L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE- Brigitte Macron, le style d’une « candidate »

Poster un commentaire

Brigitte Trogneux Macron est un soutien moral clé pour son mari Emmanuel Macron  dans la campagne présidentielle. Le candidat favori des sondages bénéficie du soutien sans faille de son épouse, qui le suit, le conseille, l’accompagne partout. Tellement motivée, qu’elle semble carrément candidate au poste de Première Dame. Rarement depuis Anne Sinclair, on avait vu une épouse de candidat aussi déterminée et motivée.

L’Express Styles évoque carrément son style « marketing »  dans un article, l’occasion de passer en revue son style remixé par LVMH et Delphine Arnault, la fille du milliardaire numéro un de France :  Bernard Arnault. Un an après, faisons une petite revue du style de la candidate à la Présidence.

Rarement n’avait on vu une femme de candidat sponsorisée par un groupe de luxe, au point de tenir un cahier des tenues empruntées. ( Quid des godasses. Les rend- elle une fois portées au 14 juillet sous le soleil ? ) .

Clairement, cette campagne est aussi celle de Madame Macron. Une couleur, une marque, ce n’est pas le signe d’une grande créativité de notre potentielle Première Dame.  D’autant qu’elle ne s’habille pas selon sa morphologie et sa carnation de peau orangée…

D’habitude, elles attendent d’être Premières Dames pour se faire prêter des tenues qui représenteront le génie français de la haute- couture dans le monde. Brigitte Macron n’a pas attendu. Habillée par LV depuis plus d’un an, la femme du Ministre Macron , Brigitte, une célébrité par elle-même, tient un cahier qui permet de s’assurer qu’elle restitue chaque tenue.

Brigitte se met la pression pour avoir l’air jeune et cool, en marche, quoi.  Étonnant, pour cette femme qui représente un changement de société. Le changement ne dure pas très longtemps.  Les Macron ne font pas tant que cela fi des conventions.  Elle se doit d’être d’jeune, sport  et sexy, semble t elle revendiquer dans ses tenues pas forcément chic et jeunes malgré le prix. 

Pourtant, à 63 ans, elle a le dynamisme d’une jeune grand-mère pleine de joie de vivre et de vivacité intellectuelle.  Elle n’a rien à prouver. Elle pourrait être élégante et fraîche sans se vêtir comme une groupie rock de 25- 30 ans.

Cependant , elle adopte systématiquement des tenues sport rock qui détonnent et la vieillissent curieusement par leur anachronisme. Le noir la durcit énormément, mais elle ne semble pas s’en rendre compte. Le fake tan aussi d’ailleurs. Elle porte un carré mi long qui lui fait le visage encore plus carré et efface son cou pas très grand. 

Le blanc adoucit Brigitte aussitôt. On voit le contraste de l’écharpe sur sa peau bronzée.

Harponnée rapidement par une amie, Delphine Arnault, fille de Bernard, le milliardaire le plus riche de France, pape tout- puissant du groupe LVMH, Brigitte a  » bénéficié » d’un relooking.  Il faut dire que ses looks précédents vus dans Closer montrait une coiffure de paille et des jupettes trop courtes.  Delphine A est aussi la femme de Xavier Niel, le patron de Free, autre groupe capitaliste sauvage bien connu pour son low cost marketing et social qui a accéléré le low cost social sur le marché des télécoms.  Vive le CAC40. Problème : la directrice adjointe de LVMH n’est pas vraiment un modèle du chic non plus.

Comme si Delphine Arnault était un modèle d’élégance…

Delphine fait la mannequin de façon fort triviale pour LV. Je préfère la pose Kate de loin… Et que dire de euh… cette toilette ?

Cela fait fringue pour touriste de car chinois en pire

Avant de relooker les autres dames, Delphine devrait prendre quelques cours avec Cristina Cordula...pour elle- même.

Armée de son nouvel attirail, Brigitte se métamorphose soudain en reine des podiums. Au 14 juillet , on la voit tout en bleu.  Panoplie totale LV. Encolure engoncée, poitrine coincée,  robe trop courte. 

Puis, ce fut un festival ininterrompu de style  mamie sport glam rock.

Les tenues sont sport et agressivement « jeunes. »  Motifs géométriques, coloris foncés, noirs, presque gothiques. Beaucoup de blousons bombers, de perfectos. Que des slims en cuir. Que des escarpins pointus. Brigitte fonce dans un stereotype. 

Du jeans slim, du jegging, du noir, des baskets d’ado. Ces couleurs contrastent avec la peau miel de Brigitte qui appellerait des couleurs chaudes et non du noir.

En marche !

Côté coiffure, Brigitte a épaissi son carré, qui frise le Mireille Darc épais ou l’ Amanda Lear. 

La morphologie de Brigitte semble H voire V. Cette jupette évasée n’est pas du meilleur effet car elle n’a pas la taille marquée.  Tout semble carré. Delphine a encore frappé. 

Il y a quelques chose de dur qui ressort du look de la potentielle Première Dame.  Une sophistication masculin féminin rock sport à la Mel C,  le côté joyeux en moins. On se demande si c’est vraiment son style de personnalité profond tant il a été plaqué sur elle. 

La seule fois où on l’aura vue sincère dans un style à elle, c’est peut être son maillot de bain dans Paris Match. Elle semblait à l’aise dans son maillot bleu, sa teinte adorée.  On sentait que c’était elle qui l’avait choisi, non pas une copine de chez LV.

Brigitte affectionne le carré . Ses cheveux ont indéniablement gagné en hydratation et souplesse. Des extensions ont bien aidé. Pour avoir de beaux cheveux, il faut les nourrir: la levure se bière ou Silicea ( gel de silice) par exemple. 

Dès qu’elle porte des couleurs chaudes, elle va mieux

Brigitte va mieux avec un carré plus structuré court que mi long car son cou est petit. Quand elle degage son cou en attachant ses cheveux, c est mieux. Brigitte devrait dégager son encolure.  

Le fake tan la vieillit plus qu’autre chose. Dommage.

Pas top le styling de Delphine Arnault qu’on nous serine dans les médias. Quel styling ? 

 Maxima des Pays Bas  pourrait davantage conseiller Brigitte : les deux sont hâlées et dynamiques. Maxima s’ y connait en office wear classe. Elle est une vraie Première Dame expérimentée. 

Brigitte mesurerait 1.64m et ferait T36.  Avec l’ âge, on prend 1 à 2 tailles car les os s’épaississent naturellement, même si on reste mince et tonique. Brigitte devait donc faire T34 à T32 à moins qu elle ne fasse régime. 

 Quel est donc le secret de Brigitte ? La maigreur est- elle vraiment un signe de jeunesse ?

Une jupe trop courte, nous dirait Cristina. Le mi cuisse, c’est un peu short sur des jambes aussi maigres sans galbe, plus minces que celles de Letizia. De nouveau, 3 cubes: tête, buste, jupe. 

Brigitte fait du sport et évite l’alcool, nous indique t- on.  Elle préfère les salades vertes à la viande: encore une ! Brigitte gagnerait à manger plus de protéines et de lipides pour nourrir sa peau et garder de la masse musculaire. La plupart des personnes âgées commettent l’erreur de manger moins, sachant qu’il faut rester a minima protéiné pour maintenir le muscle qui tend à fondre avec l’âge.  La maigreur n’est pas que  le signe d’une jeunesse adolescente, c’est aussi le signe de l’âge ! Je tiens ces infos d’une amie nutritionniste qui a déjà animé au Salon des Seniors.

Outre la fille Arnault, Brigitte peut compter sur sa propre fille, Tiphaine.  Avocate, passionnée par la campagne de son beau-père, la fille accompagne sa maman partout en meetings. Elle rappelle Tristane Banon mais surtout ressemble beaucoup à sa maman jeune.

Brigitte plus douce en couleur bleu ciel

Récemment, Brigitte a modulé son look dans un style plus chic, moins rock.  Un grand manteau qui cache ses jambes hyper slims, c’est une bonne idée.

Avec Nicolas Ghesquiere le 9 mars, au défilé LV de Paris

On note ici un maquillage de star de cinéma, probablement un make- up artist est passé par là. On le voit au maquillage sous les yeux. Brigitte mise sur le bleu marine, moins dur que le noir qui durcit énormément, surtout sur une blonde. Le bleu, c’est la couleur fétiche de Brigitte. Pourtant, toutes sortes de teintes lui iraient tout aussi bien.

Brigitte a un avantage, un sourire éclatant, une bonne humeur contagieuse

Cela me rappelle Carla Bruni qui adorait le mauve de chez Hermès.  Le port du noir systématique signe souvent une insécurité fashion et intérieure.  On n’est pas trop sûr alors on met du noir, c’est censé passer partout, alors que c’est une couleur dure qui ne va pas à tout le monde. C’est une couleur qui va bien aux femmes « hiver » par exemple, cela rehausse leur teint. Brigitte pourrait porter du vert sapin, du marron, du prune, des couleurs claires, elle a l’embarras du choix, mais ne choisit que deux couleurs : le noir et le bleu.

Côté maquillage, Brigitte se la joue Melania Trump: fake tan orangé, khôl épais autour de petits yeux. Dommage. Cristina Cordula aurait sûrement d’autres idées pour « ouvrir le regard « de Mme Macron et lui faire un maquillage frais.

Personnellement, je trouve dommage que la femme du candidat qui veut rénover la politique, qui veut relancer l’entreprise dans ce pays,  se contente de tenues d’une seule marque, d’un groupe de luxe du CAC40. Elle pourrait aussi porter des tenues de marques plus jeunes, de stylistes indépendants, de PME françaises qui produisent en France. Il y a d’autres marques françaises qui essaient de percer que LV, non ? Mme Macron ne doit pas s’y connaître plus que cela en mode et préfère s’en remettre à une marque. Facile, zéro besoin de se prendre le chou. Une couleur, une marque, un style. Pourtant les personal shoppers et les vrais stylistes pros  existent. 

Toujours le noir

Comme le souligne une styliste interrogée par l’Express, il y a un risque que Brigitte ressorte finalement élitiste, grande bourgeoise qui veut se la jouer djeune.    Et oui, cela accrédite aussi la thèse d’un candidat connecté avec les grandes familles du CAC40. C’est de facto le cas au vu de ses amis. Le candidat est ami de startupeurs mais pas du côté de la mode visiblement. Dommage. 

On se moquait de la marinière de Montebourg, mais elle venait d’Armor Lux, une marque locale , une PME locale. A quand Brigitte en marinière ?

La groupie rock

Brigitte veut tellement plaire qu’elle surjoue la mode, surjoue les moyens ( se faire sponsoriser par LV) ,  en manquant finalement de simplicité. Porter de la marque pour porter de la marque sans faire attention à sa morphologie et à son teint, c est dommage. Risque d être endimanchée comme une « bourgeoise wannabe Parisienne ». Brigitte devrait écouter des gens avisés  et moins partiaux comme Inès de la Fressange par exemple.

 Anne Sinclair n’a pas hésité à la tacler dans un article du Huffington Post, arguant du fait que le port de talons aiguilles de 10cm sur les pavés des Invalides était surhabillé pour un simple hommage endeuillé de jour.  Brigitte doit faire attention, elle peut friser le flop de comm’ à force de rester sur une seule marque de luxe et dans un style surjoué. Comme le dit si bien Cristina Cordula, rien de plus vieillissant que de porter une tenue plus de son âge.

Et bien sûr, attention à sa santé, il faut se nourrir suffisamment en protéines et en lipides pour éviter la fonte musculaire, source de chutes, blessures longues à cicatriser quand la masse musculaire manque. C est un gros souci après 60 ans  et c’ est la chose à retenir. Le sport, le yoga, le taichi,  et se nourrir pour maintenir le muscle et la souplesse articulaire.  

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s