L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

CINE – Hunger Games 3, La Révolte partie 2

Poster un commentaire

Enfin, j’ai trouvé le temps d’aller visionner le dernier épisode de la trilogie Hunger Games, ces Jeux de la Faim écrits par Suzanne Collins.

hg-3-jlaw

Katniss transformée en héroine supermodele ( mascara Dior en prime) , acceptera t elle ce statut de potiche de la révolution que lui assigne Coin ?

Jennifer Lawrence, alias Katniss Everdeen, est désormais aux portes du Capitole, déterminée à éliminer le Président Snow et à se venger de celui qui a lavé le cerveau de son bien-aimé Peeta ( Josh Hutcherson).  Mais l’ennemi n’est pas toujours que celui qu’on croit. Heureusement, ses amis sont là pour l’accompagner et la soutenir dans cet ultime combat mortel.

A la fin de  Hunger Games 2 , on avait quitté Katniss sous le choc de découvrir son fiancé Peeta en bien sale état, exfiltré du Capitole où le Président Snow l’a torturé . Eh bien, Hunger Games 3 reprend là où le 2e film s’était arrêté.

Je ne vais pas ici résumer le film dans les moindres détails. Disons que l’essentiel de l’intrigue se déroule dans le Capitole, que les rebelles ont décidé de faire tomber, maintenant qu’ils ont unifié les 13 districts.

hg3-image

Furieuse de voir Peeta la rejeter, Katniss décide de braver les consignes de la Présidente Coin ( Julianne Moore), pour se rendre sur le champ de bataille.  Le combat s’annonce corsé et terrifiant, car le Président Snow a prévu de transformer la Capitole en  jeu de télé réalité avec des pièges surprises. Heureusement, les combattants disposent d’une information partielle grâce au « holo », un outil qui scanne les environs et sert de GPS en 3D.

hg3-holo

Certaines séquences font penser à la trilogie Matrix, quand l’environnement , contrôlé par les « Concepteurs » via ordinateur, se mute instantanément pour détruire les combattants rebelles. Côté rebelle aussi, on a quelques armes , mais celles du Capitole sont assurément plus performantes de par leur volumétrie.

L’objectif de Katniss, coute que coute, est de parvenir au Palais de Snow et de l’abattre. Elle se rend sur le front alors que Coin , froide et calculatrice, veut la garder au chaud et l’utiliser comme outil de propagande. Katniss désobéit aux consignes et se rend sur le front.

hg3

Au fur et à mesure du film, on s’aperçoit que la froide Coin a des intentions politiques plus ambigues qu’il n’y parait. Julianne Moore l’incarne parfaitement, entre froideur énigmatique et soif de pouvoir impitoyable.

hg3-moore

Coin, implacable et ambitieuse

Le triangle Gale-Katniss-Peeta se retrouve de nouveau ensemble. Toujours Peeta en victime à sauver, sacrificiel. Gale toujours héroïque en soldat efficace, allié fidèle et amoureux transi de Katniss  . Son opinion diverge de celle de Katniss qui veut éviter la mort de civils. Lui estime qu’on n’est plus dans la nuance , au vu de tous les civils morts dans les Districts.

hg3-gale

Gale, guerrier épris de revanche, prêt à tout pour sauver Panem.

Katniss et lui constituent néanmoins un duo guerrier indéfectible, allié dans le projet fou d’abattre Snow en son palais.

Les péripéties s’enchainent sur le chemin du Palais de Snow. L’escadron de Katniss , censé tourner des films de propagande, se retrouve bientôt en 1ere ligne. On reconnait avec amusement les scènes qui furent tournées à St Quentin en Yvelines , en banlieue parisienne. Les effets spéciaux sont impressionnants. On a peine à croire que cela fut tourné à deux pas de chez nous.

hg3-gale-katniss-camp

Evidemment, je ne vais pas vous narrer les séquences en question. Disons qu’il y a de l’action, notamment l’une d’elle en sous sol, particulièrement réussie. On ne peut s’empêcher de remarquer des facilités scénaristiques qui rendent certaines scènes d’action hélas prévisibles (sur  le sort de certains héros) . Jennifer Lawrence impressionne dans sa capacité à exprimer la peur, la culpabilité, la tristesse. Son expressivité et sa sensibilité apportent une touche d’humanité indéniable  à ce qui aurait pu être un film d’action hero lambda.

La chute du Capitole surprend assez. On ne s’attend pas à un tel dénouement. L’acte 3 surprend après la chute de Snow. Le film, toujours aussi sombre, tourne au politique, et certaines scènes sont d’une grande froideur. Il est rare de voir un film évoquer le traumatisme et la partie post-guerre. D’habitude, les films d’action se finissent sur la victoire comme les contes de fées par le mariage des héros. Ici, on évoque aussi la difficulté de stabiliser un Etat en lambeaux.

hg3-end

Katniss découvre la face cachée de la guerre entre Coin et  Snow. Une victoire amère au prix si lourd.

Même si le film pourra paraitre de rythme inégal et plus décousu que les deux opus précédents, il reste intéressant dans sa réflexion sur l’utilisation des médias, la propagande, la manigance politique et le double visage des politiques. Quelque chose qu’on voit rarement dans les films d’action lambda. Quoique les James Bond de Craig ont amorce un mouvement en ce sens.

La scène épilogue est parfaite, et nuancée. Panem est sauvée mais la victoire a un goût amer de deuil et de sacrifice. Katniss et Peeta ont payé un lourd tribut. Une fois de plus, Peeta confirme son statut de héros yin, qui apporte l’apaisement à Katniss, l’héroïne yang par excellence. ( lire ici l’article que j’avais consacré à ce thème d’inversion des polarités) . Car Hunger Games reste une formidable histoire d’amour.

Peeta_and_Katniss

Blog- L’éloge de l’homme yin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s