L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE- Letizia et Felipe, visite triomphale en Angleterre

2 Commentaires

Avant d »évoquer Bibi et Melania à Paris, je me devais d’évoquer l’ événement majeur people de la semaine qui était la visite d’Etat de Letizia et Felipe chez les Windsor.

Cela faisait 31 ans que Juan Carlos était allé en visite officielle au royaume d’Elisabeth II. Le Roi Felipe se devait d’y aller ne serait-ce que pour se présenter à ses  voisins européens, d’autant qu’avec le Brexit, la situation du Rocher de Gibraltar , enclave britannique en Espagne, devient encore plus sensible.

La Reine Letizia, a assuré royalement, donnant une leçon de style à ses comparses et reléguant Kate près de la cheminée.  Toute la famille Windsor était sur le pont pour accueillir les cousins espagnols.

Ils étaient tous là pour entourer le couple royal espagnol de leurs petits soins. Charles et Camilla, Harry, Andrew, Anne, ils étaient sur le pont pour seconder la Reine et Philip dont c’est la dernière visite officielle avant la retraite.

Charles et Camilla sont allés à la rencontre des souverains ibères, à leur hôtel. Letizia luisait de mille feux en jaune poussin, dans une tenue classique de son cher Frederico Varela, parfois décrié comme vieillot.

Letizia est radieuse, repulpée comme il faut avant son voyage.

Petit tour en calèches avec toute la pompe royale britannique.

Malgré le différend de Gibraltar, les deux familles royales s’entendent bien puisque apparentées via la famille royale de Grèce et du Danemark qui les unit. Sophie de Grèce est la mère de Felipe et descend aussi de la famille royale du Danemark, colonne vertébrale de l’ADN du  Gotha.  Il y eut notamment une Alexandra du Danemark fut reine d’Angleterre, en tant qu’épouse ( cocufiée) d’Edouard VII, fils de Victoria.

Le prince Philip est prince de Grèce, cousin de Sophie et de son frère, le roi déchu Constantin de Grèce, qui a épousé par amour une princesse du Danemark ( Anne Marie, soeur de la reine Margrethe du Danemark… ) .

La Reine a grand plaisir à recevoir son petit cousin espagnol. Felipe a délicatement assorti sa cravate au mauve de la robe royale, privilège de roi

Charles, grand ami de Juan Carlos et surtout de la reine Sophie , est particulièrement en avant avec Camilla. Il est loin le temps où lui et Diana emmenaient les enfants en vacances en Espagne.

Philip a un peu de mal à suivre la reine espagnole.

A l’intérieur, c’est la Reine Elisabeth  qui guide  le couple royal espagnol.

Elisabeth ne sort jamais de son royaume , contrairement aux autres monarques ( même du Japon) . Il est donc rarissime de la voir, à moins d’aller en visite à Londres.

 

Très mimi de voir Lilibeth et Philip partager un moment en famille avec le lointain petit cousin d’Espagne, devenu roi.

La soir venu, ce fut le grand gala d’Etat à Buckhingham. Letizia et Elisabeth furent éblouissantes, chacune à sa façon. Elisabeth opta pour la tenur white tie requise des dames: robe blanche et gants blancs. Une belle robe en satin de soie blanche brodée de bleu ciel. Et admirons l’énorme parure d’aigues-marines brésiliennes cadeau du peuple brésilien lors de son couronnement .  Jamais n’a t on vu des pierres pareilles.  Une merveille qu’elle ne porte que rarement.

Elisabeth II entendait rendre hommage à l’Amérique Latine même si au Brésil, on parle portugais. Letizia resplendit en Zuhair Murad, dans une robe aux couleurs de l’Espagne et de l’Angleterre. Elle porte la tiare Fleur de Lis , la plus prestigieuse de la Maison Royale d’Espagne. Emblème des Bourbon, cette création de la maison Ansorena fut un cadeau du roi Alphonse XIII à sa future épouse, Victoria Eugenia.

Camilla était de la partie, assise près du Roi Felipe. A quelques jours de ses 70 ans, la duchesse arborait une tiare Greville, un cadeau d’une certaine dame noble du nom de Greville à la Reine Mère. Camilla ne pouvant décemment toucher aux bijoux de Diana, elle récupère ceux de la  » vieille » granny adorée de Charles. Une vraie merveille de design également.

Kate se retrouvait reléguée au 3è rang, au salon près de la cheminée avec Harry dont c’était le premier Banquet d’Etat. William a fait son 1er banquet officiel  britannique seulement l’an dernier ( je pense que c’était lors de la visite du président chinois) .

On entrevoit à peine Kate en robe Marchesa de dentelles rose poudré. Elle porte la fameuse tiare Noeuds d’Amour, en perles et diamants, un joyau immortalisé par Lady Diana.  Tout le monde remarqua qu’elle osait pour la 1ere fois le décolleté plongeant, certains ironisant sur ses oeufs au plat.

Lilibeth s’amusa comme une folle avec son beau roi espagnol qui ressemble tant à sa maman, Sophie.

Un vrai plaisir de voir deux monarques aussi complices. Diplomate, la Reine affirma qu’elle avait confiance que les deux royaumes via leurs gouvernements arriveraient à trouver un compromis sur Gibraltar, ce rocher que les Espagnols voudraient récupérer.

Charles aussi, le non-roi frustré, était heureux de voir son ex homologue de prince héritier, devenu roi. Juan Carlos n’avait pas prévu d’abdiquer mais y fut obligé pour raisons politiques et de santé. Charles n’a pas cette chance.

Letizia était de nouveau dans sa couleur fétiche, le rouge cerise. Un colour block qui lui va à ravir. On note qu’elle prend la pose de façon élégante, afin de paraitre plus mince en 3/4 de profil ( un truc de mannequin et d’actrice bien connu) , chose que les mamies Bibi et Camilla ne prennent pas la peine de faire.

Harry fut aussi de « corvée », accompagnant le couple souverain le temps de quelques visites.  Discret et galant, il reste à sa place de prince auprès de la Reine espagnole, très heureuse d’être aussi galamment escortée.  Elle n’est pas indifférente au charme du prince le plus charismatique du monde. Mais il y a tellement de botox qui transparaissent de son visage un peu flasque.

Une tenue qu’elle a déjà portée qui lui va très bien, ample et raffinée. Leti a tout intérêt à porter des couleurs froides et  vives qui claquent. Je soupçonne que c’est une femme Hiver. Letizia poursuit en bleu nuit lors d’un grand gala donné par le Lord Maire de Londres.  

Les boucles d’oreilles de Leti sont un peu too much avec ces saphirs tous de la même taille alignés sur une plaquette de diamants. On ne voit pas ce qu’elles ont à voir avec la tiare. Leti porte une autre tiare ici, sa favorite,  la tiare Florale, un cadeau de Franco à la Reine Sophie.  Leti renouvelle un look déjà porté au Japon: robe bleu foncé et tiare Florale.  Le coup de la robe asymétrique  » une épaule » est peu vu chez les reines .

Anne est présente et sort le grand jeu, avec un côté médiéval. On dirait une robe ressortie des placards des années 40.

Felipe, en habit de soirée ( white tie)  fait le baisemain à l’espagnole ( levant la main de la dame vers son visage) tandis que sa cousine effectue une belle révérence. Le roi espagnol pratique encore le baisemain lors de l’accueil d’invités en son palais. Il le fait à la chaîne, mimant de lever la main de la dame.

Tim Lawrence, mari  séparé d’Anne , regarde, docile et mutique, comme toujours.  Un figurant de 1ere classe comme les aime Anne; princesse de caractère.  Anne, malgré une nouvelle teinture brune, fait parent pauvre en robe vieillotte de princesse de pacotille endimanchée et avec sa tiarette et son collier noirci ( de l’argent avec des zircons ?)

Cette tiare se nomme Diadème à Festons et appartient à Anne, qui la reçut en cadeau du World Wide Shipping Group en 1973 , alors qu’elle venait baptiser un de leurs bateaux. Une tiare qu’elle prêta à sa bru Autumn Philips lors du mariage de son fils Peter, frère de Zara.

Nous savons comment sera Ivanka dans quelques décennies, il suffit de regarder Anne vieillir

Le dernier jour , c’est le prince Andrew qui escorta le couple espagnol pour une visite à un centre de recherches,  avant de les emmener à Buckingham où Felipe prit congé d’Elisabeth.

Les tendons d’Achille de Leti sont tendus comme un string

Letizia touche la Reine Elisabeth, privilège de reine

Letizia portait une jupe rigide Topshop et une pochette en vannerie, une idée originale qu’on ne voit pas souvent. Elisabeth est sous le charme, en robe bleu clair.

Bref, une opération rondement menée qui ressoude les liens entre l’Espagne et le Royaume Uni. A part les boucles en plaquettes à la Mairie de Londres , Leti a assuré un sans faute , évitant des tenues la rendant squelettique ou vieillotte. Ce sont les Windsors qui semblaient surannés avec des tenues parfois anachroniques.

Un max de  photos 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “PEOPLE- Letizia et Felipe, visite triomphale en Angleterre

  1. Effectivement, Laetizia a été presque impeccable ! Une préférence pour la tiare florale, celle à la fleur de lys semble surdimensionnée pour elle.
    La princesse Anne a terriblement mal vieillie, je lui donnait bien dix ans de plus que son âge. Camilla, qui joue pourtant sur le registre gentille mamie, fait plus jeune qu’elle. Le sourire sans doute.
    Bravo au Duc D’Edimbourg pour son déplacement malgré sa retraite annoncée. Toujours la classe à son âge !

  2. Pingback: PEOPLE- Felipe, le roi serein | L'effet colibri, the hummingbird effect

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s