L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

JARDIN- Clerodendron ugadense, le papillon bleu ougandais

Poster un commentaire

Je viens de rentrer du fleuriste, vous savez, celui qui porte le nom d’un célèbre parc public du 17eme parisien.

Il y avait une promo sur des plantes annuelles de balcons ( que j’évite d’ordinaire) , et j’ai craqué pour une belle bleue qui ressemblait à une balsamine. 2.90 euros, 35cm de haut. Un lot venu du Danemark visiblement.

clerodendrum-ugandense-01

Vue de plus près, il s’agit d’un clerodendron ugadense.

Un feuillage duveteux persistant , de belles bractées de fleurs bleues qui rappellent des fleurs d’impatiens, voilà ce qu’on remarque aussitôt chez un clerodendron ugadense, ou clérodendron ougandais.

clerodendron_ug_2

Venue d’Afrique de l’Est, cette belle tropicale ,  surnommée Gloire Bleue ou Papillon Bleu, ne résiste guère au gel. Elle est évaluée zone 10-11 en rusticité, c’est à dire, plante  sensible au gel mais qui pourrait descendre jusqu’à +4 ou -1 degré.

Ce clérodendron est donc plus résistant au froid que ses cousins du même genre même s’il y a encore plus rustique.

clerodendrum_bungei

Plus rustique, l’arbuste Clerodendron Bungei est souvent proposé comme plante de terre de bruyère

Ce n’est tout de même pas comme la rose du désert ou adenium obesa, qui ne supporte pas de descendre en dessous de 10 degrés sous peine de voir son caudex ( tronc réserve d’eau)  pourrir  et mourir.

clerodendrum-ugandense-02

On se rapproche  de la balsamine dans le style de culture.  Ce clérodendron ougandais semble toutefois moins gourmand en eau, ne demandant qu’un arrosage modéré.

Son développement est plus important, puisqu’il peut atteindre 1.50m , ce qui est rarement le cas en France chez une balsamine , même archi dopée.

La vendeuse m’indique que cette plante peut résister au gel moyennant paillage, j’en doute quelque peu. Ceci dit , nos hivers sont de moins en moins des hivers… On voit des annuelles repousser , telles les lins annuel ( par ex, les lins rouges  qui sont en fait originaires d’Algérie) .

lin-rouge

Le lin rouge est normalement annuel contrairement au lin vivace ( généralement bleu ciel) .

La plante semble demander un terreau classique et une exposition modérée ou non au soleil. Elle aime la chaleur.

clerodendron_ug_1

Une variété de clerodendron ugadense

Il est dit sur Internet  qu’elle attire des insectes butineurs;  je peux le confirmer : plusieurs abeilles domestiques butinaient avidement les fleurs bleues ( qui n’ont pas de parfum) , ce qui est rare dans le coin où je vis. La floraison dure de mai à septembre et serait encore plus abondante en période de chaleur.

On parle même de cascade bleue.  Au vu des photos sur Internet, il y a toutes sortes de variétés de cette plante, plus ou moins bleutées .

Tant qu’on est dans le jardin, j’en profite pour signaler aux franciliens qu’il y a un salon du jardin et  des plantes ce 17-18 septembre à Rueil Malmaison ( Hauts de Seine). Il y aura aussi exposition de chats de race et salon du terroir.

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s