L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

TV- Ça commence aujourd’hui, un ersatz qui ne convainc pas vraiment

Poster un commentaire

Après avoir arrête le fameux Toute une histoire, créée par Jean- Luc Delarue, reprise et améliorée par Sophie Davant, France 2 (enfin, Delphine Ernotte, la nouvelle PDG venue d’Orange) avait instauré une émission intimiste avec Frédéric Lopez….pour ramener Sophie Davant en catastrophe ( seulement le vendredi).

L’échec contraignait France 2 à rétropédaler en commandant à Reservoir Prod ( société créée par Delarue) un format ersatz avec Faustine Bollaert, spécialement débauchée de M6. Mais la sauce ne prendrait toujours pas, malgré une recette quasi similaire à Toute une histoire.

Delarue avait porté au paroxysme les émissions de témoignages, un genre qu’il avait peaufiné à son optimum de Canal Plus ( La Grande Famille) à ses émissions phares sur France 2. Se sachant condamné par un cancer de l’estomac, il avait pris soin de léguer son dernier talk-show à Sophie Davant, qui avait su améliorer l’émission, en osmose avec des experts pointus. Les audiences s’érodaient mais au lieu de rénover l’émission, la PDG de France Télévision décida de sabrer le show .

Puis Lopez arriva avec un ersatz bobo qui fit un flop malgré toutes les tentatives de sauvetage, dont …ramener Sophie Davant le vendredi. 1001 Vies , c’était le nom de l’émission.

Echaudée, tant qu’à faire, France 2 revint vers Reservoir Prod et commanda une émission de témoignages pour ménagères et ménagers de début d’après midi. Toujours désireuse de ne pas reprendre d’ancien visage ( une idiotie jeuniste typique de la télé) , la chaîne fit débaucher Faustine Bollaert de M6, forte de sa notoriété acquise sur M6 dans Meilleur Pâtissier.

A première vue, Ça commence aujourd’hui est une émission de témoignages similaires : thèmes familiaux croustillants ou tarabiscotés , témoignages et psy à disposition. Décor pêchu avec des couleurs pétantes et une animatrice copine sur un fauteuil.

Pendant ce temps, ironie du sort, Sophie Davant se voit confier une émission de brocante , Affaire conclue. Pour moi qui n’aime pas la chine ni les choses de seconde main, c’est une obscure émission en fin d’après-midi. Une voie de garage pour animatrice quinqua. Mais non ! Sophie cartonne et a même eu un prime time.

Que se passe t’il donc pour que CCA ne marche pas comme TUH ? ( parlons le langage du PAF, vous savez … DALS, ONPC, etc.) .

A première vue, tout semble identique à la recette originelle de Delarue. Mais attention , Delarue puis Davant avaient un savoir-faire spécifique en interview. D’ailleurs, Delarue a guidé le questionnement de Davant, quand elle démarra, la coachant via une oreillette.

J’ai assez peu regardé au cours de cette année mais depuis quelques semaines, je regarde un peu plus souvent. Voilà ce que j’observe.

Faustine est certes dynamique et avenante , elle fait sa bonne copine trentenaire, mais son ton ne rentre pas dans l’émotion comme Davant. Faustine se contente d’un questionnement digne d’une voisine de palier. Il n’y a rien d’intimiste. Elle canonne ses questions d’un ton strident là où Delarue et Davant avaient un ton de velours, une voix intimiste qui invite à la confidence.

Résultat, on est dans la conversation de voisins et de voisines.

L’autre problème: le psy est devenu une plante verte qui n’a quasiment rien à dire. Faustine ne le sollicite quasiment jamais. Il rit et écoute mais ne sert à rien. On n’apprend rien ou presque. Là où TTH était regardé par nombre d’écrivains ou d’acteurs, et moi, intéressés par la dimension psychologique de l’émission, ici, on frôle parfois le bavardage. Sans analyse ou commentaire, le témoignage n’est qu’une jacasserie au coin du feu. Certes, le témoin sert toujours une bonne dose de confidences, mais on n’a pas l’avis de l’expert derrière. Après des années de TTH, les gens sont au contraire en attente de monter en connaissances et d’aller plus loin. Ici, on assiste à une régression notable.

On le voit hocher la tête , mais rien. De temps en temps, l’expert sert une explication, mais elle est tronquée, et incomplète. On reste dans le superficiel.

Cet après- midi, nous avons une émission sur les familles de filles nombreuses. Thème intéressant avec de nombreuses branches de réflexion: projection du sexe du futur bébé, déception de la mère, du père, problématique des fratries nombreuses, des fratries de filles Sur un format de 60mn, Faustine mène les interviews, donne ses avis, mais tout ceci reste quelque part insuffisant.

Faustine est dans l’hypercontrôle, on le perçoit dans sa voix qui n’est jamais détendue. Il manque la touche d’écoute empathique Delarue qu’avait davantage Lopez : regard appuyé, profond, voix intimiste. Au lieu de cela, on a Faustine qui pontifie d’une voix assez autoritaire, loin de ce qu’on attend d »une posture d’ écoute active. Elle envoie davantage à la Alessandra Sublet . Mais on n’est pas dans l’animation habituelle d’un show télé de danse ou de chansons. Faustine s ecrie plus qu elle ne parle. C est le même ton que son « 123 Patissez !  » ou plus  » plus que 10 minutes ! »

D’ailleurs, Daphné Burki parle de la même façon…je ne dirais pas que c’est de la poissonnerie ou du maraichage, mais quand même, cela crie un peu. On imagine mal arriver chez des amis et s’entendre parler comme sur un marché. Toujours ce supposé cliché de la ménagère de 35 ans superwoman donc pêchue , donc cool, donc qui vocifère.

Pourtant, Faustine n’est pas insensible à ses témoins, je dirai qu’elle se protège de son émotion et ne sait pas la doser , ou qu’elle a une contrainte d’impulser du rythme , de ne pas faire du Lopez ( où on avait limite envie de dormir ).

Sophie Davant a fait un travail de développement personnel , et on peut le percevoir dans son attitude avec les témoins qu’elle interroge. Sa maturité est bienvenue. Faustine devrait essayer, elle comprendrait mieux le travail d’un psy et gagnerait en profondeur dans son approche des invités. Elle ne poserait pas les questions de la même façon .

Perso, je pense que Faustine serait mieux dans Affaire conclue et Sophie sur CCA.

Car c’est la clé si France 2 veut récupérer ses audiences de 14h

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s