L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

CINE- Magic Mike XXL, le Règne des Beaux Gosses

1 commentaire

En général, on s’attend au pire sur les suites de films. Etonnamment, Magic Mike XXL tient ses promesses, fidèle à ce que pouvait laisser entendre l’affiche, mais dans une tonalité différente du premier opus.

Au menu, road movie second degré, humour très américain  mais surtout des numéros de danse ébourriffants et des beaux gosses dénudés en pagaille  !

magic-mike-2-xxl-arrivee

Une brochette de beaux gosses  » au taquet » rien que pour nos yeux ébahis

Bref, un show visuel du tonnerre parfait pour l’été.  C’est que la route s’avère caniculaire entre Tampa et Myrtle Beach.

Magic Mike XXL , écrit par une femme ( Carolyn Reid) et réalisé par un fidèle collaborateur de Steven Soderbergh ( réalisateur du 1er film) , prend le parti de sa le jouer cool, pour un résultat divertissant d’été, drôle et sans complexe. Comme un séjour à la plage.

Trois ans après son départ de la troupe de Dallas ( Mc Connaughey) , on retrouve notre Magic Mike ( Channing Tatum) en patron de TPE, menuisier bataillant pour survivre et pour payer une assurance à son salarié mexicain.  Pas trop le moral pour diverses raisons ( que je vous laisserai découvrir).

Il décide de rempiler avec ses ex collègues, largués par Dallas parti  à Macao,  qui s’apprêtent à faire une dernière virée  à la Convention des strip-teaseurs de Myrtle Beach. En route pour un road movie qui nous mène à Jacksonville et à Savannah.

10.01_ 0469.tiff

Matt Bomer incarne un amusant aspirant acteur New Age, écolo et 3e degré en Reiki !

Etapes hautes en couleurs, ambiance caliente, surtout dans le club tenu par Jada Pinkett Smith, épatante dans un rôle de « tenancière » de club de strip tease afro américain. Outre l’atmosphère envoûtante créée par la  belle photographie tout en nuances de bleu et de mauve ( par Soderbergh) , des numéros de danse impressionnants dansés  par le joueur de foot américain reconverti animateur télé, Michael Strahan et Stitch, une des grandes révélations du concours  » So you think you can dance ».

magic-mike-2-xxl-pinkett

Pendant ce periple, on a parfois l’impression de voyager avec une bande de bimbos en vadrouille. Le second degré de certains dialogues est hilarant, surtout quand c’est écrit à l’américaine. Contrairement aux Français, plus confrontationnels, les Américains ont le don de ces dialogues ciselés, qui sont indirectement agressifs , à coup de vannes enrobées dans des compliments ironiques, paraphrases et métaphores paradoxales.

Autre apparition sympathique dans ce casting de stars, Andie Mc Dowell, dans son élément de Belle du Sud ( elle qui fut doublée dans Greystoke, en raison de son accent du Sud jugé trop fort ! ) .

Le scénario a beau jouer de l’humour second degré et parodique, il recèle aussi de quelques messages intéressants sur l’utilité du divertissement des strip teaseurs, des insécurités des femmes qui peinent à assumer leur désir dans une société finalement prude et conservatrice.

magic-mike-2-xxl-auto2

Le script  évoque aussi la reconversion des strip teaseurs. C’est le cas des copains de Magic Mike, qui se retrouvent sans troupe, à la suite du départ brutal de Dallas en Asie. Ils doivent songer à faire autre chose ( comme les mannequins ou les danseurs) . L’un veut être peintre, l’autre acteur, etc.

Il n’y a guère d’enjeu dramatique dans ce scénario, il  reste léger et les aspérités dramatiques relèvent de celles d’un voyage de vacances. Néanmoins, on ne s’ennuie pas , grâce aux comédiens et au rythme qui se maintient à coup de vannes et de danses. Et une réalisation impeccable.

magic-mike-xxl_abs

Mais bon, le clou du spectacle, après un acte 1 limite bavard, un acte 2 bien qui va crescendo, c’est un acte 3 d’anthologie , qui se passe à Myrtle Beach. Le show de danse final est époustouflant d’humour et de paillettes, servi par une réalisation toujours au cordeau.

magic-mike-xxl-humour

Ici, on ne se prend pas au sérieux

Bien filmé, bien chorégraphié, bien interprété, tout est réuni pour éviter de sombrer dans le sordide étalage de chair, mais pour un vrai ballet de danse sexy.

magic_mike_maganello

Jada Pinkett et Amber Heard ( en héritière post ado paumée) en prennent plein les yeux au cours d’une série de numéros de danse fort bien menés.

magic-mike-2-xxl-pinkett2

Jada Pinkett, impériale MC

Le clou du spectacle met en scène un duo  Tatum/ Stitch, mais je vous en laisse la surprise.

Channing Tatum est entouré d’une distribution de stars, mais il reste  assurément la star du film.  Il réussit le tour de force de faire l’homme objet sans avoir l’air idiot ou vide, évitant l’écueil de la bimbo sans cervelle, en amenant un côté beau gosse ingénu fort bienvenu.

Ses prestations de danse,  sont à couper le souffle , son agilité et ses prouesses techniques font penser à Fred Astaire mais dans un  autre style, la danse sexy hip  hop.

magic-mike-xxl

Une affiche qui résume bien l esprit du film. Drôle , viril et sans complexe

Dans ce nouvel opus, Magic Mike est passé du strip teaseur sans états d’âmes , qui ne se posait aucune question, au gentil entrepreneur honnête fleur bleue qui sait  maintenant ce qu’il veut  : être sérieux, monogame et businessman. Comme Channing Tatum finalement, fidèlement marié , et en passe de devenir la nouvelle star de Hollywood.

10.21_ 2534.NEF

Magic Mike était inspiré des débuts de l’acteur dans le strip tease à Tampa, Floride. Il avait 18 ans et dit avoir exercé ce métier pendant 8 mois seulement, avant de « passer à autre chose ». Il dit avoir fait cela on et off pendant ces 8 mois , ne regrette rien . Un sacré parcours pour celui qui aurait pu rester une ébauche de Chippendale pour post ados en spring break. Preuve qu’il a de la suite dans les idées et soif d’apprendre.

Channing -jeune

Tatum a depuis poursuivi sur sa lancée, par des films d’action voire de drame psychologique comme Foxcatcher. Fini les biffetons dans le string canari.

Vanity Fair USA, la bible du glamour hollywoodien, l’a adoubé officiellement via couverture et reportage, le comparant à Gene Kelly pour son côté danseur virtuose, élégant et viril.

tatum-VF

Tatum par Annie Leibovitz, bien sûr

Tatum  apprend vite et il a une vision assez précise  de son futur dans le cinéma , que n’ont pas beaucoup d’acteurs.  Tatum n’est pas vu comme un mannequin danseur sous-acteur tout en muscles, la preuve, on l’a fait danser avec l’élégante et oscarisée Charlize Theron aux Oscars en 2013.

tatum-charlize

Pour l’anecdote, les deux acteurs eurent la grippe en même temps, les empêchant de répéter pendant les 2 jours précédant le show. Finalement, ils répétèrent à la dernière minute et réussirent à épater tout le monde en temps et en heure , comme de vraies stars. Sans stress et avec le sourire.

tatum-charlize

Pour voir une vidéo ( pas la meilleure définition d’image cependant) de ce petit numéro de fox trot mémorable , où Theron démontre qu’elle a une vraie formation de danseuse.

Revenons au film. Il est particulièrement amusant que l’histoire se passe dans des coins plutôt conservateurs des USA. Le tournage fut fort suivi par les medias et le public,  au vu du nombre de photos disponibles sur le Net.

magic-mike-xxl-heard

Amber Heard dans un petit  rôle inattendu et réussi.

magic-mike-xxl-wrap-tournage

Tout le monde très concentré pendant le tournage d’une des séquences de Myrtle Beach

magic-mike-800-finale

Le résultat

Pour retrouver cette armada de beaux gosses ..euh pardon de  » male entertainers » comme ils disent ( amuseurs masculins)  , rendez-vous dans les salles de cinéma qui passent encore le film.

magic-mike-2-xxl-auto

Vous en sortirez de bonne humeur et ultra détendu(e). Zéro prise de tête.  Délassement garanti.Vous aurez même envie d’aller en nightclub, galvanisé(e) par une BO pleine d’entrain.

Pas de gangs, de terroristes, de méchants sanguinaires et autres crimes de sang. Enfin, la paix.

Tout ce qu’on demande en cet été 2015 !

 

Publicités

Une réflexion sur “CINE- Magic Mike XXL, le Règne des Beaux Gosses

  1. Pingback: PEOPLE- Eté incendiaire à Hollywood | Bienvenue, Welcome to my Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s