L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE- Meghan et Harry, ils réinventent la Firme

6 Commentaires

La Firme, c est le chantre d’un certain style de royauté BCBG perpétué de nos jours par Kate et William.

Mais dans les seconds rangs, Harry et Meghan semblent structurer une autre proposition de vitrine royale, plus rock n roll ( par contraste), et surtout plus Hollywood Bobo.

Leurs dernières sorties le montrent de façon de plus en plus évidente. Hollywood a débarqué.

Chez Diana, première révolutionnaire de la Firme, cohabitaient deux tendances. Celle d une femme BCBG chic et discrète qui vivait assez simplement, emmenant ses enfants au Mc Do ou voir des amis malades à l’hôpital. Une sorte de grande bourgeoise comme on en voit plein l’establishment.

Mais il y avait aussi Diana la flamboyante qui pactisait avec des paparazzis pour des paparazzades racoleuses à St Trop ( pour énerver Charles ou rendre jaloux son amour secret , le docteur Khan…en vain) ou qui faisait des croisades médiatiques contre les mines anti personnelles ,avec raison. Cette Diana, amie de Mere Teresa, avait la première osé serrer la main de malades d une nouvelle peste inconnue sexuelle du nom de Sida ( acte ô combien rock n roll à l époque ) , pendant que la Reine se cachait derrière ses gants de laine mérinos, que Kate a adoptés ( en hiver seulement).

Cette Diana était une star hollywoodienne royale pour beaucoup. Surtout aux USA. Parmi ses fans américains se trouvait certaine petite Meghan, une fillette inconnue rêvant de gloire et de paillettes mâtinées d un rôle de sauveuse du monde .

Les détracteurs de Di l’ accusaient d ailleurs d avoir trivialisé la Firme avec ses émotions monogames jugées gnan gnan et ses fantasmes de sauveuse du monde. Parce que dans l’aristocratie, les femmes serrent les dents et la bouclent, cf Sainte Sophie, Sainte Silvia et la Comtesse de Paris.

Harry et Wills ont repris le flambeau. A leur manière. Wills a épousé une inconnue de la bonne bourgeoisie chic anglaise. Une de ces filles de la upper middle- class qui mange en famille, regarde la télé dans son salon sans une cohorte de domestiques ou de protocole pesant. Avec Kate, il incarne une royauté BCBG classique dans la continuité de ses aînés , même si en coulisses il a embrassé un mode de vie plus proche de la bourgeoisie. Peu de domestiques, un protocole allégé. Tout étant relatif , bien sûr.

Wills tombe la cravate mais cela n’ira pas bien plus loin

Harry a lui craqué pour une véritable sirène de Hollywood, bobo, médiatique et flamboyante. Une self- made woman partie de zéro, des plus minables castings à la série TV internationale Suits ( qui n’est pas reconduite l’an prochain) . Bref, une « aventurière à la Rastignac » aux yeux de ses détracteurs. Avec elle, plus de buzz et plus d innovation. Si Diana innovait réellement en défendant des causes jugées transgressives à l époque, rien de tel chez Meghan Markle , surtout rompue à l art de l affichage Instagram et du blogging lifestyle à la Gwyneth mâtiné de caritatif a la Angie , version série B cependant, tout comme fut sa carrière d actrice.

Quand Harry et Meghan ont visité à Bristol un van associatif qui accueille des prostituées des rues, Meghan a eu l’idée de laisser des messages sympas sur des bananes, s’inspirant d’un directeur d’école de Virginie. Très américain ce côté  » cheers » , mais mal compris par certains qui s’empressèrent de la matraquer en parlant de bananagate. Il est vrai que Meghan aurait été plus Dianesque en serrant la main de prostituées dans ledit van au lieu de leur écrire une phrase sur des bananes.

Meghan et Harry ne sont pas allés jusqu’à rencontrer des prostitués

En gros, Meghan, c’est la version light voire Canada Dry de Diana. D’un autre côté, si Meghan s’investissait dans la lutte contre la traite de femmes, elle serait rapidement borderline avec la réserve non politique imposée aux familles royales. Car elle se retrouverait forcément à réclamer des lois ou dénoncer des politiques.

NB – Ceci dit, Baudouin des Belges ou l’ancien couple royal de Thailande s’étaient investis dans la lutte contre la prostitution. Je me souviens qu’un comité d’ anciens enfants prostitués philippins étaient intervenus à la messe de funérailles du roi des Belges.

Meghan faisait en tous les cas un clin d’oeil aux fameuses bananes de son Instagram qui dévoilait sa liaison  » secrète » avec le prince.

Meghan se bat pour de nombreux combats humanitaires originaux  » féministes » tels que la disponibilité de protections hygiéniques pour les filles des pays pauvres. Mais évidemment, elle s’expose davantage aux paradoxes et limites d’un soutien caritatif royal.

Meghan se bat pour l’éducation et l’émancipation des femmes, mais ne trouve t elle pas bizarre de faire un livre de cuisine avec des femmes ( voilées) et aucun homme ? le cliché de la femme aux fourneaux ?

Le duo Sussex occasionne clairement un changement dans le positionnement de communication de la Firme. Harry et Meghan à Bristol ont affiché tous les marqueurs du new style royal qu ils veulent déployer. Plus affectueux, plus relax.

Tactiles, affectueux, ils se donnent la main comme un couple de stars de cinéma. Elle suit Letizia, surement une inspiration pour elle, en faisant fi du protocole royal du Gotha, jambes nues …même par 4 degrés. Mieux, elle en rajoute en s’huilant les jambes comme une Jen Aniston ou Lopez. Tellement Hollywood.

A ses mains, on note une bague de pouce, à ses oreilles on a même vu des boucles prêtées par des joailliers privés, un autre truc de star de cinéma.

Meghan porte des boucles prêtées par Butani, un joaillier de Hong Kong, une première

Meghan est limite en terme de réserve vis-à-vis de sponsors.Elle a porté du Ralph Lauren à Wimbledon, alors qu’elle a été égérie de la marque (c’est la directrice RP de la marque qui lui a présenté Harry.)

Meghan avec celle qui lui a présenté son mari, la responsable RP de Ralph Lauren, marque qu’elle porte régulièrement et dont elle fut l »égérie

Meghan en Oscar de la Renta, un modèle noir mais coloré et gai

Harry , au départ mari guindé ayant perdu le sourire, semble se lâcher, assumant le virement de bord. Il donne la main à sa chérie et se tient mains sur les hanches , sa pose fétiche. Une pose de personne qui a besoin de s affirmer, de revendiquer sa place.

Meghan a une envie: écrire sur des bananes

Selon un biographe royal, son staff le trouve grincheux et chichiteux désormais. Lui qui etait tres pragmatique et chaleureux serait désormais aussi exigeant voire capricieux que sa femme. C est toujours une question de point de vue. La tentation est grande pour ses détracteurs d’accuser Meghan d’etre une Yoko Ono.

Meghan est assurément une Californienne bobo dans l âme. Fana de yoga et de nourriture bobo. On la disait végétarienne mais elle serait plutot flexitarienne .

David Martin, sa cravate est totalement m’as tu vu, et il a l’air d’être super pote avec Meghan

Son narcissique maquilleur Daniel Martin postait sur Instagram une photo de son thé avec la duchesse. Au menu, thé matcha servi dans une théiere japonaise de grès toute simple et des toasts d avocat…mais des truffes au chocolat de Fortnum and Mason , sorte d Epicerie du Bon Marché ultra chic, leurs thés ( ce qu il y a de plus abordable) sont délicieux.

Un côté roots bobo chic exotique tellement Meghan. C est roots mais les truffes de Fortnum tout de suite ajoutent le chic snob

Le club préféré de Meghan. Bobo chic. 

Meghan adore un style  » nature » qu’on appelerait « Aspen chic ».

C’est cozy, c’est chaleureux, très nature

La décoratrice qui va assurer la déco de Frogmore House, future demeure royale du couple a notoirement assuré la deco du club préféré de Meghan, un lieu à la déco boisée et vrai faux chalet bobo. La Reine aurait déjà accepté de prêter des oeuvres de sa fabuleuse collection d’art qui inclut un million de pièces ( des cadeaux diplomatiques, souvent) .

Meghan c est aussi une femme qui s intéresse aux dernières tendances bio de santé et bien être, comme bon nombre de Californiens et de gens modernes. Première chez les Windsor, elle va recruter une doula pour l aider dans la naissance de son bebe. Les doulas sont des femmes expertes qui ancestralement aidaient les jeunes meres dans leur maternite. Dans les cultures primitives, ce rôle était tenu par une tante, maman ou une ancienne du village. De nos jours, c est un job freelance de type sage femme bobo naturo New Age. Ce job n est pas reconnu en France.

Meghan contribue à amener le naturo et le bien-être New Age à la Firme. Charles s y interesse aussi. Il fut precurseur dans le bio agricole et le New Age, parlant à ses plantes, faisant des retraites avec un mentor shaman en Afrique.

En robe H&M trop cheap, inadaptée aux futures mamans. Et ce sourire séducteur en biais qui fait sa signature.

Pour 30 euros, on ne va pas se plaindre non plus.

Aussi bobo yogi qu elle soit, Meghan semble cependant ignorer qu il faut protéger son énergie Terre et Eau ( mises à rude épreuve par la fabrication d un petit être) , quand on est enceinte et que se balader en talons hauts de 10cm et jambes et pieds nus en plein hiver est nocif pour les méridiens Rate Pancréas et le Rein. Ridicule ensuite d aller chez un acupuncteur de stars pour se retaper et se relaxer.

Se balader en talons hauts raccourcit les muscles du mollet ( jumeaux, tendon d Achille) et surtendent la zone qui épuisent l énergie du RP. Certes , elle n a aucune rétention d eau mais sa peau est sèche sur les talons et les voûtes plantaires. Et pourtant, elle doit mettre de la crème.

Jambes nues en plein hiver ok, mais il faut bien hydrater

Ironie du sort, elle affirme ne pas se sentir bien en chaussures plates….normal, elle a déformé les muscles de ses mollets. Je ne sais pas comment cela se recupère. Je suppose que de la kiné s impose. Mais c est dommage de voir cela chez une personne qui fait du yoga à ce niveau. Un niveau qui lui permet de se pavaner en stiletti enceinte de 6 mois , de s accroupir comme si de rien n était pour caresser un chien.

En Roland Mouret et sandalettes vertigineuses

La pratique reelle du Yoga est l exact inverse de cela. C est le developpement et la celebration de l harmonie du corps et de l esprit et non la deformation ( forme de mutilation) de son corps au nom de l apparence. Ce n est pas un outil pour compenser des abberrations de sante. Le yoga promeut la non violence sur le corps et l absence de recherche de performance. Le yoga ne se pratique pas pour exhiber ses pseudos prouesses dans Instagram. C est une relation intime entre soi et l Univers.

Hallus valgus formé par la distortion du cartilage du gros orteil

Apparaissant souvent pieds et jambes nus, la princesse aurait bel et bien déjà subi une opération pour un hallus valgus.

Hallus valgus opéré sur l’autre pied. On observe une dépression verticale étrange, typique d’une cicatrice. Notons la peau des talons qui plisse car sèche.

Bref, Meghan n’a pas fini de jouer les rénovatrices et les frondeuses, soutenue par son mari. La Firme peut s’en offusquer ou en tirer parti en atteignant ainsi un autre public, lassé par le BCBG moderne de Kate et William , ou le BCBG tradi désuet de Charles et Anne.

Le bébé serait très actif à ce qu’on a pu voir ce jour là, faisant sursauter la maman .

Anne n’aimait pas du tout le côté sensationnaliste ( selon sa perception) de Diana, qu’elle estimait trop obsédée par les caméras. Anne aime une royauté discrète, protocolaire, bien classique façon Cour du Luxembourg. Résultat, elle est la plus active de la Firme mais personne ne couvre ses événements. Diana et Anne s’évitaient, d’autant que la Princesse Royale est cassante et revêche dans son genre, pas étonnant que son père l’adore. Diana s’entendait en revanche fort bien avec Andrew, ancien camarade de jeu quand ils étaient enfants, tandis qu’Edouard s’entendrait fort bien avec Fergie.

Anne, c’est une mamie rock tradi, lunettes Tour de France et broche de diamants sur manteau années 50.

On se demande ce que doit penser Anne de Meghan, qui est plutôt dans le genre monarchie spectacle, en harmonie avec son époque.

Ce soir, Meghan est apparue à une soirée caritative Endeavour awards en jupe longue noire fendue et chemise blanche Givenchy.

Une tenue tendance vue chez Letizia récemment, à un tarif bien plus modeste.

Pas forcément épatant, la chemise blanche tirée sous la jupe longue droite

Les stiletti OK, mais en version mules ( autre inspiration venue de Letizia), la duchesse dévoile de nouveau des talons secs . Un collant ou des escarpins fermés ne seraient pas plus mal.

En mules stiletti Aquazzura , Meghan dévoile des talons fendillés et secs.

Pour ceux qui se demanderaient pourquoi Meghan porte des stiletti en permanence par tous les temps et tous les terrains. C’est simple, c’est pour « cacher » ses jambes cagneuses.

pour éviter que les genoux se touchent trop, ses pieds sont si en- dedans qu’en les rares occasions qu’elle a porté du plat, on l’a vue gênée par ses pieds rentrés. La princesse a du mal à garder les pieds parallèles et ouverts. Les talons lui permettent d’éviter que ce soit trop visible. Enfin, c’est ce qu’elle pense. C’est peut être plus rapide pour elle de marcher, car elle est sur la pointe des orteils.

Sa collection de talons est donc vertigineuse.

Regardez la vidéo incluse dans cette page et vous aurez très clairement la vision de ses difficultés. C’est pour une fois très visible, d’autant qu’avec son ventre et ses talons, elle a du mal à marcher. Mais je l’avais déjà remarqué sur ses photos de Noël ou d’Australie.

Visage arrondi , la future maman rayonne. On apprécie de la voir nette, chignon lissé et maquillage lumineux, son point fort.

Bise à un pote

Désormais le doute n’est plus permis, Meghan puise bel et bien son inspiration chez Letizia, qui a toujours créé son propre style , faisant fi du protocole classique. Jambes nues, mules, office wear noir,… voire Botox, la reine ibère a imprimé sa marque, pas toujours avec goût, mais généralement avec une certaine audace, alternant tenue vieillottes ( robe vert bouteille Varela) et tenues iconoclastes ( cuir, coiffures bizarres, mules de plexiglas, jeans à l’église, etc) .

On dit que Meghan aurait téléguidé la récente intervention dans People Magazine de « 5 de ses copines ». Une sorte de contre-buzz pour lutter contre les fuites de palais. C’est de bonne guerre. Juste que c’est un peu trop téléphoné et risqué. Les copines nous précisent en choeur que Meghan fait la cuisine pour ses amis et son mari, qu’elle essuie les pattes de ses chiens elle-même et qu’elle n’a jamais eu de problèmes avec Kate.

Le petit est remuant

Mieux, elle aurait écrit à son père après son mariage et qu’il lui aurait demandé un reportage photo en réponse. Les copines disent aussi que Meghan n’a jamais reçu aucun sms ou appel de son père, à sa grande douleur. Kate ne l aurait jamais fait. Cela rappelle Diana et le livre d A. MORTON.

Des anecdotes que la soeur Samantha a aussitôt qualifié de fake news, parlant de propagande. Et pourquoi ne fait-elle pas de jolies phrases sympas à leur papa, préférant des prostituées ? Bref, une tentative de relations presse peu réussie au final, car elle a excité de plus belle ses détracteurs. A contrario, certains s’en prennent à Meghan en l’accusant d’avoir violé la règle du  » never explain, never complain », confirmant son niveau de vedette de real tv, digne de sa soeur et de son père. Serena Williams aurait proposé les services de ses agents de presse, mais cela ne semble pas très adapté. Le Gotha n’est pas Hollywood.

De toutes façons, Meghan n’est pas la plus scandaleuse. Le Prince Philip n’en finit pas de se dépatouiller de son récent accident de voiture, qui a exposé les tendances permanentes du couple royal à enfreindre le code de la route. Rock n roll , non ?

Prochaine étape, Meghan et Harry iront au Maroc pour deux jours de visite. En tous les cas, Meghan est active même très enceinte. Kate n’avait pas été aussi loin, épuisée déjà par 3 mois de vomissements en début de grossesse. Nul doute qu’ils vont poursuivre leur lancée, vers une royauté plus accessible, plus showbiz aussi.

Pendant ce temps, Kate continue sur la voie d’un style BCBG classique, conforme au protocole. Elle a mûri son style et essaie de nouvelles choses, comme des collants noirs et un nouveau style de boots à lacets.

Robe vert pomme Eponine. Elle a visité une école défavorisée et montré un objet cher à son cœur: une photo de sa famille. Ses thèmes sont l enfance et les problèmes scolaires ou de stress. Mais on la voit pas parler de lutte contre la pédophilie ou autres sujets plus sensibles. C est le problème de la Firme , trop conventionnelle. Madeleine de Suede vient elle de signer un livre jeunesse avec une assoce pour e la prevention de la pedophilie.

Kate porte de l’anticernes, mais Charles, lui a le plus grand mal à cacher sa couperose, qui prend de très mauvaises proportions.

Rouge comme une betterave ces derniers jours.

A suivre: les malheurs de Charles.

Publicités

6 réflexions sur “PEOPLE- Meghan et Harry, ils réinventent la Firme

  1. Il est vraiment…vraiment très très rouge…😳😳 De quoi ca vient???
    Et autre question: comment fait Meghan pour marcher avec des chaussures trop grande??? Et carrément a la verticale?c’est stupide.
    Moi je cherche des kitten hills….j’en trouve nulle part. 😞

  2. Pardon…il,manque le s a grandes…😬

  3. Quand vous dites femmes voilées merci pour l’amalgame encore une fois. Elles se voilent car elles sont croyantes pas pour leur mari…c’est fou de devoir préciser cela encore et encore. Heureusement en Angleterre tout le’ monde est libre de ses choix religieux

    • Je crois que c’est vous qui faites un amalgame entre liberté de culte, religion et femmes voilées. Je considère que je ne sais pas pourquoi ces femmes portent un voile qui est pour moi une tenue vestimentaire de tradition, que ce soit pour elle, pour leur mari, leur culture, pour leur religion, nul ne peut le spéculer, car chacune a ses raisons qui la regardent.
      Heureusement qu’on peut encore se coiffer comme on veut. ( ceci dit, je n’en ai vu aucune coiffée différemment) .
      Je notai seulement que des tenues traditionnelles, des recettes traditionnelles, dans un cadre traditionnel non mixte sur une tâche traditionnellement dévolue aux femmes, cela fait surtout cliché de la mamma aux fourneaux versus le féminisme que veut promouvoir la duchesse de Sussex dans les pays émergents du Commonwealth. On aurait pu avoir un livre de recettes fusion avec des gens de la tour et les voisins anglais sur un projet qui décloisonne vraiment ( quartier, enfants, hommes, femmes, ethnie) . Mais bon, au moins on a parlé de Glenfell Tower et de sa diversité. Ces dames ont trouvé un débouché commercial et bénéficié d’une couverture médiatique qui j ‘espère leur permettra de trouver la prospérité.

  4. Pingback: SPECIAL 1000ème | L'effet colibri, the hummingbird effect

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s