L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

TV – HUM- Mille et une vies, une Ambition intime : la mode bobo

1 commentaire

Les émissions de témoignages, genre jadis promu par Mireille Dumas ou Jean Luc Delarue, reviennent cette rentrée sous deux formats particulièrement tendance : l’interview bobo. Vous savez, le style assis dans un salon de jardin plein de fleurs à raconter sa vie.

f2-lopez

Bienvenue dans le monde de l’interview bobo

  • Mille et Une vies  : la berceuse digestive, les raisons de l’échec
  • Une Ambition intime : la star politique à la sauce bobo.

Deux émissions d’interviews qui se passent dans une maison-jardin bobo. La nouvelle mode à la télévision. Le danger est quand la substance de l’émission réside dans les ficus et la déco arrivée en direct de Botanica et Truffaut…

Si Karine Lemarchand dispose d’invités de marque et d’un horaire en prime time, le concept de Frédéric Lopez trébuche, peinant à succéder à la brillante Sophie Davant.  Comment France 2 a cassé Toute une Histoire pour nous faire bouffer du ficus.

Toute une Histoire était une émission phare du service public, la seule qui initiait le grand public à la psychologie avec des experts psy. Sophie Davant avait amené l’émission à un niveau inégalé avant que France 2  nous la rabote à la portion congrue l’année dernière, avant de la sucrer complètement en sept.2016.

Surprise, c’est Frédéric Lopez qui revient avec une émission….de témoignages. Fort de la Parenthèse inattendue, il nous propose un format similaire, dans une maison -jardin en ville,  le nec plus ultra du bobo actuel.

Pour l’avoir regardée quelques fois, je me demande pourquoi 1001 Vies se retrouve à l’antenne à 14h00, heure de digestion par excellence.

Lopez accueille son invité pour une longue interview intimiste à la Mireille Dumas, où l’on rentre dans le pathos dans une atmosphère de salon bobo. Lopez est aussi doué que Davant, empathique, attentif.  Lopez, c’est le bon copain bobo qui nous écoute. Oui, mais ce n’est pas assez. Nous apprend-il quelque chose ?

Frédéric LOPEZ

Frédéric LOPEZ

Là où le bât blesse, c’est le manque de rythme, le manque de vie. Lopez, délicat,  parle à voix douce, on a presque envie de dormir tant cela ronronne. La musiquette bobo est juste insupportable à la longue: une berceuse.

Pourtant les invités sont de qualité, ils ont des choses à dire.  Mais il manque cruellement la valeur ajoutée de psychologues ou d’avocats pédagogues comme Toute une Histoire en proposait.

L’atmosphère cosy de la maison en bois est rapidement oppressante, et trop sombre. On a le droit à la totale, la musiquette bobo  et même à l’invitation de Lopez de boire du thé, du café. L’ambiance,  c est un après – midi avec des amis à la maison pour parler accidents, viols et crimes.  Pas étonnant que les gens zappent.  Moi-même n’arrive pas à regarder jusqu’à la fin. On s’aperçoit que tout le monde n’est pas Mireille Dumas.  Lopez sait écouter, mais  il ne sait pas donner l’intensité d’une Dumas, d’une Davant ou d’un Delarue.

sophie-davant

Ils nous manquent

Il n’y a pas cette touche d’humour ou de pétillance. Il aurait fallu un psy plein de résilience pour nous donner du recul, et une touche d’espoir. Qu’on apprenne quelque chose au delà d’écouter les voisins raconter leur linge sale.  Le bla bla de salon en sourdine finit par devenir lourd. On est obligé d’arrêter vers 15h, épuisé par cette ambiance de dimanche après midi pluvieux à la maison.

Résultat: une perte d’audience énorme versus Toute une Histoire. Une perte d’audience qui se répercute toute l’après-midi jusqu’aux émissions du soir qui accumulent des pertes énormes par rapport aux audiences de l’an dernier. Pour faire encore moins que Michalak l’an dernier, il faut être fort.

France 2 ne semble pas comprendre que c’est un talk show rythmé en studio comme Actuality qui aurait dû être en début d’après midi pour réveiller les gens.

ernotte

Ernotte vient d’Orange; regarde t elle la télé ?

France 2 a raboté Toute une Histoire parce que l’émission coûtait « trop cher ».  Evidemment, la version rabotée ne pouvait que se casser la gueule. La raison parfaite pour annuler le show.  En revanche, Delphine Ernotte a assez d’argent pour nous mettre la radio France Info à la télé ( sachant qu’on paie déjà France24 ! ) dans une version au rabais, sauf la musique de Jarre qui est vraiment super. Quand je veux regarder le replay du JT de France 2, je me tape 5 mn de pubs et de pastilles, jusqu’à ce que j’arrête pour regarder BFM TV ( sans avoir rien vu du JT) .  Merci le service public  Ernotte payé par nous les contribuables.

Il parait que Mme Ernotte veut rajeunir les audiences. Avec Lopez ronronnant tout seul  dans sa cabane de copain bobo, je ne vois pas ce que l’on rajeunit. Je pensais que la jeunesse c était la soif d’apprendre, de se développer . On remplace les psys par des ficus. Super éducatif.

Mme Ernotte nous prend pour des benêts:  il suffirait de mettre un accidenté de la vie sur un fauteuil cosy dans un salon bobo, Lopez qui le confesse en hochant la tête,  + quelques fleurs. Et voilou, la ménagère de moins de 50 ans est censée accourir, excitée de voyeurisme et par les charmes de Lopez.  Comme on peut le voir, les ménagers sont des gens qui ont été éduqués à autre chose par Delarue et Davant.  Ils ont du QE maintenant.

On ferait mieux d’avoir une émission avec Supernanny ou le Grand Frère discutant de vrais sujets d’éducation et de psychologie avec Frédérique Farigoux , là on est sûr de capter les parents d’enfants et d’ados. Ils devraient vraiment m’embaucher chez France Télé.

En tant que contribuable, je trouve ce gâchis d’argent et de compétences juste affligeant.

ambition1

Sur M6, une autre reine de l’interview bobo  sévit gratuitement : Karine Lemarchand. Des années qu’elle officie sur l’Amour est dans le Pré. On la dit reine de l’interview avec ses petites minauderies qui sont devenues des tics. On est loin de la sobriété de ses débuts sur Les Maternelles .

Karine a donc surfé sur ses acquis de #ADP pour nous proposer un format « innovant » où elle refait la même chose mais avec… les candidats de 2017. Elle se filme dans divers décors adaptés aux ambiances préférées de nos candidats. Hors de question que les invités aient le même décor. L’animatrice se change, aménage le salon au goût du candidat.  Sarko passa en premier, avec une Karine minaudante à souhait. Elle se rôdait sans doute où elle frétillait d’excitation savourant son triomphe.

Puis il y eut Montebourg, Lemaire et Le Pen . On s’attendait à quelque chose de très futile, de vain, on se demandait comment cela rendrait à l’écran. Au final, on s’en sort mieux que sur 1001 Vies parce qu’il y un peu de rythme et d’espace. Pas de salon saturé de plantes, on a un peu d’espace visuel ( on est à la télé quand même)  et du peps avec l’humour parfois audacieux de Lemarchand.

D’un point de vue politique, on n’apprend pas grand chose mais sur leur parcours de vie, on a des infos intéressantes . On découvre qu’ils ont une psyché finalement .  Il nous manquait juste une Yvonne Poncet pour donner un éclairage intelligent.

ambition2

Les petites poses de Melle Lemarchand qui découvre la politique

Les candidats jouent leur « rôle » d’humain, on les sent préparés mais Lemarchand réussit encore à les surprendre, ce qui reste un exploit. Marine Le Pen surprend , évoquant la relation chaotique avec ses parents, des fêtards qui vivaient dans un appartement à part. Bruno Lemaire verse quelques larmes en se rappelant ce mariage dont ne voulait pas son père.  Montebourg raconte son arrivée à Paris, lui, le « bouseux » qui détonne dans le paysage bourgeois parisien.

Lemarchand s’agace du refus de Hollande de venir sur son canapé, mais quand on voit ce qu’il sort dans le livre  » Un Président ne devrait pas dire cela »… Karine Lemarchand aurait elle réussi à le faire parler comme les auteurs de ce livre ?

juju

Aurait elle réussi à le faire dire que « cela brûle Juju d’ officialiser avec Hoho mais qu’il ne le fera jamais » ( pauvre bougre apeuré qui n’a déjà pas épousé la propre mère de ses enfants) .

livre

Hoho nous surprendra toujours !  Un tempérament « bavard suicidaire » ahurissant pour celui qui n’a jamais su choisir entre journaliste et politique. Son fantasme, c est de se raconter dans un livre de commande sur lequel il n’a aucun contrôle… N’est pas Diana ou Mitterrand qui veut.

Deux livres du genre en deux mois, ca commence à bien faire. Quand bosse t il ?

Pour revenir à la mode bobo, on ne sait pas combien de temps cela va encore durer, mais je suppose qu’on se lassera un jour du coup de la maison en bois dans le jardin en fleurs.  Et qu’un jour Mme Ernotte nous paiera des intervenants pointus au lieu de plantes vertes…

NB du 19/10/16- Une amie me précise que Mille et Une Vies n’est pas si mal: elle adore le côté cosy de la jolie maison fleurie et le fait qu’il n’y ait pas d’intervenants ou de public sur le plateau. Il y a donc un public pour ce concept même s’il est inférieur à celui de Toute une Histoire.

NB du 22 octobre. Tiens, tiens, Sophie Davant revient les vendredis en joker de Lopez. Elle affirme ne pas souhaiter prendre la place de son ami. 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “TV – HUM- Mille et une vies, une Ambition intime : la mode bobo

  1. Belle analyse concernant l’émission de FL et son impact.
    Que penserait-on d’une émission entièrement consacrée aux plantes transmise depuis un jardin emplit de meubles, fussent-ils design?

    Quand à Hoho, sans pour autant faire de la psychologie à trois pixels, il faut me semble-t-il, pour tenter de comprendre, tenir compte de son enfance entre un père aux idées politiques (bien) tranchées et une mère d’opinion opposée. A l’âge où un enfant se structure, l’instabilité d’une telle atmosphère familiale (ça bardait parait-il mais je n’y étais pas) ne peut qu’obliger l’enfant à se « caméléoniser » lors de ses tentatives de prises de décisions pour ne vexer ni père ni mère.

    Et, pour en revenir aux végétaux, cela induit à l’âge adulte une mentalité « roseau » plutôt que chêne qu’il s’agisse de vie privée ou publique. Ceci n’est qu’une explication, pas une excuse…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s