L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE- Kate vogue à Plymouth , la princesse et le marin

Poster un commentaire

Kate est une sportive passionnée. Elle excelle aussi bien en hockey sur gazon qu’en voile. La voilà marraine de charme de l’équipe britannique à l’America’s Cup  menée par Sir Ben Ainslie, le champion olympique de voile le plus titré de l histoire.

Lors de sa 3e visite à l’équipe, la princesse est partie régater avec l’équipage du côté de Plymouth. Une très belle opération de communication à tous points de vue.

ben-kate

La  duchesse a impressionné tout le monde au point que le capitaine Ainslie la verrait bien  dans son équipe…


Peu à l’aise en public, Kate se déchaîne naturellement quand elle fait du sport. Il faut dire que faire du sport avec une bande de bogosses n’a rien de déplaisant, bien au contraire !  Kate a de la chance d’être entourée de beaux gosses en permanence.  Que ce soit son époux, son beau -frère ou un chevalier servant de marin olympique.

ben-kate

Arrivée le matin à Plymouth pour une 3e visite à l’équipe britannique de l’America’s Cup, Kate a visité avec grande joie les dernières nouveautés liées au projet BAR, dont elle parraine une des associations partenaires, Trust 1851.  Le projet a pour but de promouvoir la voile auprès des plus jeunes et de la rendre accessible.

ben-kate-rires

Kate a débarqué de bon matin, dans un tailleur Alexander Mc Queen de style marin déjà porté précédemment. Euphorique , elle a retrouvé avec joie Sir Ben Ainslie, beau gosse, héros olympique et gentleman marin. Médaillé olympique de 1996 à 2012, notamment d’ or à 3 reprises en Finn Class ( 2004, 2008, 2012) , le marin anglais anobli par la Reine, s’est donné un nouveau défi :  ramener l’America’s Cup en Grande Bretagne.

La princesse est une marraine en or pour ce projet sponsorisé par Land Rover. Non seulement il s’agit de sponsoriser la participation à l’America’s Cup, mais aussi d’initier les jeunes à la navigation via des installations pédagogiques spécifiques. La princesse eut donc pour guide le héros de service, qui la mena sur toutes les installations.

The Duchess of Cambridge met the Land Rover BAR team who are challenging for the 2017 America's Cup. Her Royal Highness l joined the team, headed by Sir Ben Ainslie on board their training boat, .Picture Arthur Edwards

Au point que certains ont trouvé la princesse-figure de proue et son marin  » un peu trop intimes »… Sir Ben en avait oublié le protocole , posant une main affectueuse sur le bras de la princesse royale., alors qu’il lui montrait son catamaran de version antérieure.

Kate en avait laissé tomber sa pochette, indispensable pour sa fameuse pose  » Kate ».

ben-kate-visite

On ne peut pas blâmer Kate d’être sous le charme d’un beau gosse talentueux et gentleman.Bien rasé et propre sur lui de surcroît.

T

Kate a également testé les nouvelles technologies développées à l’occasion de l’America’s Cup 2017.

Mais la suite fut plus corsée, car la princesse troqua son tailleur marin pour une vraie tenue de marin. Et de monter à bord avec Sir Ben et ses hommes pour une balade en mer.

ben-kate-rire

De nouveaux aux petits soins, le galant capitaine aida Kate à attacher son casque. Important quand on vogue à des vitesses de plus de 30 à 65 km/h.

ben-casque

La princesse barra pendant une moitié de la session et impressionna tout le monde par son sérieux et son talent. Il faut dire qu’elle avait battu son mari lors d’une régate en 2014, pendant leur visite officielle en Australie-Nouvelle Zélande.

ben-kate-action

Un grand moment de fun pour la princesse amatrice de sports en plein air. Riant non stop, la princesse était aux anges. Les sceptiques remarqueront qu’on ne voit jamais la princesse se démener autant quand il s’agit de visiter une usine de sardines (mission dévolue aux seniors de la famille) ou de remettre des Trèfles aux Irish Guards.

Certains sont même lassés de son  style Denise Fabre, toutes dents dehors. Le rire est la meilleure défense d’une princesse angoissée qui veut tant bien faire.

On peut supposer que Land Rover aussi était fou de joie, déjà que Zara Phillips est leur égérie et que la marque apparaît dans un reportage mode récent de la princesse pour Vogue UK

ben-yacht

Après l’effort, Kate regagna Londres dans une tenue plus décontractée qu’à son arrivée, remisant le tailleur navy pour un jean slim et des Adidas.

ben-kate-retour

Une silhouette sculptée par le Pilates et le yoga intensif

 

Prochaine étape, en juillet quand Sir Ben participera à l’une des manches des séries de l’America’s Cup Louis Vuitton. En tous les cas, l’équipe peut compter sur une marraine de charme, réellement passionnée de voile.

Eng- toutes les photos de Kate à Plymouth

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s