L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

HUMEUR- PEOPLE- Infertilité, un cauchemar pour le couple

1 commentaire

L’infertilité est un vrai souci de nos jours, où un bébé n’est plus une bouche à nourrir non choisie, mais un désir réfléchi et calculé pour beaucoup de couples désormais en mesure de choisir ou non d’enfanter.

Des violences gynécologiques,, aux remarques sans tact des proches ou du personnel soignant , les femmes en prennent encore beaucoup trop pour leur genre, tandis que les maris sont oubliés du débat.

Certes le poids des conventions sociales  s’est largement levé, et une personne  ou un couple sans enfants peut mener sa vie sans qu’on pense qu’il y a un problème, mais dans le Gotha, cela reste limite, très limite.

Un combat de longue haleine pour le couple princier héritier japonais pour concevoir Aiko.

Imaginez la pression médiatique dans le Gotha...ce n’est rien à côté de Versailles du temps de Louis XVI.

  • Physiologique et technique
  • Et les hommes alors ?

La loi salique a pourri bien des familles royales même dans des pays modernes où la femme est soit-disant légalement reconnue l’égale de l’homme. Un couple a toujours intérêt à enfanter rapidement, en vertu d’un cliché ancestral. En général, c’est le cas, mais parfois, cela ne se passe pas comme prévu. Les délires commencent alors.

 Au Japon, Masako du Japon a souffert l’enfer pendant des années à cause de cette problématique, car si Michiko avait eu deux fils, le cadet avait eu deux filles , mais (Naruhito et)  « Masako toujours rien ».

Notons comme on a le mauvais réflexe de ramener « pas de bébé » à « problème de femme ». Or, on sait aujourd’hui que les problèmes d’infertilité sont à égalité dus à des soucis côté homme comme femme. Surtout avec la dégradation terrible du sperme ces derniers 30 ans. Côté femme, on a l’endométriose, les kystes mais chez les homme la qualité du sperme est en chute libre, que ce soit en concentration et morphologie.  

Mais il faut être deux pour faire un bébé et curieusement la presse nippone ne s’est jamais beaucoup posé de questions sur le père, le prince héritier Naruhito. En effet, quel crime de lèse- majesté de questionner le futur Fils du Ciel ( la lignée impériale est forcément parfaite)  , alors qu’au contraire c »était bien plus facile de taper sur « l’espèce de roturière » diplômée de Harvard, une femme bien trop intello et donc « masculine » . Au Japon, c’est toujours difficile d’envisager les femmes cadres supérieurs sans les trouver « masculines ». Voyez le raisonnement rétrograde.

Et je ne parlerai pas des « petits soucis sexos et psycho-sexo » qui peuvent très sérieusement entraver  la conception, que ce soit chez la femme ou chez l’homme. C’est hélas  un problème très sérieux, outre la qualité des gamètes en elles-mêmes. Ainsi, l’association Les Clés de Vénus oeuvre pour aider les femmes à vaincre nombre de problèmes sexologiques, recensant les praticiens, expliquant les thérapies et traitements.

Ce n’est pas nouveau. L’Histoire retient que c’est le royal beau-frère autrichien de Louis XVI, le roi Joseph II, qui conseilla « techniquement » le Bourbon de France quant à comment féconder sa sœur, Marie-Antoinette d’Autriche, qui attendait depuis 7 ans de « consommer son mariage » pour donner un héritier à la Couronne de France. En effet, pendant ce temps, on  ricanait pas mal dans les couloirs de Versailles, tout en s’inquiétant. A l’époque, l’absence d’héritier signifiait menace et instabilité politique sur le pays. Et la France était le royaume le plus peuplé et puissant de l’époque.

Louis XVI

Rappelons qu’à leurs noces, elle a 14 ans et lui 16, et c’était un mariage politiquement arrangé entre Habsbourg et Bourbon. Il fallait que cela marche, car l’alliance était scellée ainsi, et il y avait des impacts géopolitiques et d’honneur pour ces deux dynasties et pays.

Cela devait être l’enfer pour le couple royal. Surtout pour Louis XVI qui succédait à un Louis XIV et un Louis XV don juanesques.  Heureusement, Joseph II put débloquer la situation, sans embarrasser le roi. Entre rois, on peut se parler. Néanmoins, à l’époque, c’est quand même qui Marie-Antoinette qui est la plus auscultée.

Extrait du Soir  sur les problèmes de Louis XVI .

« La non-consommation du mariage était une affaire d’état et la presse devenue de plus en plus puissante depuis le règne de Louis XV vendait des pamphlets se moquant de Marie-Antoinette qui fuyait ses problèmes en faisant la fête. »

Autre extrait, issu de Vanity Fair: 

Toute la cour est aussi aux cent coups. Et tous accusent Marie-Antoinette de ne pas satisfaire le roi, d’être trop maladroite avec lui, voire de le brusquer. Pourtant, bien qu’elle soit encore adolescente, la future reine semble déjà dégourdie quand il s’agit des plaisirs de la chair. On l’oblige malgré tout à voir nombre de spécialistes et de médecins. Mais le problème viendrait au contraire du roi.

Pour les médias japonais, c’était forcément Masako qui avait « le souci ». C’est bien elle de toutes façons qui s’est tapé les pénibles tentatives de FIV, dont l’une a finalement abouti  en la naissance de la princesse Aiko, mais on ne saura jamais rien des détails, et tant mieux d’ailleurs. Cela ne nous regarde pas.

Pas étonnant que la pauvre Masako ait plongé dans la dépression, avec la pression et les reproches de la Cour, plus toute la pression auto-générée que « cette docile bonne élève » aura portée en elle . La terrible Agence Impériale possède  un personnel encore plus réac que réac, qui croit encore aux races supérieurs et inférieures entre roturiers et nobles japonais. La pureté du sang, c’est un fantasme qui les préoccupe encore pas mal.

Curieusement, les médecins de la Cour ont estampillé la pauvre Masako dépressive et on lui interdit « donc » tout ce qui pourrait la rendre plus joyeuse, à savoir les voyages.  Heureusement que Maxima vient lui rendre visite de temps en temps…. A croire que l’expiation va continuer jusqu ‘à sa mort.

Il faut qu’elle paie pour avoir obligé la femme du prince cadet à rempiler pour un 3e enfant, qui fut….ô miracle……..un garçon. ( on dira que ce fut un hasard providentiel pour l’extrême droite locale ( notoirement néo-nazie et machiste) , à l’heure où le Japon enfin commençait à songer à amender la Constitution, comme le désiraient les trois quarts du peuple) .

Tellement pathétique, tellement archaïque.  N’en jetez plus.

Maintenant, rebelote pour la « pauvre » Stéphanie de Luxembourg. Pas d ‘infertilité officiellement déclarée, mais cela fait plus de six ans que le couple vit ensemble et rien. Ce qui est rare chez les couples héritiers, en dépit de toute la libéralité de la société européenne de nos jours ( on n’est pas au Japon) .  On peut supposer que le couple connait quelques problèmes car un couple héritier généralement veut des enfants.  La presse locale s’est interrogée et pas de la plus subtile manière lors des trente cinq ans de la princesse. Pourtant, on est en Europe, dans un pays où les femmes peuvent régner. Il y a pléthore de noms sur la liste de succession à commencer par la descendance masculine et féminine du cadet Prince Félix et celle du Prince Louis.

Et rebelote, le cliché de la femme pièce rapportée stérile. Et si c’était le prince Guillaume ?

Charlène de Monaco a aussi (probablement) conçu par FIV ses jumeaux , mais personne n’a trop posé de question sur sa fertilité en particulier, vu qu’il y avait déjà eu des doutes sur le couple soupçonné d’avoir contractualisé, contrairement aux Luxembourg ou aux Japon.  La presse ne mit pas trop de pression car elle tomba enceinte assez vite après le mariage. Dans les deux années qui suivirent. De toutes façons, le prince peut à tout moment changer la Constitution et redonner ses droits à ses aînés naturels,  Alexandre Coste et Jazmin Grace Rotolo . C’est un pays autocratique régi par le fait du prince , en dépit d’un protectorat français.

Et Caroline et Stéphanie de Monaco ont des enfants par ailleurs.

 

Pour plus d’informations, quelques associations en France

 

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “HUMEUR- PEOPLE- Infertilité, un cauchemar pour le couple

  1. On est tous à égalité face à ses problèmes , tritre ou pas. 😂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s