L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

DANSE – Tutu à Bobino, en demi-teintes

1 commentaire

Tutu, spectacle qui se joue avec succès à Bobino depuis plusieurs mois, veut nous présenter  » la danse dans tous ses états« , grâce à ses danseurs du Chicos Mambo.

Tutu-ouverture

La salle est remplie, mais le spectacle est il aussi excitant qu’il le promet ?

Il suffit de voir la cohue à l’entrée de Bobino pour prendre la mesure du succès de ce show de danse pas comme les autres. Joué dans le monde entier, « désopilant » pour Le Figaro, ce spectacle intrigue autant que l’affiche qui montre un danseur de dos en culotte de ruché de tulle rose.

Une vingtaine de tableaux caricaturaux se succède sans entracte, avec les mêmes danseurs sur scène, prenant divers rôles dans divers styles de danse: classique, tango, moderne, de salon, GRS.

Tutu-1

Les danseurs du Chicos Mambo mouillent le maillot. Leur talent est indéniable, notamment l’un d’eux qui réalise un solo classique impressionnant dans un rôle féminin. Un autre réalise de formidables mouvements des bras sur la Mort du Cygne.On est agréablement surpris par leur capacité à jouer la comédie: visages expressifs et voix bien projetées. Le sketch autour des clichés sur les danseurs est très réussi. De très bonnes idées autour d’une caricature de Danse avec Les Stars ou la GRS ( gymnastique rythmique et sportive).

Tutu2

Les moments de grâce sont éphémères, le but étant de rire…

Hélas, le talent et l’endurance des danseurs ne suffisent pas à masquer la pauvreté du langage chorégraphique. Ce qui est dommage c’est de voir des chorégraphies pas assez abouties sur nombre de tableaux:  mouvement des bras et des jambes pas assez étirés et aboutis, manque de précision, pas de pieds pointés.  On note aussi un manque d’explosivité sur certains mouvements d’ensemble tels que le tableau des « légumes ». La danse et les arts martiaux ont cela en commun que le geste est vecteur d’une énergie.

Dans Tutu, souvent le mouvement ne porte pas cette énergie précise et nette comme on aime. Notamment dans le tableau sur le Tango. Ce n’est pas tout de porter des talons , encore faut il être passionnel, impérieux. Sans me prendre pour Pietra dans DALS…

Tutu-4

Il en résulte une frustration de voir des danseurs aussi doués sur des mouvements souvent trop simples, soit  exécutés de façon insuffisamment rigoureuse.Le but d’amuser à tout prix fait que parfois les danseurs miment voire singent  plus qu’ils ne dansent. Je pense au jive à peine esquissé  sur le tableau DALS. Vu la technicité de ces gaillards, cela m’étonnerait qu’ils ne puissent faire un vrai jive de 30 secondes.

Passé la première frustration, on se résigne en songeant qu’il s’agit d’un spectacle de clowns et non de danse. A part certains moments, on ne voit guère la beauté de la danse, mais surtout une pantomime pas vraiment fine qui amusera les enfants. On est beaucoup plus dans la caricature que dans la satire .

Tutu-3

Des idées de caricature de Danse avec les Stars ou la GRS eussent mérité un traitement un peu plus fin. Là on est dans le cabaret troupier.

La salle ne boude pas son plaisir et rit de bon coeur, surtout les enfants. Les applaudissements fusent et le bouche à oreille semble fonctionner à fond, puisque le spectacle tient sans problème l’affiche depuis octobre. En ce qui me concerne, même si je n’attends pas Fauve Hautot ou Pietragalla, il me semble qu’il eut été facile de faire un peu plus sophistiqué tout en restant comique. Dans Dals, on aussi des numeros amusants faits avec un.minimum de classe.

 

Pour moi , le problème vient du chorégraphe ( Philippe Latreuille)  et de la direction des danseurs.

Tutu-poster

La bande son est remarquablement mixée, pour une fois, pas d’agression des oreilles et les choix sont judicieux.

Un dernier bémol du spectacle , c’est le fait que les tableaux se succèdent pêle mêle sans progression dramatique particulière. En plus, ils sont de qualité inégale. Ceci déroute et  se conclut par un  tableau final qui n’en semble pas un. La fin tombe un peu par surprise.

Bref, résultat mitigé en ce qui me concerne, mais si vous cherchez un spectacle clownesque sans prétention de danseurs en tutu, vous serez probablement conquis. J’ai entendu des spectateurs se satisfaire de la qualité des tableaux, impressionnés par les vigoureux danseurs, les avis sont donc mitigés. Pour moi, la qualité de la danse laissait sur sa faim , mais j’ai passé dans l’ensemble un moment plaisant, divertissant et coloré. Les ruchés des tutu sont si jolis qu’on devrait mettre des basques en tulle courtes sur les danseurs à l’Opéra de Paris.

Publicités

Une réflexion sur “DANSE – Tutu à Bobino, en demi-teintes

  1. Pingback: SORTIE – THEATRE – Les Franglaises, musique, talent et humour | Bienvenue, Welcome to my Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s