L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

Hum! – Faith et Hope, le bébé Janus

Poster un commentaire

A Sydney, le 08 mai dernier, sont venues au monde deux siamoises d’un genre particulier : un corps, deux cerveaux… mais une seule tête et deux visages côte à côte.

Faith-Hope-diprosopus

Faith et Hope, les jumelles du miracle  et leur maman Renee Young

Les parents qui ont déjà 7 enfants, ont tenu à poursuivre la grossesse , bien qu’alertés très tôt par les médecins sur de graves problèmes de développement affectant le foetus.

Chaque jumelle (identique) dispose d’un cerveau séparé et d’un visage séparé identique. Les deux cerveaux sont néanmoins reliés par un canal. Cette tête unique à deux visages n’est pas sans rappeler le dieu romain Janus, qui avait deux visages ( avant et arrière) représentant le début et la fin, le passé et le futur.

Le syndrome dont souffrent les deux petites , baptisées Faith ( Foi) et Hope ( Espoir) , se nomme diprosopus, il n’y a que 50 cas répértoriés depuis 1864 dans le monde. Aucun n’a survécu et les médecins ne savent nullement comment gérer ce type d’anatomie. Les deux petites restent sous perfusion en attendant que les médecins en sachent plus sur leur configuration anatomique  unique ( poumons, appareil buccal).

Par ailleurs, elles sont encore en soins néonataux car nées à 32 semaines. Les médecins estiment que « le bi-bébé » pourra survivre s’il passe les 5 semaines de vie. Son état était jugé stable au 17 mai.

Le diprosopus est dû à une anomalie de  la protéine SHH (la Sonic Hedgehog) , protéine impliquée dans le  développement crânien. Un excès de SHH peut donner un visage trop large, mais un excès extrême  peut carrément aboutir à un double visage.

Faith-Hope-diprosopus

Nées à 32 semaines, Faith et Hope ont deux visages adjacents

La naissance de ce bi-bébé en dépit des avertissements des médecins qui conseillaient l’IVG pour raison  médicale pose quelque question. Les parents ayant insisté pour poursuivre jusqu’au bout la grossesse,  » estimant que tant que le foetus grandit et est en bonne santé, il n’y a pas de différence pour eux entre le diprosopus et un autisme ou une trisomie… »

Nul ne sait encore se prononcer sur l’état cérébral et de développement mental des deux petites, nées par césarienne en urgence le 08 mai dernier.

Je laisse à chacun le soin de méditer ce cas de bio-éthique et imaginer le futur de ces petites jumelles qui défient les lois de la nature.

Autant on connait le cas de siamoises qui sont arrivées à vivre sans problème en partageant un corps mais en ayant deux têtes , autant on n’a jamais encore vu de siamois survivre avec deux visages sur une tête.

L’article et toutes les photos sur Daily Mail

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2631013/The-baby-two-faces-Conjoined-twin-girls-share-body-two-brains-christened-Sydney-hospital-defy-medical-odds.html

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s