L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE- Masako, future impératrice ?

3 Commentaires

Coup de théâtre au Pays du Soleil Levant. Contre toute attente, l’Empereur Akihito aurait manifesté le désir d’abdiquer dans les prochaines années. Du jamais vu dans l’histoire de la dynastie la plus ancienne du monde, engluée dans son passé.  Le Trône du Chrysanthème va donc revenir incessamment au Prince Naruhito et à sa femme Masako, la princesse emmurée vivante.

masako-naruhito

La plus mystérieuse princesse du monde pourrait monter sur le trône et devenir impératrice du Japon dans les prochaines années.

Si l’empereur en exercice a manifesté son souhait de passer la main, on ne connait pas encore la date précise de cette passation. Il faut en effet modifier la loi et préparer le terrain. On peut penser que l’empereur n’est plus en grande forme à 84 ans: cancer de la prostate en 2003 et opération à coeur ouvert.

«Je commence à sentir mon âge et il m’est arrivé de commettre des erreurs lors de cérémonies»

En tous les cas, c’est un sacré coup de tonnerre dans le paisible ciel de ce royaume aux traditions solidement bétonnées dans l’immobilisme, en raison d’une extrême droite très archaïque.

Cette extreme droite doit surement être énervée de voir son empereur ne pas assumer son rôle à vie, mais imiter les souverains européens tels la Reine Beatrix.

xmas-masako

On a vu récemment une vague d’abdications de souverains : Beatrix ( choix de vie et habitude royale locale) , Juan Carlos ( forcé pour raison de santé et scandale de corruption Noos), Albert des Belges ( santé) , le Pape Benoit XVI ( santé), le grand-duc Jean du Luxembourg, et même le cheikh du Qatar.

La Reine Elisabeth, le Roi Carl Gustav de Suède et la Reine Margrethe de Danemark continuent d’assumer leur rôle, tout comme le Roi Harald de Norvège.

Depuis la capitulation de 45, la famille impériale japonaise n’est plus qu’une marionnette dirigée par les fonctionnaires de l’agence impériale, organisme dirigé par le Premier Ministre japonais. Elle a perdu tout « caractère divin » et tout pouvoir politique. Elle ne garde qu’un rôle symbolique psychologique. Pendant des siècles, l’empereur était un dieu mystérieux qui se nourrissait de « toiles d’araignées » selon la légende. Il continue de parler le japonais ancien. Masako dut suivre une formation à cette langue pendant plusieurs semaines avant son mariage. 

xmas-masako2

Masako, la princesse baillonnée, ligotée et emmurée

L’empereur japonais est un pharaon fantôche aux ailes de papier troué. Il doit se plier à toutes les traditions sans avoir vraiment son mot à dire. Rien à voir avec ses homologues étrangers qui ont un minimum de droit à la parole. La faute au gouvernement qui veut se préserver l’électorat ultra-conservateur, généralement considéré xénophobe et phallocrate.

La première conséquence d’une abdication serait  l’avénement de Masako, la princesse au spleen mystérieux. Cassée par les règles rétrogrades de l’agence impériale, la pauvre top diplomate polyglotte est l’ombre d’elle même , et la naissance d’Aiko par insémination artificielle en 2001 n’a pas résolu grand chose.

masako-maxima

 

Aiko, c’est toutefois sa raison de vivre. Maman attentive, elle est très amie avec Maxima qui l’a demandée expressément pour son couronnement en 2014. C’était la première sortie de Masako depuis le couronnement du Roi de Tonga en 2012.

masako-tonga

Quel contraste. Les Pays Bas ont une monarchie modèle et féministe, alors que la monarchie du Japon ressort surtout comme archaïque et machiste. Ce n’est pas Aiko qui régnera, mais le neveu de Naruhito, un petit prince né in extremis ( la rumeur dit qu’il fut conçu sur commande par le cadet et sa femme…). La faute à cette extreme droite qui empoisonne le pays par sa virulence voire sa violence. C’est une extreme droite qui croit à la pureté de la race impériale, et qui a déjà du mal à avaler l’existence d’impératrices roturières d »origine telles Michiko ( également dépressive pendant des années, à en perdre la voix) et Masako.

Akihito n’est pas un empereur comme les autres. Il est le premier à imposer une épouse roturière, Michiko. Totalement subversif.  Il est aussi celui qui tente de présenter des excuses sincères pour les atrocités commises par les nazis japonais pendant les guerres d’agression. Il n’a jamais mis les pieds dans le temple qui rend hommage à des criminels de guerre nazis japonais…

Fils de Hiro Hito, il s’emploie à gommer la collaboration de son père avec les nazis japonais et l’Axe du Mal. Il milite comme il peut pour qu’on se souvienne de ces atrocites et qu’on ne recommence pas les mêmes erreurs de fanatisme . Maintenant, il voudrait  faire légiférer sur l’abdication et un âge limite pour être empereur. Naruhito défend lui aussi cette idée d’âge limite. On se croirait aux Pays Bas, pays très ami du Japon.

masako-maxima

Masako et Maxima, une belle histoire d’amitié secrète, on peut supposer qu’elle sont en contact étroit

Masako s’est hélas  étiolée rapidement dans les premières années de son mariage. « On » lui reproche d’être plus grande que son mari, de trop parler. Les machistes veulent qu’elle soit une moins que rien, une créature fantoche qui bouge sur ordre de son mari. On la trouve trop intelligente, trop brillante, trop moderne. Elle incarne un type de femme qui en révulse encore plus d’un au Japon: la femme active, la femme qui peut gagner sa vie toute seule à la force de ses neurones. La femme qui n’a plus besoin d’être une geisha pour survivre.

Masako a travaillé au Ministère des Affaires Etrangères et pour le Cabinet du Premier Ministre japonais. Elle a même participé à des sommets internationaux entre le Premier Ministre du Japon et le Président américain de l’époque ( Bush senior). Passer de cela à poupée en kimono même pas autorisée à choisir ses tenues, cela fait un choc. Pour la séduire, le prince lui avait affirmé qu’elle serait la plus grande diplomate de son pays, façon Diana. Raté.

Masako avait refusé ses deux premieres demandes en mariage, mais avait finalement accepté sur pression socio culturelle. On se demande si elle aimait vraiment le prince Naruhito. Lui l’aimait et ne voulait qu’elle, mais quid de ses désirs à elle ?

Masako est brillante mais soumise et habituée à obéir , selon ses amis de fac. Habituée à nier ses besoins. C est le meilleur chemin vers la dépression.

Son propre père était sous pression pour marier sa fille au prince. L’impératrice Michiko avait aussi fait le forcing pour la convaincre que ce n’était pas insurmontable de vivre dans ce Palais de glace. Pourtant, Michiko avait essuyé des plâtres plus que violents, elle qui fut la première impératrice née roturière ( Michiko est la fille d’un riche  industriel de son pays,  tout comme la reine Silvia de Suède) .

masako-aiko

A son mariage, on remet à Masako un sabre. En cas de désir de  divorce, elle est censée se faire seppuku ( hara kiri). On n’est pas à Londres.

En vertu du règlement imperial débile, elle doit demander 15 jours à l’avance la permission de sortir voir des tiers, y compris sa famille.

Néanmoins, depuis ses dépressions, elle voit souvent ses parents, voire vivrait avec eux pendant des semaines.

Lors du couronnement de Maxima, Masako obtient le droit de venir aux Pays Bas, mais le comité de psychiatres qui la suit ne l’autorise pas à assister au banquet du soir. Un comité de cerbères.

masako-famille2

La princesse a célébré ses 50 ans et semble remonter la pente, même si elle ne peut toujours honorer aucun engagement officiel. Elle n’en aura honoré que 2 ses dix dernières années.

masako-famille

Le Prince Naruhito parait bien faible. Il a pourtant essayé de prendre la défense de sa femme, mais il est aussi ligoté que les autres membres de la famille. On se demande quelles luttes intestines peuvent se passer dans les coulisses secrètes du Palais.

masako-famille3

On attend de voir comment Masako va gérer sa nouvelle vie d’impératrice. Sa fille va sur ses 15 ans.  On espère qu’elle pourra voir un peu plus de monde et sortir de sa torpeur qu’on devine un peu provoquée…

Mais le chemin reste long, on en est juste aux préliminaires. Le désir de l’empereur a tous les cas le mérite de poser la question et d’enclencher un processus de réflexion qui aboutira probablement dans les prochaines années.  Le temps de légiférer, de tout bien organiser ( statut et protocole pour l’empereur émérite)  , on en a encore pour quelques temps…On ne badine pas avec le protocole au Japon.

Fr- Libération. fr: Akihito voudrait démissionner

Esp- Masako, une princesse rare

Esp- Abdication prévu au Japon

Fr- Infos sur Masako et Naruhito

 

 

 

 

 

Publicités

3 réflexions sur “PEOPLE- Masako, future impératrice ?

  1. Pingback: PEOPLE- De Londres à Rio, des vacances royales | Bienvenue, Welcome to my Blog

  2. Pingback: PEOPLE- Du côté de l’Asie…Mako et Jigme, du sang bleu neuf | Bienvenue, Welcome to my Blog

  3. Pingback: PEOPLE – Japon, Aiko et Masako, les princesses tristes | Bienvenue, Welcome to my Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s