L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

HUM-PEOPLE- Stars, le salaire de la maigreur

1 commentaire

Avant , on parlait du salaire de la peur, cf le film sur ces routiers courages. Les coulisses du mannequinat et du show biz, ce n’est pas beaucoup plus reluisant sous des allures strass et luxe.  Adriana Karambeu vient de révéler dans Paris Match le prix qu’elle avait payé pour son statut de mannequin star. Emma Thompson, elle, dénonce carrément l’anorexie en vogue chez les actrices de Hollywood.

Heureusement qu’il y a des exceptions qui commencent à s’affirmer.

On savait qu’à la fin des années « supermodels 90 », une vague de squelettisme avait frappé les mannequins, les transformant en brindilles faméliques, façon Kate Moss, la nouvelle reference. Claudia Schiffer elle -même avait dû s’y résoudre. On est dans la régression à outrance, l’adolescence voire l’enfance deviennent des modèles pour des adultes en phobie de l’âge et de la maturité. C’est le règne de la lolita type Britney, en dépit d’un mouvement anti pédophilie qui monte à l’aune de scandales traumatisants comme l’affaire Dutroux.

Adriana ado

Du taille 38 déjà miraculeux sur des femmes de 1,80, on passe à du T36 voire du T34. Les designers , les mannequins, tout le monde se came encore plus pour ne plus bouffer. Certaines en meurent. Les designers sont aussi maigres que les modèles sauf que ce sont des mecs et qu’ils sont moches et leur corps n’est pas leur fonds de commerce. On est en train de revenir aux mannequins anonymes, mais version cintres osseux ambulants dont le job est de ne pas éclipser la robe ou la marque. Fini le temps des mannequins stars comme Cindy, Elle, Nadja , Emma ou Christy.

C’est à cette époque que prospère Adriana Karambeu, la Slovaque immense devenue star nationale en 1998 grâce à son statut de femme de champion du monde de foot. Son mariage fait grand bruit et ce couple si contrasté illustre la France Black Blanc Beur. Les deux ont l’air très opposé physiquement, mais sont en fait assez similaires si l’on en juge par leur personnalité réservée et quelque part enfantine. Ils ont l’air de deux ados. Mais elle est plus intéressée par les paillettes, apparaissant dans Paris Match facilement, se mettant un peu en scène. Adriana est une habile spécialiste en personal branding. Elle se forge une image gentille, que les femmes et les hommes trouvent sympa: elle n’est pas dans une séduction agressive malgré ses appas. Elle a l air candide.

Toutefois, c’est elle qui initie le divorce et l’annonce. Karambeu est pris au dépourvu à la radio, contraint d’entériner l’annonce faite par sa femme la veille dans un média. Karambeu est un homme pudique, discret, pas du tout dans la même veine que sa mannequin d’épouse, qui est une as du marketing média.

Adriana a bâti une bonne réputation en France où elle est synonyme de beauté irrélle et d’une certaine élégance dans les manières. Ce n’est pas une camée capricieuse comme Kate Moss ou  une harpie comme Naomi.  Le prix de la gloire est assez cher cependant, des voyages en avion tous les jours de la semaine et des exigences inhumaines sur son poids. Son agence parisienne lui demande de passer à T34 alors qu’elle est déjà considérée trop maigre en Slovaquie. Elle fait 1.85m et ne doit pas dépasser …53kg. Nombre de femmes minces de 1.65m sont déjà à 53kg. Sa mère l’aide à tenir, étant nutritionniste. Néanmoins, on pourra comprendre qu’avec un rythme de vie pareil, Adriana n’ait pas eu d’enfant. D’ailleurs elle dit à demi mots qu’elle en avait peur. On sent des ombres dans sa psyché de supermodèle si jolie.

Adriana affiche son divorce et sa vie dans Paris Match. Elle crée sa marque de cosmétiques, qui ne marche pas. Mais elle poursuit comme égérie de marques diverses, y compris la cause de la Croix Rouge, un écho à ses études de médecine jadis. Elle essaie la télévision sur M6 , la comédie, mais finit par se fixer avec Cymès sur la 2 avec une émission sur les pouvoirs extraordinaires du corps humain, un titre bien ésotérique et hypertrophié.

Adriana a même retrouvé l’amour avec Aram dit André Ohanian, un businessman d origine arménienne basé au Maroc où il possède un hôtel de luxe.   Plus âgé, il la rassure et l’aide à surmonter les mauvais souvenirs d’un père froid , très strict. Un cas typique chez les femmes qui exercent les professions requérant de se montrer dans les médias.  Désormais apaisée, Adriana  a pu vaincre sa peur d’avoir des enfants, et désormais essaie d’en avoir. Une fausse couche l’an dernier ( un oeuf clair à 7 semaines) ne l’a pas découragée. Adriana a t elle pâti d’années de régime draconien faisant T34 , 53kg pour 1m85 ?

Emma Thompson, qui a bien vécu toute cette époque années 90, 2000 commentait récemment à la TV suédoise, effarée, l’anorexie galopante chez les actrices à Hollywood.  Avec son humour et son esprit habituels naturellement. Emma est la seule femme à avoir été oscarisée comme Meilleure Actrice Principale ( Howard s End de James Ivory) et Meilleure Scénariste ( adaptation du roman Raison et Sentiment)

Pas de La La Land pour Emma

‘Je n’ai jamais déménagé aux USA,’ dit-elle. ‘Je n’ai pas pu… Chaque fois que j’irais à LA , je penserais « Oh mon Dieu, je suis trop grasse pour être là.  » Je pense qu’à mon arrivée, ils  me diraient  « Vous êtes trop grasse, et vous êtes trop vieille. Rentrez chez vous. « 

L.A est si démente et hostile. C’est très étrange comme endroit et je ne pourrais pas y vivre.

‘L.A is so mad and so hostile. It is a very strange place and I could not live there.

Emma se souvient avoir riposté à un producteur américain la phrase suivante:

Voulez-vous que je sois actrice ou  mannequin ?

‘Do you want me to be an actress or a model?’

En 2008, Emma est la star de Brideshead Revisited

Emma se souvient aussi du film « Brideshead Revisited »( roman célèbre de Evelyn Waugh),   où elle a dû s’interposer pour protéger une actrice à qui la production avait demandé de maigrir , alors qu’elle était parfaite.

‘Il y avait une merveilleuse actrice dans un de mes films qui s’intitulait « Brideshead Revisited », et le producteur lui avait demandé , « Accepteriez-vous de perdre du poids? » alors qu’elle était exquise; je leur ai dit « Si vous lui reparlez de cela d’une quelconque manière, je quitte ce film.  ‘

Heureusement qu’il y a des femmes de pouvoir qui peuvent et osent s’interposer. C’est probablement une des clés pour libérer les femmes du joug de ces producteurs et patrons machistes qui exigent l’impossible tout débordant de leurs pantalons à force de se gaver de champagne, cognac et petits fours… et autres drogues.

Emma affirme que jamais les actrices américaines n ont été aussi sous pression. Certaines ont carrément arrêté de manger selon Emma, désabusée.

« Ce qui se passe là -bas est diabolique, et c est de pire en pire« .

On se souvient du refus du diktat de la maigreur par Kate Winslet après Titanic. De nos jours, elle n’aurait probablement plus décroché le rôle de Rose.

A l’époque de Forces of Nature ( Un vent de folie), Sandra atteint un poids vraiment minimal. Ici face à son partenaire, Ben Affleck.

Sandra Bullock avait aussi cédé au régime à la fin des années 90 , reconnaissant qu’elle avait été trop loin, ayant la peau sur les os.  Depuis, ces deux stars ont cédé aux sirènes des fillers, ce qui n’est pas mieux. Bientôt il sera plus simple de trouver des rhinocéros blancs que des actrices sans figure plastifiée. Il doit nous rester Jessica Chastain ou Emma Stone pour quelques années.

Il est vrai que la maigreur d’Emma Stone à une certaine époque avait de quoi inquiéter. Ce fut frappant dans les films Birdman et L’homme irrationnel.

Elle a depuis récupéré comme on a pu le voir aux Oscars.

Il est rafraîchissant de voir encore des actrices à morphologie normale, mais elles ne tournent pas trop, telles Jennifer Garner, qui au passage, va finalement divorcer pour de vrai de Ben Affleck. Ce dernier est en train de déménager, après une cure de désintoxication pour alcoolisme et une thérapie de couple. Au moins, le couple aura pris le temps de laisser de la réflexion, contrairement aux explosifs Brangelina.

Jennifer Garner,  il y a quelques jours avec de vrais bras et de vraies jambes

Angelina Jolie est probablement l’actrice la plus squelettique de Hollywood. Elle se dirige désormais vers une carrière à la Clint Eastwood, en tant que réalisatrice. Avec sa maigreur famélique et alcoolisée, l’ancien sex symbol n’est plus que l’ombre de lui même. De la maigreur OK, pas du squelette. Sans parler de la mauvaise image de celle qui se veut la nouvelle Audrey ( l’ONU)  mélangée à la nouvelle Joséphine Baker ( la tribu de gamins du monde entier).

A l’époque de Maleficent

Consciente du souci, la gothique actrice bisexuelle affirme désormais vouloir arrêter sa carrière d’actrice. Normal, elle était moribonde. Angie a des ambitions. On l’a vu enseigner à la London School of Economics , ce qui a fait ricaner.  Mais nous allons reparler dans un autre post de sa reconquista. Désormais , elle se drape dans des robes amples et couvre jambes et bras par de vaporeux tissus, assurément moins révélateurs.

Le marché oblige aussi les annonceurs et médias  à réviser leur position. Les mannequins « ronds » débarquent en force avec des femmes qui font finalement ….T40 ou T42. Les Ashley Graham ou Myla Dalbesio changent un peu la donne et donnent bonne conscience aux medias.   L anorexie est devenu une maladie reconnue grâce à Lady Diana et à de multiples témoignages d anciens mannequins .  On ne peut plus mettre du squelette à la une sans passer pour irresponsable.

Kate jadis, Myla de nos jours

Le monde de la danse aussi a sa perle  révolutionnaire avec la talentueuse ballerine étoile , noire et issue de quartiers défavorisés de surcroît, Misty Copeland. Elle n avait pas le physique frêle de la ballerine et a prouvé que c’ était possible.

Chez les royautés aussi la maigreur semble être un objectif . Sissi avait initié la mouvement, dépressive. Mariée à 15 ans et demi, elle souffre de l’enfermement de sa vie d’impératrice consort viennoise. Le contrôle du corps est un désir obsessionnel de sa part, nullement un diktat de la société ou de quelconque patron. C’est le seul royaume qui lui reste vu que sa belle- mère , sa rigide tante Sophie lui prend tout, même ses enfants . Sophie considère en effet que la fantasque et jeune Sissi ne saura pas gérer ses enfants.

De nos jours, personne ne les y oblige, mais certaines semblent fragiles sur le sujet, la preuve, elles recourent aussi au Botox, signe d’une vraie insécurité sur leur apparence, qui serait dictée par la peur des  médias.

Le désir d’être parfaite est le signe de blessures du passé. Kate a par exemple reconnu avoir été victime de harcèlement au collège, renfermée et replète au point que ses parents l’ont envoyée en thérapie. Adepte de fitness et yoga à outrance, sans parler du poisson crû et des smoothies verts, la duchesse de Cambridge semble cultiver de façon excessive sa maigreur. Passer de T38 à T32 en quelques années, ce n est pas normal. 

Elle fait T 32-34 pour 1m75  mais cela ne semble pas encore assez maigre. Letizia fait presque grosse à côté. En même temps, Kate ne semble pas dissimuler son corps, au contraire, elle le montre volontiers dans de moulants jeggings qui glissent sur son ventre si plat et si vide, voire dans de volantes robes rentrées dans l’histoire de la photo people.

Pour en savoir plus

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “HUM-PEOPLE- Stars, le salaire de la maigreur

  1. Pingback: PEOPLE – Pâques royales | Bienvenue , Welcome to my blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s