L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE- G7 suite, Bling bling et élégance

1 commentaire

Toujours plus clinquante, plus éblouissante,  après son ensemble floral D&G à 50 000 dollars ( 45KE) , Melania Trump a poursuivi son show en soirée dans une tenue carrément total bling bling, des pieds à la tête. Une tenue de pharaonne idéale pour flatter l’égo du Président Trump.

Mais Brigitte et Akie Abe n’étaient pas en reste.

Ils sont arrivés main dans la main comme des tourtereaux aux Oscars. Donald et sa nana, Melania, vêtue comme une boule à facettes qui luisait dans les flashes. Une robe qui faisait penser à des costumes de série de science- fiction spatiale. Ce genre de robe vaut dans les 40 000 dollars au bas mot, mais je parie que D&G a fait un prix d’amis à Mme Trump.

Digne des Emirats, cette paire de souliers stilettos. Trump devait être si fier de son épouse poupée mannequin.

Une manucure américaine ( style « french manucure » toutefois! )  avec les ongles qui dépassent bien des doigts comme on peut le voir ici. Très différent du style Windsor. Pippa et Kate suivent à la lettre la règle de discrétion et de sobriété royale.

Pippa à son mariage

Kate en Inde

Melania incarne le style de beauté transatlantique tel qu’on l’apprécie en Floride ou en Californie: fake tan, ongles longs, cheveux de Drôle de Dame, tenue scintillante. Sans parler du tuning: botox, fillers, chirurgie, prothèses mammaires, etc.

Melania à Bruxelles

Côté hommes d’Amérique, le fringant Justin Trudeau incarnait un autre style, celui du trentenaire cool. Il a grossi depuis qu’il est Premier Ministre mais il tient la forme. On le voit poser dans Vanity Fair avec Meghan Markle et Emma Watson pour le Sommet des Jeunes qui s’est tenu au Canada, mais aussi déambuler au G7, veste jetée sur l’épaule, en bras de chemise. Demarche mannequin. Pas jambes ecartees comme un canard ou cowboy. 

Un autre couple a déboulé main dans la main, ce sont les Macron. Mme Macron serre les genoux , donc marche de façon esthétique. Posture en amélioration. Elle se tient plutôt droite.

 

Brigitte était de nouveau en panoplie LV, escarpins à bout doré, petit sac et tailleur blanc. On dirait le même que celui de l’investiture, mais la ligne semble un poil plus longue,par un effet optique lié à la veste fermée. Tous deux devaient avoir chaud.

Le couple a fait le buzz en entrant dans l’arène.

Bibi marche en serrant les jambes, le secret pour bien marcher élégamment en talons

Assis au premier rang non loin du couple Trump et près du couple italien. Bibi ouvre sa veste une fois assise. On remarque un beau chignon banane de la Première Dame française, pour une fois, pas de petits cheveux qui dépassent. Ils sont lissés et laqués, n’ont pas l’air sec.

Derrière, Angela Merkel fait sa tête de chouette en surveillance, assise près de son époux. Elle n’a pas fait l’effort d’une robe de soirée, préférant son sempiternel costume avec veste interchangeable sur pantalon noir. Ici, une veste blanche qui l’illumine. Le blanc est un choix lumineux en ce temps estival. Mme Shinzo Abe, Akie Abe, 54 ans,  est très chic en robe blanche, avec une robe d’une longueur appropriée. Les manches 3/4 lui permettent de ne pas avoir trop chaud vs. Angela et Brigitte.

Le hic de la jupe courte, c’est quand on s’assoit:  la jupe remonte un peu trop pour être formelle dans une soirée de ce niveau. Il n’y a rien de classe là dedans. On dirait qu’elle est en short. Dommage car si Bibi écoutait ce qu’on lui dit, elle serait vraiment mieux. Il paraît qu’elle s’entête sur le port de jupes mi-cuisses et choisit seule ses tenues, faisant fi des remarques. Dommage qu’elle ne pose pas la question à son styliste Ghesquière.

Je note que la presse française reste bien gentillette voire extrêmement déférente ( obséquieuse s’il s’agit de Bern, un soutien officiel des Macron)  envers la prestation « si élégante » de Brigitte; publiant des photos retouchées et triées sur le volet où elle a l’air parfaite. On avait eu cela aussi sur Valoche. Il fallait aller dans la presse internationale pour voir ce qui se passait vraiment. Ce n’est pas un hasard si de nombreux médias français appartiennent à de riches soutiens de Macron  .  Heureusement qu’il y a des blogueurs indépendants pour apporter d’autres éclairages !

Purepeople trouve que « Bibi est parfaite » tout en nous offrant un diaporama de 53 photos qui montre l’inverse. On y voit Brigitte encore plus mal en point qu’on ne le pensait dans sa mini robe patineuse années 20, empoignant son sac au lieu de tenir la bandoulière.  Voûtée en avant, peinant pour cheminer sur le pavé bruxellois.

Brigitte rejoindra t elle Kate dans le club des culottées déculottées par le vent

La photo grossissant de 20% au moins, imaginez ce qu’il en est en vrai. 

Tantôt elle cache son sac en le tenant dans son dos, tantôt elle l’empoigne et le tient tant bien que mal, on ne sait pourquoi. Je vous laisse regarder par vous-même.

Pour moi, la plus élégante fut Mme Shinzo Abe , Akie Abe , lors de ce sommet. Posture , tenue, port de tête, coiffure courte estivale, maquillage léger, teint lumineux, choix de tenue sans ostentation. Elle s’habille pratique mais chic pour l’occasion ( temps chaud, événement formel, beaucoup de marche) .

Akie Abe, née Matsuzaki, est issue d’une riche famille de la confiserie, comme Brigitte. Son père dirigeait une des plus grandes sociétés de bonbons au Japon. Pour les Trogneux, il s’agit d’un réseau de quelques boutiques de chocolats et de macarons en région Nord. Comme Brigitte, Akie a étudié en écoles catholiques . Elle a travaillé dans une des plus grandes agences de publicité, Dentsu. Puis elle a épousé Shinzo Abe (62 ans actuellement) en 1987 et n’hésite pas à s’opposer à son mari sur des sujets divers. Elle n’a pas eu d’enfants, malgré des traitements de fertilité.

C’est une femme de médias qui n’ a pas la langue dans sa poche; elle a été DJ radio sous le nom d’Akky. Et elle milite pour la cause LGBT, participant à la Gay Pride de Tokyo en 2014.

Le couple est néanmoins dans la tourmente au Japon , avec un scandale immobilier bizarre, impliquant une donation secrète d’un million de yens par Mme Abe à un auxiliaire d’école maternelle ultra- nationaliste. L’affaire est niée par le gouvernement mais une enquête parlementaire bat son plein. Il s’agit d’une école controversée par les parents mécontents. Les enfants doivent saluer chaque jour les portraits impériaux et apprendre la charte impériale d’éducation de 1890, texte  qui invite à faire allégeance à l’empereur et à se sacrifier (fanatiquement) pour son pays, charte abrogée par les USA après la Seconde Guerre car jugée responsable de l’embrigadement aveugle de la junte nazie japonaise. Le scandale couvre aussi une sombre affaire de sous-évaluation de terrain.

L’affaire Ferrand attend les Macron à leur retour en France, également une affaire de terrain. Mais c’est une autre histoire.

 

 

Publicités

Une réflexion sur “PEOPLE- G7 suite, Bling bling et élégance

  1. Pingback: PEOPLE- Princesses , back to Business | L'effet colibri, the hummingbird effect

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s