L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

JARDIN – Des bulbes inratables pour le printemps

1 commentaire

Les bulbes de début de printemps ont commencé à émerger en cette fin d’hiver, certains ont été particulièrement précoces, tels que narcisses et jonquilles,  avec cet hiver étrangement clément que nous avons vécu.

anemone

Les anémones blanda s’épanouissent aux premiers rayons de soleil du printemps

Hélas les bulbes ne se naturalisent pas si bien que cela dans nos jardins , les jacinthes et les tulipes ont tendance à disparaitre avec les hivers. Mais certains au contraire vont pulluler pour notre plus grande joie . Voyons en trois espèces actuellement en fleurs ( sous climat parisien du moins). Pas chers et sans exigence , voilà des bulbes inratables qui égaient chaque fin d’hiver à coup sûr.

muscaris

  • Les perce-neiges
  • Les anémones blanda
  • Les muscaris

Le perce-neige fait partie de ces bulbes qui survivent à tout partout, que ce soit en montagne ou en plaine. Ils ont fleuri tôt cette année, émergeant quasiment à Noël au lieu de février.

perce-neige

Ils sont vraiment sans soucis, et vont coloniser naturellement votre jardin. Un bon investissement qui fructifie sans effort. Il n’y a rien à faire que de les planter en automne. Il en existe des variétés doubles, mais elles sont toujours blanc et vert, pas de perce-neige bleus ou roses connus à ce jour.

anemone

Les anémones blanda sont des chouchoutes. Originaire des Balkans, elles s’installent et forment de jolis tapis avec le temps. De belles corolles qui s’épanouissent au soleil et se referment la nuit, avec de jolies feuilles découpées très décoratives, l’anemone blanda est un des jolis spectacles du jardin en mars-avril.  Les variétés roses et blanches tendent à dégénérer vers un blanc pas très net , qui contraste joliment avec le bleu naturel des anémones blanda. N’hésitez donc pas en planter, mais sachez qu’elles risquent de ne pas rester roses ( il faudra en replanter régulièrement si vous aimez cette couleur) .

anemene blanda

Des bébés issus de semis apparaissent en cours d’été, mais il n’est pas facile de les transplanter, car les bulbilles peuvent être profonds. Pourtant, l’opération peut se tenter et réussit fort bien. Les abeilles les affectionnent si bien que les blanda montent toutes à graines très facilement tout comme les muscaris.

muscaris

Les muscaris sont également des valeurs sures du jardin qui se ressèment très naturellement. Ma mère retire parfois les graines car toutes les fleurs butinées par les abeilles avec gourmandise, montent à graines.

muscaris2

Il en existe des doubles, des plumeux, des blancs, des roses,  mais les bleus à simple fleur sont les plus classiques et les plus résistants. De plus, les blancs se font rouille avec la fanaison, ce qui n est pas forcement très joli en fin de floraison.

miuscaris-doubles

Les doubles ne sont pas très résistants non plus. Il faut songer à les renouveler si vous les aimez ainsi.

Bref, profitez de ces bulbes qui s’acclimatent bien en tous sols et résistent au froid, à l’humidité et à la sécheresse.

Voilà un investissement durable .

Retrouvez d’autres plantes increvables dans la catégorie Jardin de ce blogue.

 

Publicités

Une réflexion sur “JARDIN – Des bulbes inratables pour le printemps

  1. Pingback: JARDIN-EXPO- Jardins d’Orient à l’Institut du Monde Arabe | Bienvenue, Welcome to my Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s