissance en paternité par deux femmes italiennes, affaire rapidement étouffées, d’autant que Charlène avait tenté de fuir le Rocher en l’apprenant…juste avant leur mariage.

Albert est un gentleman, au sens où il a fini par reconnaître ses enfants naturels, bien que forcé par les mamans au départ. Ironie du sort; il n’aura été père de ses jumeaux légitimes qu’à 56 ans. Quand on voit le cas des rois Juan Carlos ou Albert des Belges qui évitent encore farouchement tout test ADN, on se dit qu’Albert a modernisé le Gotha.

Ils attendent toujours le test qui confirmera leurs origines royales, mais la justice espagnole aux ordres, bloque. Cloquez sur le lien pour en savoir plus.

Plutôt homme de coeur, Albert a même suivi de loin Alexandre, après avoir accepté Jazmin Grace très tard. Il aurait voulu que Nicole Coste avorte, mais finalement accepta le bébé.

Alexandre Coste, fils d’Albert

A l’époque, Jacques n’était pas encore né, et il peut être bon d’avoir un mâle dans les parages…J’attends toujours que Albert abolisse la loi salique et permette à une femme de régner sur Monaco. Le prince peut à tout moment modifier la constitution, alors qu’attend-il ?

Albert est un homme d’affect , ethique mais mysterieux.

Rainier s’empresse de modifier la Constitution afin d’empêcher un enfant naturel de régner à Monaco. Pour Jazmin Grace, pas de souci, c’est une fille… Mais Alexandre… Rainier a déjà rencontré Nicole Coste et il la déteste, il ne la trouve pas à la hauteur. Qui peut être à la hauteur face à Grace ? Hors de question qu’Albert l »épouse, même si il s’affiche avec elle partout en ville.

Albert et Nicole finissent par rompre, mais elle tombe enceinte…

Quand Charlène survient, Nicole s’éclipse un peu de mauvaise grâce vers Londres, où Albert lui finance boutique de mode et logement. Il l’a toujours soutenue financièrement royalement. Pour Tamara Rotolo, ce fut un peu plus difficile, elle dut confronter le prince, guettant une de ses visites aux USA pour lui mettre l’enfant dans les bras.

Avec le fondateur du Prix Littéraire Marco Polo Venise

Alexandre grandit à l’ombre de Big Ben et non plus du Rocher. Pendant ce temps, Jazmin Grace s’épanouit, devient actrice, chanteuse, philantrope, comme l’indique son compte Instagram. Elle étudie dans une école d’art du spectacle

Elle s’affiche de plus en plus, apparait dans des magazines de luxe.

Elle devient une figure de Monaco.

Albert ose de plus en plus l’afficher. Sa première apparition officielle est un peu osée…

Mais elle apprend vite , la petite. Tandis que Charlène se fait tirer l’oreille, emmurée sous des couches et surcouches de fillers et botox, Jazmin accepte avec grâce de se montrer en tribune officielle, sourire éclatant maternel en avant. Elle a rectifié le tir et travaille son élégance.

A L’open de Monte Carlo

Albert a moins besoin de devoir rameuter les gosses de Caroline ( tous parents et très occupés avec leurs conjoints) ou de Stéphanie ( Pauline, Louis ou Camille sont plus motivés par contre) . Charlotte était la touche sexy du Rocher, mais Jazmin Grace peut tout aussi bien faire.

Petit aparté,la philosophe des passions, Charlotte est apparue au Bal de la Rose 2019 sans Karl mais avec Dimitri. Les deux roucoulent de nouveau et elle va produire un film sur le génocide rwandais avec un réalisateur afghan. La voici enfin dans le grand bain du cinéma. Charlotte avait opté pour une robe bustier St Laurent avec haut de bikini sequiné fuschia d’un goût fort peu protocolaire. On a même eu droit à un underboob ( le bas du sein qui apparait, compressé par l’élastique du bustier). Une première dans le Gotha. Meghan , elle, préfère afficher ses jambes pour des side legs « qu’adore » la Reine.

En s’affichant ainsi, dans une tenue pas du tout royale, Charlotte envoie le message clair qu’elle n’est pas comme Beatrice ou Alexandra. Elle n’est pas princesse et n’est pas tenue de se vêtir selon le protocole. Elle se met volontairement un cran en de-dessous, un nouveau message d’émancipation.

En prime, pour soutenir le pauvre Dimitri, à peu près aussi tétanisé qu’une Charlène ( absente, et sans prendre la peine de se prétexter une douleur à l’épaule ou une angine à Gabriella), il y avait sa mère , Carole Bouquet. Avec quelques kilos de plus versus quand je l’avais vue à Bobino pour les Monologues du Vagin avec Muriel Robin, elle semble sous traitement médical, car d’habitude, elle n’a pas un visage ou des bras aussi gonflés.

Beatrice Borromeo, toujours parfaite, est en mode white tie, gants blancs et tiare. Alexandra de Hanovre est aussi procotolaire, mais pas l’enfant bohême,de la famille Charlotte, pourtant le point de mire de la soirée. Caroline est quelque peu démodée dans sa robe bizarre à frous frous rose. Étonnamment , Albert est venu, mais pas trace de Stéphanie ni de ses enfants, ni de Charlène. Le Bal de la Rose appartient à sa princesse et à sa famille, qu’on se le dise. Stéphanie, elle, s’affiche au Festival du Cirque. Un vrai Bal de la Ronce

Un bonheur n’arrivant jamais seul, la jeune maman ( qui vit dans le 7e vers le Bon Marché et St Germain des Prés) se retrouve enfin épaulée par son ex, Gad, de retour de ses aventures américaines, enfin dispo pour emmener le petit Raphaël à l’école. Il fut une époque où Gad s’était plaint de ne pouvoir voir son fiston seul. Désormais , il tresse des couronnes de fleurs à son ex dans la presse, et affirme fièrement s’occuper de son petit bonhomme,. Le matin, il a a le petit et le soir, il a le grand ( il est père d’un jeune mannequin) .

A quand Jazmin et Alex dans un Bal de la Rose ? Pour l’instant, on sait grâce à Jazmin Grace et Nicole Coste qu’il y a d’excellentes relations entre les deux frangins. Ils se voient souvent sur le Rocher.

Jazmin et son frère se sont régulièrement vus au cours des 15 années de vie d’Alexandre. Le petit garçon a bien grandi.

Nicole, la veille du mariage de Charlène

Il a hérité des qualités sportives de son père et a un visage clairement Grimaldi.

Dans la tribu, il y a un vrai air de famille.

Et Alexandre n’est pas le moins moche de ses représentants.

A ses 14 ans , il fait sa confirmation à Londres auprès de sa mère et de son père, venu exprès.

On le voit ici avec son papa et une actrice roumaine, la meilleure amie de sa mère ( qui reste hors champ). Si Jazmin a hérité des traits de sa mère, Alexandre porte davantage ceux d’Albert.

A l’occasion de la Fête des Frères et Soeurs, Jazmin Grimaldi poste une photo d’elle et de son adoré frangin. (Elle fit de même en postant une photo des petits jumeaux. )

Jazmin nous apprend même que Stéphanie héberge régulièrement le frangin et la sœur, les accueillant à bras ouverts. Voilà une tata cool. C’est d’autant plus normal que Pauline et Jazmin sont de grandes amies. Les deux cousines ont sympathisé quand Pauline est allée étudier la mode à NYC, ville où Jazmin étudiait aussi.

Les deux jeunes femmes essaient aussi de se faire une place au soleil, dans l’ombre de la stellaire Charlotte. Chacune essaie de sophistiquer son image, espérant peut être devenir une égérie, à défaut de faire vraiment du mannequinat.

Après tout, si même Zara Tindall peut le faire …. On voit ici que son mannequinat de bijoux à Sydney est d’un autre niveau que celui de Charlotte pour Montblanc…

Pour Alexandre, n’est pas encore venu le temps de jouer les vedettes, mais un jour viendra où cela ne m’étonnerait pas qu’il fasse sensation.

Perso, j’eus bien aimé voir Jazmin Grace régner, cela nous aurait vraiment fait un peu de spectacle. Et à défaut Alexandre, mais cela voudrait dire que la loi salique me convient, et pour moi, c’est archi rétrograde et sexiste. Digne des Talibans.

Ensuite, on peut aussi critiquer le droit d’aînesse et décréter que le souverain devrait choisir son successeur comme il l’entend.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s