L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

HUMEUR – La solitude de Tilikum : 6 tonnes d’énergie en cage !

Poster un commentaire

Venant de visionner un reportage enervant sur Arte, qui fait etat de la negligence coupable et mercantile des parcs a orques des Seaworld et consorts, je reblogue un article detaille qui vous presente le triste sort de Tilly, prisionnier de Seaworld Orlando. Incroyable en 2014.
Souhaitons a Tilly le meme happy end que l elephant Raju. J en reparlerai prochainement dans un article de mon cru.

Free Dolphins Belgium

tilly-google-earth1A droite, en bas de l’image : Tilly seul

Par Helene O’Barry Hesselager
Earth Island Institute

David Kirby, journaliste de renom et auteur de «Death at SeaWorld”, a récemment eu une idée brillante. En se servant de l’application cartographique «Google Earth», il a zoomé sur le parc d’attractions SeaWorld d’Orlando en Floride. Une  image satellite de Shamu Stadium est apparue sur son écran. C’est là que plusieurs orques sont incarcérées et utilisées pour des spectacles.

L’une de ces orques est appelée Tilikum. C’est lui qui, en février 2010, a entraîné sous l’eau sa dresseuse par le bras et l’a tué. Tilikum a enduré plus de trente ans de  détention. Les clichés aériens de Google Earth nous le montre enfermé seul dans ce qui est connu comme étant la « G Pool ». Il fait face à la porte en métal qui le sépare des autres orques, comme s’il demandait…

View original post 712 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s