L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

CINE – Les Insaisissables 2, Feux d’artifices réussis

1 commentaire

Certains ont qualifié ce 2e opus des Insaisissables ( Now you can see me 2) de film affreusement bête mais si délicieusement réussi.

Un vrai plaisir que ce nouvel épisode de la nouvelle franchise Now you can see me.

now-you-see-me-2-horsemen

Dave Franco, Lizzy Caplan, Jesse Eisenberg, Woody Harrelson, les Cavaliers ( Horsemen) qui oeuvrent pour L’Oeil ( The Eye)

Truffée de rebondissements surprises, spectaculaire, drôle, cette oeuvre du réalisateur chinois Jon Chu nous en met plein les yeux de Macao à Londres, avec son casting de stars: Eisenberg, Ruffalo, Harrelson, Caine , Freeman, et maintenant Daniel Radcliffe .

Ce film régale tous les sens de ceux qui gardé une âme d’enfant. Il faut dire qu’avec des numéros co-produits par David Copperfield, on a le droit à des shows impressionnants.

Dans ce nouvel opus, après 1 an et demi de repos forcé, les Cavaliers reprennent du service pour l’Oeil, une mystérieuse organisation de justice mondiale très ésotérique.    Elle n’est pas sans rappeler les alchimistes ou les organisations New Age qui oeuvrent pour l’évolution de l’Univers. Le symbole oculaire rappelle l’oeil d’Horus si cher aux amateurs d’ésotérisme égyptien et aux francs macons.

insaisissables-2-macao

Nos as de la magie se retrouvent avec une nouvelle partenaire, Lula, une fofolle à la langue bien pendue….mais redoutable.  Différente d’Isla Fisher mais tout aussi flamboyante, restée pouponner ses enfants probablement.  Dommage, car Lizzy Caplan  est un peu lourde versus Isla.

Insaisissables-1

Les Horsemen du 1er film

Jesse Eisenberg et ses sbires sont toujours là, prêts à en découdre.  Mais leur opération contre l entreprise Octa ( Facebook + Apple) , menée tambour battant ne se termine pas comme prévu. Démasqués, ils se retrouvent … à Macao, obligés de collaborer avec un Walter Dalbry , joué par Radcliffe. Ils sont obligés à voler, et cela ne les amuse guère, car nul ne sait ce qui va advenir d’eux après.

insaisissables-2-radcliffe

Pendant, ce temps, Mark Ruffalo, le policier qui est leur complice et leader , fugitif, part à leur recherche.

Les rebondissements se succèdent. Les twists ( rebondissements à 180 degrés)  aussi, et on s’amuse à ces scènes de magie pleines d’effets spéciaux , complaisantes mais tellement jubilatoires. Cela a un côté bandes dessinées, mais en mieux, version réaliste.

La réalisation est virevoltante, surtout les scènes de magie.

now-you-see-me-2-hannes

On est galvanisé par le spectaculaire, la surprise et le glamour des Cavaliers. On s’amuse aux historiettes entre les Cavaliers, leurs vannes et blagues de copains.

En fait, on est si galvanisé qu’on se dit qu’on regarderait bien de nouveau le 1er opus pour se remettre dans le bain.

insaisissables-2-radcliffe-eisenberg

Jesse Eisenberg réussit à dompter l’impossible devant  nos yeux ébahis

Car l’intrigue se tourne et se retourne comme un film d’espionnage encore plus tourneboulant que Quantico. En effet, on ne sait parfois plus qui commandite qui pour quoi, mais on s’en fiche, vu qu’on veut surtout que les Horsemen aillent bien et qu’ils réussissent leurs numéros.

now-you-see-me-2-fouille

On attend de savoir comment ils vont se tirer des mauvais pas où ils se retrouvent.

L’humour est partout, surprenant et exotique.  Woody Harrelson a le droit à un festival de cabotinerie , incarnant aussi le frère jumeau de son personnage.

NOW YOU SEE ME 2 (2016) Caption: Merritt McKinney (Woody Harrelson, left) and Chase McKinney (Woody Harrelson, right)

L’humour est omniprésent, y compris dans la réalisation ludique et virevoltante comme le sont les films hongkongais.

JM3_8771.NEF

Jon Chu, dirige Lizzy Caplan à Macao

now-you-see-me-2-chu-2

Jon Chu dirige Dave Franco et Woody

Je ne vous raconterai pas le film, car ce serait trop dommage. De toutes façons, ce serait trop compliqué, tant l’intrigue se tord et se retord pour se détordre.

Mark Ruffalo est excellent, notamment au début dans une scène où il affronte Conway , le second de son chef du FBI. Son timing de jeu est superbe, et clique parfaitement avec celui de son partenaire.

insaisissables-2-ruffalo

Daniel Radcliffe ne laisse pas de souvenirs impérissable, bonne prestation néanmoins. Son obsession du secret et de l’anonymat rappelle le vrai milliardaire Emmanuel Besnier, mystérieux personnage quadragénaire , président invisible du conglomérat laitier Lactalis, qui se cache derrière des porte-flingues et un porte-parole. Sa faille réside justement dans cette obsession de cacher son image.

On se demande presque s’il existe vraiment ou si c’est un acteur qui est payé pour jouer son rôle.

Pas de photos des numéros de magie, mais c’est bien mieux ainsi, vous pourrez les admirer en salle.

Un vrai plaisir de divertissement, à déguster avec gourmandise et sans modération, qu’il serait dommage de bouder en cette fin de vacances d »été.

On regardera avec plaisir le 3e film, qui s’annonce sans problème à l’horizon.

insaisissables-2

Vous n’avez encore rien vu

NB- Le titre original vient de l’expression anglophone «  Now you can see me, now you dont‘ », allusion au côté fugace et joueur du magicien.  » maintenant tu peux me voir,  mais maintenant tu ne peux plus ».

 

 

Publicités

Une réflexion sur “CINE – Les Insaisissables 2, Feux d’artifices réussis

  1. Pingback: CINE – Café Society, nostalgie, amour et rires | Bienvenue, Welcome to my Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s