L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE – Japon, Aiko et Masako, les princesses tristes

4 Commentaires

La Princesse Masako du Japon , en proie à une longue dépression qui remonte à son mariage en 1992, n’est pas la seule femme mélancolique du Palais Impérial nippon. Son unique enfant, Aiko de Toshi, née en 2001 est également en proie à d’étranges symptômes de fatigue. Depuis un mois , elle ne va plus en classe et aucune date de retour n’a été annoncée par les médecins.

aiko-japon

Qui est cette jeune princesse de 15 ans née dans le cocon impérial millénaire japonais ?

  • Aimer et respecter
  • Souffre-douleur à l’école
  • Masako remonte la pente

Aiko de Toshi est née le 1er décembre 2001 de la princesse Masako, ancienne diplomate de haut niveau, et du prince héritier Naruhito du Japon. Cette naissance ( la rumeur affirme qu’elle fut par insémination)  fut le terme de 9  longues années très pénibles vécues par Masako, sur qui régnait une pression intenable pour être mère et …surtout mère d’un fils.

Plus tôt dans l’histoire de France , Marie de Médicis ( femme de Henri IV, mère de Louis XIII) , Marie-Antoinette ou encore Anne d’Autriche (mère de Louis XIV)  vécurent aussi cette insupportable pression de donner un héritier à la Couronne. Henri IV en pleura quand il vit son fils Louis XIII pour la première fois. Il désespérait tant d’avoir un jour un héritier.

Si le peuple était heureux que le fardeau soit moins lourd pour la princesse Masako, la déception fut grande en coulisses. Masako n’était pas sortie de l’auberge. En effet, Aiko ne peut régner , étant de sexe féminin. Il aurait fallu que Masako « livre » un enfant mâle. Masako est donc une « bonne à rien ou presque  » dans les coulisses impériales , aux yeux des rétrogrades de la puissante Agence Impériale, organe dépendant du Premier Ministre depuis 1947, qui dirige la famille impériale.

japon-akihito-michiko

L’empereur actuel et sa femme Michiko, la 1ere roturière,  il y a 50 ans.

C’est une étrange monarchie que la monarchie japonaise. Elle est aux mains de ceux qui auraient dû être ses serviteurs.

Des polémiques délétères et machistes eurent lieu à ce moment là, une majorité de Japonais étant favorables à l’abrogation de la loi salique, mais l’extrême droite ( révisionniste, violente,  raciste et sexiste) y était farouchement opposée. Au final, toute idée de réforme fut prudemment annulée quand l’épouse du prince cadet, la princesse Kiko,  déjà mère de deux adolescentes,  fut « miraculeusement » enceinte d’un 3e enfant …un garçon.

japon-2

Le petit héritier et ses soeurs

Aiko tient exceptionnellement son nom de ses parents et non de l’Empereur. Un signe de modernité même infime. L’Empereur du Japon est passé maître dans la stratégie des petits pas.

Le nom d’Aiko vient d’une citation des écrits classiques chinois du sage philosophe confucéen (disciple de Confucius) , Mencius ( Meng-Tseu ou encore Meng Zi).

愛人者人恆愛之,敬人者人恆敬之 signifie l’idée que  » celui qui aime sera aimé réciproquement, celui qui respecte sera respecté réciproquement. »

masako-aiko

Le nom d’Aiko en japonais s’écrit donc 愛子, c’est à dire  » (enfant) qui aime » ou encore  » enfant de l’amour ». Le japonais ancien est très proche du chinois et s’écrit en caractère chinois que les Japonais dénomment Kanji. Son symbole (blason personnel) lui est remis le 7e jour de sa vie, ainsi que son emblème: l’azalée à 5 pétales.

Aiko dispose aussi du titre de Princesse de Toshi ( 敬宮 toshi-no-miya ) qui signifie du Palais du Respect. Le respect 敬 étant aussi « honorer » en Asie.

Bref, une jeune princesse vouée à aimer et à respecter. Tout un programme.

Une princesse impériale qui de toutes façons perdra son titre impérial et ses maigres prérogatives quand elle se mariera, puisqu’elle prendra le nom de son mari et quittera quelque part sa famille d’origine. C’est ce qui est arrivé à sa tante paternelle,  soeur du Prince Naruhito, ornithologue chercheuse, qui épousa un urbaniste roturier . Une grande première.  On la nomme désormais Madame Sayako Kuroda. Probablement un soulagement tant il est aliénant d’être une altesse impériale au Japon. Je vais traiter de l’histoire de cette ex-princesse hors du commun dans un prochain post.

masako-belle-soeur

La fille unique de l’empereur, au gala en l’honneur des souverains belges en octobre 2016 à Tokyo.

Ce n’est même pas un mariage morganatique comme Anne d’Angleterre a pu faire: Anne a perdu ses droits au trône, ses enfants ne sont  pas princes ( Zara et Peter)  mais elle est restée princesse royale .

Dès lors, au vu de son futur très ordinaire, on s’interroge sur l’utilité qu’Aiko aurait de fréquenter une école pour nobles. Oui, cela existe au Japon, une école que pour les nobles. Fondée en 1847 par l’ empereur d’alors à Kyoto, basée à Tokyo depuis 1877,  cette école destinée à éduquer les enfants impériaux japonais,  s’ouvre aussi aux riches enfants roturiers. Parmi les anciens élèves, on trouve bien sûr toute la famille impériale  » de sang »  mais aussi certaine  Yoko Ono, veuve de Lennon.

NB. Yoko Ono est en effet issue d’une des plus riches familles commerçantes du Japon, les Yasuda. Rien à voir avec les origines modestes des Beatles. On notera que Paul Mc Cartney a lui épousé Linda Eastman en 1eres noces, héritière des Eastman de Kodak. Mais c’est Linda qui disparut en premier, d ‘un terrible cancer.

La devise de l’école tient en 4 phrases

  • Marcher dans les pas des grands sages
  • Honorer les principes de l’empire.
  • Celui qui n’a pas appris des doctrines sacrées, comment peut- il se gouverner lui-même ?
  • Celui qui ignore les classiques, comment peut- il réguler sa conduite ?

aiko-masako

Aiko entra donc dans cette fameuse école Gakushūin  ou Peers School Corporation ( Ecole des Pairs) en 2006. Elle y est dans la section Filles.  En mars 2010, elle doit se retirer, victime de harcèlement scolaire en compagnie d’autres petites filles. En mai 2010, elle reprend en partie les cours, mais… accompagnée de sa maman Masako.

masako-maxima

Aiko donne la main à Amalia, la fille aînée de Maxima. L’une règnera, l’autre pas

La petite princesse est souvent décrite comme solitaire, renfermée, timide, peu sociable. On la surnomme la princesse qui ne sourit jamais. On le serait à moins quand on voit le malheur de sa mère, surnommée la Princesse Triste,  muselée par les sexistes de l’Agence Impériale.

masako-famille2

Le Prince Naruhito a tenté de se battre pour sa femme depuis 2003-2004 , invoquant avec amertume le fait que sa femme ne puisse utiliser ses dons de diplomate polyglotte éduquée à Harvard.  On sait que certains à l’Agence Impériale ont tout fait pour que Masako ne puisse devenir la Diana ou la Maxima du Japon , des icônes qui peuvent éclipser leur mari. On avait reproché en interne à la princesse de parler « plus que son mari » en conférence de presse. Immédiatement après, il ne lui fut plus autorisé que de répondre par écrit aux interviews. Elle ne doit pas non plus trop lever la tête et attendre que son mari bouge et parle d’abord.

masako-famille3

Naruhito avait d’ailleurs qualifié la dépression de sa femme de « syndrome d’ajustement » à la Cour.

Aiko n’est pas la première princesse , ni le premier enfant à souffrir de harcèlement scolaire. Rainier III de Monaco en a beaucoup souffert, lui le petit prince replet venu du Continent, catapulté en pension en Angleterre. Ses parents n’avaient pas trop le temps de s’occuper de lui…

Parce qu’il en a parlé dans ses mémoires, on sait que Charles d’Angleterre en a énormément  voulu à son père le Duc d’Edimbourg de l’avoir embarqué à Gordounston, une pension « à l’ambiance paramilitaire » où le bizutage et le racket sont la règle. Asservir les juniors pour cirer ses godasses ( et autres?)  y est normal.  Une véritable école du sadomasochisme. On s’étonne que ce pays pratique tant le SM….tout comme le Japon.

La Reine en visite. Charles ne dit rien de ses souffrances scolaires.

La cruauté des enfants s’exacerbe au contact d’enfants de people. Charles prenait des coups de poings la nuit pendant qu’il dormait. La Reine Mère tenta de le faire sortir de cet enfer, mais le Prince Philip trouvait que c’était très bien pour l’aguerrir. Philip, qui avait adoré cette école, faisant de ce lieu son foyer, lui qui avait grandi avec des parents  » distraits ». Charles de son côté, avait une famille stable et une adorable nounou Mabel Anderson ,  nul besoin d’aller en pension.  Diana et Charles veillèrent à ce que Wills et Harry ne vivent jamais cela.

aiko-masako

Fin août 2016

Aiko a repris l’école, souffert d’une pneumonie en 2011 ( en médecine chinoise, les poumons sont liés à la joie de vivre et à la tristesse)  , et elle est arrivée au collège.

aiko-montagne

Aiko le 10/08/2016 pour le Mountain Day

Mais la situation reste fragile puisque cela fait 1 mois que la princesse, désormais âgée de 15 ans,  ne peut plus aller en classe, recluse au Palais. Elle aurait pu faire une balade dans le jardin du palais, signe qu’elle n’est pas alitée à 100% ,  mais reste confinée. Pas de maladie grave, mais un « manque d’appétit, une grande fatigue et des douleurs d’estomac. » Cela ressemble fort à une phobie scolaire.

 

aiko-masako-2

Aiko et ses parents arrivent en villégiature le 24 août 2016

Les médecins n’indiquent aucune fin d’arrêt maladie pour la jeune princesse, se bornant à signaler qu’elle va de mieux en mieux, et se remet doucement.

aiko-aout16

Aiko plus tôt en août 2016

Les médecins royaux nient toute maladie grave ou tout trouble psychologique. Ils invoquent « un grand stress lié aux examens scolaires récents  ( la princesse a fait sa rentrée en avril)  ainsi qu’un sur-effort lors d’une épreuve d’athlétisme.

aiko-japon

La jeune princesse aurait aussi été « épuisée par ses vacances d’été » au cours desquelles elle a accompagné ses parents à quelques événements… On en dénombre trois .

Masako, qui reprend une petite activité minimaliste , a annulé un engagement officiel la semaine passée,  pour rester auprès de sa fille.

masako-belges4

Gala en l’honneur des souverains belges mi octobre

On la voit accompagner son mari lors de visites au Japon de certains Chefs d’Etat, mais pas plus. Un point culminant fut la visite de Philippe et Mathilde des Belges en octobre.

masako

Masako , beauté stoïque

Les observateurs estiment que cela ira bien mieux quand elle sera enfin impératrice et sortira du tunnel.  Michiko, qui a fêté ses 82 ans récemment , avait ainsi pu davantage sortir du Palais et être davantage respectée au sein du Palais… Michiko aussi avait traversé des années de dépression dues aux humiliations subies au sein du Palais, essentiellement parce qu’elle n’a pas le bon ADN aux yeux de certains courtisans. La notion de pureté raciale au Japon est extrêmement importante encore au Japon.

masako-belge2

Lors de la visite des souverains belges en octobre 2016, on  voit Masako converser avec le Roi Philippe des Belges. Une belle opportunité diplomatique pour celle qui accompagna le Premier Ministre japonais jusqu’à la Maison Blanche de George Bush Sr. quand elle était encore diplomate.

masako-belge

En annonçant son désir de passer la main, l’empereur actuel permet au couple héritier de s’affirmer.

masako-belges3

Quand on voit ce que font les autres membres impériaux, il y a clairement un problème.  Masako pourrait avoir l’amplitude d’intervenir en solo lors d’événements comme ses nièces ou ses cousines par alliance. Si vous regardez le site de l’agence impériale japonaise, vous ne voyez aucune interview de Masako depuis 2002, pour ses 10 ans de mariage. D’ailleurs, ces interviews sont surtout des questions écrites. Vous pouvez en lire les transcripts sur le site de l’agence impériale japonaise.

On ne note quasiment aucun événement officiel de la princesse a contrario des autres membres féminins.  Il suffit de jeter un oeil au blogue de consoeurs japonaises Imperial Family pour s’en rendre compte.

Y a t il deux poids, deux mesures ? Ont-ils toujours peur d’une Diana japonaise ?

Espérons en tous les cas qu’Aiko va rapidement se rétablir.

A suivre dans la série : Japon,  Sayako Kuroda, histoire d’une ex-princesse moderne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

4 réflexions sur “PEOPLE – Japon, Aiko et Masako, les princesses tristes

  1. Pingback: PEOPLE- Sayako du Japon, histoire d’une ex-princesse | Bienvenue, Welcome to my Blog

  2. Pingback: PEOPLE- Aiko du Japon, les 15 ans d’une princesse | Bienvenue, Welcome to my Blog

  3. Pingback: PEOPLE- Maxima vs. Mathilde, duo parfait du yin et du yang au Benelux | Bienvenue, Welcome to my Blog

  4. Pingback: HOMMAGE- Diana forever, son ultime victoire | L'effet colibri, the hummingbird effect

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s