L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE- Reines, entre larmes et sourires.

Poster un commentaire

Des reines qui pleurent, d’autres qui rient. Le Royaume Uni continue de panser ses plaies et son chagrin après la série de coups du sort qu’il a subie ces derniers temps. Déchiré par le Brexit, le pays a fait face aux attaques terroristes mais doit maintenant supporter ses incroyables lacunes en gestion de sécurité des immeubles. Le scandale Glenfell Tower a déclenché l’ire de tout un peuple contre un gouvernement qu’il estime faible et peu préoccupé par les pauvres.

C’est dans un contexte maussade que s’est déroulé le 91e anniversaire de la Reine Elisabeth célébré par le Trooping the Colour aujourd’hui. Kate a fait contre mauvaise fortune bon coeur, étrennant un nouveau style en pantacourt pas du plus bel effet.

Plus au Sud, Letizia renfilait sa robe fétiche Hugo Boss, par une canicule de 37 degrés. Plus au frais, Maxima,  souriait dans les rafales de vent.

Le scandale Glenfell Tower hantera encore longtemps les Britanniques. Des images qui ont choqué le monde, comme une sorte de Titanic en feu, ou un remake de 911. On n’en croit pas ses yeux de voir en 30mn une tour entière se consumer comme un bûcher de 25 etages. La faute à un revêtement cheap en plastoc qui fond comme neige au soleil. Il fut choisi pour son prix mais aussi pour redonner une vue métallisée plus plaisante aux les habitants voisins de Kensington, aisés.  Ce revêtement fut délibérément installé par de criminels radins. La Tour flamba alors comme une allumette, lors d’un incident au 4e étage impliquant le frigo d’un résident. Pas de survivant dans les 3 étages supérieurs.

Très ennuyée mais aussi très « autiste », la Prime Minister Theresa May a brillé par son insensibilité sur la BBC , répondant très technocratiquement que le gouvernement fait tout pour supporter les entités de secours et d’aide. Pas un mot pour les victimes, outrées.

La Reine, fort heureusement, était venue sauver l’honneur en rendant visite aux victimes avec William. Le trio princier a d’ailleurs donné au fonds destiné aux victimes. Des stars se sont aussi ruées sur les lieux , telles que Rita Ora ou Adèle et même le fils aîné Beckham.

Elle parla aux victimes comme aux forces de police ou les secours, déclarant n’avoir rien vu de plus horrible.

Une distance fort royale, mais on ne saurait lui demander d’être tactile comme un Harry. On surprit même le regard voilé de la Reine, elle qui ne versa jamais une goutte pour Diana, dont c’est le 20e anniversaire de la disparition…

Comment rester de marbre face à ces rescapés et secours hantés par les cris d’enfants suppliant qu’on les secoure.

Un vrai Titanic de feu en pleine ville. Impuissants, les secours n’ont pu aider les prisonniers du brasier monstrueux. Dire que des dizaines de tours au UK ont le même revêtement ….un scandale « sanitaire ».

Si May gère comme elle peut, Jeremy Corbyn, son rival travailliste, est venu parler aux victimes.

C’est dans un contexte de deuil et de chagrin que la Reine a fait un des pires Trooping the Colour de son règne. Une année horribilis pour le UK.

Sombre mais déterminée face à l’adversité, la famille royale a communié avec le peuple lors de cette parade militaire de 1600 soldats.  Charles, William et Anne ont chevauché, tandis que Harry était resté en calèche.


La chaleur fut telle que 5 soldats tombèrent dans les pommes , chose qui arrive chaque année desormais.

Harry etait sombre. Sa chère Meghan doit lui manquer, outre la morosité ambiante qui va d’attentats au déballage de vieilles cassettes audio de Diana racontant son calvaire de mariage avec Charles, la trahison de Camilla, ses accès de boulimie anorexie, etc. Andrew Morton se permet désormais de les livrer au public. 

Impassible, Camilla était de marbre en tenue ivoire, auprès de Kate en rose bonbon.

 

Charlotte et George se sont bien fait remarquer, excités et s’ennuyant en même temps.

Tandis que la Reine rendait visite aux victimes de Glenfell hier, Kate a participé tout sourire  à un événement caritatif sponsorisé par la marque la plus proche des Windsor: Range Rover bien sûr. Quand un écolier lui demande combien de voitures elle possède, Kate répond qu’elle a une Range Rover. Of course.  La marque paie aussi Zara comme égérie et a prêté 50 véhicules aux Middleton pour le mariage de Pippa. 

La princesse surprit, troquant ses slims Zara pour un pantalon marin de chez JC Crew avec chaussures JC Crew assorties en motif prince-de-galles….vieillottes.

Les chaussures ne vont pas avec la tenue. Le tombé du pantalon et la longueur semblent ne pas aller de pair avec la veste Zara trop courte. On aurait dit que la veste a rétréci sur la princesse. On doute qu’elle ne puisse la  fermer.  Kate semble avoir acheté une veste trop petite.

Le pantalon marin est si serré qu’on dirait qu’il a séché sur elle. En fait, elle a dû prendre du poids, ce qui est une bonne nouvelle, mais son pantalon ne va plus.

Et la pose Kate en prime qui fait son retour. On note en revanche l’abandon du fake tan, Kate étant d’une blancheur inhabituelle.

Kate a dût tenter de s’inspirer de Maxima, rayonnante lors de l’anniversaire des rois norvégiens dans un pantalon marin qui la met en valeur. Il faut dire qu’on est là sur un look fortement teinté  Chanel.  

Kate a compensé par des mimiques et grands rires.

Plus au Sud, cela chauffe aussi mais c’est climatique: il règne une canicule d’enfer en Espagne. Par 37 degrés, la reine espagnole Letizia est toutefois apparue souriante et détendue.

Une robe Hugo Boss qu’elle a déjà portée plusieurs fois. Il y a deux ans, Leti avait fait peur avec ses bras « patte de grenouille ».

Leti il y a quelques années

Clairement, Leti a repris du poids et musclé ses bras. Sa bouche repulpée la rend méconnaissable, mais cela le met de bonne humeur.

 

Leti continuait en jupe corolle le lendemain. Plus girly et moins office wear. Le roi Felipe semble sous le charme.

Une petite pose Kate pour l’occasion.

Une fois de plus, Leti mise sur les boucles d’oreilles et refuse tout autre accessoire.

En Hollande, Maxima était aussi de grande humeur, souriant malgré les rafales de vent .

Maxima a enchaîné la saluts à la foule, avec son aplomb et sa classe habituelles. En dépit du vent et de sa robe froissée.

Plus de photos

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s