L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE- Bafta 2019, le triomphe des reines

4 Commentaires

Rien de tel qu’un parterre de stars de cinéma pour se rehausser de paillettes et de glamour. Les Bafta ont été l’occasion d’un retour en fanfare de Kate et William. Entourés d’une pluie d’étoiles, et d’actrices reines, ils ont fait le show et montré qu’ils n’avaient pas besoin de Hollywood bling pour épater la galerie.

Une soirée en black and white où les Cambridge ont donné le ton d’emblée. Et les reines de la mode, de la musique et du cinéma de leur emboîter le pas.

Nouveau look pour une nouvelle vie. Il est clair que Kate a ajusté son style ( sous la houlette de Carole ? ) depuis l’arrivée de Meghan. Impossible de ne pas remarquer que depuis que Harry a rencontré l’amour, la duchesse ne cesse de peaufiner son look. On attendait cela depuis quelques années, mais c’est enfin en train d’arriver.

Enfin les internautes anglais ont été conquis par son allure des Bafta, saluant sa robe élégante, classique, royale.

Une robe Mc Queen blanche vaporeuse et un chignon qui dégageait son visage. Kate porte souvent le chignon quand elle a une tiare.

On peine à la reconnaître tant son visage est différent.

Certains notèrent son dos aux omoplates très saillantes, mais côté avant, Kate démontre que la reine du cinéma, c’est elle. Si Meghan parraine dorénavant le National Theatre, ce sont bien les Cambridge qui parrainent les Bafta du Cinéma, qui sont aussi une fondation d’aide aux jeunes talents. C’est ballot, Meghan aura dû se contenter de regarder à la télé. Nous la verrons aux Olivier Awards du théâtre.

Les fans sont prompts à signaler que Kate ne regardent pas les caméras sans arrêt comme sa belle-soeur . Sauf quand elle reconnait une fan dans la foule, une passante qui avait pris une célèbre photo des Fab 4 en 2017 .

Le couple est complice et naturel, très à l’aise.

Sur scène , le glamour fait rage. Hollywood combat Londres sans pitié.

La bataille commence sur tapis rouge. Le noir et blanc est la couleur de l’année semble t il. Une robe très chic à la traîne rectangle pour Olivia Colman, qui avait incarné la Reine Anne dans The Favourite. ( film rasoir selon une amie qui pourtant regarde tous les films d’auteurs les plus lents et déprimants des pays les plus reculés) .

Olivia rafle le Prix de la Meilleure Actrice, laissant le Meilleur Second Rôle à son amie Rachel Weisz, sa partenaire de cinéma. En blanc crème, Rachel a perdu tout son poids post-bébé et rayonne malgré une maternité à ….48 ans . Preuve que c’est une question de santé et constitution.

Kate est la première à féliciter les lauréats après la cérémonie. C’est elle qui fait le show.

Olivia va incarner la Reine Elisabeth mature dans la suite de The Crown

Une gestuelle plus libérée encore, jamais vue chez Kate. Plus spontanée. Cela nous fait penser à Meghan.

Kate fait le max avec son port de tête. Et s’en sort.

Les messieurs ne sont pas en reste. Sans grosse surprise, l’Américain Rami Malek remporte un Prix pour Bohemian Rhapsody.

Bradley Cooper remporte aussi un Prix pour A Star is Born. Les films de chanteurs ont la cote cette année. Lady Gaga reste dans les starting-blocks face aux Britanniques. Elle était aux Grammy Awards ce soir là.

Irina Shayk , assure en smoking , pas très loin de son Brad chéri, père de leur enfant….Lea De Seine Shayk Cooper. ( oui, De Seine, c’est un prénom, non mais) Un prénom presque digne de Scout La Rue (Willis) .

Notons les chaussures fendues à l’avant.

Surprise sur tapis rouge, l’inoubliable reine Elisabeth Ière, Cate Blanchett est apparue en brune. Devenir brune, c’esr un exercice rare car le brun peut durcir les traits. Rien de tout cela chez Cate.

Bien que quinqua, la reine Cate continue d’impressionner . Notons son audace de porter une telle robe particulière décolletée à l’aisselle.

L’autre reine de la fête, la fatale Glenn Close fut impériale. Il est possible qu’elle soit en tennis dessous, car elle le fait volontiers aux Oscars.

Nommée pour Vice ( le film sur la prise du pouvoir par Dick Cheney, Amy Adams écume toutes les cérémonies. Plutôt en vain . Bien qu’ayant incarné une vice-présidente des USA, Amy ne fait pas le poids face aux reines anglaises.

Claire Foy ( qui a incarné Elisabeth II dans The Crown) surgit en fourreau bustier vert foncé à franges noires. Chic de face.

Pas génial de profil. Très plat.. sa poitrine semble comprimée. Claire semble serrer les poings de douleur ou de stress. Les chaussures qui coupent les pieds et risquent de déraper ?

Autre reine mais de la musique, Marie J Blige était de la fête aussi.

Les traînes et les décolletés en V sont à la mode

Le smoking blanc marche à fond. Le Bafta du Meilleur Espoir de l’Année est remporté par une jeune actrice anglaise qui ne cesse de monter, Letitia Wright.

Une obscure animatrice de MTV tente la robe aguicheuse. En effet, on peut dire que tout est à l’étalage. Il faut bien appâter le chaland, c »est comme cela que Irina avait pêché Brad aux Oscars 2017.

Notons les chaussures à voilette.

Le fond de robe blanc ressort en arrière, c’est un peu bizarre, plus le reste qui s’envole, se perd. Tout ceci fait très tarte, mais c’est surement prévu ainsi.

Margot Robbie est belle, on est au courant depuis le Loup de Wall Street. Avec Charlize Theron, c’est la grande déesse blonde du cinéma. Le look robe sirène tonitruante laisse perplexe cependant. Margot s’en sort grâce à son visage.

On descend encore plus bas avec Edith, une autre créature insulaire dont le style rose bavarois de gala fait carrément rire. Les mitaines de vélo et les broderies anglaises rasoir en papier peint laissent songeur. Que dire du galon blanc et du liseré noir pour raffiner le tout.

Thandie Newton remet les pendules à l’heure, dans une robe raffinée en ruché de soie. Le noir et blanc commence à lasser.

Viola Davis est radieuse aux côtés de son époux.

Notons les chaussures du mari

C’est la mode aussi des patchwork de matières et motifs, ainsi que des grands noeuds ( très présents sur les défilés 2019 printemps-été) .

Eleanor Tomlinson opte pour un modèle riche, velours, noeud rose et écailles en franges d’argent sequinées

Bref, un grand défilé de mode annuel qui divertit. Même si le manque de couleurs était vraiment un peu trop marqué.

Eng- Bafta, toutes les photos

Publicités

4 réflexions sur “PEOPLE- Bafta 2019, le triomphe des reines

  1. Cate B est sublime dans cette robe et le brun lui va très bien aussi je trouve. Je ne connaissais pas Eleanor Tomlinson mais je la trouve exquise dans cette tenue, sa mise en beauté est sublime également.

  2. Je trouve que, de profil, on dirait que Claire Foy sort de la douche et s’est enroulée dans une serviette de toilette.
    Kate a les os qui ressortent trop sur les épaules ce n’eSt vraiment pas beau.

    • Merci Gisèle. Je pensais la meme chose sur C.Foy mais je n arrivais pas à trouver les mots pour decrire cette impression.
      Kate a des omoplates très saillantes . Sa petite cyphose naturelle accentue le phénomène, je pense.

    • C est vrai qu elles sont toutes au minimum de graisse autorisé. Cela rend les épaules osseuses .

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s