L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

CINE- Legend, des jumeaux en enfer

3 Commentaires

C’est en avant première exclusive que j’évoque pour vous ce film britannique qui débarquera sur nos écrans le 26 janvier 2016. Legend , j’ai pu le voir en avant première sur invitation du groupe Vivendi, dont la filiale Studio Canal a coproduit l’oeuvre.

Legend-poster

Sombre, violent,  le film narre l’histoire tragique et  vraie de deux jumeaux de l’East End qui prirent le pouvoir sur la pègre de Londres dans les années 60.

Âmes sensibles , s’abstenir. Mais une belle performance de l’acteur central , Tom Hardy dans les 2 rôles principaux.

Les films de mafia sont exactement ce que j’évite depuis des années. La saga du Parrain, ça va une fois, pas toute l’année.

Je déteste les films qui glamourisent le crime et les gangs de mafieux, même si ce sont surement des métaphores pertinentes de la jungle que sont nos sociétés matérialistes et si violentes socialement.

C’est par accident que j’ai vu ce film. Je n’étais pas en grande forme ce matin là, mais j’ai regardé jusqu’au bout cette longue tragédie qui nous embarque dans la vie totalement folle de deux jumeaux du crime, les frères Kray, Ray et Redg.

L’un est un bogosse qui cherche l’amour, se rêve en gentleman,  et l’autre c’est un psychopathe schizo totalement incontrôlable. Il a un pet au casque.

legend-freres

Le film démarre alors que les deux jumeaux contrôlent dejà une partie de l’East End. On arrive au moment où ils s’apprêtent à passer à l’offensive pour régner sur Londres en écrasant les rivaux et en corrompant les autres.

Le jumeau fou vient de sortir d’asile grâce à la complaisance d’un psychiatre terrorisé. L’autre , celui qui est  » normal », tombe amoureux de Frankie, une jolie jeune élève dactylo du quartier. Frankie tente de le faire sortir de cet univers, mais peine perdue, il aime trop la baston, le business de la violence, du chantage et de la mort. C’est son métier et il ne sait rien faire d’autre. L’engrenage se referme petit à petit sur ce monde désespéré, et le compte à rebours ira jusqu’a son terme inexorablement.

Trop de sens de la famille tue la famille, c’est un peu le thème du film, cette déchéance morale et physique avilissante. Protégé coute que coute par son frangin normal et leurs parents débiles , le jumeau malade mental  commet sottise sur sottise sanglante avec l’aide de ses deux amants, précipitant le royaume mafieux durement acquis en ruines. Frankie ni personne n’y pourra rien.

legend-frankie-ray

Le film qui dure 2 heures, s’emploie donc à nous narrer cette histoire de frangins infernaux dans l’esprit d’une tragédie antique.

Les acteurs sont bons, surtout Tom Hardy qui se colletine les deux rôles. On ne remarque pas que c’est le même acteur qui joue les deux.

L’actrice qui incarne Frankie, Emily Browning,  est également charmante et rafraichissante, la touche angélique dans cet univers de violence.

Je regrette surtout la glamourisation du crime ( par la voix off) et par l’image de cette violence des bas fonds, comme si tout ceci n’était qu’un conte. Non, ce sont de vraies gens qui sont spoliées et tuées, et le film reste dans une légèreté assez choquante. Peut etre pour nous montrer que pour les mafieux, tout ceci est normal.

legend-bro

L’autre bémol du film est sa narration linéaire, chronologiquement ennuyeuse et vieille école.

N’aurait il pas été plus efficace de procéder par flashbacks de temps en temps. Le séquençage manque cruellement de dynamisme. De nos jours, quasiment aucun film ne se fait ainsi.

Quand on regarde The Lunchbox, on voit la différence de dynamique narrative, qui crée le suspense et n’ennuie jamais.  Pourtant, il n’y a pas d’action ou presque.

lunchbox2

La répétition des scènes de chantage , de menace de mort finit par lasser voire créer l’oppression. Mais probablement, je n’étais pas dans la bonne forme pour regarder ce genre de film.

Le film fut quelque peu éreinté par la critique anglaise à sa sortie. On attend de voir chez nous.

legend-frankie

Je retiens néanmoins une jolie citation que prononce le jumeau normal quand il se marie avec Frankie. Il dit à son jumeau malade mental ceci.

Elle ( Frankie) est ce que je voudrais être, enfin si je n’avais pas si peur.

Publicités

3 réflexions sur “CINE- Legend, des jumeaux en enfer

  1. Pingback: CINE- L’Hermine | Bienvenue, Welcome to my Blog

  2. Pingback: CINE- The Big Short, dans l’enfer des subprimes | Bienvenue, Welcome to my Blog

  3. Pingback: PEOPLE- Meghan (et Harry) au polo , l’officialisation | Bienvenue , Welcome to my blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s