L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE- Revue de style royal autour du monde

2 Commentaires

Petite sélection mode royale de ces derniers jours. Mathilde des Belges, Mary de Danemark, Letizia d’Espagne, Kate duchesse de Cambridge ou encore Harry qui modernise son style.

Sophie rend hommage à la designer Suzannah en ….Victoria Beckham

Embarquons nous pour une farandole de photos mode de Londres à Copenhague en passant par le Malawi, Bruxelles, La Haye et Madrid. Rien que ça  !

C’est Mathilde qui ouvre le bal avec cette robe camouflage très chic , un imprimé inhabituel dans le monde royal. Les escarpins à patins sont bizarres mais le sourire de Mathilde fait tout passer. Son châle en cachemire semble bien douillet pour les matins frais.

Mathilde se rendait à la Bourse de Bruxelles.

Sophie Wessex aussi ose le treillis, comme ici en janvier 2017, visitant une caserne à Salisbury. Maternelle et sympa comme Mathilde, Sophie a quasiment le même âge.

Les deux dames jouissent d’une popularité méritée auprès de leurs sujets.

Mathilde et Philippe s’envolèrent ensuite  pour le pays voisin du Danemark, où toute la famille les attendait sur le tarmac couvert d’un tapis rouge.  Mary et Frederick étaient très élégants. Lui en costume de flanelle à carreaux et elle en robe manteau années 50.  Quelques soupçons de fillers sur Mary, qui semble avoir grossi des joues.  Triste. Cela fait quelques semaines que j’ai repéré cela. Carton rouge.

Look assez raté pour Marie de Danemark,la seconde épouse du prince cadet Joachim. Son brushing est tout bonnement digne d’un singe tamarin.

Philippe eut le droit à l’arrivée en fanfare, à bord de la calèche royale, auprès de la Reine du Danemark, en turquoise flashy, une teinte lassante qui ne lui sied pas vraiment. Elle n est pas décidée du tout à abdiquer, même si son mari Henrik de Montpezat a pris sa retraite. On l’a vu aux funérailles du prince Richard ( un beau-frère), mais c’est tout.

La Reine , c’était surtout Mathilde , dans un superbe ensemble de laine bleu ciel. Zoomons pour voir.

Mathilde arborait un élégant bibi et surtout un superbe chignon symétrique en rosace.  Si la coiffeuse de Kate savait faire cela, cela se saurait…

Une visite en bateau très glamour 50ies.

Le soir, grand banquet. Notons que le placement a été modifié puisque le prince consort Henrik n’est pas là. C’est Mary qui est donc placée auprès du roi Philippe.  Admirons le festival de diadèmes.

Toutes les photos

En Hollande, Maxima était fort occupée à accueillir ses compatriotes, le Président argentin et son épouse. On les avait déjà vus à Madrid le mois dernier. Maxima était là pour accueillir le couple présidentiel à leur descente d’avion. Un ensemble classique presque 50ies qui lui sied parfaitement. L’épouse du Président en Chanel est éblouissante également.

On note que Maxima suit le protocole royal en portant un collant fin alors que Juliana Awad reste jambes nues.

Le soir venu, c’est le gala de bienvenue en présence du roi. C’est le royaume de l’organza brodé de fil d’or et d’argent.

Maxima récidive le lendemain en manteau brodé lie-de-vin, tandis que Juliana Awad arbore un tailleur robe très chic bleu pastel.  Rebelote, Maxima porte un collant fin royal, alors que Juliana est jambes nues dans la fraîcheur du matin hollandais.

Pas de pose Kate pour ces dames au port de tête altier.  Après avoir vu la Jeune Fille à la Perle de Vermeer, les deux dames se rendent dans un foyer de femmes.

Admirons le chignon de côté très élégant en spirale de Maxima.  La Première Dame choisit une efficace queue de cheval, très tendance.

Notons sa pochette allongée à anse. On est entre le sac à main, la pochette et le cartable. Un style businesswoman que ne renierait pas Letizia, en pantalon marin noir Sandro.  Efficace, chic, austère et un peu trop dépouillé.

Letizia n’aime pas les bijoux, on ne la voit généralement qu’arborer une paire de boucles d’oreilles.  Ce n’est pas non plus la reine de la posture, ici debout bras ballants, jambes en poteau.

 

A Londres, c’est Kate qui a fait la une, en visite au National Portrait Gallery pour un vernissage 2017 , où elle a brillé dans une robe de guipure vert sapin  Temperley.

Coiffée et maquillée de façon élégante, très à son avantage, la princesse a essayé d’éviter la pose Kate, mais elle est revenue plus d’une fois.

De profil, la princesse était d’une minceur impressionnante, toute plate. Ce qui trouble, c’est quand le brushing d’une femme dépasse sa silhouette en volume.

On la voit bossue, malgré le sport intensif qu’elle pratique tous les jours. Dans la catégorie brindille, il y avait aussi la socialite fashionista eurasienne britannique Alexa Chung, dont la beauté anorexique est la risée des internautes en son pays. On la voit ici, concave du thorax tant elle s’affame. On ne comprend guère en quoi cette fashionista sans talent particulier est devenue une icône de la scène mode internationale.

De dos, la princesse est plutôt musclée , mais son port de tête laisse à désirer, la tête basculée en avant.

Kate était juchée sur des sandales de soirée dorées vertigineuses, qui tordaient ses orteils., recroquevillés pour ne pas glisser.

Kate et Wills font polémique ces temps ci, car ils reviennent à Londres pour scolariser leur fils George dans une école de Battersea.  Ils occupent une aile de 22 pièces et deux cuisines à Kensington Palace. Ce déménagement agace certains contribuables, qui s’offusquent d’avoir déjà payé rubis sur ongle la rénovation d’Anmer Hall, résidence du Norfolk du couple princier. Une résidence finalement peu occupée, Wills arrêtant son job de pilote d’hélico ambulancier.

Un autre résident de KP ( Kensington Palace), c’est le prince Harry. Il serait pressé d’emménager avec sa dulcinée américaine Meghan Markle dans les murs du palais. Il occupe un cottage de 2 chambres dans l’enceinte du palais, mais il serait question qu’il reprenne l’aile jadis occupée par feue sa mère, Diana.

Last but not least, parlons de ce  prince qui a du charisme et qui ne cesse de se bonifier en style:  Harry.  Selon certaine styliste anglaise, Meghan Markle aurait influencé le style du prince, le rendant plus encore dans la tendance.

Assez casual, Harry ne se prend pas trop la tête en général. Il arbore ici un pantalons de frac un peu fripé et baggy. Pas trop élégant pour un jeune prince de 30 ans.

Harry à Ascot en 2016

Harry fait un peu débraillé parfois. Normalement, un gentleman boutonne sa veste en extérieur et la déboutonne en intérieur.

Depuis quelques temps, Harry aurait modifié son style « uniforme » chemise et jeans bleu foncé pour des blazers dépareillés, signe d’une modernité nouvelle. Il aurait notamment abandonné son ensemble bleu pour de nouveaux coloris.

Harry avant, bleu de la tête aux pieds

Le voici désormais en blazer gris, pantalon foncé et chaussures camel.

Harry maintenant

Ci -dessous, il porte un blazer anthracite avec des chinos beiges et des chaussures en daim taupe.

En sortie officielle, il se doit de porter du foncé, mais il porterait de nouveaux costumes sur- mesure en tissus plus légers et des coupes plus ajustées.

Il parait qu »on doit cela à Meghan. A suivre…

Une princesse qui a quelques soucis de style ces temps-ci, c’est Sophie Wessex ( Rhys Jones) . Au Malawi mi-mars, elle n’a pas fait sensation dans une robe rigide rose. On dirait qu’elle s’inspire de Kate dans ce qu’il y a de négatif: pose Kate et chaussures nude tout le temps.  Cette robe color block est assez indigeste.

Sophie s’est rattrapée ensuite dans une robe de Mary Katrantzou, styliste qui plaît aussi à Michelle Obama.

Sophie arrive au Malawi et porte son sac elle- même.

Sophie reste généralement de bon goût pour son âge, mais elle devrait éviter les tenues trop rigides qui la grossissent terriblement.

Sophie ne fait pas de chichis avec ses cheveux quand elle voyage, ils sont attachés par des peignes ou des barrettes. Mieux que des cheveux qui collent au visage en sueur…

Contrairement à Kate, Sophie ose des marques qui ne sont pas anglaises, telles qu’un manteau Prada oversize porté il y a quelques jours. Sophie est élégante et jeune en pantalon cigarette noir

Récemment, à un déjeuner caritatif organisé au Sheraton Park Lane en l’honneur d’une designer britannique, Suzannah, Sophie a de nouveau un peu déçu dans une robe color block rigide qui ne seyait pas à son buste. Pour le coup, c’était une robe Victoria Beckham !  Le modèle semble souffrir d »un défaut de coupe à l’emmanchure. Les manches sont trop étroites pour ses bras de sportive.  Pour l’anecdote, Victoria a lancé sa ligne pour « femmes rondes » cette semaine ( des robes baby dolls pour la plupart).

Visage frais, naturel, élégant, Sophie a la jeunesse de ses 20 ans.

On note que Sophie porte souvent  la même paire d’escarpins nude en daim. C’est visiblement sa paire favorite.

 

 

Publicités

2 réflexions sur “PEOPLE- Revue de style royal autour du monde

  1. Marie est vraiment moche sur ces photos, elle fait parenté pauvre !
    Les femmes rondes de Victoria ,ça doit être quelque chose!

  2. Pingback: PEOPLE – Leti, Kate, Mary : la course au ravalement | Bienvenue , Welcome to my blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s