L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE – Cambridge vs Sussex, l’étau

Poster un commentaire

On est loin de l’émeute , mais il y a du grabuge chez les Windsors. Toujours les mêmes.

De nouvelles fuites de Palais, une nouvelle démission et encore les Markle qui refont parler d’eux.

Et le schisme entre Sussex et Cambridge qui atteint désormais la Fondation dont ils sont les patrons …

Chez les Markle, on dirait qu’il y a comme une malédiction qui s’intitulerait  » the show must go on ». Pas forcément un show du meilleur gout.

Telle une comète venue de nulle part, Meghan a percuté le petit monde tranquille de la Firme, faisant perdre la raison à son prince cadet, Harry. Mais dans la queue de la comète, il y en avait des choses.

William et Kate en avaient il eu le pressentiment en rencontrant la princesse de la série télé Suits ? La version officielle du conte de fées des Sussex ne cesse de s’écorner au vu de témoignages d’aides du Palais…ces fameuses taupes qui continuent de se lâcher.

Il parait que William aurait pris à part son frère dès le début, profitant du retour au Canada de Meghan, alors toujours bookée sur sa série télé. Il lui aurait fait part des ses doutes, ne sachant rien du background ( mentalité, moeurs) de la demoiselle. Harry, loin de s’en laisser conter, sortit de ses gonds . Hors de lui. Il reprocha à son frère d’essayer d’étouffer dans l’oeuf sa romance avec sa dulcinée, avant même qu’elle ne commence.

Harry went mental ( une taupe de la Firme)

William ne fut pas le seul à faire part d(« inquiétudes » au jeune prince. D’autres membres seniors de la Firme auraient aussi tenté de raisonner le prince. Ne pouvait-on pas donner le temps au temps, afin de déterminer si l’actrice pouvait s’engager pleinement dans une vie royale, avec la perte de sa vie privée, les médias qui la scrutent en permanence.

Harry se braqua, et depuis, la relation entre les deux fils de Diana ne s’en serait pas remise. Selon une taupe, Harry veut « sauver Meghan comme il n’a pas pu sauver sa mère.  » D’où son attitude de chevalier envers et contre tous. Si en plus, la donzelle fait sa Mariah Carey en détresse , il peut avoir pas mal de boulot.

William aurait mal pris la nomination par la Reine de son cadet comme Ambassadeur de la Jeunesse du Commonwealth. Par la suite, il se fit réticent à plusieurs reprises sur des événements liés au Commonwealth, estimant que c(était pas un truc pour lui. Il y a donc maintenant rivalité entre les deux frères. Ce n’est pas nouveau, Charles et Andrew ne s’entendent pas, Frederick et Joaquim de Danemark pas trop non plus. J’ai aussi des soupçons sur Naruhito et son frère cadet Akishino.

On peut aussi supposer que Harry , après des relations longues très en vue avec Chelsy Davy et Cressida Bonas qui n(avaient pas abouti, ait eu envie de suivre son coeur sans que frangin vienne faire sa morale. Il semblerait que William et Kate avaient jadis « expliqué » à Chelsy Davy, qu’elle n’était pas faite pour devenir princesse , chose dont elle s’était aperçue en assistant au mariage de Kate, affolée par le niveau de decorum et de médiatisation. Harry pourrait en avoir eu assez que son sauveur de frangin zélé s’ingère dans ses histoires de coeur.

Juriste de formation, la talentueuse Chelsy aida Harry à peaufiner son discours de témoin du marié ( au mariage de Kate), lui conseillant de retirer les expressions jugées grivoises comme  » les jambes de tueuse de Kate », mais elle ne poursuivit pas la relation, se sentant incapable de vivre cette vie de princesse en permanence sur scène. On vit Chelsy très émue au mariage de Harry, auquel elle fut invitée. Une rumeur dit qu’elle aurait tenté de dissuader Harry de se marier avec Meghan pour l’épouser, elle, mais on en doute sérieusement.

Comment tousser de façon royale

Par la suite, Harry avait connu une nouvelle déconvenue avec la danseuse devenue mannequin et actrice, Cressida Bonas, affolée par la frénésie des paparazzi.

Meghan n’a pas eu cette crainte, critère important pour Harry, échaudé par deux fois.

Bref, un couple seul contre tous, Harry et sa protégée, Meghan.

Harry ne peut plus compter sur son frangin, mais il bénéficie de l’appui de son père, Charles, qui apprécie Meghan. Il aurait même une photo de lui la menant à l’autel à Clarence House. On se demande si ce n’est pas davantage pour amadouer sa bru. D’ailleurs, dans cette guéguerre, Charles ressort comme un médiateur, lui que le public ne veut plus comme roi ( âge avancé , trahison de Diana) .

Il faut dire qu’elle a l’air sensible la duchesse.

En novembre, ayant quitté Suits et le Canada pour vivre à Londres, la future duchesse tente de se rapprocher de Kate, qui n’est pas très disponible. Meghan espère que Kate va la coacher mais cette dernière, enceinte, est fort occupée avec ses petits. Meghan se sent snobbée et s’en plaint à Harry qui confronte William. Ce dernier prend la défense de sa femme, ce qui ne fait qu’attiser le froid entre les deux couples.

Meghan qui se touche les cheveux avec un sourire figé, selon un expert de body language, ce serait signe de nervosité et de malaise d’une jeune femme en fait intimidée et nerveuse.

Charles téléguide un séjour des fiancés à Noël, mais le séjour à Anmer Hall, ne se passera pas de façon très détendue ( cf post précédent).

Malgré les sourires, cela ne se serait pas bien passé .

En février, les Fab Four participent au forum de leur fondation. Désormais Meghan est dans le quatuor.

Quand la présentatrice leur demande si c’est facile de travailler en famille, et s’ils ont des désaccords, rires nerveux. Meghan regarde ses chaussures. William prend la parole et dit

Oh Yess ! ( William)

La présentatrice demande si ces conflits sont résolus. William répond  » Nous ne savons pas ». Ce n’était pas une blague en l’air finalement.

Le printemps est tout aussi tendu avec les préparatifs de mariage et les Markleries à répétition et les crises de Meghan ( la tiare, etc), et Harry qui exige qu’on accède à toutes les demandes de sa fiancée .

Dooley et son frère, Samantha ( leur tante) et Meghan ( leur autre tante)

Meghan ne se facilite pas la tâche en coupant net les ponts avec son papa. Charles et William s’en émeuvent. Wills en particulier garde en mémoire la perte de sa mère, et il ne conçoit pas l’idée de rejeter ses parents. Charles demande à un de ses employés seniors d’aller en parler à sa bru, mais elle a convaincu toute son équipe de ne plus parler à son père, coupant net les ponts.

Son père est revenu dans la presse en montrant une photo de lui et de sa fille à son 1er mariage, histoire de prouver qu’il y était ( contrairement à ce qu’elle aurait dit). La soeur indigne Samantha continue de promettre la sortie de son bouquin au printemps, pile à la naissance du bébé. Et le neveu Dooley , cultivateur de cannabis en Oregon, est passé sur MTV UK, histoire de se faire un peu de pub , tout en appelant sa tante Samantha à arrêter les frais sur Meghan.

Dooley et sa mère,ex belle- soeur de Meghan , dans sa ferme de cannabis.

Récemment, on a vu les témoignages de son ancienne agent , de son oncle paternel ( ancien diplomate) et d’un journaliste vedette britannique, Piers Morgan, présentateur de Good Morning Britain lui reprocher le fait de ghoster les gens quand ils ne servent plus à rien.

Meghan avait ghosté le présentateur depuis bien avant que GMB passe son père et sa soeur en live à la télé . Si on peut comprendre son désir d’éviter désormais la presse, maintenant qu’elle est mondialement célèbre et non plus actrice inconnue, elle devrait éviter de ghoster, mais expliquer et décliner poliment. Plus poli et plus stratège.

Tout ceci fait mal.

Serena Williams en rajoute ces temps ci, conseillant à sa pote Meghan d’arrêter d’être trop sympa et lisse. Je ne sais que penser de son conseil. Selon Serena, Meghan ne pense pas beaucoup à elle, elle se préoccupe tant des autres.

Meghan est revenue voir les dames de Glenfell Tower, dont elle a préfacé le livre, espérons que ce n’est pas une opé de comm à la Beckham. Un sourire digne de Minnie Mouse ici.

Disons qu’il ne faut pas l’avoir comme patronne, mais comme dame patronesse. Vu que Meghan backstage semble avoir développé une solide réputation de diva hollywoodienne. Son assistante perso Melissa Toubati, qui pourtant a l’expérience des stars de showbiz déjantées, s’est carapatée, et sa 2e secrétaire fiche le camp aussi.

Samantha Cohen, 50 ans, a officié depuis 2001 auprès de la Reine comme secrétaire à la communication. Dépêchée par la reine auprès de Meghan pour la former , la Brisbanaise maman de 3 enfants, a la réputation d’une forte personnalité au point d’être surnommée La Panthère.

Samantha Cohen est entre la Reine et Meghan, elle parle à une dame de compagnie de la Reine.

Eh bien Sam La Panthère jette l »éponge aussi. Elle vient d’annoncer son départ qui aura lieu après la naissance du bébé princier , attendu au printemps. Harry et Meghan lui auraient personnellement demandé de rester, au moment du départ de Melissa et du secrétaire privé du couple le mois dernier.

Samantha en aura eu probablement assez de se casser les dents sur les caprices de la diva. Certes, elle a pu conseiller Meghan notamment sur son maquillage, mais elle n’aura pas réussi à prévenir de sérieux faux pas…comme l’usage excessif de marques étrangères ou des robes fendues inappropriées.

Samantha au mariage de sa protégée

Il n’empêche que les candidatures ne manqueraient pas pour le poste vacant d’assistant personnel de Meghan . D’ailleurs, des offres seraient même sur Linkedin, et tout le monde recrute, même Anne. Y en a pour tous les gouts.

Avant d’aller candidater, si vous êtes tenté de succéder à notre compatriote Melissa Toubati, il convient de savoir que Meghan dort peu, pouvant se lever à 4h30 pour son yoga matinal. D’ailleurs, elle pense que cela guérit le cerveau. Super. Pas étonnant que la miss balance ses idées dès 5h par email. Le yoga doit lui donner un max d’inspiration.

Si vous dormez 3 heures par nuit comme le Jupiter de l’Elysee, si vous êtes matinal, c’est le moment de vous lancer. Clairement mieux vaut avoir des horaires compatibles. L’histoire ne dit pas à quelle heure la journée se termine…

Les taupes du Palais reconnaissent cependant à Meghan sa vivacité d’esprit et son QI élevé. Elle en remontrerait à plus d’un membre de la Firme, selon eux. Elle ecrit elle meme ses discours y passant des heures. Une premiere.

Dernier événement en date dans le conflit larvé entre Sussex et Cambridge, une étrange chaise vide au dernier conseil d’administration de la Fondation Royale, fondation créée par Wills, Kate et Harry…avec Meghan qui s’est rajoutée par la suite. Le trio royal s’est illustré sur nombre d’événements pour la santé mentale.

Mais tout semble avoir changé.

Harry et Meghan sont venus seuls au Conseil d’administration, tandis que Kate et Wills avaient séché. Vraiment bien étrange. Kensington affirma que c’était prévu, car on n’y parlerait surtout que des projets de Harry…m’ouais. A d’autres. Les Sussex se rendirent aussi à la Xmas Party qui s’ensuivit, mais pas les Cambridge, étrangement absents.

Pourtant, Wills et Kate étaient bien présents à la Xmas Party du personnel de Kensington quelques jours auparavant.

Encore avant, Kate et Wills avaient fait sensation en se rendant à Chypre auprès de la Royal Air Force basée là bas.

Notons Kate qui laissait tomber le jegging et le slim pour un pantalon large. Et un blazer kaki qui fit dire à William que sa femme s’était assortie aux sapins de Noël.

Cela nous change de cela.

Kate était très en forme, rayonnante.

Son nouveau maquillage moins lourd lui sied vraiment mieux et cette coiffure lui donne enfin de l’allure, pas comme ses brushings Dallas.

Par ailleurs, on a pu découvrir l’opulence où elle a vécu avec Pippa et James, car les Middleton ont décidé de vendre le fameux F4 de Chelsea qu’ont quitté leurs enfants. Ils en demandent 1.95 million de livres , ce qui leur ferait une marge 1.2 million. Une déco qui plairait assurément à …Meghan qui avait la même à Toronto.

Commençons par le salon.

Ci-dessous chez Meghan.

Revenons chez les Middleton.

Admirons cette salle à manger, vraiment un appart de petits jeunes au début de leur carrière. Pas s ambiance D&Co ici.

La cuisine où Pippa a préparé tant de smoothies verts.

Les soeurs Middleton jadis profitaient de la vie branchée chic des bourgeois de Chelsea.

Et admirons cette chambre si spacieuse, un vrai ranch californien. Notons les ventilos lustres au plafond. Il fait chaud à Londres, qu’est ce que vous croyez.

Et la salle de bain, digne d’un hôtel 4 étoiles. Maxi glace au plafond et plaquettes de marbre.

Pas de toilettes séparées ici quand même, un vrai bémol pour ce bien pourtant très chic et élégamment ameublé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s