L'effet colibri, the hummingbird effect

Evadons-nous d'un battement d'ailes vers un jardin de scoops, de rêve et d'élégance, and more

PEOPLE – La tournée royale de Kate (1)

1 commentaire

Comme promis, voici un pot pourri des photos du séjour ultramédiatisé et ultra attendu de Kate, William et George en Nouvelle Zélande et en Australie. Après avoir passé une bonne semaine en Nouvelle Zélande, les voici actuellement en Australie , du côté de Sydney.

Les hyperliens que j’ai insérés mènent à divers articles du DailyMail où vous pourrez vous régaler de toutes les photos.

  • Envolée de robe à l’arrivée en Nouvelle Zélande
  • Ruée shopping sur les tenues  de Kate et de Baby George
  • Triomphe médiatique de Baby George
  • Un couple princier qui baigne dans l’amour et l’humour
Kate courant comme une cruche sur ses éternelles compensées à Sydney

Malgré les conjurations de changer de chaussures, Kate sprintant comme une cruche sur ses éternelles compensées à Sydney. Robe Zimmerman ( Australie)

Reprenons dans l’ordre. Kate arriva en terre néo zélandaise munie d’une garde robe dûment supervisée par la camériste de la Reine. Souvenez vous de l’article où je vous indiquais que la Reine entendait surveiller les légèretés vestimentaires de Kate, dont les robettes Zara sans ourlet lesté s’envolaient comme pétales au vent. La Reine n’avait guère apprécié les envolées vestimentaires de Kate lors de son séjour canadien.

Voyage en 1ère classe avec douche-spa

Le trio  princier, dûment muni d’une dérogation royale de voler ensemble, s’envola pour l’hémisphère sud, non pas en jet privé comme jadis Diana and Charles, mais dans la « simple » cabine 1ere classe d’un vol Qantas , privatisée pour 15 personnes ( le trio princier + 12 personnes) . Kate put ainsi dormir tout allongée dans un lit moelleux et prendre une douche dans une des deux cabines de douche-spa, avant de faire sa sortie d’avion.

Des robes qui s’ envolent

Manque de chance pour la duchesse de Cambridge , un vent malin envola sa robe manteau rouge dès sa sortie d’avion, dévoilant ses cuisses maigres d anorexique occasionnelle. Heureusement que le pied de Baby George plaque en partie ledit manteau. La Reine dut cauchemarder à souhait sur ladite  photo qui fit la une de la presse mondiale.

La Reine ne voulait plus de ce type de tenue légère...

AVANT : La Reine ne voulait plus de ces tenues légères post-ado…

La rafale de vent de trop

MAINTENANT : Dieu merci, Baby George était là

L’envol commercial des robes de Kate ne tarda pas à se faire sentir également. Sa robe Von Furstenberg ( USA)  épuisée en 8 mn sur internet. Idem pour la robe blanche en broderie anglaise ( à découpe laser)  Zimmerman ( label australien) . Ses classiques escarpins à plateforme  « nude » continuent également de voir leurs ventes croitre ( +126%) .

Même les vols vers l’Australie et la NZ ont bondi de 159% depuis le début de la tournée royale. Pas en reste, Baby George a déchainé une razzia chez le fournisseur de sa barboteuse à canards.

Kate-mains

Kate guindée ,  sans pochette pour marcher sous un arbre, garde ses mains jointes en protection sur le chakra du Tan tien.  Peur que sa robe Von Fursternberg se renvole ?

Bébé superstar analysé dans ses moindres gestes

Devançant Mr Nespresso,  Baby George est certainement  le George vivant le plus célèbre au monde. Baby George avait l’air d’un poisson dans l’eau, sociable, paisible et souriant.Au détour d’une visite, on apprend par son papa qu’il raffole des patates douces. Baby G a aussi découvert  sa nouvelle nanny espagnole sur le tarmac de Sydney. Le Daily Mail nous précise que la supernanny exhibe un CV top niveau mais également un célibat sans enfants de bon aloi. Je ne peux m’empecher de penser que son profil physique a dû aussi peser dans la balance lors du casting…

Un profil parfait pour le job de supernanny princière

Le profil parfait d’une supernanny : sans enfants, sans maquillage (et pas trop belle?) Et vous n’avez pas vu son uniforme gris de Mary Poppins …

Le Daily Mail pousse le bouchon jusqu’à demander l’analyse d’une experte de  body language…L’experte affirme que Baby George adore être le centre d’attention, et contrairement à son père au même âge , ne manifeste aucune défiance ou timidité en public. Au contraire, il se plaît au milieu de l’arène publique. Espérons que cela ne tournera pas au narcissisme.

Certains se seront pris à rêver d’un 2eme bébé pour Kate , mais on en doute. Certes Kate esquiva l’alcool lors du 1er jour de voyage, mais rapidement démontra qu’elle n’avait rien d’une femme enceinte.

Régates d’enfer où elle battit son mari 2 fois sur 3. Dégustation de vins locaux. Parties de cricket en talons hauts, où elle faillit se prendre une balle en pleine tête ( la Reine a dû adorer…)  .

 Un couple amoureux et drôle

Oubliées les piques méchantes d’un Charles jaloux  à chaque tentative de Diana d’obtenir un compliment . Kate et William sont cool, amoureux et solidaires. Mission accomplie pour la Reine qui doit se réjouir d’avoir livré le rêve attendu à ses sujets des antipodes. Le couple, tactile , serait très protecteur de son union, selon les experts.

Lors d’une visite à une foire lainière ( il y a plus de moutons en Australie et en NZ que d’habitants) , Kate osa  suggérer à William de se faire faire une houpette en laine d’alpaga pour cacher sa calvitie. On n’imagine pas Charlène de Monaco se risquer à telle blague à l’égard d’Albert… William ne tarda pas à contre attaquer en la comparant à une banane, lors de sa descente d’avion à Sydney, vêtue d’une robe jaune et blanc.

Kate-mouton

Kate ( robe locale Zimmerman)  et William découvrent avec joie  divers  aspects de leur pays hôte

Vous retrouvez ci dessous certains liens que j’ai déjà insérés dans le texte ci dessus.

  • Kate aux Blue Mountains en compensées ultra hautes , faut pas avoir peur du ridicule. Très belles photos des falaises et canyons. L’Australie est le plus vieux continent du monde avec l’Antarctique ( restes  directs du continent unique Gondwana, qui précédait la dérive des continents)

Bref, la Reine peut se féliciter, un sondage australien montre que les républicains ( anti monarchie) sont à leur point le plus bas en 35 ans, depuis que la royale visite a commencé.

Je vous laisse lire tout ceci, n’hésitez pas à surfer sur les liens que le Daily Mail vous propose en cours d’article, vous y verrez toutes les photos comme si vous étiez un bodyguard de Kate.

Bien sûr, je reviens très prochainement avec la suite des péripéties de Kate au pays des kangourous et au pays des kiwis.

Nous étudierons  de plus près les petites manies et autres talismans fétiches de Kate…

Les doudous de Kate : elle ne s'en sépare jamais

Les autres frangines de Kate : elle ne s’en sépare jamais au  risque irrationnel  de se fouler les chevilles

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “PEOPLE – La tournée royale de Kate (1)

  1. Pingback: PEOPLE – La Tournée de Kate, le bilan d’un succès (3 et fin) | Bienvenue (welcome to my Blog)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s