L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

SANTE- Endométriose, choc toxique, stérilité, on ne s’en tamponne pas

Poster un commentaire

Non, on ne s’en tamponne pas. Ce n’est pas que pour les femmes, c’est pour les papas, les frères, les amis, les maris et les amoureux aussi.

Il est important que vous soyez bien au courant des dernières recherches sur le sujet quant aux tampons. Même si vous n’en portez pas, vous avez une amie, une soeur, une fille qui en portent, qui sait. Un reportage de France 5 met en avant des informations qui incitent sérieusement à la prudence, surtout si vous souhaitez avoir des enfants…

Lorie se bat contre l’endométriose. La faute aux tampons ?

Le syndrome toxique menstruel est une infection qui touche des femmes du monde entier. Il revient en force depuis les années 2000 sans que personne ne comprenne. Nombre de cas sont assimilés à des MST alors que ce sont des choc toxiques menstruels. Dans le colimateur, les tampons. Ces morceaux de ouate ne sont pas si anodins qu’il n’y parait…

Quelques points à savoir

On est loin des années 70 qui avaient vu le tampon Rely, nouveau bébé de la marque Procter and Gamble, tuer 600 femmes et causer un scandale sanitaire énorme, indemnités à l’appui.  Le choc toxique revient néanmoins et les médecins s’interrogent. 

Le mannequin Lauren Wasser , amputée d’une jambe en raison de ce choc toxique médiatise à fond le calvaire qui l’a menée à l’amputation.

1-Une composition cachée…pire que les cigarettes

Les tampons et serviette hygiéniques sont des produits intimes dont on ne connaît pas la composition. Elle est obligatoire sur tout produit en contact avec le corps ( cosmétique, médicament), mais pas pour ces produits là. Cela rappelle le scandale des cigarettes ( cf le film The Insider) Les tampons sont vraiment sur la sellette, car intra-vaginaux, et en contact avec les muqueuses vaginales qui sont très poreuses.

Or, les compositons sont assez…chimiques. La ouate est en partie synthétique et contient de la cellulose de bois blanchie au chlore, ce qui génère des résidus de dioxine. La dioxine pollue d’ailleurs des rivières voisines d’ une usine de cellulose en Floride. Le résidu de dioxine n’est pas dangereux mais quand on met 8-10 tampons par menstruation, douze fois par an, cela comment à en faire dans le corps.

On a trouvé 20-30 composants chimiques dans les tampons les plus vendus en France. Parmi eux, des phtalates, ces fameux perturbateurs endocriniens qu’on trouve déjà dans des parfums, cosmétiques divers. Encore une accumulation de plus  dans le corps. Quand on sait que la voie vaginale est ultra  » absorbante » versus la voie cutanée ou orale, on peut se méfier.

Depuis avril, Tampax indique une composition qui reste non exhaustive. C’est un enjeu qu’on a aussi avec les farines.  Certains additifs ne sont pas obligatoires. C’est tout le problème de certains produits alimentaires. Cela pousse à consommer bio .

 

Michele Rivasi, députée européenne

2- Ces mecs qui nous gouvernent

Au niveau européen, rien n’est fait. La Commission a rejeté les demandes d’une parlementaire européenne française, Michele Rivasi. Une Europe des lobbies qui ensuite s’étonne qu’on vote dans les extrêmes partout en Europe. Il faudrait peut -être que les gens de la commission et les lobbies arrêtent leur cinéma au détriment des femmes.

Un indicateur de gouttes est sur tous les paquets de produits hygiéniques, mais en fait il ne correspond pas au flux des règles, mais au risque potentiel de choc toxique menstruel. Les producteurs l’ont détourné pour en faire un indicateur de performances.

Une analyse est en cours au Secrétariat à la consommation en France. La DGCCRF a envoyé à l’ANSESS ses résultats faisant état de résidus de dioxines et de furane, produits cancérigènes. On attend un résultat officiel cet été.

Laetitia Milot

3-  Les conséquences d’un processus naturel enrayé …

Les tampons empêchant les flux menstruels de s’évacuer naturellement, des chercheurs partout dans le monde s’interrogent désormais sur les liens entre l’endométriose et les tampons. En effet, les risques d’infection par le staphylocoque doré sont accrus , mais les accumulations de sang pourraient favoriser le développement de l’endométriose. Cette maladie empêche nombre de femmes d’être fécondes normalement, outre les perturbateurs endocriniens ( qui perturbent les hommes et les foetus  également).

Des statistiques en Afrique du Sud montrent un lien troublant entre taux d’endométriose et taux d’utilisation du tampon.

Les stars touchées par l’endométriose sont légions. Elle cause notamment des fausses couches. Dans mon entourage, j’en compte plusieurs dont on ne saura pas si cela les a empêchées  d’avoir des enfants.  On compte en France Laetitia Milot, mais aussi Lorie ( Pester), récemment opérée. Aux USA, Dolly Parton , Padma Lakshmi  (mannequin, animatrice télé et ex de Salman Rushdie) ont parlé de cette maladie encore méconnue. Dolly pense qu’elle n’a pas eu d’enfants à cause de l’endométriose.

Dolly Parton

4- Que faire 

Les recommandations logiques seraient d »éviter le port de tampons et d’utiliser des serviettes , qui au moins ne sont pas en contact direct avec les muqueuses internes. Veiller à changer fréquemment de tampons afin d’éviter les infections, si on estime ne pas avoir le choix .

Les jeunes filles ados devraient s’abstenir, elles risquent d’oublier de les changer et sont encore en pleine croissance. Les protections bio ne sont plus des gadgets, à ce qu’il semble… Les coupes non plus.

Les lobbies essaient de jouer sur le tabou des règles: les femmes ont autre chose à faire que de protester sur ce genre d’objets . Eh bien, il faut réviser ses réflexes. Il faut libérer la parole et revendiquer plus de transparence.

Notons qu’en Inde , Meghan Markle était intervenue début mars pour parler du non accès de jeunes filles indiennes aux protections hygiéniques, ce qui les empêche d’aller à l’école normalement. Esperons qu on ne leur deverse pas tous les stocks de tampons invendus en Occident. 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s