L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE- Brigitte et Melania , leurs retrouvailles Bisounours aux USA

Poster un commentaire

Ce fut un beau cinéma que la visite des Macron aux USA. Un show mené de main de maître pour la postérité, le glamour. Melania et Brigitte ont fait le maximum pour apporter la touche glamour au sommet présidentiel. De bises en embrassades et autres baisemains ou accolades, un festival.

Côté mode, Melania n’a pas laissé Brigitte lui damer le pion avec ses tenues LV, sortant ses griffes de mannequin pro pour surpasser l’égérie LVMH .

Dès la descente d’avion, Bibi a mis le feu avec un manteau rose de….devinez qui. Une moue Bardotesque senior qui ne la quittera guère.

On note les collants chair. Bibi connaît ses classiques.

Au Lincoln Memorial, le couple fait un effet boeuf, auprès d’une foule en délire. Les gardes du corps sont sur le qui-vive. La presse s’intéresse même à l’un d’eux au physique d’acteur.

Plus tard le couple est reçu à la Maison Blanche. Ce ne sont que bisous et câlins entre les deux duos présidentiels. Fini les poignées de main bras-de-fer.

Melania est trop heureuse de voir un homme décent lui faire un câlin, au lieu d’un porcin obsédé semi-barge. En Corée, avait lieu un autre type de quatuor présidentiel. Observons le pendant de Trump en Asie…

Observons l’hypocrisie communiste à l’oeuvre avec la femme en poupée occidentalisée en petit tailleur année 50 et escarpins tellement bourgeois. Voyez comme le machisme bourgeois n’a pas de frontière culturelle ni politique.

Les cérémonies se sont multipliées. Melania était au taquet pour accueillir ses chers amis français. Instagram l’a vu poster moultes photos de ses travaux de maîtresse de maison. Petit look fifties sympathique, au passage.

Le dîner de gala organisé depuis des jours par Melania fut un grand succès. Brigitte était en tenue décente, dans une robe de vestale de LV bien sûr.

Melania arborait une robe Chanel tout en sequins. Elle donnait même la main à son insupporté mari, qu’elle snobbe depuis les derniers scandales.

Brigitte mène son époux , comme d’habitude. Le galant président fait fi du protocole. Ce n’est pas nouveau. Bibi marche à grands pas en général. Une vraie hussarde. Pour ne pas tomber, c’est comme en vélo , mieux vaut aller vite.

Bibi propose une présentation soignée, , cachant bras, épaules et jambes, et dégageant sa petite nuque par un chignon banane bienvenu.

C’est le festival des bisounours.

Bibi est voûtée et a un petit cou, des choses qu’elle ne peut de toutes façons pas corriger . Elle fait le maximum avec ce qu’elle a et s’en sort.

Melania est impecc en robe argentée Chanel. Elle offre son visage avec plaisir au président tricolore, sous l’oeil dubitatif de Trump.

Superbe dans une robe à pois, Ivanka n’est pas loin avec son inquiétant de mari sulfureux, le lisse russo-américain Jared Kuchner .

Ivanka assiste aux cérémonies, mais reste en retrait, comme une invitée normale.

Rupert Murdoch et Jerry Hall sont de la fête. Jerry porte du plat pour ne pas accentuer la différence de taille.

Autre incontournable , Bernard Arnault et sa femme, la pianiste canadienne Hélène Mercier, Elle a mine de rien 59 ans. Née à Montréal d’un avocat, Hélène a étudié le piano à La Juilliard School et joué pour des pointures de chefs d’orchestre comme Zubin Mehta, Kurt Masur ou Seiji Ozawa. Pour en savoir plus sur cette fille de grand avocat canadien richissime, mère de 3 enfants de Arnault, lisez cet article de Paris Match de 2009.

Vous y découvrirez sa douleur : la mort par overdose de sa soeur, musicienne, à 41 ans, sa rencontre avec le magnat du luxe, son enfance duraille avec un père riche mais maniaque et despotique qui planifiait leurs vacances à la minute près.

Arnault a beau se défouler sur son piano, il était surtout venu admirer la prestation de sa pouliche qu’il sponsorise  » gratuitement ». Bibi fait un effet boeuf avec sa silhouette sculptée par une robe gainante et lissante, qui lui fait une poitrine de star.

Les deux Premières Dames rivalisent de haute-couture. Elles etaient très sérieuses lors d’une Cérémonie Protocolaire d’Arrivée qui avait eu lieu plus tôt. Melania arbore carrément un chapeau immaculé sur son tailleur Michael Kors. Bien sûr, à ses pieds, des Louboutins.

Dès que Bibi ne sourit plus, elle a une bouille de mérou, partagée par sa collègue slovéno américaine.

Les deux dames portent des escarpins, , bien positionnées sur leurs marques respectives.

Bibi opte pour un collant protocolaire que les Windsor valideraient avec joie, tandis que Melania reste jambes nues, avec son hâle floridan de banc solaire. La peau des pieds qui plisse sur des super talons n’a jamais gêné Cristina et les autres, pourtant ce n’est pas très joli, voire vieillissant.

De dos, Melania révèle son côté sexy de mannequin pro. On dirait qu’elle a minci depuis le scandale des coucheries de son mari avec une actrice porno.

Macron rivalise de galanterie frenchie avec son baisemain très déférent .

Tout pour amadouer les Trump. Melania est folle de joie, auprès de son sexy invité, le mari de sa copine.

Melania était plus prudente avec son mari.

Les deux dames se rendent aussi au National Gallery pour admirer un peu de peintres français.

La perruque de Bibi est une sorte de sac à cheveux.

Les deux dames sont complices. Bibi ressemble à Mylène Demongeot série Z sur la photo ci*dessous, faux cils, et doigt sur la bouche. Une posture des mains assez unique. Un coiffage toujours improbable. Le profil est un bon angle pour elle.

Le show continue avec un dîner dans la demeure de George Washington, Mount Vernon. Précisons que Washington était un esclavagiste du Sud. Bibi opte pour un tailleur jaune poussin qui lui va à ravir avec une jupe enfin normale. Fini le mi cuisses de cagole mémé.

Melania ne porte que du Louboutin. On admire son port de tête de mannequin certifié, face à une Bibi plus amateure.

Bibi exulte.

Melania est jambes nues, tandis qu’elle porte un collant .

Melania se retrouve près de son beau président Frenchy. Elle a le chic pour porter la chaussure 2cm plus haute que de raison.

Avant d’aller dîner, les Présidents avaient planté un chêne dans la pelouse de la Maison Blanche. Ledit chêne a depuis été déplacé et mis quarantaine en vertu des normes locales.

Melania fait moyen en jambes nues caramel de fond de teint.

Bibi assiste le lendemain au discours de son époux au Parlement. Toute de noir vêtue.

Elle serre ensuite la main de Mister T lors de la visite d’une fondation caritative.

Mission réussie pour les deux copines transatlantiques. Les maris ont joué les copains, mais les deux dames ont bien tenu leurs rôles.

Last but not least, la touche cocasse de la vulgarité revient à Donald qui époussette des pellicules de l épaule de Macron, disant à la presse  » Regardez , on va le rendre nickel (pour les médias) ». Un geste d’affection d’un rustre semi débile sans éducation. Pas sûr que tout le monde aime se faire retirer des pellicules devant les caméras.

La bromance ( romance de brothers) continue

Franchement, il ne manquait plus que le baiser russe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s