L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE- HUM- Stars et MST, trahison, argent et sordide

Poster un commentaire

Une star est censée faire rêver, donner du glamour, épater le public par son talent et son aura. Mais au final, la réalité est régulièrement plus sombre. Egos démesurés, attitudes veules , lâcheté, perversion, mensonges, addictions, certaines stars ont tout du meilleur mais aussi du pire.

Les stars et les crimes sexuels, c’est une longue histoire ; on avait déjà les viols, la pédophilie, voici la contamination de MST .

Quelques stars aux prises avec ce type de scandales.

 

Le chanteur à la voix d’or, Usher, vient de faire la une de façon sordide, accusé par 2 femmes et un homme de ne pas leur avoir dit qu’il avait l’herpès génital avant d’avoir des relations sexuelles avec.  Une avocate zélée lui réclame plusieurs millions de dollars.

On ne badine pas aux USA avec le mensonge, surtout quand il s’agit de MST. Jim Carrey est également embringué dans la très sordide affaire de suicide de son ex-compagne de 30 ans, Catriona White, contaminée par trois MST.

Sans parler de Charlie Sheen, la star la plus dépravée de Hollywood, carrément séropositif mais partouzant sans protection avec un max de créatures.

Franchement, star ou pas,  sortez couvert(e)s.

Les stars et le sexe, c’est une longue histoire. Avant c etait tabou et facilement caché moyennant dollars. En ce monde 2.0, ce sont les MST qui leur courent après au vu et au su de tous.

Dernier en date, Usher, petit génie à la voix d’or.  Son talent musical indeniable n est pas en cause ici. Accusé par 2 femmes et un homme de ne pas les avoir avertis qu’il avait l’herpès avant de forniquer avec eux, le voici dans de beaux draps.

L’une d’elle, Sharpton, n’hésite pas à raconter qu’elle aurait été séduite alors qu’elle venait célébrer ses 19 ans à un concert d’Usher en 2014. Repérée par sa couronne d’anniversaire dans la foule de fans, elle est approchée par un employé d’Usher qui lui demande téléphone, hôtel et numéro de chambre. Plus tard, elle reçoit un appel du chanteur en personne qui passe la voir. Il repart, besogne faite. Les stars traitent parfois leurs groupies hypnotises comme des kleenex consentants, tels des gourous. J ai du mal à comprendre la.mentalité groupie. Je suppose qu il doit y avoir un immense manque affectif ou narcissique ( voire financier) pour aller s offrir ainsi en objet à une idole.

Récemment, des dépositions rendues publiques ( pour une affaire similaire gardée secrète, le chanteur ayant payé pour éviter le procès)  , datant de 2012, font état de l’aveu d’Usher qu’il était atteint d’herpès et le savait. Erreur fatale. Il n’en faut pas plus pour que Sharpton songe à attaquer en justice le chanteur, choquée de ne pas avoir été avisée de ce problème de santé contagieux.

Sharpton et son avocate. Sharpton a 21 ans et est maman depuis l’an dernier.

Sharpton a eu un enfant et a un fait un test négatif entre temps, mais elle attaque le chanteur néanmoins pour mensonge. Ce qui reste affligeant, c’est de voir les internautes qui attaquent la jeune femme de 21 ans pour son obésité, affirmant que c’est la « honte » pour le chanteur.

On peut supposer que Sharpton est en fort besoin d’argent, car prendre le risque d’aller s’exposer ainsi aux moqueries d’un public malveillant , ce n’est pas de tout repos.

D’autres découvrent la bisexualité du chanteur, révélée par la plainte de la victime masculine. L’avocate affirme que sur 3 plaignants, il y en a un qui a été testé positif à l’herpès.

Usher risque gros dans l’affaire, quelques dizaines de millions et sa carrière.  On se demande ce qu’en pense son épouse depuis 2 ans, Grace Miguel.

**

Cette affaire rappelle le cas autrement plus dramatique de Catriona White, la dernière compagne de Jim Carrey, suicidée en 2015. Elle avait quitté son mari pour vivre avec l’acteur canadien au rictus enorme , mondialement connu pour The Mask. Le génie comique de Carrey est aussi lié à une personnalité à la limite de la psychiatrie. Ses propres parents sont si bargeots eux memes qu’il evite de les voir. Il reconnait prendre du Prozac pour tenir. Jim a une fragilite borderline qu on trouve aussi chez Poolevorde.

Le suicide de Catriona et la révélation de la cruauté mentale de l’acteur comique dans sa lettre de suicide, plus des extraits de leur correspondance, ont eu tôt fait de choquer le monde et de griller la carrière de la star, qui passait d ailleurs de mode. Une star a l’air beau et sympa en photo parce que c’est son travail d’être photogénique, mais il faut se méfier de ce qui se passe en coulisses…

Dans le messenging ci dessus on lit ( alors qu’elle commence à s’inquièter…mais lui semble parler déjà d’herpès, un virus qui s’active en période de fatigue) :

Catriona: Je comprends tes inquiétudes mais c’est moi qui devrais paniquer en ce moment. Ça se trouve , je suis sure que c’est le truc d’abrasion dont tu me parlais.

Carrey: J’espère, chérie. Cela pourrait être de quelqu’un avant moi. Cela ne se manifeste pas tant que tu n’es pas vraiment stressée. Cela devrait aller . Probablement autre chose. Remets toi .

Catriona decouvrit finalement,  meurtrie et anéantie ,que l’acteur lui avait transmis 3 MST : l’herpès type 1, l’herpès type 2 et la chlamydia. Pire, quand elle fait ete de son stress, il l’accuse et nie l’avoir contaminée alors qu’il était atteint lui même.

Catriona laissa une lettre de suicide qui accuse l’acteur et veut lui faire payer.

Je veux que vous vous unissiez, que vous appreniez à la presse les abus physiques, mentaux et les maladies que Jim m’a fait subir. Malheureusement, je n’ai pas les mots pour coucher sur papier , je suis trop engourdie. Mais le monde a besoin de savoir pour qu’il apprenne de cela. S’il vous plait, dîtes à ma famille que je les aime et que je vais être avec Papa maintenant. Je veillerai sur eux. Je ne pense pas que cela rapportera quelconque argent, mais si cela arrive, qu’une part aille à ma soeur Lisa, qui veillera à ce que la somme soit répartie équitablement au sein de la famille , pour qu’elle ait une meilleure vie et que les enfants bénéficient d’une meilleure éducation. 

 

Jim se rend aux funérailles de la jeune femme, alors qu’il est dans l’oeil du cyclone.   La mère et le mari en titre de Catriona l’attaquent en justice pour avoir poussé au suicide Catriona. Carrey se défend en affirmant que tout allait bien dans leur couple « aimant ». Le mari contre attaque en affirmant que Catriona avait fait un test MST négatif  avant de sortir avec Carrey. Le dossier s annonce mal pour l acteur qui n a pu garder le huis clos sur l affaire, le juge estimant  sa vie privee secondaire par rapport aux faits.

On sent que Catriona avait quitté son époux pour Carrey, probablement fascinée par son aura , son humour, mais sans réaliser qu’il etait aussi …un sacré pervers narcissique. A en lire sa prose, on n’a que peu de doutes .

La jeune femme sous emprise rompt face à la violence verbale ( et physique selon sa lettre de suicide) de Carrey qui n’en a rien à faire de ses problèmes de santé, mais elle avait fini par revenir avec lui avant de se suicider, à la suite d’une prise de bec. Dans le sang de la jeune femme, on retrouve un somnifère surpuissant  prescrit à Carrey. L’a t elle volé à Carrey ou lui a t il donné sciemment , voilà ce que la justice américaine examine.  Catriona était dépressive et nul doute que Carrey va jouer là dessus pour se défendre.

Le veuf de Catriona

Le procès aura lieu en avril 2018 et l’historique médical et sexuel de Catriona sera passé au crible par la défense, qui affirme qu’elle était dépressive après une augmentation mammaire. A suivre.

**

Charlie Sheen est dans le pire du pire. Atteint du VIH depuis plusieurs années, il avait gardé sa maladie secrète, se faisant traiter en toute discrétion. Pendant ce temps, il faisait la bamboula, se droguait et enquillait les partouzes avec des stars du porno et diverses petites amies…qui l’ont attaqué en justice en 2015 tout comme Sharpton. Ses deux copines Bree Olson et Natalie Kenly furent outragées. Il aurait appris qu’il était séropositif en Mai 2011 et ne sortait plus avec Bree Olson, mais toujours avec Kenly. Sheen affirma que ses ex femmes Denise Richards et Brooke Mueller savaient qu’il avait le VIH .

Bree Olson le qualifia de monstre à la télé, en larmes

Olson donna une interview TV poignante à la télé américaine.

‘Je pourrais être morte actuellement ! Je pourrais être littéralement morte en ce moment même, parce qu’il ne m’a rien dit ! 

« Il m’a dit qu’il a découvert cela quand on était ensemble; J’habitais chez lui, on couchait ensemble tous les soirs ». 

Bree Olson, 29 ans , affirma que Sheen osa même lui déclarer qu’il était ‘clean,’  et utilisait des préservatifs en boyau d’agneau quand ils étaient ensemble, des préservatifs qui protègent moins que des préservatifs en latex, car ne protégeant pas des MST virales , notamment du VIH.

‘Il me disait tout le temps : « I’m clean » ( j’ai rien).  .. et je l’ai cru. C’était comme jouer à la roulette russe…. C’était comme mettre un revolver sur ma tête et d’appuyer sur la gâchette à chaque fois. « . 

Des jeux morbides destructeurs qu’adore un junkie comme Charlie mais que l’énamourée Bree a joués sans le savoir. Mais qui croirait une star droguée, alcoolo et violente ? De toutes façons, qui croirait une star  addict au sexe ? Pas étonnant que ces stars attaquent des jeunes groupies sans jugeote.

Bree est séronégative mais ne pardonne pas. De son côté , Kenly, qui était en ménage à trois avec Bree et Charlie, n’est pas séropositive non plus mais n »a pas souhaité attaquer Charlie Sheen. La loi californienne punit en effet de 8 ans de prison ceux qui ont des relations sexuelles non protégées avec intention d’infecter quelqu’un.

Charlie au temps de Wall Street

Selon TMZ, 6 ex partenaires de Sheen auraient eu l’intention d’attaquer Sheen en 2015 ( 24 litiges à fin 2015)  pour  » tromperie, infliction intentionnelle de détresse émotionnelle et abus sexuel » , mais on n’en a pas de nouvelles à date. Sheen a probablement payé entre temps. Parmi ces 6 personnes, certaines n’auraient carrément pas été protégées pendant les rapports sexuels avec la star. Je me souviens avoir lu qu’une star du porno recevait un extra en dollars si elle acceptait des actes non protégés. Comme on le voit ici, c’est à chacun chacune d’être prudent et de ne pas croire sur parole son partenaire…. surtout un gars comme Charlie Sheen. Ce dernier a reconnu en 2015 avoir payé 10 millions pour étouffer des scandales de ce genre depuis qu’il est séropositif. Par exemple à telle actrice porno qui aurait été infectée par lui après avoir testé du sexe oral, vaginal et anal avec lui. Cette actrice aurait déclaré

‘J’ai eu des rapports non protégés avec lui pendant à peu près une année, en parallèle avec au moins 50 filles « .

Reconnaissons qu’il faut être inconscient pour ne pas se protéger quand on voit ce type de défilé orgiaque !  Il y a de quoi parler de comportement suicidaire, chose commune chez des personnes ayant souffert d’abus sexuels ( cas fréquent chez les actrices porno et les prostituées) .

Charlie aurait aussi reconnu avoir payé telle prostituée  qui avait vu ses médicaments de tri-thérapie.

Charlie, sorte d’épave, ex grand espoir du cinéma américain , ravagé par les drogues, l’alcool et les excès en tous genres, continue de plaire. Il s »est mis au vegan et sort avec Jools, une énième créature amatrice de stars. A la suite du scandale, il a réussi avec l’art de tous les manipulateurs à ramener le pathos de victime sur lui, se lamentant à longueur de talk shows de son statut de célébrité séropositive qui veut désormais alerter le monde.

 

L’acteur a révélé être atteint du VIH en 2015 alors qu’il l’avait depuis 2011.  La version a changé plusieurs fois, si bien qu’on ne sait pas trop quand il a été atteint et depuis quand et si il a le SIDA. Il a de tres bon spin doctors.  Il se présente désormais comme séropositif seulement et dit qu’il a été contaminé bien après avoir tourné avec Jenny Mc Carthy sur la sitcom Two men and a half en 2011 ( la starlette était furieuse d’avoir dû déclarer son herpès avant le tournage  ( chopé de son ex Jim Carrey ? ) alors que Sheen n’aurait rien dit de son VIH.)

Sheen promeut désormais la capote, affirmant avoir été contaminé seulement après 2 rapports sexuels sans protection,et surtout beaucoup d alcool et de drogues. Sheen ose citer Hemingway en disant

Courage is grace under pressure. Le courage, c’est la grâce sous pression.

A Hollywood, on sauve sa peau comme on peut,  mais cela devient dur pour les stars d en sortir impunies. Tant mieux. Ce sont des justiciables comme les autres.

Ce type de scandales donne une vraie leçon de prévention des MST. Franchement, star ou pas,  sortez couvert(e)s et ne croyez pas sur parole. Prenez le temps de connaître votre partenaire  avant de vous ruer !

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s