L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE – Les SAG 2016, la kermesse des stars

Poster un commentaire

VF-2016

Jane Fonda, Cate Blanchett, Viola Davis, Jennifer Lawrence, Charlotte Rampling, Brie Larsen (an bas, Rachel Weisz, Lupita Nyong’o, Alicia Vikander, Gugu Mbatha-Raw, Helen Mirren, Saoirse Ronan, et Diane Keaton, par Annie Leibovitz pour Vanity Fair USA.

En dépit de la polémique sur les Oscars trop blancs, Vanity Fair a sorti sa couverture de son numéro spécial Hollywood avec quelques actrices noires.

Mais la diversité a particulièrement triomphé aux récents SAG Awards. Ces trophées de la Guilde des Acteurs ont vu le triomphe de plusieurs acteurs noirs américains.  De quoi mettre du baume au coeur de certains et faire la fête tous ensemble entre stars ultra glamour . Et d’afficher ses appas...pour certaines dames plus audacieuses.

sag-queenlatifah-miniserie-bessie

Queen Latifah primée Meilleure Actrice dans la Minisérie  » Bessie »

Nombre des acteurs noirs primés aux SAG  le furent pour leurs rôles à la TV, assez logique quand on sait que la créativité et l’innovation tend à s’exercer davantage à la télé qu’au cinéma ces temps ci.

C’est dans une atmosphère détendue que les SAG ont pu se dérouler.

sag-diner

Parmi les triomphes de la soirée, on compta Leonardo Di Caprio, chaleureusement félicité par sa comparse de Titanic, Kate Winslet. Le réalisateur Inarritu est décidément un porte- bonheur, son dernier film Gravity avait aussi raflé une flopée de prix, Sandra Bullock en profita largement, raflant de nombreux prix mais pas l’Oscar.

sag-leo

Leo Di Caprio a remporté un prix du meilleur acteur dans un film dramatique pour The Revenant de Inarritu.

Idriss Elba est également reparti avec deux trophées, à sa plus grande joie. TV, cinéma, tout lui réussit.

sag-idris-elba

Le spectacle était dans la salle comme sur scène. Ici de belles photos prises sur le vif.

sag-laverne-cox

Laverne Cox d’Orange is the New Black, concentrée.

Eddie Redmayne, oscarisé en 2015, ici nommé pour Danish Girl, un film où il réalise une nouvelle prouesse costumée, assistait à la cérémonie avec sa bien-aimée. Impossible de rater sa bouille de jeune communiant oxfordien. Je l’avais déjà repéré dans My Week with Marilyn, où il était épatant aux côtés de Michelle Williams.

sag-eddie

A chaque table, une pleïade de stars, comme ci-dessous.

sag-table-vip

L’Oréal avait tout prévu pour que ces dames puissent se repoudrer le nez.

sag-loge

Les bons moments entre stars furent légion. Rien d’aussi sérieux qu’aux Césars. Nicole et Eddie savourent un bon moment ensemble.

sag-nicole

Les stars étaient sur leur 31, tout en strass, comme Dame Helen Mirren, qui se prêta aimablement au jeu du selfie.

sag-mirren-selfie

Christina Hendricks de Mad Men était plus opulente que jamais, dans une robe bustier explosive en brocard. On se croirait dans Qui veut la peau de Roger Rabbit ?

sag-hendricks

 

Dans la catégorie décolleté maxi, c’est Susan Sarandon qui a fait le buzz avec un splendide décolleté , on admira à loisir sa gorge généreuse. Pas mal pour une femme de 69 ans. Chic dans son smoking blanc, Susan était au comble de sa beauté, peut être un peu rehaussée de produits esthétiques. L’actrice si engagée  de Thelma and Louise était accompagnée de sa fille Eva Amunri.

sag-sarandon-fille

Susan Sarandon et sa fille Eva

Kate Mara  ne passa pas inaperçue non plus dans une tenue suggestive d’inspiration amérindienne.

sag-saoirse ronan

Mieux, Patricia Arquette des Experts Cyber fut au bord du débordement , assise non loin de la plantureuse mais sage Viola Davis.

sag-viola-patricia

Un décolleté ébouriffant,ça change des Experts Cyber

La si talentueuse Viola Davis, oscarisée jadis pour la Couleur des Sentiments,  fut primée pour son rôle dans la série  How to get away with murder, saluée debout par Nicole Kidman et Ryan Gosling, rien que ça. Elegante, elle s’avança avec humilité et élégance.

sag-viola

Si les gars de The Big Short sont repartis bredouilles, les acteurs de Spotlight ont eu le plaisir de gagner le trophée de la Meilleure Distribution.

On a hâte de voir ce film qui narre la façon dont un journal a enquêté sur le scandale des curés pédos à Boston. Ryan Gosling aura pu applaudir son ex, Rachel Mc Adams, triomphante avec l’euphorique « revenant » Mark Ruffalo., qui avait fait son come back avec Begin Again.

sag-cast

Pour voir plus de photos sur Daily Mail, cliquez ici 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s