L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE- Mannequinat , la proposition indécente

Poster un commentaire

Coup de buzz  peut -être, la jeune mannequin Jazz Egger a fait la une,  fin août , de la presse anglaise en dénonçant des propositions indécentes de la part d’un agent louche, qui lui proposait une petite somme pour être « intime » avec quelqu’un.

L’occasion de voir que ce métier qui réussit à certaines élues, peut être un dangereux écueil quand on n’est pas dans le top . Et même quand il vous réussit, parfois, c’est l’occasion d’arrondir ses fins de mois…ou de se rendre encore plus en vue.

Autrichienne, Jazz n’est pas une has been, elle a 20 ans, 35000 followers sur Instagram et fait du mannequinat depuis ses 13 ans. Elle a participé à la version allemande de the Next Top Model et fini en finale du concours  Elite Model Look

Elle affirme avoir rencontré l’ été dernier  un agent louche dans un club select de Londres. Ce dernier lui propose de participer à une croisière en Grèce  sur un yacht avec « 3 millionnaires ».Il lui affirme qu’une des plus grandes agences du monde en mannequinat est un de ses partenaires.

Elle refuse net mais est bientôt contactée par un autre type louche qui l’invite à un  « dîner privé  » avec un « acteur célèbre » dans un restau VIP bien connu de Londres . Il lui précise aussi qu’elle devra être à l’aise et conciliante avec ‘l’intimité naturelle » qui s’ensuivrait. Le client voulant une fille qui parle anglais couramment ,  porte une jolie robe et des talons hauts.

Jazz réplique qu’elle n’est pas une escort girl,  et affirme que ledit homme,  »  George » rétorque que c’est chose des plus courantes dans le business, tout le monde le fait.  Techniquement , c’est de l’entremise avec du plaisir charnel à la clé. On vous invite, on vous présente un acteur célèbre et on vous fait comprendre qu’il peut y avoir plus si affinités. Du blind date payé en somme. 

Jazz raconte que George lui déclare que 2 célèbres supermodels ont déjà accepté d’importantes sommes pour « passer du bon temps » avec ses clients.

Ce n’est pas nouveau nouveau, car ce type de possibilités d’extra est une légende dans le monde des jolies filles, que ce soit des Miss, des danseuses de cabaret , des strip teaseuses ou mannequins, masseuses, hôtesses, etc. Certaines recherchent ce genre d opportunités qui peuvent même déboucher sur de beaux mariages.

Au temps où elle est mannequin et actrice aspirante, Grace Kelly escorte le Shah d Iran au resto et à l opera. Elle n est pas rémunérée mais recoit de sublimes cadeaux en bijoux du Shah. Il lui demande même sa main. Elle refusera et se mariera avec un prince bien plus tard. 

George se prend pour  un Cupidon sexy si on en croit les dires de Jazz.

‘[Les mannequins] realisent le rapport valeur-argent que cela leur rapporte et la différence que cela peut faire ( en célébrité, confort ) . Et tout le monde aime baiser, en particulier avec des beaux mecs. Qu’y a t il de honteux ? La société crée un double standard qui culpabilise les femmes.

Et féministe avec cela.

George d’ajouter : ‘C’est comme cela que l’industrie de la mode tourne, la plupart des mannequins réussissent par ce genre de procédé. « 

La courtisanerie  ce n’est pas nouveau dans ce métier. 

Flashback sur l’affaire qui a fait couler beaucoup d’encre. En 1997, alors que Claudia Schiffer, dans le top 5 des supermodèles de l’âge d’or des mannequins est fiancée à David Copperfield, le super magicien américain qui a aujourd’hui 60 ans.

Bunte et Paris Match sortent l’affaire, publient même un contrat qui démontre que la mannequin allemande découverte par Lagerfeld dans une discothèque à 19 ans , s’affiche  avec Copperfield contre argent et médiatisation. Le contrat est détaillé et très clair sur le temps que les deux stars s’engagent à passer ensemble.  Lui la lance en Amérique, elle le lance en Europe. Leur romance organisée fait la une de la presse.

Claudia multiplie les pauses souriantes, minaudantes, tandis que David pose fièrement avec sa femme trophée au bras. Des pros du body language avaient pointé le côté artificiel de leurs gestuelles d’amoureux mais la publication d’un contrat confirme le tout. Elle fait la geisha, lui reste de marbre. 

Les experts du body language affirment que rien ne les lient, qu’ils jouent la comédie.

Bien sur, le duo contre attaque en justice, mais il me semble que la procédure fut arrêtée ( de mémoire). Je me souviens avoir vu le contrat publié dans Paris Match à l’époque. On a du mal à l’imaginer comme une supercherie. Tout y est consigné, durée de prestation, récurrence, primes, etc . 

 Papa Schiffer n’a pas l’air de trouver ce job comique

Claudia accroît sa notoriété, se retrouve au niveau de Cindy et autres Christy. On la considère comme une fille très travailleuse qui ne refuse jamais aucun job. En effet.

Peu de temps après, Voici sort des photos d’elle avec un autre homme, en fait  son futur mari, Matthew Vaughn. Rapidement, la top model rompt avec son magicien ténébreux devenu encombrant. 

Elle avait des millions , posant pour Chanel, Versace, et une myriade de marques ou de magazines. Mais la brave teutonne avait peur de manquer de fric et en voulait encore plus. Une rapia. Elle se paiera une villa à Ibiza, haut lieu du tourisme allemand en Espagne.

A un moment, le couple vécut une crise quand la rumeur affirma que le père de l’enfant de January Jones était Matthew Vaughn. Aucune preuve ne vint étayer cette rumeur.

Copperfield l’a aidée à devenir célèbre aux USA, ce qui a considérablement accru son rayonnement, la hissant aux côtés des stars américaines de la profession, considérées plus uniques et plus spéciales. Claudie est au départ considérée  comme une blonde banale, mais gentille et pro dans le monde de la mode.

Claudia a tenté le cinéma mais n’a pas percé. Même son mari ne la recrute pas dans les films qu’il produit ou réalise ( ex: Men from Uncle) . Sa longévité en tant que mannequin a résisté à tous les scandales.

Un autre cas plus récent, qui continue d intriguer, c’est le harem de Leo Di Caprio, impressionnant nabab entouré d’une nuée de crevettes blondes, brunes, enfin surtout blondes.

Rihanna l’an dernier fut une exception parmi ses aventures de plus en plus éphémères. Leo ne s’embarrasse plus , inutile de chercher de l’actrice ou de la top model, autant prendre du mannequin fast food à louer.

On passe de Gisele Bundchen et Blake Lively à de la chair à yacht party.

Le monde s’interroge sur ces nuées de filles qui l’entourent en vacances, toutes jeunes mannequins au vu de leurs malingres silhouettes. Le quadra Leo a t il si peu confiance en lui qu’il faille chercher des post – ados, lui qui se targue d’être écolo, producteur, etc.

Un défilé sans fin de nymphettes en bikini interchangeables. Sont-elles là seulement par invitation fortuite ?

George Clooney est passé de la serveuse à l’avocate internationale , peut être que Leo changera à la cinquantaine…

Leo réveillonne à St Barth

Jazz a pris la décision de dénoncer ce type d’offres obscènes de prestations illicites.

‘Je connais des mannequins qui ont été escort girls et reçu des avances non désirées. Quand j’ai partagé l’information, beaucoup de mes consoeurs m’ont contactée pour me parler de leurs expériences. Triste de voir combien ceci est chose commune.

Un documentaire de la BBC réalisé en camera cachée avait mis à mal l’agence Elite, obligée de revoir son management qui se retrouve mis en cause pour son laxisme. Les mannequins ados n’étaient pas chaperonnées correctement voire draguées par les managers de l’agence. Sans parler des allégations de drogues, pédophilie, racisme,. L’émission s’avéra tronquée, diffamatoire, ayant truqué des témoignages. Elite attaque en justice et mit des années à se blanchir.  Ceci alimenta néanmoins la rumeur de ces agences bidons, recrutement déguisé de filles jeunes et naives.

Quelle fierté y a t il à coucher avec 100 mecs gratos ?

On pourait suspecter Jazz de faire du buzz pour booster sa carrière. Elle n’est pas une top model , ayant surtout construit sa célébrité sur les médias sociaux dont elle est friande.

En lisant les arguments dudit George, on trouve des choses très vraies finalement.

Quand il dit que les agences sont détenues par des patrons de fonds boursiers qui veulent se taper des filles, il n’a probablement pas tort. Certains riches  , puissants et celebres veulent consommer des filles faciles pas trop malines, entre deux journées sur le trading floor. Les mannequins demarrant très jeunes, elles n ont pas toujours le temps d etudier et pas la maturité d adultes. 

George étaye son argumentation en disant que les photographes donnent des shoots aux filles qui couchent avec eux.  Un pipeau pour filles naïves et influençables ?

Le célebre Teddy Richardson avait alimenté la polémique à la suite de plaintes publiques de mannequins agressées sexuellement pendant des séances photos. Les mannequins n’avaient que dénoncé, n’allant pas porter plainte au pénal. Difficile de prouver quoi que ce soit.

Richardson avec les soeurs Hilton. Il a essuyé des plaintes de mannequins  qu’il poussent perversement à en faire vraiment  « plus que prévu » une fois devant la caméra. 

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s