L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE- Letizia vs Sophie, la guerre des reines

3 Commentaires

Le weekend de Pâques a été l’occasion d’un beau scandale chez les Bourbons d’Espagne. La messe dominicale royale  fut ponctuée d’un rare éclat public qui a mis le feu aux poudres dans toute la péninsule ibérique.

A l’arrivée à la messe, tout semble bien se passer.

En cause ? Letizia et la princesse héritière Leonor . L’image d’une famille fracturée.

On savait que Leti et Sophie ne s’adoraient pas. Cela fait quelques années que Sophie se plaint à sa famille royale de Grèce d’être écartée de ses petites-filles.  Mais là, on atteint des sommets. Rien à voir avec la gentille messe de Elisabeth II entourée de ses petits-enfants.

C’était avant. Leti fait mal la révérence en prime.

La mauvaise humeur de Leti est notoirement publique et elle n’a pas peur de montrer ses couleurs.  Une attitude peu royale , qui démontre un manque évident d’éducation. Républicaine d’origine, elle n’a jamais été une grande royaliste. Le comble d’un karma qui l’a faite reine.

La messe dominicale pascale 2018 se déroule correctement , puis à la fin,  la Reine Sophie fait quelques photos avec ses petites-filles avant la sortie sur la parvis . Rien de très anormal. Voilà que Leti s’en mêle, se mettant en sandwich entre les photographes ( de dos) et le trio. Totalement débile. N’en pouvant plus, elle s’approche pour câliner sa fille devant les photographes et empêcher la séance photo, puis prend la main de la Reine mère pour la décoller de sa fille , faisant donc signe  brutalement à Sophie de lâcher sa gosse.  Ladite fillette rejete aussi brutalement la main de sa grand-mère, signe évident de mauvaise éducation et d’irrespect royal. Felipe, impuissant, saisit le bras de sa femme chérie et tente de la raisonner.

Digne d’un vaudeville familial en pleine église.

Les anti-Leti disent aussi que la nouvelle reine préfère que ce soit sa mère Paloma Rocasolano  qui entoure ses filles , Leonor et Sofia de Bourbon Ortiz. Un truc d’amazones Ortiz , peut-être ? On se souvient de la photo de communion de la petite Sofia, avec la mère Rocasolano au centre de la photo de famille, les rois émérites étant sur le côté.  D’aucuns se posaient alors des questions …

Enfin, des journalistes , certes  républicanistes et anti-Letizia , affirment détenir des témoignages de deux parents de camarades de collège de Léonor qui font état d’une arrogance croissante de la princesse héritière de 12 ans, qui a déjà reçu l’Ordre de la Toison d’Or .

Deux mères affirment avoir entendu l’infante dire  » désormais, vous devrez me faire la révérence ». On aurait aussi entendu la petite demander en 2015  » quand elle pourrait faire son premier discours et recevoir ses premières révérences ».  Hors contexte, cela peut être une question mutine pour petite princesse taquine. Etonnant qu’elle cherche la révérence, quand on sait que Leti accepte même la bise, comme Charlène, sa consoeur au tempérament de feu sous la glace. A peine esquisse t on une révérence au Palais quand on serra la main au couple royal.  La révérence en Espagne, ce n’est pas aussi exigeant que la révérence au UK

 

Les initiés affirment que Felipe et Leti sont furieux que l’infante Cristina , la rénégate bannie de la Cour par son frère pour cause de scandale Noos, ait pu être invitée à une messe en la mémoire du père de Juan Carlos( organisée quelques jours auparavant) . C’est son grand-père tout de même . Ce serait l’oeuvre en sous-main de Sophie, adepte de l’unité familiale, et cela, Leti lui en aurait conçu grande rancune. Jusqu’à quand ?

Quoi qu’il en soit, la vidéo de dimanche met en exergue un véritable manque d »éducation et de contrôle protocolaire de la part de la reine du peuple et de sa fille aînée. On ne peut voir cela qu’à Monaco. Mauvais pour l’image de la famille. Elle est déjà bien déchirée. Leti ne supporterait pas la complicité entre son époux et sa mère, un truc classique de bru jalouse. Il y a peut être des choses qu’on ignore. Mais ce qui semble avéré est que Leti est en colère que la Reine Sophie maintienne le contact avec Cristina et ses petits-enfants.

Certains de dire que Leonor semble suivre le chemin rebelle de son cousin, Froilan, fils de l’infante Elena, post ado revêche que la presse people insupporte légitimement.

Chantal Miller , femme roturière américaine de Paul de Grèce , neveu de la reine Sophie, a jeté de l’huile sur le feu en twittant un message explicite, guère royal : « Wow, elle a enfin montré ses vraies couleurs ». Linge sale royal en public.  Chantal pourrait apporter son soutien à sa tante par alliance de manière moins indiscrète.

La famille de Grèce se redora le blason en mariant son prince héritièr théorique  avec la fille d’un milliardaire du duty free, Chantal Miller.

A suivre…

http://www.dailymail.co.uk/femail/article-5574999/Footage-shows-tense-scene-Letizia-Spain-Queen-Sofia-Easter-service.html

https://www.elnacional.cat/enblau/es/casa-real/pelea-reinas-sofia-letizia_254460_102.html

https://www.elnacional.cat/enblau/es/casa-real/princesa-leonor-jaime-penafiel-reverencia_238380_102.html

 

 

3 réflexions sur “PEOPLE- Letizia vs Sophie, la guerre des reines

  1. Pingback: PEOPLE – Letizia, le mea culpa | L'effet colibri, the hummingbird effect

  2. Humm ça respire le truc genre Opus … comme sciento chez les autres… c’est Touche pas à mes gosses. Grosse ambiance … quand à la Chantal, la prochaine fois quelles se croisent bien basse la révérence….et toc

  3. Pingback: PEOPLE- Trêve de Noël… | L'effet colibri, the hummingbird effect

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s